Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'amende que la FTC va infliger à Facebook suite à Cambridge Analytica s'élèvera à près de 5 milliards de dollars
Soit un mois de recettes

Le , par Stéphane le calme

225PARTAGES

9  0 
En mars 2018, la Federal Trade Commission des États-Unis a lancé une enquête sur des allégations selon lesquelles Facebook aurait partagé de manière inappropriée des informations appartenant à 87 millions d'utilisateurs avec le cabinet britannique de conseil politique Cambridge Analytica. L'objectif était de déterminer si le partage de données violait un accord de consentement de 2011 entre Facebook et le régulateur.

Pour rappel, le décret d’autorisation de 2011 exige que Facebook demande et obtienne l'autorisation expresse des utilisateurs avant de partager leurs données avec des tiers, et exige que le géant de la technologie informe la FTC dans les cas où d'autres entités utilisaient ces informations de manière abusive. Elle interdit également à Facebook de faire des déclarations trompeuses au sujet de ses pratiques en matière de protection de la vie privée.

Pour se préparer financièrement, Facebook a annoncé à ses investisseurs : « Au premier trimestre 2019, nous avons raisonnablement estimé une perte probable et comptabilisé une charge à payer de 3 milliards de dollars relative à l'enquête de la FTC sur notre plateforme et nos pratiques en matière de données utilisateur, charge déjà incluse dans les charges à payer et autres passifs à court terme de notre bilan consolidé résumé ». Et d’ajouter « Nous estimons que les pertes dans ce problème se situent entre 3 et 5 milliards de dollars. La question n'est toujours pas résolue, et il n'y a aucune garantie quant au moment ou aux modalités de tout résultat final ».

Les commissaires de la FTC, qui étaient divisés sur la sanction à appliquer à Facebook, semblent avoir trouvé un compromis. En effet, Reuters a partagé une information issue d’une source familière de la situation qui a affirmé que la FTC a décidé de frapper Facebook d’une amende de près de 5 milliards de dollars.

Une punition qui pourrait ne pas être que pécuniaire

La FTC devrait inclure dans l'accord d'autres restrictions sur la manière dont Facebook traite la vie privée des utilisateurs, selon le Wall Street Journal, qui a également assuré que la majorité républicaine était favorable à ce règlement (trois commissaires républicains ont voté en faveur de ce règlement et deux commissaires démocrates ont voté contre)

« L’affaire a été transférée à la division civile du ministère de la Justice, mais il n’y a pas d’estimation sur le temps qu’il faudra pour la finaliser », avance le Journal. « Les examens du département de la justice font partie de la procédure de la FTC, mais ne changent généralement pas l’issue de la décision de la FTC ».

Le règlement, qui doit encore être finalisé par la division civile du département américain de la Justice, serait supérieur au montant record de 22,5 millions de dollars que la FTC a imposé à Google en 2012.

Certaines associations expriment leur mécontentement

La FTC n'a pas annoncé cet accord publiquement. Cependant, plusieurs associations ainsi que des législateurs ont déjà exprimé leur mécontentement.

Robert Weissman, président de Public Citizen, un groupe de défense des droits des consommateurs, a déclaré que le règlement annoncé permettrait à Facebook de se tirer d'affaire trop facilement.

« Un règlement efficace aurait imposé non seulement une énorme amende, mais également de véritables contraintes pour la société, des réformes structurelles et des conditions essentielles pour protéger la vie privée des utilisateurs », a déclaré Weissman dans un communiqué. « La FTC aurait dû demander à Facebook d'abandonner ses projets d'intégration des services Messenger, Instagram et WhatsApp dans le cadre du règlement », a-t-il continué.

La sénatrice Elizabeth Warren a profité de l'occasion pour réitérer ses appels pour démanteler Facebook. Sur Twitter, elle a déclaré « Facebook a réalisé des bénéfices de 5 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de l’année dernière. La société est trop grosse pour pouvoir être supervisée et cette pénalité de rétention sans équivoque le confirme. La FTC devrait démanteler Facebook, tout simplement. Trop c'est trop ».


Et d’ajouter « Soyons honnêtes: ce règlement est une victoire pour Facebook. Il suffit de regarder les marchés. Dans les 15 minutes qui ont suivi le signalement du règlement, la valeur marchande de Facebook a augmenté de plus de 5 milliards de dollars ».

