Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

USA : les forces de l'ordre ont fait appel à Google plusieurs fois pour identifier les personnes
Qui étaient proches d'une scène de crime à une période donnée

Le , par Stéphane le calme

90PARTAGES

24  0 
Le 13 octobre 2018, deux hommes sont entrés dans une banque du Great Midwest Bank dans un centre commercial en périphérie de Milwaukee. Ils étaient les deux premiers clients lorsque la banque a ouvert, à peine reconnaissables derrière des lunettes de soleil et une barbe épaisse, mais très vite, les employés de la banque ont compris ce qu’ils cherchaient. Un homme a sauté sur le comptoir et a sorti une arme de poing, jetant un sac à ordures pour que les caissiers le remplissent d'argent. Ils ont quitté la banque à 9 h 09, sept minutes seulement après leur entrée, avec leur sac plein d'argent, trois tiroirs dans le coffre-fort, ainsi que les clés.

Dans les mois qui ont suivi, la police et les agents fédéraux ont eu du mal à retrouver ces voleurs. Les médias locaux ont envoyé des images provenant des caméras de sécurité de la banque, mais elles n’ont généré aucune piste. Enfin, la police a adopté une stratégie plus agressive: demandez à Google de localiser les téléphones des voleurs de banque.

En novembre, les agents ont adressé un mandat de recherche à Google, demandant des données permettant d'identifier tout utilisateur de Google qui se trouvait à moins de 30 mètres de la banque pendant une demi-heure avant le vol. Ils cherchaient les deux hommes qui étaient entrés dans la banque, ainsi que le chauffeur qui avait débarqué et emmené l’équipage, et qui risquaient de se retrouver pris dans le même sac. Il s’agissait d’une technique agressive consistant à capturer les données de tous les téléphones Android dans le périmètre au moment donné et à faire confiance à la police pour trouver les bons suspects dans l'amas de données obtenues. Quoi qu'il en soit, le tribunal a estimé que cette demande était tout à fait légale puisque les forces de l'ordre ont reçu leur mandat.


Ce type de mandat, appelé reverse location search warrant (lorsque la police recherche des informations sur tous les téléphones portables proches d'une scène de crime), est devenu de plus en plus courant ces dernières années. Plus de 20 mandats de ce type ont été accordés dans le Minnesota et au moins un cas similaire a été mis au jour en Caroline du Nord. Le plus controversé, la technique a été utilisée pour identifier les suspects après un rassemblement devenu une émeute Proud Boy au centre-ville de Manhattan l'année dernière.

Dans chaque cas, la police ne recherchait pas l’emplacement d’un suspect spécifique (là où les normes habituelles de soupçon raisonnable s’appliquaient). Au lieu de cela, elle recueillait le nom de chaque personne qui se trouvait à proximité lorsqu’un crime a été commis. Pour les groupes de défense des libertés civiles, il s’agit d’un dépassement dangereux et potentiellement inconstitutionnel du pouvoir de la police. Mais ces préoccupations n’ont pas suffi à empêcher la police d'obtenir ces mandats lorsqu’ils piétinaient dans une affaire.

Dans l’affaire du Wisconsin, l’utilité de cette technique n’est pas claire. Lorsque les médias ont demandé à la division du FBI à Milwaukee si des accusations avaient été portées, les officiers ont déclaré que l'affaire était en cours et qu'ils ne pouvaient donc fournir aucune information supplémentaire. Près d’un an s’est écoulé depuis l'attribution de ce mandat, ce qui donne à penser qu'il n’aurait peut-être pas été aussi fructueux que les enquêteurs l’espéraient.


Des groupes de défenses des droits numériques tels que l'EFF rencontrent de nombreux problèmes avec ce type de recherche, notamment parce que cette décision est contraire à la jurisprudence de la Cour suprême qui considère les données de localisation comme « une fenêtre intime sur la vie d'une personne ». Selon l'EFF :

« Les données que Google communique aux forces de l'ordre sont si précises qu'un chef de police adjoint a déclaré qu'elles "montraient tout le schéma de la vie". Elles sont collectées même lorsque les gens ne passent pas d'appels ou n'utilisent pas d'applications, ce qui signifie qu'elles peuvent être encore plus détaillées que les données générées par les tours cellulaires.

« Les données de localisation proviennent de signaux GPS, de tours de téléphonie mobile, de périphériques Wi-Fi à proximité et de balises Bluetooth. Selon Google, les utilisateurs optent pour la collecte des données de localisation stockées dans Sensorvault. Toutefois, Google rend difficile le refus de cette option et de nombreux utilisateurs peuvent ne pas comprendre qu'ils l'ont déjà accepté. De plus, les appareils Android collectent par défaut de nombreuses autres données de localisation, et il est extrêmement difficile de se soustraire à cette collection.

