Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google déclare qu'elle abandonne la production de tablettes et annule 2 tablettes en cours de développement
Pour se concentrer sur les PC portables

Le , par Olivier Famien

213PARTAGES

13  0 
En octobre 2018, Google a dévoilé sa tablette Google Pixel Slate. Propulsée par le système d’exploitation Chrome OS, Google Pixel Slate est une tablette de 12,3 pouces intégrant un capteur d’empreinte digitale, une caméra avant de 8 MP et une arrière de 8 MP, 2 ports USB-C permettant à la fois de charger la tablette et connecter des accessoires comme une clé USB-C, un disque dur externe, un écran 4K et bien d’autres choses. Elle est proposée avec une mémoire vive de 4 Go, 8 Go et 16 Go et un stockage de 32 Go, 64 Go, 128 Go et 256 Go. Elle intègre également 2 haut-parleurs frontaux et 2 microphones ainsi que le Bluetooth 4.2.

Cette tablette qui n’est pas vendue par Google en France est disponible aux États-Unis (et dans plusieurs autres pays par ailleurs) au prix plancher de 799 dollars avec un processeur Intel Core m3 de 8e génération, 8 Go de RAM et 64 Go de stockage. Et pour ceux qui souhaitent plus de puissance et de stockage, d’autres configurations sont disponibles avec un processeur Core i5 et 128 Go de stockage pour 999 dollars et 16 Go de RAM, 256 Go de stockage et un processeur Core i7 vendus à 1599 dollars. En outre, si le confort est une chose qui vous tient à cœur, Google vend également un clavier pour Pixel Slate à 199 dollars et un stylet Pixelbook Pen à 99 dollars afin de prendre des notes plus facilement.

Avec cette tablette Google Pixel Slate intégrant des caractéristiques de PC, Google entendait proposer des alternatives viables aux PC hybrides Surface Pro de Microsoft et tablettes iPad Pro d’Apple.


Pour les utilisateurs qui ont déjà une belle expérience avec les téléphones Pixel de la firme de Mountain View, les attentes vis-à-vis du Pixel Slate étaient relativement élevées. Mais certains utilisateurs qui ont pu acquérir cette tablette sont restés sur leur faim. Bien que la tablette arbore un boîtier en aluminium assez beau et solide, des haut-parleurs plutôt plaisants, un affichage net et un clavier plutôt confortable, l’expérience a tourné court lorsqu’il s’est agi de manipuler les applications sur la version de base de cette tablette. Certains utilisateurs ont rapporté un manque de fluidité dans l’affichage des applications ou la gestion du multitâche sur Chrome OS. Lors de clics sur un bouton, des utilisateurs ont remarqué une latence que l’on ne verrait pas sur un iPad Pro ou un Surface Pro. Conclusion, l’accueil du Pixel Slate par les utilisateurs ne fut pas aussi chaleureux qu'avec les téléphones Pixel ou l’ordinateur portable Pixelbook de la même marque.

Faisant suite à ce décollage raté, Rick Osterloh, le vice-président de Google responsable du hardware a annoncé sur la plateforme Twitter : « ;C’est vrai... L’équipe hardware de Google se consacrera uniquement à la construction d’ordinateurs portables, mais ne vous y méprenez pas, les équipes d’Android et de Chrome OS s’engagent à 100 % à travailler à long terme avec nos partenaires sur des tablettes pour tous les segments du marché (consommateur, entreprise, éducation) ;».


Pour faire simple, Osterloh annonce que pour ce qui concerne le volet matériel géré par Google, la firme se contentera de fabriquer uniquement les ordinateurs portables. Longue vie aux Pixelbook ;!!! Cela sous-entend que les tablettes ne feront plus partie des produits fabriqués par l’entreprise. Pour les utilisateurs qui espéraient voir une seconde version de la Pixel Slate avec des améliorations qui lui permettraient de concurrencer valablement les produits de Microsoft et Apple, c’est la grande déception.

Selon un porte-parole de Google qui s’est exprimé auprès de plusieurs médias : « ;Chrome OS a gagné en popularité sur un large éventail de facteurs de forme, et nous continuerons à travailler avec notre écosystème de partenaires sur les ordinateurs portables et les tablettes. Pour les efforts du matériel de premier plan de Google, nous nous concentrerons sur les ordinateurs portables Chrome OS et continuerons à soutenir Pixel Slate ;».

L’entreprise précise donc qu’elle n’abandonnera pas Pixel Slate en dépit de la fin de production des tablettes Chrome OS. La tablette continuera à recevoir des mises à jour logicielles régulières jusqu’à ce qu’elle ne soit plus prise en charge, c’est-à-dire en juin 2024. De même, Google s’engage à travailler avec ses partenaires qui commercialisent des tablettes avec ce système d’exploitation aussi bien pour le grand public, les professionnels que le secteur de l’éducation.

Bien évidemment, la réduction du portefeuille d’activités entraîne nécessairement une réduction des personnes ressources. Le jeudi dernier, la firme de Mountain View a confirmé que deux de ces futurs produits qui devaient être lancés après 2019 étaient des tablettes plus petites que le Pixel Slate. Mais après des tests d’assurance qualité qui se sont avérés inférieurs aux normes de la société, l’entreprise a décidé de supprimer les appareils, ainsi que toute sa gamme de tablettes.

Selon des sources anonymes, certains employés de Google travaillant sur les produits tablettes ont été réaffectés sur la ligne de produits ordinateur portable Pixelbook, tandis que les autres employés ont été transférés vers des projets confidentiels.

Avec cet abandon des tablettes basées sur Chrome OS, les autres entreprises comme HP et Acer commercialisant des produits similaires avec ce système ne vont-elles pas faire de même ;? Par ailleurs, à l’instar de Microsoft qui a reconnu ouvertement avoir raté l’ère du mobile, pensez-vous qu’il en est de même de Google avec ses tablettes ;?

Source : Twitter

Et vous ?

Quels commentaires faites-vous de l’abandon de la fabrication de tablettes par Google ;?

Google aurait-elle raté l’ère des tablettes ;? Ou a-t-elle simplement échoué à produire des tablettes à la hauteur des attentes des utilisateurs ;?

Selon vous, qu’est-ce qui a manqué aux tablettes de Google afin d’avoir le même succès que les téléphones Pixel auprès des utilisateurs ;?

Voir aussi

Google offre une remise de 25 % sur sa tablette Pixel C afin de tester les applications pour Android N sur cet équipement
Le succès des téléphones Google Pixel aurait-il surpris Google ;? Plusieurs commandes non livrées et les stores en rupture de stock
Google a vendu 3,9 millions de smartphones Pixel en 2017, mais Apple et Samsung vendent plus de smartphones en une semaine
Microsoft dévoile ses nouveaux Surface Laptop 2, Surface Pro 6 et Surface Studio 2 avec des composants remis au gout du jour
Apple dévoile ses nouveaux iPad Pro Édition 2018 qui adoptent enfin l'USB type-C, mais font l'impasse sur le bouton Home et la prise casque

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de viper1094
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/06/2019 à 14:29
N'avez vous pas l'impression que l'ère des tablettes est fini ? C'était une espèce de mode un peu longue je crois x).
Je pense que c'est l'avis de g-o-o-g-l-e GLOGLO !
0  0