La sénatrice fait des appels à démanteler des grandes enseignes de la technologie telles que Facebook, Amazon, Google et Apple l’une de ses priorités. Selon elle, ces entreprises ont trop de pouvoir sur l'économie, la société et la démocratie.

Le représentant démocrate du Rhode Island, David Cicilline, a déclaré dans une série de tweets qu'une amende de 5 milliards de dollars ne ferait pas que Facebook « réfléchisse à deux fois à leur responsabilité de protéger les données des utilisateurs ».

« La FTC vient d'offrir à Facebook un cadeau de Noël cinq mois plus tôt », a-t-il déclaré. « Il est très décevant qu'une entreprise d'une puissance aussi énorme qui se soit livrée à une faute aussi grave reçoive une simple tape sur les doigts ».

Source : Reuters, Elizabeth Warren

Et vous ?

Que pensez-vous du montant de cette amende ? Vous semble-t-il proportionnel à l'affaire Cambridge Analytica ?
Que pensez-vous des avis selon lesquels il faudrait démanteler Facebook ?

Voir aussi :

Facebook publie en open source Hermes, un moteur JavaScript léger optimisé pour exécuter React Native sur Android
Pluribus, l'agent IA de Facebook, bat les meilleurs joueurs du monde au jeu Texas Hold'em à 6 joueurs, une variante du poker
Le président de la FED appelle Facebook à suspendre le projet Libra, jusqu'à ce que les inquiétudes des régulateurs du marché financier se dissipent
Facebook, Google : les députés français ont voté l'obligation de retirer les contenus haineux sous 24 heures

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Titnain
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/07/2019 à 13:32
Alors évidemment je suis contre les abus, contre l'utilisation de nos données personnelles, etc. Mais je trouve ça quand même un peu abusé.... C'est quoi l'idée ? Mettre un quota maximum d'employé pour les entreprises ? Un quota maximum de vente/prestations ?
Hum, comment dire. L'idée c'est de supprimer un trust. De la même manière que Rockefeller s'est fait démanteler sa Standard oil.

Pour information, un trust n'est jamais bon, ni pour le consommateur ni pour le pays. Aujourd'hui on est arrivé à quelque chose d'encore plus gros, d'encore plus pesant sur l'économie d'un pays et même l'économie mondiale ( Les GAFAMs ont des revenus plus importants que certains PIB).

Il est normal et plutôt sain de vouloir abaisser leur pouvoir et leur main-mise. D'autant plus que Facebook a déjà commencé à vouloir s'étendre sur le marché bancaire. Une société qui aurait un aussi gros pouvoir serait véritablement dangereuse.

Il est grand temps d'agir d'après moi.
5  0 
Avatar de toutwd
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/07/2019 à 19:34
Mr TRUMP demande une enquête sur le bien fondé, selon les lois Américaine, de la taxe GAFA que la France vient de voter, dans le même temps Facebook, qui fait partis des GAFA, est condamnée à 5M de dollars par de ce même gouvernement.
En gros Facebook Sté américaine va payer une amende Américaine avec de l'argent "pris" au monde entier dans l'affaire Cambridge Analytica.
Mais, nous prendrait-ils pas un peu pour des c... ces Américains ??
Et si l'on demandait à récupérer notre part du butin, selon nos lois Française bien sûr, juste pour voir !
3  0 
Avatar de TheLastShot
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/07/2019 à 19:29
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
[B][SIZE=4]La sénatrice fait des appels à démanteler des grandes enseignes de la technologie telles que Facebook, Amazon, Google et Apple l’une de ses priorités. Selon elle, ces entreprises ont trop de pouvoir sur l'économie, la société et la démocratie.

Alors évidemment je suis contre les abus, contre l'utilisation de nos données personnelles, etc. Mais je trouve ça quand même un peu abusé.... C'est quoi l'idée ? Mettre un quota maximum d'employé pour les entreprises ? Un quota maximum de vente/prestations ?

Ok elles ont du pouvoir sur l'économie, mais ça c'est le problème de la bourse, et le problème pour le coup ce n'est pas les entreprises mais le principe de la bourse elle-même. C'est à la bourse qu'il faudrait s'attaquer en priorité !

