Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Forrester : l'utilisation des plateformes de développement low-code gagne du terrain
Dans les processus de transformation numérique des entreprises

Le , par Stéphane le calme

211PARTAGES

15  0 
L'impératif de la transformation numérique a conduit les entreprises à dresser une longue liste de priorités logicielles qui dépassent rapidement leur capacité de développement et de diffusion et incitent les groupes métier à rechercher des solutions de remplacement à la fourniture informatique traditionnelle.

Forrester Consulting a interrogé 254 décideurs informatiques et métiers impliqués dans la transformation numérique de leur organisation (ETI ou grand groupe). Le cabinet a trouvé:

  • Que les entreprises sont contraintes de faire plus avec ce qu'elles ont. Les entreprises devront trouver des solutions efficaces en termes de processus, de technologie et de capacité pour atteindre les objectifs de transformation numérique sans réduire les résultats. Les principaux moteurs de la transformation numérique sont
    1. l'amélioration des capacités informatiques existantes pour promouvoir l'agilité et l'innovation,
    2. l'innovation avec de nouveaux produits et
    3. l'amélioration de l'expérience client (CX).

    Pourtant, la réduction des coûts est également un facteur important. Bien que le besoin d’innovation produit et de CX améliorés puisse amener une entreprise à embaucher davantage de développeurs professionnels, les talents sont rares et les salaires moyens des développeurs resteront élevés dans un avenir proche.
  • Les développeurs ont du mal à fournir rapidement et en toute sécurité ce dont l'entreprise a besoin. La sécurité est le défi le plus courant auquel sont actuellement confrontées les entreprises: 59% l’ont citée comme un défi dans la recherche de solutions numériques. Pendant ce temps, fournir des solutions aussi rapidement que l'entreprise en a besoin et redéfinir les processus opérationnels est une priorité en termes de difficulté à surmonter. Sans budget pour augmenter considérablement le personnel de développement, les équipes techniques doivent faire appel aux talents des groupes métier pour accélérer la livraison des solutions. Donner aux équipes interfonctionnelles des outils de développement et de collaboration adaptés au niveau de compétence de chacun aidera également les entreprises à surmonter un autre défi majeur: le manque de compétences en technologie. Mais cette expansion dans le développement des affaires ne peut se faire au détriment de la sécurité.
  • Les experts métier jouent un rôle clé dans la transformation des processus. Les nouvelles initiatives numériques et l’engagement des clients sont les cas d’utilisation des applications les plus prioritaires des entreprises interrogées. Il est toutefois encourageant de constater que l’automatisation des processus de bout en bout figure également dans le top cinq. L'automatisation est essentielle à l'agilité, à la réduction des coûts et à la fluidité de l'expérience client. Ceci est également une preuve supplémentaire que l’entreprise a une plus grande valeur pour le développement d’applications - non seulement pour sa proximité avec le client, mais également pour sa connaissance de ses processus.



Pour faire face à ces défis, les entreprises se tournent vers les plateformes de développement low-code

Qu’est-ce que c’est ?

Une plateforme de développement low-code (LCDP low-code development platform) est un logiciel qui fournit un environnement dans l’optique d’aider les développeurs à créer un logiciel d'application via des interfaces utilisateur graphiques et une configuration au lieu de la programmation informatique traditionnelle. La plateforme peut se concentrer sur la conception et le développement d'un type d'application particulier: telles que des bases de données, des processus métier ou des interfaces utilisateur telles que des applications Web.

De telles plateformes peuvent produire des applications entièrement opérationnelles ou nécessiter un codage supplémentaire pour des situations spécifiques. Les plateformes de développement low-code réduisent la quantité de codage manuel traditionnel, permettant une livraison accélérée des applications métiers.

Un avantage commun est qu'un large éventail de personnes peut contribuer au développement de l'application, elles ne se limitent donc plus seulement à celles qui possèdent des compétences de programmation formelles. Les LCDP peuvent également réduire le coût initial de la configuration, de la formation et du déploiement.


Dans le sondage

Forrester rappelle que les plateformes low-code utilisent des techniques déclaratives visuelles au lieu de la programmation pour créer des applications, ce qui accélère le rythme des développeurs professionnels et permet aux experts métier de diriger ou de participer à la fourniture de solutions.

Quatre-vingt-quatre pour cent des entreprises se sont tournées vers des outils ou des plateformes de développement low-code pour répondre à une partie de leurs besoins en matière de développement. Pourquoi ? Pour réduire la charge des ressources informatiques, accélérer la mise sur le marché et impliquer davantage les décideurs dans le développement des ressources numériques.

Fait intéressant, même si les entreprises qui utilisent ces types de plateformes enregistrent des progrès impressionnants dans la réalisation des objectifs de transformation numérique, près du tiers de ces mêmes entreprises hésitent à utiliser des plateformes low-code pour développer leurs applications les plus exigeantes ou prioritaires.

Leur réticence à utiliser des LCDP pour les applications les plus performantes est-elle justifiée ?

Les résultats de Forrester indiquent que les plateformes low-code aident les entreprises à surmonter leurs ressources limitées en accélérant la productivité des développeurs et en donnant aux experts métier le pouvoir d'aider à la fourniture d'applications. Pour comprendre dans quelle mesure les plateformes low-code peuvent s'adapter aux besoins des entreprises, les décideurs ont besoin de critères pour 1) comprendre clairement leurs exigences et 2) identifier les options les plus adaptées au marché.


