Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les actionnaires de Facebook en ont assez de Marc Zuckerberg, mais ne peuvent rien faire contre lui,
En voici les raisons

Le , par Jonathan

613PARTAGES

13  0 
La semaine dernière la société américaine Facebook a publié une déclaration de procuration dans laquelle il apparaissait clairement que les actionnaires de la société commencent à en avoir marre du leadership de Mark Zuckerberg qui est à la fois le cofondateur, président du conseil et directeur général de la société. Ces actionnaires estiment que le conseil d'administration est enfermé dans une structure de gouvernance obsolète qui réduit la responsabilité du conseil envers les actionnaires. Dans le but d'améliorer les choses, ils ont fait quatre propositions qu'ils ont soumises au vote visant à réduire l'autorité de Marc Zuckerberg sur Facebook.

La première des quatre propositions serait celle de créer un poste de président de la société qui serait indépendant, ce qui empêchera Marc Zuckerberg d'occuper à la fois ce poste et celui de directeur général. La deuxième proposition consiste à exiger la majorité des votes des administrateurs de la société de sorte qu'aucune décision ne puisse être adoptée en se basant uniquement sur l'avis de Zuckerberg. La troisième proposition exige que toutes les actions, qu’elles soient de classe A ou de classe B, disposent d’un droit de vote unique. La dernière proposition quant à elle invite le conseil à examiner des alternatives stratégiques, y compris une scission de la société.

Pour rappel, dans le domaine de la finance, une action de classe A, B ou C désigne une catégorie d'actions ordinaires ou privilégiées qui s'accompagne d'avantages accrus, tels que des droits de vote. Mais il faut savoir que les actions de classe A donnent droit à des avantages plus importants que ceux des classes B et C. Malgré le ressenti des actionnaires vis-à-vis de la gestion que Zuckerberg fait de Facebook, ils sont dans l'incapacité de faire grand-chose contre cela et l'échec de ces propositions lors du vote n'a rien de bien difficile à comprendre.


Zuckerberg détient à lui tout seul 88,1 % des actions de classe B de Facebook, qui disposent chacune de 10 voix en cas de vote à l'assemblée annuelle des actionnaires, soit 3,98 milliards de voix au total. En ce qui concerne les actions de classe A, il y en a que 2,4 milliards pouvant être acquises par des investisseurs ordinaires et chacune de ces actions disposent également de 10 voix à l'assemblée annuelle des actionnaires. Ce qui laisse donc comprendre que, quelle que soit la proposition qui sera soumise au vote de l'assemblée, si celle-ci n'est pas approuvée par Zuckerberg, il est très probable qu'elle ne puisse pas être adoptée.

C'est donc de cette même façon que toutes les propositions similaires à celles-ci ont abouti jusqu'à présent et à chaque fois on a l'impression que cela résulte de la volonté de la majorité des membres du conseil, alors que la réalité est toute autre. Selon certaines indications, la plupart des actionnaires extérieurs souhaiteraient voir un changement dans la structure de gestion de l'entreprise, mais cela ne risque pas d'arriver de si tôt. En fait, le contrôle inattaquable de Facebook par Zuckerberg est en place avant même son offre publique initiale en 2012 et l’office de la propriété intellectuelle a simplement intégré ce contrôle dans les règlements au moment de son introduction en bourse.

Ces actionnaires savaient très bien où ils mettaient les pieds lorsqu'ils achetaient des actions Facebook. Les premières années ont été assez fructueuses, mais après une certaine période, les préoccupations ont commencé à naître suite aux différents scandales qui ont entaché la société. Des préoccupations sur des questions managériales se sont faites ressentir, mais comme pour cette fois encore, c'est Marc Zuckerberg qui a toujours eu le dernier mot.

Source : Los Angeles Times

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Que pensez-vous de la gestion actuelle de Facebook ?
Êtes-vous du même avis que ceux qui souhaitent le départ de Zuckerberg ? Pourquoi ?

Voir aussi :

L'audition de Mark Zuckerberg devant le Congrès américain a révélé un PDG déconcerté le patron de Facebook aurait-il trompé les élus américains ?
Les sénateurs veulent savoir quand Zuckerberg a appris que Facebook piégeait les enfants pour les faire dépenser l'argent de leurs parents
Zuckerberg en passe d'être le milliardaire qui a le plus perdu en 2018 : sa fortune s'effrite de 23 milliards qui équivalent à la fortune d'Elon Musk

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 14:59
Cela arrive à tout le monde, y'a pas de quoi en faire un drame.

Tiens, pas plus tard que la semaine dernière, je me baladais tranquillement au centre-ville, et paf ! Je braque une banque par erreur.
Cela m'arrive tout le temps, je suis vraiment tête en l'air.
15  1 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/06/2019 à 10:18
Je trouve cela quand même légèrement déplacé, ils connaissaient parfaitement ce à quoi ils s'engageaient en achetant des actions de type A, plutôt que de celles de type B. Les règles du jeu ne sont pas une surprise.
S'ils ne sont pas content, pourquoi ne vendent-ils par leurs actions ?

C'est comme aller à une boulangerie, acheter une baguette de 100g, et se plaindre que celui qui achète une flûte de 200g a plus de pain en sortant...
7  0 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/06/2019 à 12:23
Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
L'Italie inflige à Facebook une amende d'1,1 million de dollars

En décembre 2018, l'agence avait condamné Facebook à une amende de 10 millions d'euros pour avoir induit en erreur ses utilisateurs en raison de ses pratiques de connexion et au mois de mars de cette année, elle a mis en cause Facebook sur l'utilisation abusive des données, mais cette fois là, le géant des réseaux sociaux avait choisi de payer un montant réduit de 52000 euros dans l'espoir de régler le problème.
Il faut changer d'échelle pour tout remettre en perspective :
Je vous informe que Facebook réalise un chiffre d'affaires de 1 776 $ par seconde qui passe (24/24h sur 365j), la première amende représente 619 secondes d'activité de Facebook et la deuxième : 29 secondes.