Quant à l'emprise sur nos vie bah..... Ca dépend de quel entreprise on parle...
Pourquoi tout le monde est sur Facebook (enfin presque, moi je n'y suis pas) ? Justement parce que tout le monde est sur Facebook, et que contrairement à par exemple un forfait mobile où peut importe ton opérateur tu peux joindre qui tu veux, tu ne peux communiquer avec les gens sur Facebook, comme tous les autres services (genre point de vue communication moi c'est le dawa entre hangout, whatsapp, discord, riot, .... plus tous les autres concurrents que je n'utilise pas).
Après il y aurait peut-être moyen de faire des réseaux sociaux "décentralisés", dans le sens où chacun pourrait choisir N réseaux sociaux parmi un total de X, en fonction de ce que chacun propose, et que ça permette de communiquer même avec ceux qui ne font pas parmi des N auquel on a souscrit.... Y'a peut-être un truc à faire à ce niveau-là.... Mais après reste le risque que une entité E rachète un réseaux, puis un autre, puis un autre, etc. et qu'au final on se retrouve avec la même chose que Facebook.

Pourquoi tout le monde utilise amazon ? Bah un peu pour les même raisons déjà, on trouve à peu prêt tout ce qu'on veut donc besoin d'un seul compte au lieu d'avoir un compte chez cdiscount, un chez eram, un chez machin, etc.
Puis il y a la livraison où ils sont beaucoup plus fiable/rapide via leur propre système de livraison que les concurrent qui passent par la poste (perso la poste m'a déjà perdu 2 colis au court des derniers moi, a contrario un colis amazon prévue pour lundi est arrivé aujourd'hui... y'a pas photo).

Pourquoi tout le monde utilise Google ? Ca déjà c'est de moins en moins vrai, il y en a qui se tournent plus vers Bing (mais qui a peu de retard sur certaines informations), vers duckduckgo qui promet (après on a proverbe qui dit "les promesses n'engagent que ceux qui y croit", mais bon dans le doute on va les croire) de ne pas conserver ou utiliser nos données personnels, ou encore ecolia pour ceux qui veulent participer à leur manière à l'écologie.... La seul différence c'est que Google est plus vieux, plus consistant, plus conséquent...

Pour ce qui est d'Apple par contre, déjà je pense que la clientèle est un peu moins importante (ils ont une bonne part de marché, mais si on compare au reste on peut difficilement parler honnêtement de monopole) et elle joue surtout sur deux points:
- Leur fanbase qui achèteront leur produit même s'il y a mieux ailleurs
- Leur image de user-friendly, et ça j'ai pu le constaté (pour moi la raison est obscur mais je ne peux pas nier ce que j'ai vu) beaucoup de gens trouve iOS ou MacOS beaucoup plus simple d'utilisation que linux ou même windows.

Et enfin.... Leur pouvoir sur la démocratie.... Bon déjà je suis pas une grande partisane de la démocratie (ni royaliste, je suis anarchiste.... mais bon je suis quand même réaliste et je sais bien que tout le monde est pas prêt à s'auto-gérer raisonnablement) mais là je vois pas le rapport.... Bon il y a bien eu l'affaire autour de l'élection de Trump qui s'est fait à coup de propagande, de fake etc. Mais pour le coup ce sont les utilisateurs qui sont en cause, pas les services....
Après on peut dire "oui mais ils auraient pu prévoir"... Bah ou pas.... surtout là où tout le monde donnait Clinton gagnante... Il y a parfois désastres qui arrivent sans qu'on ait pu les prévoir et donc qu'on ne pouvait pas empêcher... Et pour le coup les deep fake et tout ça c'est tellement récent et ça évolue tellement vite qu'il faut vraiment être au taquet pour lutter contre (plus ceux qui continuerait de croire le fake même si tu leur prouve par A+B que c'est un fake, y'a malheureusement des gens un bornés).
Donc pour moi le problème sur la démocratie, comme pour l'économie, c'est pas sur les grandes entreprises que ça peut vraiment se jouer, dans le cas présent c'est dans l'éducation à la pensée critique, à ne pas croire tout et n'importe quoi, à vérifier ce qu'on nous dis, etc. (mais bon avec Trump l'éducation ça risque d'attendre un peu avant d'évoluer).
2  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/07/2019 à 14:22
Bruno Lemaire en apprenant la nouvelle par son assistant :

2  1