Les développeurs d'apps peuvent désormais collecter 95% des produits de leur vente sur Microsoft Store
Si quelques conditions sont remplies

113PARTAGES

12  0 
L'année dernière, lors de la Build 2018, Microsoft a annoncé une modification de la structure de frais pour les développeurs afin d'encourager l'adoption de la boutique d'applications Microsoft en augmentant leur part des revenus des applications qui est passé de 70% à 95%. La catégorie la plus populaire, les jeux, est toutefois exclue.

Microsoft avait alors avancé :

Citation Envoyé par Microsoft
À compter de la fin de l'année, les applications grand public (hormis les jeux) vendues sur Microsoft Store vont rapporter aux développeurs 95% des revenus générés par l'achat de votre application ou de tout produit intégré à votre application, lorsqu'un client utilise un lien pointant vers votre application et l’achète. Lorsque Microsoft vous livre un client par l’intermédiaire d’une autre méthode, telle qu’une collection sur le Microsoft Store ou toute autre propriété détenue par Microsoft, et que le client achète votre application, vous recevrez 85% des revenus de l’achat de votre application ou de produits de l'application dans votre application

La nouvelle structure de tarification s’applique aux achats effectués sur des appareils Windows 10 PC, Réalité mixte, Windows 10 Mobile et Surface Hub et exclut les achats sur des consoles Xbox.

Le changement était prévu pour la fin de 2018, mais il a apparemment fallu 2-3 mois de plus pour qu’il soit enfin disponible. En effet, dans le Contrat du développeur d’application qui a été mis à jour hier, Microsoft explique que

Citation Envoyé par contrat du développeur
Redevances du Store. La Redevances du Store (plus les taxes associées au paiement de cette Redevances, le cas échéant) que vous devez à Microsoft sera déduite des Recettes nettes pour le calcul des Revenus de l'application en votre faveur, conformément à cette Section6. La Redevance du Store s'élève à:

i. Trente pour cent (30%) des Recettes nettes pour: (a) toutes les Applications et Produits in-app acquis par les Clients dans le MicrosoftStore sur une consoleXbox et facturés à ces Clients sans abonnement; (b) tous les Jeux (et les Produits in-app intégrés aux jeux); et (c) les Applications et Produits in-app acquis par les Clients dans MicrosoftStore pour Entreprises; MicrosoftStore pour Éducation; MicrosoftStore sur des appareilsWindows8 ou WindowsPhone8.

ii. Quinze pour cent (15%) des Recettes nettes pour toutes les Applications (et tous les Produits intégrés à ces applications) qui ne sont pas des Jeux et qui sont acquises par les Clients dans le MicrosoftStore sur une consoleXbox et facturées à ces Clients sur la base d'un abonnement.

iii. Quinze pour cent (15%) des Recettes nettes de toutes les Applications qui ne sont pas des Jeux (et des Produits in-app de ces Applications) lorsque: (a) un Client acquiert une telle Application ou un tel Produit in-app dans une version du MicrosoftStore qui ne figure pas dans la Section6(b)(i)(c) sur un appareil Windows10 qui n'est pas une consoleXbox; et (b) l'acquisition du client a été pilotée par Microsoft (cette acquisition étant marquée par un OCID).

iv. Cinq pour cent (5%) des Recettes nettes de toutes les Applications qui ne sont pas des Jeux (et des Produits in-app de ces Applications) lorsque: (a) un Client acquiert une telle Application ou un tel Produit in-app dans une version du MicrosoftStore qui ne figure pas dans la Section6(b)(i)(c) sur un appareil Windows10 qui n'est pas une consoleXbox; et (b) selon les cas:

(i) L'acquisition par le Client d'une telle Application ou d'un tel Produit in-app est pilotée par vous (la référence à une telle acquisition étant marquée d'un CID);

(ii) L'acquisition par le Client d'une telle Application ou d'un tel Produit in-app est pilotée par vous et par Microsoft (la référence à une telle acquisition étant marquée d'un CID et d'un OCID);

(iii) L'acquisition par le Client d'une telle Application ou d'un tel Produit in-app n’a été pilotée par aucune des parties (la référence à ce défaut d'acquisition étant marqué par l'absence d’un OCID ou d'un CID).
Le changement devrait encourager les plus petits développeurs à télécharger des applications dans la boutique à des fins d'hébergement et ne payer que 5% des revenus s'ils gèrent la vente depuis leur propre site web. Le coût serait justifié par le fait qu'il n'aurait pas besoin d'être impliqué dans d'autres services d'hébergement et de traitement de paiement, qui nécessitent généralement des frais supplémentaires. Toutefois, si les acheteurs trouvaient l'application en effectuant une recherche dans le Store ou via un autre moyen promotionnel de Microsoft, les 15% de redevance du Store vont s’appliquer et sont justifiés par une vente supplémentaire qu'un développeur n'aurait pas nécessairement obtenue autrement.

Avec le Microsoft Store disponible pour plus de 700 millions d'utilisateurs d'ordinateurs de bureau, cela devrait être une aubaine pour les développeurs, si Microsoft était seulement en mesure de convaincre les utilisateurs d'ordinateurs de bureau d'obtenir leurs applications depuis sa vitrine de téléchargements.

Source : annonce Microsoft, contrat développeurs

Et vous ?

Téléchargez-vous des applications sur Windows Store ou passez-vous par une vitrine tierce d'applications ? Pourquoi ?
Avez-vous déjà développé une application que vous avez publié sur Windows Store ? Si oui, cette nouvelle tarification est-elle susceptible de changer quelque chose pour vous ?

Voir aussi :

Microsoft présente Azure Sentinel et Threat Experts pour aider les professionnels de la sécurité, à réagir plus rapidement lors de cyberattaques
Microsoft a lancé une fonctionnalité qui permet de transformer la photo d'un tableau de données en une feuille de calcul Excel éditable
La Release Candidate (RC) de Visual Studio 2019 est disponible au téléchargement, un mois avant la sortie de la version stable de l'EDI de Microsoft
Windows 10 ne devrait jamais redémarrer votre PC sans votre permission, Microsoft devrait vous redonner le contrôle de votre appareil, selon une étude

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web