« En utilisant un seul mandat (souvent appelé “geo-fence warrant” ou “reverse location warrant”), la police peut accéder aux données de localisation de dizaines à des centaines de périphériques, des périphériques liés à des personnes réelles, dont beaucoup (et peut-être même dans certains cas toutes) n’ont eu aucun lien avec des activités criminelles et n’ont donné aucune raison d'être soupçonnées. Les mandats couvrent des zones géographiques allant de bâtiments uniques à plusieurs blocs, et des périodes allant de quelques heures à une semaine ».

Le principal problème est le simple taux de réussite : dans l’affaire du Wisconsin, la police a demandé que soient produites des données de localisation sensibles pour des dizaines de personnes (il faut noter que si les cambrioleurs avaient laissé leur téléphone à la maison, ils ne figureraient pas dans cette recherche). Pour les défenseurs des libertés civiles, cela ressemble à un tas de recherches sans méfiance et rien à montrer.

Source : EFF, description Google reverse location search warrant, MPR, Caroline du Nord, Slate

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Seriez-vous prêt à accepter que les forces de l'ordre obtiennent de telles données dans la mesure où cela pourrait aider à résoudre une enquête ?

Voir aussi :

L'Office américain des brevets publie un rejet non définitif de la demande de brevet de Google, concernant sa technique de compression de vidéo basée sur l'ANS
Huawei prévoit le lancement de son prochain téléphone sans les applications populaires de Google, notamment Maps et YouTube, le smartphone n'aura pas non plus accès à Google Play
Google va transférer la production de smartphones Pixel de la Chine vers une ancienne usine Nokia au Vietnam, d'après le journal japonais Nikkei
Développement d'applications : Google compte mettre plus de Chromebooks entre les mains des entreprises grâce à Linux

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 03/09/2019 à 11:25
Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
Les braqueurs n'avaient très certainement pas leurs téléphones sur eux. Même le plus amateur des criminels sait bien que l'on ne prends pas son téléphone avec soit quand on monte sur un coup.
Et sinon, je leurs souhaite le meilleur. Les mecs ils peuvent prendre la perpétuité aux USA pour ce genre de crime. Donc leur fric ils le méritent. Bravo les gars. Et puis braquer une banque ca n'a rien d'immoral même si c'est considéré comme étant illégal.
[événement fictif : 3 hommes ont violé une fille de 15 ans en pleine rue]
Les violeurs n'avaient très certainement pas leurs téléphones sur eux. Même le plus amateur des criminels sait bien que l'on ne prends pas son téléphone avec soit quand on viole quelqu'un.
Et sinon, je leurs souhaite le meilleur. Les mecs ils peuvent prendre la perpétuité aux USA pour ce genre de crime. Donc leur bon temps pris avec la fille, ils le méritent. Bravo les gars. Et puis violer une fille, ca n'a rien d'immoral même si c'est considéré comme étant illégal.

C'est mieux mis en évidence la bêtise de ton processus intellectuel, là ?

Et si la prochaine étape de la défense, c'est de dire que les banques sont elles-même des voleuses, remplace la "fille de 15 ans" par une "femme majeur ayant violé quelqu'un".
Ça te semblerait normal et moral de violer quelqu'un parce que cette personne a violé quelqu'un ?

Bref, back to the subject :
Je suis assez d'accord avec ce qui est dit dans l'actualité :
être considéré suspect uniquement parce que tu t'es trouvé pas loin d'un crime, c'est pas vraiment cool.
d'un autre côté, si ça permet de retrouver les auteurs d'un crime, why not ...

Mais bon, quid du fait que les criminels peuvent avoir un Iphone ?
Quid du fait qu'ils peuvent avoir voler le téléphone ?
4  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 03/09/2019 à 11:55
Depuis les experts, ils savent ce qu'il ne faut pas faire.
Même en regardant les séries des années 80 ils savent qu'il faut porter des gants.
Les braqueurs vont bientôt débarqués avec des charlottes et des tenues blanches lol

Conclusion il faut interdire ces séries policières où ont voit la police scientifique à l'oeuvre ouarff
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/09/2019 à 11:39
Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
Même le plus amateur des criminels sait bien que l'on ne prends pas son téléphone avec soit quand on monte sur un coup.
Parfois les personnes qui commettent des délits ou des crimes ne réfléchissent pas beaucoup, ils arrivent même que ce ne soit pas préparé à l'avance. (parfois il n'y a pas de préméditation)
Bon là c'était une attaque de banque donc ce n'était pas improvisé...

