Angleterre : Cisco teste le déploiement de la 5G en milieu rural dans l'industrie agro-alimentaire
Avec des « vaches connectées »

Le , par Stéphane le calme

250PARTAGES

11  0 
La 5G promet des connexions ultrarapides qui, selon les évangélistes, vont transformer notre façon de vivre nos vies, allant des voitures autonomes aux lunettes de réalité augmentée en passant par le téléchargement d'un long métrage sur votre téléphone en quelques secondes. La technologie 5G est considérée par certains comme une « technologie clé » qui pourrait permettre des débits de télécommunication mobile de plusieurs gigabits de données par seconde, soit jusqu'à mille fois plus rapides que les réseaux mobiles en 2010 et jusqu'à 100 fois plus rapide que la 4G. Dans de nombreux pays du monde, les gouvernements se dépêchent de mettre en place l’infrastructure nécessaire pour permettre le fonctionnement de la cinquième génération des réseaux de télécommunication, la 5G.

Les débits de données de la 5G sont susceptibles de répondre à la demande croissante de données avec l'essor des smartphones. Ce type de réseau devrait favoriser le cloud computing, l'intégration et l'interopérabilité des objets communicants et des smartgrids (réseaux électriques intelligents) et autres réseaux dits intelligents, dans un environnement domotisé et une « ville intelligente ». Selon d’autres apports, cela pourrait également développer l'imagerie 3D ou l'holographie, le datamining, la gestion du Big Data et de l’IoT « Internet of Thing » (expression évoquant un monde où tous les ordinateurs et périphériques pourraient communiquer entre eux). D'autres applications concernent les jeux interactifs et multijoueurs complexes, la traduction automatique et bien d’autres encore. Cependant, si beaucoup ne louent que les avantages que cette technologie va apporter, d’autres restent inquiets face aux conséquences néfastes que cela pourrait avoir sur la santé humaine.

Bien qu'il soit utilisé dans des poches d'études pilotes à travers le monde, la première couverture quasi nationale n'est pas attendue dans des pays comme la Chine, le Japon ou les États-Unis avant 2023, selon les analystes du secteur.

Selon Reuters, Cisco teste une infrastructure en vue du déploiement mondial éventuel de la technologie 5G, qui pourrait être utilisée par diverses industries qui ne font pas traditionnellement partie de la bulle technologique, mais qui dépendent de hardware et software de plus en plus sophistiqués. L’industrie agro-alimentaire en fait partie. Dans le cas d’espèce, Cisco teste la 5G dans trois zones rurales en donnant aux agriculteurs un accès à des colliers de vache connectés à la 5G et à des marques auriculaires de surveillance de la santé pouvant transmettre des données biométriques et aider les travailleurs à surveiller le troupeau de loin.

« Parmi les gadgets connectés à la 5G, les vaches portent un collier qui contrôle un système de traite robotisé. Lorsque la vache se sent prête à être traite, elle se rapproche des portes de la machine qui s'ouvrent automatiquement. L'appareil reconnaît l'individu afin de bien attacher ses trayons pour la traite, tandis que la vache gagne une récompense alimentaire ».

L’un des trois sites participant à l’essai est le Centre d’innovation et de précision en génie agricole, financé par le gouvernement, ou Agri-EPI, situé à Shepton Mallet, une petite ville du sud-ouest de l’Angleterre. Près d’un tiers de son troupeau de 180 vaches est équipé de colliers et de tags 5G, rapporte Reuters.


Les gadgets ne nuisent pas aux vaches et la surveillance permet aux gestionnaires de détecter les signes de détresse.

« Nous testons la capacité de la 5G à transmettre les données de nos capteurs beaucoup plus rapidement, et non plus via le PC de la ferme et une connexion Internet haut débit lente », a déclaré Duncan Forbes, gestionnaire de projet au Centre Agri-Epi.

« Et l’importance de cela est que cela signifie que ce type de technologie pourrait être utilisé non seulement dans les fermes, mais dans les communautés rurales de tout le pays ».

La laiterie en activité, créée par Agri-EPI avec le soutien de l’agence d’innovation britannique, fait appel à diverses technologies; y compris des brosses automatiques qui tournent lorsque la vache se frotte contre elles, des rideaux actionnés par un capteur qui s'ouvrent en fonction des conditions météorologiques, et un système d'alimentation intelligent qui achemine automatiquement les aliments dans l'étable via des rails montés au plafond.

Avec les colliers 5G, Cisco explique que les éleveurs peuvent surveiller les animaux à tout moment de la journée sans avoir à se déplacer physiquement pour observer les vaches de près.

En outre, les colliers intelligents 5G aident à automatiser le processus de traite en communiquant sans fil avec un système de traite robotisé qui permet à la vache de s'approcher de la station à son rythme, de franchir les barrières après une vérification de l'identité et de se connecter au robot aucune intervention humaine.

