Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook et Google pourraient être contraints de vous dire combien vos données valent
En vertu de la nouvelle législation américaine

Le , par Christian Olivier

339PARTAGES

6  0 
Quelle est la valeur de vos données pour des entreprises telles que Google ou Facebook ;? C’est la question à laquelle les sénateurs américains Mark Warner et Josh Hawley veulent répondre grâce à l’introduction d’un projet de loi qui, s’il est adopté, pourrait obliger les grandes entreprises de l’industrie technologique à divulguer à chacun de leurs utilisateurs la valeur des informations qu’ils détiennent sur eux.


Ce projet de loi aurait déjà reçu l’acronyme DASHBOARD - Designing Accounting Safeguards to Help Broaden Oversight and Regulations on Data Act. Il devrait introduire des mesures de protection pour faciliter l’élargissement de la surveillance et de la réglementation sur les données aux États-Unis. Son adoption obligerait les plus grands réseaux sociaux à l'instar de Facebook et les plateformes de recherche sur Internet comme Google de fournir à chacun de leurs utilisateurs tous les 90 jours un rapport sur le type d’information recueillie par ces entreprises et sur la valeur qu’elle représente pour elles.

Mais évaluer en dollars la valeur des données personnelles recueillies ne sera probablement pas une mince affaire pour les sociétés concernées et il y a de fortes chances que ce projet de loi suscite une vive opposition. À ce propos, Warner, par exemple, a déclaré au site Axios que les données telles que l’âge, le lieu et l’état de la relation pourraient valoir environ 5 dollars par mois et par utilisateur, alors que d’autres estimations tablent sur une valeur supérieure.

Ce qui est certain, c’est que des entreprises comme Google et Facebook conservent les informations personnelles de leurs utilisateurs pour vendre de la publicité ciblée. Ils génèrent ainsi des milliards de dollars en revenus. Mais les grands scandales en matière de protection de la vie privée qui secouent l’industrie technologique depuis plusieurs mois au premier rang desquels figure celui de Cambridge Analytica montrent que ce processus est susceptible d’être insidieusement et illégalement exploité.


« ;Ces entreprises prennent d’énormes, d’énormes quantités de données à notre sujet, ;» a souligné Mark Warner. « ;Si vous êtes un utilisateur avide de Facebook, il y a de fortes chances que Facebook en sache plus sur vous que le gouvernement américain n’en sait sur vous. Les gens ne se rendent pas compte, d’un, de la quantité de données recueillies et de deux, ils ne réalisent pas combien valent ces données ;», a-t-il ajouté.

Le sénateur démocrate, qui est également vice-président du Comité spécial du renseignement, est soutenu par le républicain Josh Hawley dans la présentation de DASHBOARD. Hawley a par ailleurs introduit une législation distincte la semaine dernière qui pourrait priver les géants de la technologie d’une protection juridique et les tenir responsables du contenu publié par les utilisateurs.


Le site Axios a indiqué que DASHBOARD s’appliquerait aux entreprises comptant plus de 100 millions d’utilisateurs mensuels, ce qui pourrait signifier qu’il cible essentiellement les géants de la Tech tels que Facebook, Google, Twitter ou Amazon. Si elle était adoptée, cette nouvelle proposition de loi audacieuse obligerait également les entreprises concernées à communiquer à l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers (SEC ou Securities and Exchange Commission) la valeur totale des données de leurs utilisateurs une fois par an.

Source : Axios

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative américaine ?
Une telle disposition pourrait-elle s’appliquer dans le contexte européen en accord avec le RGPD ?
Quelle solution proposeriez-vous pour évaluer la valeur des données personnelles recueillies par les entreprises concernées ?

Voir aussi

Facebook est retiré de la liste des entreprises éthiques de l'indice boursier S&P après les scandales de violations de données
L'utilisation de Facebook s'est effondrée depuis les scandales, les partages et les « Likes » ayant baissé de près de 20 %, selon des données
Le nouveau plan d'Elizabeth Warren : démanteler les géants Amazon, Google et Facebook pour promouvoir la concurrence dans le secteur technologique
Libra : la nouvelle crypto-monnaie de Facebook basée sur la blockchain avec son propre portefeuille numérique. Un Bitcoin-killer ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tanaka59
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 9:59
Bonjour,

Citation Envoyé par viper1094 Voir le message
Croiser avec des données insee ??
Tu peux éclaircir ça m'intéresse ?
Pour toi : https://www.insee.fr/fr/information/2017499

Une adresse postale en France est affilié à une "iris" d'étude . Une adresse seule n'a aucun sens. L'iris permet de connaitre la CSP moyenne, si le quartier ou tu habites dispose d'un fort ou faible pouvoir d'achat, le type d'ancienneté du bâtiment , la densité de population , type d'habitat (maison , appart, grande barre hlm ... ).

Pour les numéro de téléphones c'est encore pire ... Un numéro de téléphone peut en dire long sur toi . Si ton opérateur revend la date création ou d'ouverture de ta ligne on peut savoir si tu es "fidèle à la marque" , ton implantation géographique (Avec un numéro de fixe par exemple en 0328 une personne prétendant être de Lille a forcement un numéro pro ! , un même numéro commençant par 0328 à Dunkerque c'est un numéro particulier ! ) ... Si ton numéro de téléphone concorde avec les plages de ton opérateurs ont peut aussi savoir que tu es fudéle et que tu n'es pas en "portabilité " .

