Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'OceanBase d'Alibaba est deux fois plus performante que la base de données d'Oracle
Selon des analyses comparatives de TPC (Transaction Processing Performance Council)

Le , par Bill Fassinou

118PARTAGES

12  0 
Selon les derniers résultats de tests publiés par le Transaction Processing Performance Council (le TPC), un groupe mondial qui établit des normes pour les bases de données, le samedi dernier, OceanBase d'Alibaba est maintenant deux fois plus performante qu'Oracle Database 11g R2 Enterprise Edition w/RAC and Partitioning d'Oracle Corp. « Oracle Database 11g R2 Enterprise Edition w/RAC and Partitioning » a atteint 30 249 688, tandis qu’« OceanBase v2.2 Enterprise Edition with Partitioning, Horizontal Scalab » a atteint un score de 60 880 800, soit un peu plus du double du score obtenu par Oracle Corp.

Le Transaction Processing Performance Council, abrégé TPC, est un organisme à but non lucratif qui existe depuis plusieurs décennies (1988) dont l'activité consiste à élaborer des normes de performance de systèmes informatiques transactionnels. Les éditeurs publient régulièrement les records atteints lors de mesures (benchmark), en particulier pour le plus utilisé, le TPC-C. Le point de référence C de PTC est le point de référence OLTP (OnLine Transaction Processing) standard de l'industrie, qui mesure les transactions en ligne par minute.

La mesure TPC-C simule un environnement informatique complet dans lequel une population d'utilisateurs exécute des transactions sur une base de données. L'indice de référence est centré sur les principales activités (transactions) d'un environnement de saisie des commandes. Ces transactions comprennent la saisie et la livraison des commandes, l'enregistrement des paiements, la vérification du statut des commandes et la surveillance du niveau des stocks dans les entrepôts. Il comprend une combinaison de cinq opérations simultanées.


Ces opérations sont de types et de complexité différents, exécutées en ligne ou en file d'attente pour une exécution différée. Bien que l'indice de référence représente l'activité d'un fournisseur de gros, PTC-C ne se limite pas à l'activité d'un secteur d'activité en particulier, mais représente plutôt toute industrie qui doit gérer, vendre ou distribuer un produit ou un service. La semaine passée, Oracle Corp., qui détient depuis 9 ans le record du monde dans cette mesure, a été détrôné par le géant chinois du commerce électronique Alibaba Group.

L'organisation TPC a annoncé qu'OceanBase, une base de données relationnelle open source, a dépassé le benchmark TPC-C, de plus du double du score atteint par Oracle Corp., qui détient le record mondial depuis les 9 dernières années. Plus précisément, la base de données relationnelle open source OceanBase v2.2 Enterprise Edition with Partitioning, Horizontal Scalab a obtenu un score de 60 880 800 points, pendant qu’Oracle Database 11g R2 Enterprise Edition w/RAC and Partitioning en a obtenu que 30 249 688.

OceanBase est une base de données open source développée par la société Ant Financial, une filiale d’Alibaba Group créée en 2014. Dans le test de référence TPC-C, connu aussi sous le nom de "Coupe du monde" du secteur des bases de données, OceanBase a battu le record du monde, maintenu par Oracle pendant neuf années consécutives, faisant de Ant Financial la première société chinoise à figurer en tête de cette liste. Li Guojie, professeur à l'Académie chinoise d'ingénierie, spécialisée dans la technologie informatique, a qualifié cet exploit « d’une percée majeure de la Chine dans le domaine des logiciels de base ».

Selon le média chinois CGTN, il y a seulement 10 ans, Alibaba a dû faire confiance à Oracle pour ses services de base de données. La Chine a développé sa propre base de données pendant ces quatre dernières décennies, mais elle était à la traîne des géants internationaux comme Oracle et IBM, dont les produits ont longtemps dominé le marché chinois. Cette situation a non seulement entraîné des coûts élevés de services logiciels pour les entreprises chinoises, mais a également posé des risques potentiels pour la sécurité de l'information dans des domaines clés.

Par contre aujourd'hui, OceanBase d’Alibaba Group a non seulement répondu à ses propres attentes pour permettre à des centaines de millions de consommateurs chinois de faire des achats en ligne et d'effectuer des paiements mobiles quand ils le souhaitent, mais elle a également commencé à servir d'autres secteurs nationaux, tels que les banques et les assurances.