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« En utilisant un seul mandat (souvent appelé “geo-fence warrant” ou “reverse location warrant”), la police peut accéder aux données de localisation de dizaines à des centaines de périphériques, des périphériques liés à des personnes réelles, dont beaucoup (et peut-être même dans certains cas toutes) n’ont eu aucun lien avec des activités criminelles et n’ont donné aucune raison d'être soupçonnées. Les mandats couvrent des zones géographiques allant de bâtiments uniques à plusieurs blocs, et des périodes allant de quelques heures à une semaine ».

Le principal problème est le simple taux de réussite : dans l’affaire du Wisconsin, la police a demandé que soient produites des données de localisation sensibles pour des dizaines de personnes (il faut noter que si les cambrioleurs avaient laissé leur téléphone à la maison, ils ne figureraient pas dans cette recherche). Pour les défenseurs des libertés civiles, cela ressemble à un tas de recherches sans méfiance et rien à montrer.
Je ne suis pas fan de la surveillance de masse...
Surveiller tout le monde pour essayer d'attraper un criminel ça me semble être une mauvaise idée. Si un jour les lois changent ça peut devenir dangereux.
La police ne devrait pas avoir l'accès à toutes ces données.

Les criminels qui ont regardé la série The Wire n'utilisent pas de téléphone portable ^^
Ou alors il suffit de ne pas utiliser Android, celui qui a un 33 30 ne risque pas grand chose
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/09/2019 à 9:21
Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
Bien au contraire, avec tout ce pognon, avec ton pognon, ils vont se payer des bonus d'enfer. Et pour fêter tout ça, ils iront aux putes et se feront des rails de coke correspondant à un mois de ton salaire.
Effectivement quand les états ont sauvé les banques, les types se sont données des bonus énormes.
Banques : Obama dénonce les "bonus obscènes"
Barack Obama a annoncé, jeudi 14 janvier, son intention de taxer une cinquantaine de banques américaines afin de récupérer les milliards de dollars versés par le contribuable pour sauver le système financier pendant la crise.
"Je suis déterminé a récupérer chaque centime dû au peuple américain, et ma détermination ne peut être que renforcée lorsque je vois des informations sur les profits énormes et les bonus obscènes dans les sociétés mêmes qui doivent leur survie au peuple américain", lequel continue de souffrir de la récession, a déclaré le président américain.
Pour comprendre le lien entre la coke, les putes et les banquiers, il faut regarder le documentaire Inside Job.

Inside Job est un film documentaire américain produit, écrit et réalisé par Charles H. Ferguson sorti en 2010. Il analyse les causes de la crise financière mondiale débutant en 2007 et a remporté l'Oscar du meilleur film documentaire en 2011.
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Ca me rapelle d'Homer Simpsons qui se ponçait les doigts dans un épisodes.
C'est une pratique qui revient dans plein de films, ça doit être dans Seven par exemple.
Maintenant les criminels doivent aussi penser à ne pas avoir de smartphone, ni d'objet connecté, ni de GPS dans leur voiture.

Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
A l'avenir la police va interroger les objets connectés pour les enquêtes de voisinage
Il y a des histoires un peu comme ça :
États-Unis : une enceinte connectée "témoin potentiel" d'un double meurtre
Les travailleurs d'Amazon écoutent ce que vous dites à Alexa, son assistant vocal intelligent et en parlent dans un forum de discussion interne
1  0 
Avatar de KnifeOnlyI
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/09/2019 à 11:12

Donc leur fric ils le méritent. Bravo les gars. Et puis braquer une banque ca n'a rien d'immoral même si c'est considéré comme étant illégal.
Ah bah oui, j'attends que ta ou t'es banques ne se fassent piratés/volés et qu'elles soient en incapacité de te donner ce qu'elle te doit (ton argent), on verra si les mecs méritent toujours leurs fric.
1  1 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 03/09/2019 à 14:41
Moi qui joue de la guitare et de la basse ça doit se voir sur mes doigts.
Y a peut être des empruntes différentes entre les manuels et les autres.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/09/2019 à 14:52
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Y a peut être des empruntes différentes entre les manuels et les autres.
Ouais mais le truc c'est qu'il est possible que plusieurs personnes produisent des empruntes digitales très semblables. (de toute façon ce n'est pas hyper précis, si tu prends 2 fois de suite tes empruntes digitales elles ne seront pas exactement les mêmes)
Bref, ce n'est qu'un détail, les criminels ont raison de porter des gants, il vaut mieux laisser le moins de trace possible.