« Nous pouvons connecter chaque vache, chaque animal de cette ferme », a déclaré Nick Chrissos, de Cisco, à Reuters. « C’est ce que la 5G peut faire pour l’agriculture: libérer pleinement le pouvoir dont nous disposons au sein de cette ferme, partout au Royaume-Uni et partout dans le monde ».

Bruxelles préfère suspendre le développement de la 5G à cause des effets de radiation jugés dangereux

À Bruxelles, le projet pilote qui est censé aboutir à la mise en place effective de la technologie 5G aurait été interrompu en raison des effets de radiation jugés trop dangereux pour la population. Selon les informations rapportées par The Brussels Times, à l’heure actuelle, il serait impossible pour la majorité des opérateurs de télécommunication d’estimer le rayonnement des antennes requises pour le fonctionnement de la 5G. La 5G aurait-elle des effets plus néfastes sur la santé de l’Homme que les précédents réseaux de téléphonie mobile ?

En Europe, on veut non seulement procéder au déploiement du réseau 5G, mais l’on veut également assurer une bonne sécurité autour de ce dernier dès son déploiement. En effet, lors d’une rencontre à la fin du mois passé, la Commission européenne a souligné la nécessité d’élaborer dès maintenant des mesures pour sécuriser la 5G.

« Les réseaux de cinquième génération (5G) seront à l'avenir l'épine dorsale de nos sociétés et de nos économies, reliant des milliards d'objets et de systèmes, y compris dans des secteurs critiques comme l'énergie, les transports, les banques et la santé, ainsi que des systèmes de contrôle industriel qui véhiculent des informations sensibles et étayent des dispositifs de sécurité. Les processus démocratiques tels que les élections s'appuient de plus en plus sur les infrastructures numériques et les réseaux 5G, d'où la nécessité de remédier à toute vulnérabilité dans ce domaine et l'importance des recommandations formulées par la Commission dans la perspective des élections au Parlement européen en mai prochain », avait déclaré la Commission européenne.

Ainsi, même si la Commission européenne pense déjà aux mesures pour sécuriser la 5G après son déploiement, Bruxelles cherche d’abord à s’assurer que cette technologie n’impactera pas plus négativement sur la santé de ces citoyens que les précédents réseaux ne le font déjà. Dans la capitale belge, le projet de déploiement de la 5G va encore attendre un moment, du moins jusqu’au moment où les autorités auront trouvé le moyen de minimiser à un taux acceptable les rayonnements liés aux antennes dont la technologie a besoin pour fonctionner. Le ministre de l’environnement du pays a expliqué que la Belgique applique des normes de radiation très stricte et qu’à l’heure actuelle, la 5G ne les respecte pas du tout. « Je ne peux pas accepter une telle technologie si les normes de radiation, qui doivent protéger les citoyens, ne sont pas respectées. Les Bruxellois ne sont pas des cobayes dont la santé peut être vendue à profit. Nous ne pouvons rien laisser au doute », a déclaré la ministre de l'environnement, Céline Fremault.

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de cette application de la 5G ?
Êtes-vous pour ou contre la suspension du déploiement de la 5G en attendant de trouver des mesures concrètes qui pourraient limiter les effets de radiation ? Pourquoi ?

Voir aussi :

Bruxelles aurait arrêté pour le moment le développement de la 5G à cause des effets de radiation jugés trop dangereux pour la population
Technologie 5G : la France dégaine la « loi Huawei », ou plutôt une « réponse technique et technologique à un problème technique et technologique. »
Abandonner les équipements Huawei retarderait le déploiement de la 5G en Europe « de probablement deux ans », selon le PDG de Vodafone
Samsung dévoile le Galaxy Fold : un smartphone / tablette 2 en 1 à écran pliable compatible avec la 5G et vendu à près de 2000 USD

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Tartare2240
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 9:17
Des vaches connectées... Et puis quoi encore ? Des poules sur le réseau ?
6  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 9:27
Citation Envoyé par Tartare2240 Voir le message
Des vaches connectées... Et puis quoi encore ? Des poules sur le réseau ?
Et surtout... Pourquoi en 5g? Est-ce qu'il y a besoin d'un débit aussi gros? la 2G ou la 3G aurait très bien pu faire l'affaire. Pas besoin d'avoir un débit pouvant faire transiter un flux vidéo 4K izi pour quelques informations de position et quelques indicateurs de temps en temps...

