Un Lituanien plaide coupable d'avoir volé plus de 100 millions USD à Google et Facebook
Et encourt une peine maximale de 30 ans de prison

Le , par Jonathan

204PARTAGES

9  0 
En mars de l'année 2017, un procureur du district sud de New York avait inculpé le dénommé Evaldas Rimasauskas, citoyen lituanien âgé à ce moment de 48 ans, pour avoir volé une somme de plus de 100 millions de dollars à deux géants de l'Internet. Les identités des sociétés victimes n'avaient pas été révélées, mais une ordonnance de la cour lituanienne en 2017 faisait état de ce qu'il s'agissait de Google et Facebook.

Le 22 mars de cette année, Rimasauskas a reconnu avoir mis au point un stratagème frauduleux afin d'escroquer plusieurs millions de dollars aux entreprises américaines. Il a orchestré ce projet en créant une fausse société portant le même nom (Quanta Computer Inc) qu'un fournisseur de matériel informatique. Il a ensuite envoyé des courriers électroniques aux deux sociétés, leur demandant de virer des fonds pour les factures Facebook et Google légitimement dues sur un compte bancaire qu'il contrôlait en Lettonie. Après que les fonds aient été déposés, Rimasauskas les a répartis sur divers comptes bancaires à travers le monde.


Ce projet lui aura permis de siphonner environ 23 millions de dollars à Google et 99 millions de dollars à Facebook. Il s'agit apparemment d'une technique de fraude en pleine expansion dans laquelle les fraudeurs demandent de l'argent en utilisant des courriels destinés à des sociétés qui travaillent avec des fournisseurs étrangers ou effectuent régulièrement des virements électroniques. Selon le FBI, depuis 2013 les pertes résultant de telles escroqueries s'élèvent à plus de 3 milliards de dollars.

Dans un communiqué, un porte-parole de Google a déclaré mercredi que la société avait récupéré ses fonds tout en indiquant qu'elle avait alerté les autorités sur la fraude juste après qu'elle l'ait détectée. Quant à Facebook, la société a déclaré n'avoir récupéré qu'une partie bien que majeure de ses fonds peu de temps après l'incident.

Rimasauskas qui a été extradé vers New York depuis août 2017, attend toujours la sentence qui sera prononcée le 24 juillet prochain. Paul David Petrus Jr, son avocat, a déclaré mercredi qu'il envisageait de plaider la clémence, mais avec tous les chefs d'accusation qui pèsent sur son client, ce dernier pourrait écoper d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à 30 ans.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
De quelle sentence pensez-vous qu'il écopera ?

Voir aussi :

Un Lituanien est mis aux arrêts pour avoir volé plus de 100 millions de $ à deux géants de l'Internet, s'agirait-il de Google, Facebook ou Twitter ?
Facebook a confirmé que les hackers ont volé des données personnelles détaillées de 14 millions de personnes, sur les 30 millions de comptes piratés
Google Play surpris en train d'héberger une application qui vole la cryptomonnaie des utilisateurs, en remplaçant l'adresse de leur portefeuille

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Thomasa21
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/03/2019 à 11:47
Donc le mec a siphonné cet argent pendant près de 3 ans sans se faire prendre. La gourmandise est vraiment un vilain défaut. S'il se limitait à quelques petits millions la première année, il serait toujours libre.
Avatar de Jonathan
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 31/03/2019 à 23:01
Citation Envoyé par Thomasa21 Voir le message
Donc le mec a siphonné cet argent pendant près de 3 ans sans se faire prendre. La gourmandise est vraiment un vilain défaut. S'il se limitait à quelques petits millions la première année, il serait toujours libre.
je pense que ça va bien au delà de la simple gourmandise. Le mec doit vraiment regretter de n'avoir pas su s'arrêter à temps

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web