Sous cet angle, c'est tout de suite beaucoup plus parlant, vous ne trouvez pas ?
6  0 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/06/2019 à 11:28
Fin 1er trimestre 2019 :

Entreprise Trésorerie Chiffre d'affaires
Google 113 milliards $ 137 milliards $
Apple 245 milliards $ 265 milliards $
Facebook 45 milliards $ 56 milliards $
Amazon 37 milliards $ 242 milliards $
Microsoft 131 milliards $ 110 milliards $
Dell 15 milliards $ 90 milliards $
Uber 8 milliards $ 11 milliards $
Total 594 milliards $ 911 milliards $

Total GAFAM : 571 milliards de $ de trésorerie
Total GAFAM : 810 milliards de $ de chiffre d'affaires (Cela représente grosso modo le PIB cumulé de 90 pays de la planète sur 194)

tu veux lutter toi ? A part la puissance de feu d'un état comme la Chine, je ne vois pas comment tout ce petit monde ne pourrait pas racheter n'importe quelle société concurrente ou qui commencerait à marcher sur leur plates bandes (d'ailleurs c'est se qui se passe, d'où l'entrevue d'un abus de position dominante)
5  0 
Avatar de Titnain
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/07/2019 à 13:32
Alors évidemment je suis contre les abus, contre l'utilisation de nos données personnelles, etc. Mais je trouve ça quand même un peu abusé.... C'est quoi l'idée ? Mettre un quota maximum d'employé pour les entreprises ? Un quota maximum de vente/prestations ?
Hum, comment dire. L'idée c'est de supprimer un trust. De la même manière que Rockefeller s'est fait démanteler sa Standard oil.

Pour information, un trust n'est jamais bon, ni pour le consommateur ni pour le pays. Aujourd'hui on est arrivé à quelque chose d'encore plus gros, d'encore plus pesant sur l'économie d'un pays et même l'économie mondiale ( Les GAFAMs ont des revenus plus importants que certains PIB).

Il est normal et plutôt sain de vouloir abaisser leur pouvoir et leur main-mise. D'autant plus que Facebook a déjà commencé à vouloir s'étendre sur le marché bancaire. Une société qui aurait un aussi gros pouvoir serait véritablement dangereuse.

Il est grand temps d'agir d'après moi.
5  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 15:42
Le cout du téléchargement du carnet d'adresse c'est ce que les journalistes avaient supputés quand l'affaire avait déjà été révélée dans la news précédente, et cette confirmation prouve que c'est exactement ce qu'ils ont fait.
Pour moi cela va au delà d'une violation du RGPD, Zuckerberg devrait écoper de 10 ans de prison ferme pour piratage de données.
4  0 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/06/2019 à 10:47
Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
PLe fait que Marc soit encore à la tête de son entreprise est peut être l'une des meilleure chose qui soit pour FB (pour les utilisateurs) mais pas forcément pour les comptes de la boite.
Euh malgré le raffut, ça roule plutôt bien pour FB : de ce document, tu peux juste extraire ceci :
Cash and cash equivalents and marketable securities – Cash and cash equivalents and marketable securities were $45.24 billion at the end of the first quarter of 2019.
45 milliards de dollars et des brouettes de réserves de cash au 1er trimestre 2019, ça laisse le temps de se retourner.

Après le seul moyen que les actionnaires minoritaires ont pour renverser la situation c'est de croiser les doigts pour que le compte rendu de l'enquête fédérale US sur l'abus de position dominante soit au vitriol. Ça va coûter, c'est sûr mais comme on dit c'est peut-être un mal pour un bien.
4  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 11/11/2019 à 16:52
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Brian Acton, le cofondateur de WhatsApp, maintient qu'il faut quitter Facebook
Ben alors si Facebook c'est le mal, il fallait pas vendre à Facebook !

Ah oui mais dès qu'il s'agit de percevoir une belle somme d'argent frais (lors de la vente de WhatsApp), là, tous les principes sont remis au placard. Pourri, va.
4  0 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 06/06/2019 à 22:22
Yahoo 2000 : Chiffre d'affaires = 1.110 milliards $ - Trésorerie = 1.658 milliards $
Yahoo 2010 : Chiffre d'affaires = 6.325 milliards $ - Trésorerie = 1.526 milliards $
Yahoo 2015 : Chiffre d'affaires = 4.968 milliards $ - Trésorerie = 1.632 milliards $
Un lien parmi d'autres par ici

IBM 2000 : Chiffre d'affaires = 88.400 milliards $ - Trésorerie = 3.563 milliards $
IBM 2010 : Chiffre d'affaires = 99.870 milliards $ - Trésorerie = 11.651 milliards $
IBM 2015 : Chiffre d'affaires = 81.741 milliards $ - Trésorerie = 8.195 milliards $
Source par ici
3  0 
Avatar de toutwd
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/07/2019 à 19:34
Mr TRUMP demande une enquête sur le bien fondé, selon les lois Américaine, de la taxe GAFA que la France vient de voter, dans le même temps Facebook, qui fait partis des GAFA, est condamnée à 5M de dollars par de ce même gouvernement.
En gros Facebook Sté américaine va payer une amende Américaine avec de l'argent "pris" au monde entier dans l'affaire Cambridge Analytica.
Mais, nous prendrait-ils pas un peu pour des c... ces Américains ??
Et si l'on demandait à récupérer notre part du butin, selon nos lois Française bien sûr, juste pour voir !
3  0