Source : Résultats TCP-C, CGTN

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Des agents du FBI se sont servis d'une base de données de la NSA pour chercher des infos sur des collègues, des amis, la famille, en violation avec le quatrième amendement

D'ici fin 2019, Amazon aura complètement abandonné les bases de données d'Oracle, selon le PDG d'Amazon Web Services

Les gains totaux de la cybercriminalité ont grimpé en flèche à 2,7 milliards de dollars, avec au total 351 936 plaintes reçues en 2018, selon le FBI

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Seb33300
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 11/10/2019 à 5:12
C'est la première fois que j’entends parler de OceanBase donc je ne ferais que des suppositions.

Développé par Alibaba pour ses propres besoin d’après l'article.
Alibaba est l'un des leader mondiaux du ecommerce.
D’après l'article également les tests réalisés par le TCP sont très ciblé ecommerce.
Donc peut être que sur d'autres types d'utilisation, OceanBase s'en tirerait mois bien.

Par contre, la page de comparatif de TCP l'indique clairement :
Results displayed with a grey background are Historical Results, which might not be up to date with regards to pricing and/or availability of HW or SW.
En gros, seul le test réalisé pour OceanBase est à jour. (car tous les autres sont gris)
6  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/10/2019 à 19:56
Comparer un système chinois de 2019 avec un serveur sparc T3 de 2011 ...
5  0 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 10/10/2019 à 22:03
Pourquoi prendre la version Oracle de 2013 ?
Je peux aussi prédire que MS SQL Server 2000 est bien moins performant...
Serait-ce une opération marketing de désinformation ?

[edit] ah ben ils l'ont vraiment fait dans le document http://www.tpc.org/tpcc/results/tpcc...pm&sortby=desc
À noter, que la version testée la plus récente de MS SQL Server est 2005 SP3, même pas la SP4 !
Ça laisse rêveur sur la véritable objectivité de ces tests et leur conclusion...

Au royaume des aveugles, le borgne est roi...
4  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/10/2019 à 7:56
Etude à prendre avec de bonnes grosses pincettes puisque les mesures sur Oracle, second au classement, date de 2010, il y a neuf ans...

Maintenant, ne nions pas que si les chiffres annoncés sur OceanBase sont véridiques, alors elle représente désormais une solution tout à fait compétitive en termes de performance et ne peut que stimuler Oracle et consorts à s'améliorer davantage et à ne pas se reposer sur leurs lauriers du passé.
4  0 
Avatar de SQLpro
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 11/10/2019 à 12:06
Pour rappel, le TPC-C, datant de 1992 est considéré comme obsolète depuis plus de 10 ans… La pire requête comprend deux tables jointes.
Le TPC-E remplace le TPC-C, mais Oracle a fait pression pour que ce benchmark, peu représentatif de l'actuelle situation des bases de données des entreprises, soit celui sur lequel il se bat pour dépasser ses propres victoires depuis 2011.
Pour information le TPC-E comprend des requête ayant 8 tables…. Plus réaliste ! Et là curieusement, Microsoft SQL Server n'a jamais été battu !
Ce qui est amusant, c'est qu'à force de jouer au con, Oracle à fini par gagner…. et trouver plus fort que lui sur ce benchmark parfaitement inutile !

Cela me rappelle le diesel gate… Ou comment optimiser au maximum le parcours UTAC vérifiant la consommation et la pollution des automobiles…
De là à soulever un Oracle gate…

A +
4  0 
Avatar de melka one
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/10/2019 à 21:18
Ils on tout de même doublé le nombre d’opération c'est pas rien et pendant une décennie rien ni personne n'a empêcher oracle d’améliorer sa base de donné alors qu'ils avaient le temp de le faire hormis peut être le fait de ce concentrer sur les bénéfices afin d’engranger un max d'argent.

chapot
3  0 
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/10/2019 à 22:22
La Chine est prête à n'importe quoi pour essayer de prouver son avance technologique au reste du monde.
3  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/10/2019 à 9:29
Citation Envoyé par Seb33300 Voir le message
En gros, seul le test réalisé pour OceanBase est à jour. (car tous les autres sont gris)
En gros comparer un système de 400 processeurs Xeon dernier cri à 6000$ prix public, à un sparc T3 de 2010 cadencé à 1.65Ghz.
La réalité est toutefois moqueuse puisque les benchmarks comprennent également, en 4ème place, le TPC-C de 2013 d'un serveur sparc T5 (8 processeurs cadencés à 3.5Ghz) aux performances par processeur bien supérieures et au prix/tpmC de 0.55$ contre 0.88$ pour le système chinois.
1  1