Qu'est-ce qui rend une plateforme de développement prête à l'emploi ?

Pour étudier ce que les entreprises considèrent comme des exigences essentielles pour les applications les plus performantes, Forrester a posé aux répondants une série de questions sur les exigences de leurs projets d’application les plus précieux et les plus prioritaires.

Les entreprises partagent six exigences pour leurs applications principales :
  • Temps acceptable d'arrêt, allant de zéro à plusieurs heures.
  • Perte acceptable de données, allant de zéro à plus d'une heure.
  • Échelle d'utilisateurs, allant du niveau individuel au niveau de l'entreprise.
  • Fréquence des audits indépendants, allant de jamais à en continu.
  • Certifications de sécurité indépendantes, allant de aucune à toutes d'eux.
  • Prise en charge des technologies les plus récentes (systèmes d’exploitation et navigateurs, par exemple), allant de pas du tout important à une exigence critique

Lorsque Forrester a analysé ces facteurs, trois grands groupes de répondants au sein de la grande communauté des entreprises en sont ressortis:
  • Les prudents : il s’agit des entreprises ayant les exigences les plus élevées. Ces entreprises présentent les niveaux d'indisponibilité acceptables les plus bas et la plus forte préférence des trois groupes pour la perte de données. Une part non négligeable nécessite un audit continu (30%) et leur niveau de certification de sécurité indépendante est le plus élevé: 84% de ces entreprises déclarent que la plupart ou la totalité de leurs principales applications le requièrent.
  • Les vigilants : ce sont les entreprises où une surveillance indépendante prime sur d'autres facteurs. Ces entreprises ont le deuxième plus haut niveau de certification de sécurité indépendante (64% déclarent que la plupart des applications, voire toutes, l'exigent), et pour plus d'un quart d’entre elles, les meilleures applications nécessitent un audit continu. Pendant ce temps, ce groupe a la tolérance la plus élevée pour les temps d'arrêt et la perte de données.
  • Les agiles : ce sont les entreprises où les temps d'arrêt et la perte de données l'emportent sur les autres facteurs. Ces entreprises ont les niveaux les plus bas de certifications de sécurité indépendante et seulement 1% déclarent avoir besoin d'un audit continu. Ces entreprises sont beaucoup plus axées sur le maintien en ligne: elles n’accepteront que des temps d’interruption et des pertes modérées de données.



Certaines plateformes de développement low-code répondent aux principales exigences de l'entreprise

Forrester a constaté que les ateliers de développement d’entreprises utilisent des plateformes low-code pour leurs principales applications d’entreprise. En fait, le groupe avec les exigences globales les plus élevées (les Prudents) est également le groupe le plus susceptible d’utiliser des plateformes low-code pour les applications les plus performantes.

Cela signifie qu'il existe aujourd'hui sur le marché des plateformes low-code qui répondent aux exigences des applications d'entreprise les plus exigeantes. Un examen plus approfondi des entreprises utilisant ces plateformes pour les applications les plus performantes révèle:
  • Les cas d'utilisation peu codés ciblent les cas d'utilisation les plus importants pour toutes les entreprises. Rappelez-vous que les « nouvelles initiatives de commerce / produits numériques » constituent le cas d'utilisation le plus précieux pour toutes les entreprises interrogées. Ce cas d'utilisation est également important pour les entreprises utilisant les plateformes de développement low-code pour les applications les plus performantes. La notion selon laquelle les entreprises utilisent des plateformes de développement low-code pour ne livrer que de petites applications est fausse.
  • Les principales applications utilisant peu de code manipuleront probablement plus d'utilisateurs et de données que les autres plateformes de développement de la même entreprise. Les plateformes low-code peuvent non seulement répondre aux besoins les plus exigeants de l’entreprise, mais également supporter une part importante de la charge utilisateur et des données une fois déployées. Soixante-cinq pour cent des entreprises qui utilisent des plateformes de développement low-code pour leurs applications les plus performantes affirment que davantage d'utilisateurs, voire beaucoup plus, accèdent à des applications sur leurs plateformes low-code par rapport aux autres plateformes. Soixante pour cent disent la même chose à propos des données créées ou stockées par des plateformes low-code. Fait intéressant, les pourcentages sont encore plus élevés pour le groupe des Prudents.

Source : rapport (au format PDF)

Et vous ?

Vous servez-vous d'une plateforme de développement low-code ? Laquelle ? En entreprise ou en privé ?
Quelles sont les raisons qui vous y ont poussé ? Contrainte professionnelle, facilité d'utilisation, ou autre ?
Pour quel type de projet utilisé vous ces plateformes ?

Voir aussi :

Le MIT coupe les liens avec les entreprises technologiques chinoises Huawei et ZTE, à cause des poursuites engagées contre elles par les USA
DeepMind prépare son premier produit commercial : l'entreprise a mis au point un prototype d'IA pour diagnostiquer les maladies oculaires complexes
Bill Gates et d'autres philanthropes créent un fonds d'investissement d'un milliard USD pour financer les entreprises de technologies propres
Les menaces internes posent les plus grands risques de sécurité dans une entreprise, selon un sondage qui met l'accent sur les employés négligents

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !