Nest : la société est morte à Google I/O 2019,
Avec son écosystème, ses comptes, son pare-feu de confidentialité ; place maintenant à Google Nest

Le , par Stan Adkens

121PARTAGES

6  0 
L'édition 2019 de l'événement Google I/O s'est terminée le jeudi dernier à l'amphithéâtre Shoreline en Californie. A cette édition, des grandes annonces logicielles et matérielles ont été faites : l’élargissement de la famille des Pixel avec deux nouveaux arrivants, les Pixel 3A et 3A XL ; la navigation privée ajoutée à Google Maps et YouTube pour protéger un peu la vie privée ; une nouvelle bêta disponible pour Android Q avec de nombreuses fonctionnalités ; l’arrivé de l’écran smart display Nest Hub Max aux USA et Nest Hub en France …

Toutefois, certaines annonces plus importantes telles que l'arrivée de l’écran connecté Nest Hub Max ne signifient pas seulement un écran plus large de 10 pouces avec une caméra connectée pour passer vos appels vidéo avec Google Duo ou surveiller ce qui se passe dans votre maison. Mais aussi la concrétisation de la disparition de la société Nest et la confusion chez les propriétaires des maisons connectées Nest confrontés à un écosystème sans issue et à l'effondrement du pare-feu de confidentialité Google/Nest.


En effet, la vague d'annonces à Google I/O 2019 et autour de l’événement marque pour la première fois à quoi ressemblera l'avenir de Nest, dont la fermeture en tant qu'entreprise indépendante a été annoncée dès 2018 et montre également que « Google Nest » est maintenant la nouvelle réalité. Nest n'est désormais qu’une sous-marque de Google. Ce nouveau destin, Nest en a parlé sur son site Web Nest.com, sous un titre évocateur « What's Happening at Nest ? » (Que se passe-t-il à Nest ?) et dans un avis sur la page Web de « Works with Nest ».

Les utilisateurs devraient commencer à s’habituer à dire « Google Nest », un désormais « produit Google smart home », car la marque Nest est maintenant une sous-marque maison intelligente d'usage général de Google au même titre que la marque « Pixel » pour les smartphones et les ordinateurs portables. Le premier article annoncé sous cette nouvelle marque était le Google Nest Hub Max, une version plus grande de l'affichage intelligent Google Home Hub. Le Home Hub d'origine est renommé et est maintenant le Google Nest Hub.

Vous ne trouverez pas pour l’instant la nouvelle image de marque dans la boutique Google, par contre sur la les pages d'aide de Google, vous trouverez que chaque produit Nest a été renommé sous « Google Nest ». Ainsi, nous avons maintenant le « Google Nest Learning Thermostat », le « Google Nest Protect », le « Google Nest Secure Alarm System », « Google Nest Hello », et le « Google Nest Cam IQ Outdoor ». Alors que Google était enthousiaste de dévoiler Google Nest Hub Max à Google I/O comme une sorte de chose complètement positive, on a l'impression d'assister à la fin de Nest, qui ne peut plus être une marque de produit autonome, étant donné qu’il n'est plus une entreprise autonome. Place désormais officiellement à « Google Nest ». Ci-dessous, quelques changements auxquels vous devriez vous habituer à l’avenir.

« Works with Nest » disparait en faveur de « Works with Google Assistant » dans la stratégie de maisons intelligentes de Google

« Works with Nest » était une plateforme de maison intelligente qui permettait au thermostat Nest d'agir en tant que plaque tournante et coordonnateur pour bon nombre de vos autres produits de maison intelligente. Mais un avis sur la page Web de « Works with Nest » dit que cette plateforme est en train de s’éteindre progressivement. La stratégie de Google en matière de maisons intelligentes s'articulera désormais autour du programme « Works with Google Assistant », et l'écosystème de Nest s'éteindra dans un peu plus de trois mois, le 31 août 2019, peut-on lire sur cette page Web.


Les produits de marque Nest continueront, bien entendu, à fonctionner ensemble, mais ce ne sera pas le cas pour les produits d’une autre marque. En effet, la plateforme « Works with Nest » permettait à d'autres services de communiquer avec Nest. Mais avec ces changements, beaucoup de ces intégrations de tiers disparaîtront. Par conséquent, les utilisateurs de l'écosystème « Works with Nest » qui possèdent des produits non Nest seront obligés de trouver d’autres solutions à partir de fin août lorsque le service s'arrêtera. Il se peut que tous ces produits tiers de maison intelligente cessent de fonctionner avec n'importe quel flux de travail d'automatisation basé sur Nest, laissant les propriétaires de maison connectée avec des services divers, certains non-compatibles avec « Works with Google Assistant ».

Parmi les services qui vont être interrompus, nous avons Philips Hue, IFTTT, Logitech Harmony, Lutron lights, August Home et Wemo switches. Par contre, Alexa d’Amazon pourrait bénéficier d'un traitement spécial et continuera à fonctionner avec les flux de travail basé sur Nest. On peut lire sur une page Web de Google dédié à Alexa : « Nous travaillons avec Amazon pour migrer la compétence Nest sur Amazon Alexa afin d'assurer une transition en douceur pour les clients de Nest avant de mettre fin au programme Works With Nest en août ».

Toutefois, les propriétaires de maison intelligente qui fonctionnait avec Nest ne seront pas totalement laissés pour compte, la plupart des produits pour maisons intelligentes étant compatibles avec de multiples écosystèmes de maisons intelligentes, ce qui veut dire que leurs produits tiers, probablement achetés chers, ne seront pas d’office frappés d’obsolescence. Par ailleurs, certains de ces services pourraient continuer à fonctionner avec Nest à condition de supporter le système Google Assistant. Toutefois, les propriétaires des maisons connectées dont les services ont été affectés n’auront qu’à passer à un nouvel écosystème, procéder à une pile d’installation et s’attendre probablement à ce que les choses ne fonctionnent pas comme auparavant.

La nouvelle stratégie de maison intelligente de Google s’articulera autour de « Works with Google Assistant », qui est une solution de maison intelligente centrée sur la voix et le toucher. Le système tourne autour des haut-parleurs Google Home et des écrans intelligents Google Nest, qui sont tous deux d'excellentes interfaces de contrôle, qui vous permettent d’allumer les lumières et verrouiller les portes à l'aide de commandes vocales ou tactiles. Contrairement au « Works with Nest » qui n'offrait pas d'interface de contrôle pour l’écosystème d'appareils intelligents compatibles. Par exemple, dans l’écosystème « Works with Nest », Nest ne vous donne pas un moyen de contrôler un système d'éclairage intelligent, mais l’application vous permet juste la détection de l'emplacement.

Les propriétaires de maison intelligente doivent passer aux comptes Google au détriment des comptes Nest séparés des comptes de données

Dans le cadre de la nouvelle stratégie de maison intelligente de Google, les comptes Nest disparaitront progressivement pour faire place aux comptes Google, sans que les comptes existants soient perdus. La page FAQ de Nest.com « recommande fortement » aux utilisateurs Nest de migrer vers un compte Google. Elle prévient que « Comme Nest offrira de nouveaux appareils et services domestiques connectés à l'avenir, beaucoup d'entre eux ne seront accessibles qu'à nos utilisateurs ayant un compte Google ». Les nouveaux utilisateurs de Nest devront utiliser directement un compte Google.

Le changement de votre compte Nest transfère vos données Nest vers votre nouveau compte Google et la firme déclare que ces données, qui comprennent de nombreux flux provenant de capteurs de mouvement, de caméras et de microphones, seront gérées conformément aux Règles de confidentialité de Google. Sur une page supplémentaire de « Google Nest Privacy »pour la maison, qui n’est pas encore disponible dans tous les pays, on peut lire : « Nous serons transparents au sujet des données que nous recueillons et des raisons pour lesquelles nous les recueillons » ; « Nous ne vendrons jamais vos informations personnelles à qui que ce soit » et « Nous vous autoriserons à consulter, déplacer ou supprimer vos données ».

Nous nous souvenons tous que Google a fini par fermer la version grand public de Google+ l’année dernière après une faille de sécurité qui pourrait avoir affecté 500 000 comptes Google. La prochaine faille de sécurité affectera les flux de données de maison appartenant aux utilisateurs de Nest. Certainement qu’ils recevront également plus de publicités qu’auparavant, toutes les données étant dorénavant gérées à partir du même endroit.

De nombreux autres changements restent à venir probablement au détriment des services Nest

Au cours des mois à venir, ne soyez pas surpris d'apprendre que tous ces « changements » avaient pour but la fermeture d'un produit ou d'un service Nest en faveur d'une version Google. Le site Web de Nest promet qu' « au cours des prochains mois, vous commencerez à voir des changements dans nos produits, comptes, services et politiques à mesure que nous rassemblerons le tout sous Nest ».

Cela peut se voir, par exemple, dans la situation actuelle des applications, avec à la fois une application « Google Home » et une application « Nest ». L'application Nest est destinée aux thermostats, aux caméras, au système de sécurité, aux détecteurs de fumée et à tous les autres anciens produits Nest, tandis que les enceintes intelligentes, Chromecast et les écrans intelligents « Google Nest » utilisent l'application Google Home.


Les personnes qui achèteront une nouvelle marque Google Nest Hub ou Google Nest Hub Max pourraient être tentées d'installer l'application Nest, mais ce pourrait être inadéquat vu que la tendance est un mouvement vers Google. Une nouvelle marque Google devait être installée dans l'application Google Home. L'écran intelligent Nest Hub Max est muni d’une caméra sur le dessus, et bien qu'il s'agisse d'une « caméra Nest » qui peut enregistrer de la vidéo sur le système de caméra de sécurité cloud de Nest, le flux vidéo est également visible dans l'application Google Home.

Avoir deux applications domestiques intelligentes dans Google maison intelligente pourrait prêter à confusion, même si l’application Nest ne sera disponible que pour un moment. Selon la page FAQ de Nest, « Pour le moment, l'application Nest continuera à être disponible ». Cependant, tant que la situation est dans l’état actuel – avec deux applications dont l’un détecte presque tous les produits – les propriétaires des maisons intelligentes auraient du mal à acheter les nouveaux produits de Google, qu’ils seront obligés de reconfigurer dans quelque mois après d’éventuels nouveaux changements.

Surtout que, une fois que vous installez ces appareils « intelligents » chez vous, vous êtes à la merci des plans d'affaires du fournisseur, qui pourrait changer ses priorités au bout de quelques années seulement même si les appareils fonctionnent toujours de façon acceptable.

Source : Nest, Works with Nest, Google Support

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Vous aussi pensez-vous que les changements conduits par Google ont pour but de remplacer les services Nest par ses propres services ?

Lire aussi

Tous les Chromebooks lancés cette année seront compatibles avec Linux, a annoncé Google à la conférence Google I/O 2019
Les annonces les plus importantes de Google I/O 2019 : les Pixel 3A et 3A XL débarquent, suivis de l'écran connecté Nest Hub Max et Android Q bêta 3
Google : le micro intégré et non répertorié dans les spécifications de Nest n'était pas censé être secret, « c'était une erreur de notre part. »
Google annonce qu'il va arrêter son application de messagerie Google Allo en 2019, pour se concentrer sur Messages
Google se résout à fermer la version grand public de Google+, après une faille de sécurité qui pourrait avoir affecté 500 000 comptes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web