Mais maintenant il faut faire attention aux objets connectés. Les enceintes connectées t'écoutent, les tv te regardent, les webcams t'écoutent et te regardent, il y a même des gens qui ont des montres connectées... Au final pas besoin de puce RFID tout le monde est déjà surveillé en permanence.
0  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/09/2019 à 0:59
Il y a beaucoup d'abrutis chez les délinquants, donc ce genre de technique ça peux marcher sur beaucoup. Même les bons finissent par se faire pincer un jour à cause de l'erreur humaine, une inattention est vite arrivée.
0  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/09/2019 à 4:48
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Ouais mais le truc c'est qu'il est possible que plusieurs personnes produisent des empruntes digitales très semblables. (de toute façon ce n'est pas hyper précis, si tu prends 2 fois de suite tes empruntes digitales elles ne seront pas exactement les mêmes)
Et si la personne se blesse au doigts avant ou après les faits ?
Après la cicatrisation ça peut changer les empruntes, enfin je pense.
Ou si on le retrouve siw mois après il peut dire ce n'est pas mes empruntes, mes doigts à moi ils n'ont pas de marques.

Ca me rapelle d'Homer Simpsons qui se ponçait les doigts dans un épisodes.
C'est peut être pas la meilleur méthodes. ;D
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Mais maintenant il faut faire attention aux objets connectés. Les enceintes connectées t'écoutent, les tv te regardent, les webcams t'écoutent et te regardent, il y a même des gens qui ont des montres connectées... Au final pas besoin de puce RFID tout le monde est déjà surveillé en permanence.
C'est vrai que tout ces gadgets sont potentiellement des mouchards.
A l'avenir la police va interroger les objets connectés pour les enquêtes de voisinage, en tout cas ce sera toujours plus fiable que les humains. ouaffff
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/09/2019 à 12:13
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Même en regardant les séries des années 80 ils savent qu'il faut porter des gants.
Si t'as un bon avocat c'est facile de faire comprendre à tout le monde qu'une empreinte digitale ne prouve rien.
Est-ce-que vos empreintes digitales sont vraiment uniques ?
Des empreintes pas si fiables
« Deux empreintes digitales ne sont jamais exactement semblables dans le moindre détail; même deux impressions réalisées immédiatement l’une après l’autre avec le même doigt ne le sont pas », a indiqué Silverman repris par Red Orbit. « Et l’empreinte digitale n’est souvent pas parfaite, particulièrement sur une scène de crime. Elle peut être sale ou tachée. Il y a toute sorte de choses qui réduisent la précision ».

« Les empreintes digitales de toute la population n’ont pas été enregistrées donc c’est impossible de prouver qu’aucune n’est identique à une autre », a t-il poursuivi. D’autres facteurs comme des maladies de peau peuvent également affecter le caractère unique des empreintes, en les rendant plus lisses. De plus, la peau des personnes âgées étant moins élastique, leurs traces peuvent paraitre moins nettes. Les membres d’une famille peuvent également partager des motifs similaires.

Pour toutes ces raisons, les empreintes digitales sont bien moins fiables que certains ne le pensent, a souligné Silverman, et surtout que certaines émissions télévisées ne le laissent suggérer. « [Dans la réalité], il faut un examinateur expert pour déterminer si l’empreinte relevée sur une scène de crime et l’empreinte prise sur un sujet sont susceptibles de provenir du même doigt », a précisé le spécialiste au Telegraph.
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Les braqueurs vont bientôt débarqués avec des charlottes et des tenues blanches
Pour l'ADN c'est un peu pareil :
Comment l'ADN en est venu à perdre son statut de preuve irréfutable dans les enquêtes policières
Face à ce constat, peut-on effectivement dire de l'ADN qu'il est fiable à 100%, comme pourraient nous le faire croire les différentes séries-télévisées, films, etc ? Quelles sont les affaires les plus connues où l'ADN a été source d'erreur ?
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Conclusion il faut interdire ces séries policières où ont voit la police scientifique à l'oeuvre
Aujourd'hui dans les séries avec des criminels, j'imagine qu'il doit y avoir un code :
- pas de smartphone
- pas de pc portable
- pas d'objet connecté
- pas de wifi
- pas de véhicule moderne

Je crois que dans Sons of Anarchy (fini en 2014) les types posaient leur téléphone dans un saladier avant d'entrer dans la salle de réunion.
0  1