A moins que chaque vache aient une caméra de surveillances et que l'objectif c'est de faire des vaches policière
6  1 
Avatar de FraisDesRiques
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 17:49
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
La lumière du soleil est composée d'ondes électromagnétiques de fréquence 1 million de fois supérieur à ce qui est utilisé dans la 5G, donc a priori (sans compter la puissance du signal), plus dangereuse.
La fréquence seule n'est pas déterminante dans la nocivité des ondes. L'intensité est de ces dernières l'est plus. Des études ont montré en laboratoire des modifications cellulaires avec de simples ondes radio, donc à fréquence beaucoup plus faible.
Les russes, entre autre, ont fait des recherches assez poussées sur la communication photonique ténue entre cellules (voir par exemple le livre "biologie de la lumière". Comme par hasard les fours à micro ondes ne sont pas les bienvenus en Russie).
Quand on voit les conclusions et résultats de ces recherches, on évite de jouer avec le feu en exposant les cellules de sont corps à des informations électromagnétiques importantes et de fréquences diverses et variées.
5  1 
Avatar de eldran64
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 11:22
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Ou pour faire de la vidéo-surveillance des trains !
Dès fois qu'un train essaierait de se faire la malle?
3  0 
Avatar de FraisDesRiques
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 12:25
Bon, vu que les principales blagues possibles sur le sujet ont été pondues je vais, comme à mon habitude, ecrire un message optimiste et plein d'espoirs:
Voilà qui va nous donner de la viande de qualité, issue de vaches élevées dans des conditions paisibles et non stressantes, passant leurs journées à brouter une herbe bien verte et grasse à la lumière du jour, déféquant de belles bouses naturelles qui feront le bonheur des mouches du secteur...
Ah non, on me dit que justement, elles resteront à l'intérieur pour être controlées, à manger des farines partiellement animales, car nous nous sommes rendus comptes, avec un grand étonnement, que du 100% farine animale, pour un herbivore, cela ne donnait pas toujours de bon résultats. Elle est chiante cette nature à ne jamais aller dans le sens du profit économique. Heureusement, avec la 5G, on va tout plus mieux bien controller ! Nous voilà sauvés.
3  0 
Avatar de Tartare2240
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 9:30
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
A moins que chaque vache aient une caméra de surveillances et que l'objectif c'est de faire des vaches policière
Des vaches flics c'est nul.

Des chats flics en revanche... ça reste pas dans les champs, ça va dans des ruelles mal fréquentées, ça attire moins l'attention en ville !
2  0 
Avatar de virginieh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 9:36
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Et surtout... Pourquoi en 5g? Est-ce qu'il y a besoin d'un débit aussi gros? la 2G ou la 3G aurait très bien pu faire l'affaire. Pas besoin d'avoir un débit pouvant faire transiter un flux vidéo 4K izi pour quelques informations de position et quelques indicateurs de temps en temps...

A moins que chaque vache aient une caméra de surveillances et que l'objectif c'est de faire des vaches policière
Clairement, mais vendre la 5G à l'exploitant agricole permet 1 de se faire plus de fric, 2 de se faire plus de pub.
2  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 10:50
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
A moins que chaque vache aient une caméra de surveillances et que l'objectif c'est de faire des vaches policière
Ou pour faire de la vidéo-surveillance des trains !
2  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 14:39
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Le but est surtout de gagner sur l'autonomie des batteries.
Un réseau LORA serait beaucoup mieux indiqué dans ce cas alors... Après tout dépend de ce qu'ils veulent envoyer si c'est juste deux ou trois mesures de temps en temps (T°, rythme cardiaque) c'est suffisant mais si c'est sur que si tu veux envoyer tout le pédigrée de la bête alors ça suffira pas...

Les explications pour LORAWan c'est ici au passage : https://fr.wikipedia.org/wiki/LoRaWAN

Et il y a aussi SigFox dans la même veine (bas débit, basse consommation, mais très longue portée un peu comme LORA) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sigfox
2  0 
Avatar de FraisDesRiques
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 18:35
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Oui, c'est bien pour cela que j'ai précisé
"tu me rappelles qu'il ne faut pas oublier l'intensité, mais l'oublie toi-même tout au long de ton message.
En effet, mon message était un peu fouilli sur ce point.
Mais c'est surtout sur la lumière du soleil que je veux revenir. Considérer la lumière du soleil comme dangereuse est une erreur.
C'est l'élément essentiel pour une majorité d'être vivants même si une petit proportion s'en passe très bien.
Un être humain qui ne voit jamais la lumière du soleil est un être humain qui dépérit (carence en vitamine C, moral dans les choux et j'en passe). L'exagération de cette lumière aux heures les plus chaudes en été est dangereuse oui. Il y a un seuil.
De plus, nous avons évolués pour nous protéger et profiter à la fois de ces fréquences spécifiques. Ce qui change tout.
Les êtres vivant n'ont jamais eu le temps d'adaptation génétique pour contrecarrer les effets d'autres fréquences. Si il y a des gens hypersensibles à ses ondes, cela montre que ce n'est pas anodin et que certaines personnes ne disposent pas des mécanismes pour s'en protéger. Cela ne veut pas dire que ceux qui n'en ressentent pas l'effet ne stressent pas leur organisme.
2  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web