Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Pourquoi Tesla aurait discrètement racheté DeepScale, une startup spécialisée dans l'apprentissage automatique
Et l'apprentissage profond qui promet des solutions d'IA optimisées

Le , par Christian Olivier

126PARTAGES

7  0 
Il semble que le constructeur automobile américain Tesla a récemment fait l’acquisition « en douce » d’une entreprise d’intelligence artificielle (IA) de la Silicon Valley créée en 2015 afin de contribuer au développement de son logiciel Autopilot, le système de pilotage automatique embarqué dans les véhicules autonomes de la marque. Tesla aurait conclu cette semaine l’acquisition de DeepScale, une startup qui utilise l’apprentissage automatique, l’apprentissage profond et d’autres aspects de l’IA pour aider la technologie de conduite autonome embarquée d’un véhicule à être plus efficace et plus efficiente.

La nouvelle a d’abord été rapportée par CNBC, qui a cité des sources affirmant que Tesla avait acquis DeepScale. Mais jusqu’à présent, ni Tesla ni DeepScale n’ont confirmé cette information. Signalons tout de même que le cofondateur et ancien CEO de DeepScale, Forrest Iandola, a mis à jour ce mardi son compte LinkedIn, révélant par la même occasion qu’il a récemment rejoint l’équipe Autopilot de Tesla dans le cadre d’une collaboration axée sur l’apprentissage profond et la conduite autonome.


DeepScale

DeepScale se présente comme une entreprise technologique disposant d’une expertise avérée dans le domaine des réseaux neuronaux profonds efficients. Sa technologie permettrait d’utiliser moins de ressources pour identifier les obstacles et « redéfinir la sécurité pour les véhicules à tous les niveaux d’autonomie ». Après des années de recherche, DeepScale a dévoilé en janvier Carver21, son logiciel d’IA pour les constructeurs automobiles. Dans un billet de blog publié à l’époque, Ben Landen, le chef de produit chez DeepScale, a confié que l’objectif de son entreprise à travers Carver21 est de fournir « efficacité et modularité », quel que soit le constructeur automobile cible, la puce utilisée, etc.


Quand vous pensez à la conduite autonome, il est important de la considérer comme un ensemble de composants travaillant de concert pour faire avancer une voiture et éviter les obstacles sur le trajet. Le véhicule lui-même est équipé de capteurs, caméras et, parfois, de lasers pour aider à identifier les éléments qui composent son environnement immédiat, d’éventuels obstacles, les autres véhicules et bien plus encore. Il est en outre équipé de puces capables de traiter rapidement et efficacement les informations et d’ajuster le mouvement du véhicule ainsi que sa vitesse en conséquence. Le logiciel de DeepScale prend les informations recueillies par les capteurs et les autres dispositifs embarqués, les traite via son IA et renvoie à l’ordinateur de bord de la voiture des informations précieuses sur ce qui l’entoure, ce qu’il faut éviter, et plus encore.

DeepScale - Tesla, une union prévisible ?

Tesla fait de petites acquisitions de temps en temps, mais DeepScale semble être sa plus importante acquisition depuis février, lorsque la société a annoncé qu’elle rachetait Maxwell Technologies pour améliorer sa technologie de batteries. Toutefois, contrairement à Maxwell, le rachat de l’entreprise DeepScale, s’il venait à être confirmé, s’inscrirait véritablement dans l’ADN de Tesla.

Kay Talmi, DG d’HELLA-Aglaia a déclaré à ce propos : « Les solutions d’apprentissage machine seront le moteur principal pour la conduite autonome. Le savoir-faire de DeepScale en matière de réseaux d’apprentissage profond efficaces est parfaitement adapté aux applications automobiles ainsi qu’aux marchés cibles d’HELLA-Aglaia ».


Carver21 a été conçu uniquement pour les voitures entièrement autonomes utilisant des caméras pour la détection de l’environnement. Il ne fonctionne pas avec les autres technologies de détection (lasers, lidar ou autres). Il est intéressant de noter que Tesla a été l’un des plus grands partisans de l’utilisation de la technologie des caméras pour la conduite autonome. Rappelons que sur les véhicules Tesla, huit caméras périphériques offrent une visibilité à 360 degrés autour du véhicule avec une portée allant jusqu’à 250 mètres. Ce dispositif de détection / vision est complété par douze capteurs à ultrasons, permettant la détection d’objets durs et mous à presque deux fois la distance du système précédent. Il est épaulé par un radar orienté vers l’avant qui fournit des données supplémentaires sur l’environnement comme la pluie, brouillard, poussière, voitures qui vous précèdent… Il ne serait donc pas surprenant que la société ait acquis DeepScale avant que d’autres constructeurs automobiles ne puissent mettre la main sur une technologie similaire.

Outre la technologie de la startup qui pourrait être utilisée pour optimiser le matériel, le logiciel et la procédure de mise à jour de Tesla, en permettant aux véhicules du groupe d’effectuer des fonctions de conduite autonomes d’une manière plus fluide et transparente, le rachat de DeepScale par Tesla permettrait à l’entreprise d’Elon Musk de s’offrir les services de Forrest Iandola, un talent sans qui DeepScale et Carver21 n’auraient probablement jamais vu le jour.

Source : CNBC, LinkedIn, DeepScale Carver21, Tesla Autopilot

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Voitures autonomes : « Tous ceux qui comptent sur le lidar sont condamnés », selon Elon Musk, PDG et co-fondateur de Tesla
Tesla envisage d'arrêter de vendre ses véhicules ou de les vendre à un prix « nettement » plus élevé, une fois l'Autopilot achevé
Les fédéraux américains ont demandé à Tesla de cesser de faire des « déclarations trompeuses » sur la sécurité de la Model 3, selon des documents

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !