Le brevet pour le classement des pages sur le moteur de recherche Google a expiré
Dans quel contexte Larry Page l'avait-il déposé ?

288PARTAGES

21  0 
Larry Page avait demandé un brevet pour classer les pages sur le moteur de recherche Google. Dans le résumé, nous pouvons lire qu’il s’agit « d’une méthode qui attribue des rangs d'importance aux nœuds d'une base de données liée, telle que toute base de données de documents contenant des citations, le World Wide Web ou toute autre base de données hypermédia. Le rang attribué à un document est calculé à partir des rangs des documents le citant. De plus, le classement d'un document est calculé à partir d'une constante représentant la probabilité qu'un navigateur de la base de données passe au hasard dans le document. Cette méthode est particulièrement utile pour améliorer les performances des moteurs de recherche dans les bases de données hypermédia, telles que le World Wide Web, dont la qualité des documents varie considérablement ».

Certains mythes vont même jusqu’à attribuer à l’algorithme de recherche le succès de Google.

Contexte de l’invention

Larry Page expliquait qu’en raison des progrès de la technologie informatique et de sa popularité croissante, un grand nombre de personnes ont récemment commencé à consulter fréquemment d’énormes bases de données. Par exemple, les moteurs de recherche Internet sont fréquemment utilisés pour effectuer des recherches sur le World Wide Web. À l’époque où le brevet a été déposé, un moteur de recherche populaire pouvait exécuter plus de 30 millions de recherches par jour sur la partie indexable du Web, dont la taille dépassait alors les 500 gigaoctets.

Si les systèmes de recherche d'informations étaient traditionnellement jugés d'après leur précision, Larry Page a noté un élément qui était souvent négligé : la qualité des résultats produits par ces moteurs de recherche. Selon Larry Page, les grandes bases de documents telles que le Web contenaient de nombreux documents de mauvaise qualité. En conséquence, les recherches renvoyaient généralement des centaines de documents non pertinents ou indésirables qui camouflaient les quelques documents pertinents.


Afin d'améliorer la sélectivité des résultats, des techniques communes permettaient à l'utilisateur de limiter l'étendue de la recherche à un sous-ensemble spécifié de la base de données ou de fournir des termes de recherche supplémentaires. Ces techniques étaient particulièrement efficaces dans les cas où la base de données était homogène et déjà classée dans des sous-ensembles, ou dans les cas où l'utilisateur recherchait des informations bien connues et spécifiques. Dans d'autres cas, toutefois, ces techniques n’étaient souvent pas efficaces, car chaque contrainte introduite par l'utilisateur augmentait les chances que les informations désirées soient éliminées par inadvertance des résultats de la recherche.

Larry Page a noté quelques éléments qui nuisent à la recherche notamment celui-ci : « De plus, lors de la recherche sur le Web hautement concurrentiel, cette mesure de pertinence est vulnérable aux techniques de "spam" que les auteurs peuvent utiliser pour gonfler artificiellement la pertinence de leur document afin d'attirer l'attention sur celui-ci ou sur ses publicités. Pour cette raison, les résultats de recherche contiennent souvent des appels commerciaux qui ne doivent pas être considérés comme une correspondance avec la requête. Bien que les moteurs de recherche soient conçus pour éviter de telles ruses, des mécanismes mal conçus peuvent entraîner des échecs décevants dans la récupération des informations souhaitées ».

Depuis le 3 juin 2019, ce brevet est marqué comme étant expiré (Application status is Expired - Lifetime).

Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Paul Swamidass, Professor Emeritus at Auburn University, expliquait l’année dernière que :

« La durée de vie des brevets américains actuellement délivrés est passée de 17 ans à 20 ans. Le brevet expiré tombe dans le domaine public; c'est-à-dire qu'il peut être utilisé par n'importe qui.

« Pour un entrepreneur à la recherche d'une idée d'entreprise, il est judicieux de rechercher des idées commerciales potentielles dans des brevets expirés. Si c’est une bonne idée, qui n’a jamais été commercialisée à cause de la “paresse” de l’inventeur, lorsque l’inventeur avait les droits, elle peut être commercialisée après l’expiration du brevet par les entrepreneurs sur le marché national ou local.