Par ordre de classement du plus au moins cher :

portable pro
fixe pro
portable privé
fixe privé

L'information n'excéde pas quelques € (genre 2/3 €) pour un portable , à 25 à 50 centimes pour un fixe.

A la fac un analyste d'un grande chaine de distribution nous faisait des cours de marketing . Un simple ticket de caisse croisé avec les infos du consommateur peur dire long sur mode de vie . T'es jeune et tu achètes du pain harry's ? Bingo j'en déduit que t'es étudiant et que t'as pas le temps de faire des courses , donc tu va recevoir des pubs pour la superette du coin. Autre exemple , tu achètes des couches pour la première fois . J'en déduit que quelequ'un de ton entourage vient d'avoir un enfant ! Autre exemple , tu as un Iphone et un Volkwagen , j'en déduit que tu es une personne prétentieuse et qui aimes avoir un certain confort de mode de vie (plutôt jeune et urbain, distingué ).

Au niveau nationale nous avons les codes naf/ape pour la classification des entreprises par secteur d'activité. Au niveau mondial il existe des codes MCC (merchandise category code). En s'inscrivant sur facebook une entreprise/assosiation/administration qui ouvre une page on peut facilement savoir qui suit quel type de page et de quel catégorie. Des analystes humains passent derrières pour créer des sous groupes et profiler les groupes par type de sujets/interets. Je vous laisse imaginer la suite pour savoir si tel ou tel groupe est à gauche ou droite , pro ou anti ceci ou cela
2  0 
Avatar de webMCA
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/07/2019 à 10:16
Merci Tanaka pour cette brève petite leçon !
2  0 
Avatar de tanaka59
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 11:08
Citation Envoyé par viper1094  Voir le message
Woah. Merci bcp des infos, ça pourrait potentiellement me servir. Et dans tous les cas c'est super intéressant. Mais en fait, avec num, age, adresse, compte facebook, t'en sais autant sur la personne que n'importe quel pote à elle ??

Parfois même plus que la personne elle même "qui n'avait pas remarqué" , car le consommateur est un mouton.

Citation Envoyé par viper1094  Voir le message
Tiens question qui me viens du coup. Est-ce qu'un particulier (sans social engineering evidemment), peut avoir accès à " tel préfixe ou suffixe téléphonique=tel région" sur internet ?

Oui tout a fait , pour un numéro de téléphone il y a plusieurs :

> autorité de régulation des télécoms ITU/UPU/nationale
> données open source
> site spécialisées

[/QUOTE]Et quel type de numéro est ce etc. Si oui, t'aurais un lien/des mots clés pr que je fasse mes recherches dessus ?[/QUOTE]

Les sites tu en trouves à la pelle , je peux te donner des liens
1  0 
Avatar de emilie77
Membre averti https://www.developpez.com
Le 25/06/2019 à 10:33
5 euro/mois seulement pour ça?? Super
0  0 
Avatar de sebbod
Membre actif https://www.developpez.com
Le 25/06/2019 à 16:17
Citation Envoyé par emilie77 Voir le message
5 euro/mois seulement pour ça?? Super

5 dollars x 100 000+ utilisateurs x 12 mois ça fait quand même au minimun 6 000KDollars/ans (6 millions)
mais sur facebook c'est pas 100 000 utilisateurs qu'ils ont, c'est au moins 100 voir 1000 fois plus donc tu peux ajouter des zéro derrieres les 6 000KDollars et les millions se transforme en milliards
0  0 
Avatar de tanaka59
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 0:02
Pour avoir travaillé avec des brokkers je confirme la donnée brute vaut quedal.

Ce qui vaut le plus cher c'est le croisement avec des données types (géographiques). Par exemple croisé un numéro de téléphone ou adresse postale avec les registres officiels de plan de numérotation ou d'étude insee ... On peut en dire long sur quelqu'un . Rien qu'avec un numéro de fixe on peut dire si la personne habite plus ou moins une zone difficile ou non ... idem avec les iris insee .

Bref la ou cela devient intéressant c'est agrégeant la donnée parallèle .
0  0 
Avatar de viper1094
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 6:33
Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message

Ce qui vaut le plus cher c'est le croisement avec des données types (géographiques). Par exemple croisé un numéro de téléphone ou adresse postale avec les registres officiels de plan de numérotation ou d'étude insee ...
Croiser avec des données insee ??
Tu peux éclaircir ça m'intéresse ?
0  0 
Avatar de viper1094
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 10:11
Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
Woah. Merci bcp des infos, ça pourrait potentiellement me servir. Et dans tous les cas c'est super intéressant. Mais en fait, avec num, age, adresse, compte facebook, t'en sais autant sur la personne que n'importe quel pote à elle ?? Genre je savais facebook évidemment. L'age et l'apparence aussi. Mais num et adresse c'est super intéressant ça jsavais pas.
0  0 
Avatar de viper1094
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 10:20
Tiens question qui me viens du coup. Est-ce qu'un particulier (sans social engineering evidemment), peut avoir accès à " tel préfixe ou suffixe téléphonique=tel région" sur internet ? Et quel type de numéro est ce etc. Si oui, t'aurais un lien/des mots clés pr que je fasse mes recherches dessus ?
0  0 
Avatar de viper1094
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 11:42
Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message

Les sites tu en trouves à la pelle , je peux te donner des liens
Je prend !
0  0