Il refuse de donner son code de portable en garde à vue et la justice française lui donne raison
Créant ainsi un précédent

Le , par Jonathan

111PARTAGES

13  0 
Jusqu'à l'année dernière, la législation française n'était pas très claire sur le fait de savoir s'il fallait punir un individu qui refuse de donner le code de déverrouillage de son téléphone aux enquêteurs lors d’une procédure pénale. Seulement, depuis le 30 mars 2018, le Conseil constitutionnel a tranché : refuser de donner son code confidentiel de téléphone en garde à vue est passible de poursuites et un jeune homme nommé Malick B. a été condamné pour ce motif en septembre de la même année par le tribunal de grande instance de Créteil.

Seulement, au mois d'avril de cette année, une décision de justice rendue par la cour d’appel de Paris vient sans doute de créer un précédent qui compliquera certainement le travail de bon nombre de services d’enquête. Se prononçant dans le cadre du jugement en appel de Malick, la Cour d'appel de Paris a estimé que le fait, pour un prévenu, de ne pas révéler le code de déverrouillage de son téléphone portable n’est pas constitutif de poursuites devant la justice. Il faut rappeler qu'âgé de 21 ans, Malick avait été arrêté en mars 2017 avec 97 grammes de produits stupéfiants et avait été jugé une première fois en septembre 2018 devant le tribunal de grande instance de Créteil oû il avait écopé de sept mois d’emprisonnement.


Il faut aussi savoir qu'il avait refusé de donner le code d’accès aux trois téléphones portables trouvés en sa possession au moment de son interpellation et avait déposé une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) en octobre 2017. Celle-ci portait spécifiquement sur l'article 434-15-2 du code pénal qui punit de trois ans d'emprisonnement et de 270000 euros d'amende le fait de ne pas fournir la convention secrète de déchiffrement d'un moyen de cryptologie susceptible d'avoir été utilisé pour préparer, faciliter ou commettre un crime ou un délit. Selon lui, cette obligation était inconstitutionnelle.

Après la décision du tribunal de grande instance de Creteil, le conseil de Malick avait décidé de faire appel auprès de la Cour d'appel de Paris, mais là également, concernant les accusations de trafic de drogue, les juges ont confirmé la condamnation de Malick. Toutefois, en ce qui concerne le fait de n'avoir pas donné les codes de ses téléphones, les juges, pour rendre leur décision, se sont appuyés sur l’article 29 de la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 et bien que cette décision ait été très appréciée par l'avocat de Malick, certains craignent qu'elle puisse faire jurisprudence plus tard.

Les juges ont estimé qu'il ne ressort d’aucun élément de la procédure qu’une réquisition ait été adressée par une autorité judiciaire à Malek B. de communiquer ces codes de déverrouillage, le prévenu ayant seulement refusé de communiquer ce code à la suite d’une demande qui lui a été faite au cours de son audition par un fonctionnaire de police. Ils ont également fait savoir que les codes demandés à Malick n'auraient pas permis de déchiffrer des données ou messages chiffrés contenus dans ses téléphones et en ce sens, son refus ne constituait pas une infraction à la loi.

Source : Le Parisien

Et vous ?

Comment appréciez-vous cette décision de justice ?

Voir aussi :

Publications scientifiques : la justice française ordonne aux FAI de bloquer Sci-Hub et LibGen à la demande des éditeurs Elsevier et Springer Nature
Future loi française contre la haine : vers une peine d'interdiction temporaire des réseaux sociaux et la naissance d'une juridiction spécialisée
Loot box : Electronic Arts est dans le viseur de la justice en Belgique la société refuse toujours de se conformer à la réglementation belge

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bk417
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 11:55
"les codes demandés à Malick n'auraient pas permis de déchiffrer des données ou messages chiffrés contenus dans ses téléphones"

Chiffrées par.... un code non ?
Et donc en demandant aussi ce code...
Au départ il suffirait de demander "tous les codes" non ?
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 12:19
Citation Envoyé par bk417 Voir le message
Au départ il suffirait de demander "tous les codes" non ?
Ouais mais du coup la justice dit que, dans ce cas, Malik n'avait pas à déverrouiller son téléphone.
Par contre si un de ses téléphones était déverrouillé, il aurait du donner les codes pour déchiffrer les messages, sinon ça peut aller jusqu'à 3 ans de prisons et 270 000€.