« Il existe une stratégie commerciale bien connue appelée stratégie de “premier sur le marché”, qui mise sur “l'avantage du premier arrivé”. Si un brevet en sommeil expire, si vous y voyez une monétisation potentielle, vous pouvez rechercher l’avantage de devenir le premier entrepreneur à commercialiser un brevet périmé ».

Bien entendu, cela ne vaut pas pour le cas d’espèce dans la mesure où Google a déjà implémenté son idée dans son moteur de recherche.


Selon Shelly Morgan, de la rubrique consacrée au sujet de droit :

« Pendant qu’il est en vigueur, un brevet confère au titulaire des droits exclusifs sur son invention. Mais un brevet peut expirer pour deux raisons: le non-paiement des taxes de maintenance ou l'achèvement de la durée naturelle du brevet. Les conséquences sur utilisation d’un brevet expiré dépendent de la raison pour laquelle le brevet a expiré ».
  • Durée du brevet : Aux États-Unis, la durée standard d'un brevet est de 20 ans à compter de la date à laquelle la demande de brevet a été déposée. Tous les droits du titulaire du brevet prennent fin à l'expiration du terme. Sauf si le terme a été prolongé, l’invention tombe dans le domaine public après 20 ans et tout le monde peut l’utiliser.
  • Frais d'entretien : La situation est un peu différente si le brevet a expiré avant la fin de la durée du brevet parce que le titulaire n'a pas payé les taxes de maintenance. Un titulaire de brevet peut demander à faire revivre un brevet arrivé à expiration pour non-paiement de taxes. Il est permis d’utiliser l’invention brevetée de quelqu'un d’autre dont les frais d’entretien n’ont pas été payés, tant que le brevet n’a pas été réactivé par son propriétaire. Il est toutefois sage de consulter fréquemment la base de données de l'Office des brevets et des marques des États-Unis pour vérifier le statut d'un brevet expiré.



Conclusion

Il est important de noter que Google dispose de plusieurs brevets relatifs à la recherche. L'un des éléments clés du fonctionnement du moteur de recherche Google consiste à utiliser les mots, ou le texte d'ancrage, apparaissant dans un lien sur une page source, pour décrire une page ciblée par le lien.

Nous le savons grâce aux déclarations sur le texte d'ancrage faites dans des documents tels que Lawrence Page et Sergey Brin ont écrits et qui s’intitule The Anatomy of a Large-Scale Hypertextual Web Search Engine (l'anatomie d'un moteur de recherche Web hypertextuel à grande échelle) ainsi que les premiers brevets PageRank créés par Lawrence Page Method for node ranking in a linked database (Méthode de classement des nœuds dans une base de données liée) et Method for scoring documents in a linked database (Méthode de notation des documents dans une base de données liée).

Un brevet récemment octroyé par Google, l’indexation des balises d’ancrage dans un système de robot Web, peut fournir un aperçu plus détaillé des mécanismes d’utilisation du texte d’ancrage en tant que signal de pertinence pour une page liée au moteur de recherche. Il décrit également d'autres processus sur l'utilisation de liens pour classer des pages et sur l'exploration de sites Web.

Il s’agit d’un brevet destiné à protéger la propriété intellectuelle de Google dans les processus décrits, mais qui ne décrit peut-être pas les processus que Google a réellement mis en œuvre ou ne décrit que certains des processus utilisés. Étant donné les différents âges de ces brevets, il est fort possible que Google fasse certaines choses très différemment maintenant.

Sources : Google, office américain des brevets (1, 2, 3), Paul Swamidass, Shelly Morgan, Larry Page et Sergei Brin

Et vous ?

Quel est le moteur de recherche que vous utilisez le plus ?
Quels sont les éléments principaux qui vous font revenir sur un moteur de recherche au lieu d'un autre ?
Selon-vous, doit-on pouvoir breveter un algorithme ?

Voir aussi :

Google donne les raisons de la limitation des bloqueurs de publicités dans Chrome qui seraient liées à la confidentialité des données
Google pourrait faire face à une enquête antitrust imminente du ministère américain de la Justice, sur ses vastes activités en ligne
DeepMind de Google : son IA a atteint une « performance humaine » dans une version modifiée de Quake III Arena, un jeu de tir en ligne
Google prend la décision de limiter l'utilisation des bloqueurs de publicités seulement aux entreprises pour son navigateur Google Chrome

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de redcurve
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/06/2019 à 18:47
La chose la plus importante dans Google est et a toujours été le lexicon
0  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web