Les dépenses mondiales consacrées aux systèmes d'IA devraient atteindre 35,8 Md$ en 2019,
Selon le nouveau guide des dépenses d'IDC

Le , par Christian Olivier

207PARTAGES

10  0 
Une mise à jour récente du guide semestriel des dépenses mondiales consacrées aux systèmes d’intelligence artificielle (IA) publié par l’International Data Corporation (IDC) prévoit l’augmentation significative de ces dépenses au cours des prochaines années. Ces dépenses devraient s’établir à 35,8 milliards de dollars (35,8 Md$) cette année, soit 44 % de plus qu’en 2018. Les industries investissant massivement dans des projets qui tirent parti des logiciels d’IA, l’IDC prévoit aussi que les dépenses consacrées aux systèmes d’IA feront plus que doubler pour atteindre 79,2 Md$ en 2022, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 38 % pour la période 2018-2022.


Les solutions logicielles constitueront le plus gros poste de dépenses en matière de systèmes d’IA en 2019, avec près de 13,5 Md$ consacrés aux applications d’IA et aux plateformes logicielles d’IA. Les applications d’IA représenteront la catégorie de dépenses en matière d’IA qui connaîtra la croissance la plus rapide, avec un TCAC de 47,3 % sur cinq ans (de 2018 à 2022). Les dépenses en matière de systèmes d’IA concernant les solutions matérielles, quant à elles, s’élèveront à 12,7 Md$ en 2019. Ces dernières devraient être essentiellement consacrées aux serveurs, car les entreprises continuent de mettre en place l’infrastructure nécessaire pour soutenir les systèmes d’IA.

Signalons au passage que les entreprises devraient également investir dans les services IT pour aider au développement et à la mise en œuvre de leurs systèmes d’IA et de services commerciaux tels que le conseil et l’externalisation de processus métiers horizontaux liés à ces systèmes. D’ici la fin de la période de prévision (2022), les dépenses en matière de services liés à l’IA devraient être presque égales aux dépenses en matière de matériels.

À ce propos, David Schubmehl, directeur de recherche du programme Cognitive/Artificial Intelligence Systems chez IDC a constaté que « ;les dépenses consacrées à la fois aux plateformes logicielles et aux applications d’intelligence artificielle continuent d’augmenter ;» et qu’en parallèle, « ;les types et les variétés de scénarios d’usage se développent ;».

« ;Bien que les organisations notent des difficultés permanentes en termes de dotation du personnel, de données et d’autres problèmes liés au déploiement de solutions d’IA, elles constatent qu’elles peuvent contribuer à améliorer considérablement leurs résultats financiers en réduisant les coûts, en améliorant les revenus et en fournissant un accès meilleur et plus rapide à l’information, améliorant ainsi la prise de décision ;», a-t-il ajouté.

Avec 5,9 Md$ à son compteur, le secteur du commerce au détail devrait être le leadeur mondial des dépenses consacrées aux systèmes d’intelligence artificielle en 2019, juste devant le secteur bancaire (5,6 milliards USD). Le secteur bancaire devrait affecter une grande partie de ses dépenses au profit de systèmes automatisés pour le renseignement sur les menaces, pour l’analyse, l’enquête et la prévention de la fraude. Le commerce au détail, pour sa part, devrait davantage se focaliser sur les robots du service client, l’expertise commerciale des conseillers et la recommandation de produits. L’industrie de type « ;discrete ;» (d’assemblage), les fournisseurs de soins de santé et l’industrie de type « ;process ;» (de transformation) complèteront le top cinq des secteurs qui consacreront le plus de fonds cette année à l’acquisition de systèmes basés d’IA.

Les secteurs qui devraient connaître les taux de croissance annuels composés (TCAC) les plus rapides de leurs dépenses en matière de systèmes d’IA au cours de la période de prévision 2018-2022 sont : l’administration fédérale/centrale (TCAC de 44,3 %), les services personnels et grand public (TCAC de 43,3 %) et l’éducation (TCAC de 42,9 %).

Les domaines d’application de l’intelligence artificielle qui connaîtront les niveaux d’investissements les plus importants en 2019 devraient inclure : les agents automatisés du service à la clientèle (4,5 milliards USD à l’échelle mondiale), la recommandation et l’automatisation des processus de vente (2,7 milliards USD) et les systèmes automatisés de renseignements et de prévention des menaces (2,7 milliards USD). Cinq autres domaines d’application pourraient voir leurs niveaux de dépenses aller au-delà de 2 milliards USD en 2019. Il s’agit : des systèmes de maintenance préventive automatisée, des systèmes de diagnostic et de traitement, des systèmes automatisés d’analyse et d’enquête sur les fraudes, l’automatisation intelligente de processus et les systèmes de recommandation.


À ce propos, Marianne Daquila, directrice de recherche du programme Customer Insights & Analysis chez IDC a déclaré : « ;d’importantes dépenses mondiales en matière de systèmes d’IA sont désormais visibles dans tous les secteurs d’activité, alors que les initiatives d’intelligence artificielle continuent d’optimiser les opérations, de transformer l’expérience client et de créer de nouveaux produits et services […] Les progrès continus des technologies liées à l’IA entraîneront une croissance à deux chiffres des dépenses d’une année sur l’autre au cours de la prochaine décennie ;».

Sur le plan géographique, les États-Unis devraient être responsables de près des deux tiers de toutes les dépenses consacrées aux systèmes d’IA en 2019, avec les secteurs de la banque et du commerce au détail en tête. L’Europe de l’Ouest devrait arriver en seconde position grâce aux investissements consentis par le secteur des banques, le commerce de détail et l’industrie de type « ;discrete ;». La plus forte croissance des dépenses pendant la période de prévision de cinq ans (2018-2022) devrait être observée au Japon (TCAC de 58,9 %) et en Asie-Pacifique (en excluant le Japon et la Chine) (TCAC de 51,4 %). La Chine devrait elle aussi connaître une forte croissance des dépenses tout au long de la période de prévision (TCAC de 49,6 %).

D’après Andrea Minonne, analyste de recherche senior du programme Customer Insight & Analysis en Europe chez IDC : En Europe, « ;l’adoption et les dépenses liées à l’IA augmentent rapidement. Les entreprises européennes utilisent l’IA de façon pratique et sont passées d’une phase exploratoire à une phase de mise en œuvre. L’intelligence artificielle change la donne dans un environnement très concurrentiel, notamment dans les secteurs du commerce au détail et de la finance où elle a le pouvoir de pousser l’expérience client à un niveau supérieur […] Les cas d’utilisation spécifiques à l’industrie liés à l’automatisation des processus sont de plus en plus répandus et l’objectif est de passer à l’utilisation de l’IA de nouvelle génération à des fins de personnalisation ou de prédiction ;».

Source : IDC

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Les dépenses mondiales consacrées à l'IoT atteindront 745 Md$ en 2019 sous l'impulsion des industries d'assemblage et de transformation, selon l'IDC
Les dépenses mondiales consacrées aux systèmes cognitifs et à l'IA devraient tripler d'ici 2022 pour atteindre 77,6 Md$, selon les prévisions d'IDC
Les dépenses mondiales consacrées aux solutions de mobilité devraient atteindre 1630 Md$ en 2018 et 1800 Md$ d'ici 2022, selon les prévisions d'IDC
Les dépenses mondiales pour la robotique et les drones devraient s'accélérer pour atteindre 201,3 milliards USD d'ici 2022, selon IDC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web