La société d'open source Suse est de nouveau une entreprise indépendante
Suite à son acquisition par l'investisseur EQT

Le , par Jonathan

572PARTAGES

15  0 
SUSE est l’une des plus anciennes sociétés d’open source. Elle a été la première entreprise au monde à commercialiser Linux pour les entreprises. Elle pilote également le développement de la populaire distribution openSUSE Linux. Au fil des ans, la société a plusieurs fois changé de mains. Elle a été achetée pour la première fois en 2004 par Novell. Cette transaction a été suivie de l’acquisition de Novell par le groupe Attachmate en 2011 et de la fusion de Micro Focus avec le groupe Attachmate en 2014.

Et tout récemment encore, elle a annoncé un autre changement. En effet, le 15 mars dernier, SUSE a annoncé qu'elle est de nouveau indépendante suite au fait que l’investisseur en croissance EQT a finalisé son acquisition auprès de Micro Focus pour un montant de 2,5 milliards de dollars. EQT est une société d’investissement de premier plan avec plus de 61 milliards d'euros de fonds levés. Micro Focus et EQT ont mis un certain temps à finaliser l'acquisition, mais maintenant pour la première fois depuis 2004, Suse est autonome.


Suse a également annoncé l'extension de son équipe dirigeante et bien que son PDG Nils Brauckmann reste à la tête de la société, quelques ajustements seront faits : Enrica Angelone dirigera les finances en tant que chef des finances et Sander Huyts deviendra le chef des opérations ; Thomas Di Giacomo, ancien responsable de la technologie est désormais président de l’ingénierie, des produits et de l’innovation.

Au vu des récentes évolution du marché avec l'adoption massive par les entreprises des infrastructures open source, on peut sans risque de se tromper dire que cette transition de Suse arrive au bon moment. L'expertise de SUSE en matière de logiciels open source, sa marque et son éventail de solutions innovantes le positionnent idéalement pour tirer partie de cette dynamique de marché et créer une valeur considérable pour les clients et les partenaires. Son statut indépendant et le soutien que lui apporte EQT, permettront à Suse de poursuivre son expansion.

D'ailleurs, Al Gillen, vice-président du groupe Développement logiciel et Open Source chez IDC, a déclaré ceci : « Le retour de SUSE au rôle de société de logiciels open source indépendante, intervient à un tournant de l'industrie. Les logiciels Open Source constituent le moyen privilégié de créer de nouvelles solutions et sont irremplaçables en tant que fondements de la plupart des services de cloud public. En tant que l’un des plus grands éditeurs de logiciels purement open source du secteur, l’indépendance de SUSE profitera aux clients, car elle s’appuie sur son héritage d’excellence technique, de partenariats axés sur la valeur et d’engagement communautaire pour proposer des solutions technologiques adaptées au marché. »

La société est actuellement impliquée dans plus de 100 projets open source et dessert des milliers d'entreprises dans le monde entier. Avec un portefeuille en expansion constante et une activité autonome, la société dit être dans une excellente position pour répondre aux besoins de ses clients. Brauckmann s'est d'ailleurs exprimé en disant : « L'absence de verrouillage absolu des fournisseurs et notre service exceptionnel sont plus essentiels pour les clients et les organisations partenaires. Notre indépendance coïncide avec notre volonté de fournir ce qu'il y a de mieux pour eux. Notre capacité à répondre systématiquement à ces demandes du marché crée un cycle de succès, d’élan et de croissance qui permet à SUSE de continuer à livrer l'innovation dont les clients ont besoin pour atteindre leurs objectifs de transformation numérique et mettre en place la gestion de la charge de travail hybride et multi-cloud dont ils ont besoin pour développer leur propre innovation, leur compétitivité et leur croissance. »

Source : Suse

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Pensez-vous que Suse soit réellement indépendante ?

Voir aussi :

La société de l'open source SUSE rachetée à 2,5 milliards USD, mais l'éditeur de la distribution SUSE Linux Enterprise rassure ses utilisateurs
Distribution Linux : SUSE Linux Enterprise 15 est maintenant disponible en version bêta et intègre un module HPC (High Performance Computing)
La Linux Foundation compte 34 nouveaux membres, parmi lesquels des entreprises et des ONG, qui ont décidé de s'investir davantage sur l'open source

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web