Les policiers n'ont pas du respecter la procédure pour demander au gars de déverrouiller ses téléphones :
Les juges ont estimé qu'il ne ressort d’aucun élément de la procédure qu’une réquisition ait été adressée par une autorité judiciaire à Malek B. de communiquer ces codes de déverrouillage
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 13:53
en cas de réquisition, il peuvent enquêter chez toi, dans ton espace privé, un téléphone c'est pareil, je suis surprit que la justice lui donne raison
Avatar de Conan Lord
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 13:56
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
en cas de réquisition, il peuvent enquêter chez toi, dans ton espace privé, un téléphone c'est pareil, je suis surprit que la justice lui donne raison
Justement :

Les juges ont estimé qu'il ne ressort d’aucun élément de la procédure qu’une réquisition ait été adressée par une autorité judiciaire à Malek B. de communiquer ces codes de déverrouillage, le prévenu ayant seulement refusé de communiquer ce code à la suite d’une demande qui lui a été faite au cours de son audition par un fonctionnaire de police.
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 14:09
Il n'y a rien de surprenant à cette décision des juges, c'est juste une demande orale qui a été adressée.

C'est comme lorsqu'un policier débarque chez vous : s'il n'a pas de mandat, de papier du juge ou d'autorisation de perquisitionner, vous n'êtes nullement tenus de le faire rentrer.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 14:22
Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
C'est comme lorsqu'un policier débarque chez vous : s'il n'a pas de mandat, de papier du juge ou d'autorisation de perquisitionner, vous n'êtes nullement tenus de le faire rentrer.
Le problème c'est qu'il faut connaitre les lois... (alors qu'apparemment les policiers ne les maîtrisent pas toutes)
Quand la police arrive chez toi et te demande des choses illégales, tu ne sais pas que c'est illégale alors tu fais ce qu'ils te demandent.

Ça doit être pour ça que les délinquants nient toujours tout, même quand ils sont pris en flagrant délits, ça doit être une stratégie juridique "toujours répondre non, jusqu'à ce qu'il y ait un avocat qui maîtrise les lois".

===
La prochaine fois ses policiers utiliseront le bon formulaire pour demander au suspect de déverrouiller son téléphone ^^
C'est en faisant des erreurs qu'on apprend
Avatar de vxlan.is.top
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 14:23
Une idée consisterait à développer une appli qui ferait un reset complet du smartphone en saisissant un certain code

"Mince alors, je sais pas ce qui s'est passé Mr le policier, j'y comprends rien à l'informatique moi vous savez "

-VX
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 14:26
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le problème c'est qu'il faut connaitre les lois... (alors qu'apparemment les policiers ne les maîtrisent pas toutes)
Quand la police arrive chez toi et te demande des choses illégales, tu ne sais pas que c'est illégale alors tu fais ce qu'ils te demandent.

Ça doit être pour ça que les délinquants nient toujours tout, même quand ils sont pris en flagrant délits, ça doit être une stratégie juridique "toujours répondre non, jusqu'à ce qu'il y ait un avocat qui maîtrise les lois".

===
La prochaine fois ses policiers utiliseront le bon formulaire pour demander au suspect de déverrouiller son téléphone ^^
C'est en faisant des erreurs qu'on apprend
Bah pas spécialement besoin d'être délinquant pour tout nier. Un policier doit avoir une bonne raison pour rentrer chez toi, et il doit le prouver, peu importe ce qu'il te demande.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 14:28
Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message
Une idée consisterait à développer une appli qui ferait un reset complet du smartphone en saisissant un certain code
Il y a probablement une loi qui interdit de détruire des preuves.

Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
Un policier doit avoir une bonne raison pour rentrer chez toi, et il doit le prouver, peu importe ce qu'il te demande.
Ouais mais moi je paniquerai et je les laisserais fouiller illégalement, je suis plus dans le trip "si je dis non ils vont croire que je cache quelque chose".
Avatar de Markand
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 14:56
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a probablement une loi qui interdit de détruire des preuves.

Ouais mais moi je paniquerai et je les laisserais fouiller illégalement, je suis plus dans le trip "si je dis non ils vont croire que je cache quelque chose".
De toute façon si c'est par SMS ou appels téléphonique tout est déjà enregistré chez les fournisseurs donc même pas besoin de passer par la case propriétaire du téléphone. En revanche s'il s'agit d'autres applications de messagerie n'importe quel individu désirant cacher quelque chose n'aurait qu'à supprimer ce qui est compromettant aussi vite que possible.

De toute façon utiliser un téléphone pour avoir des communications sur des choses illicites est stupide. Combien d'affaires ont déjà été résolues juste parce que l'individu s'est retrouvé près d'une antenne de téléphone ? Des centaines.

Pour ma part je chiffre mon téléphone et mon ordinateur portable, principalement parce que si je me les fais voler j'ai pas envie qu'on accède à toutes mes photos, documents administratifs, etc. En revanche, si je devais donner mon code de déverouillage en ayant rien à me reprocher, je ne sais pas encore comment je réagirais.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web