Près de la moitié des offres de PaaS (Platform as a Service) sont désormais exclusivement basées sur le cloud
D'après un rapport de Gartner

Le , par Jonathan

188PARTAGES

12  0 
PaaS pour Platform as a Service ou en français plateforme en tant que service, est une catégorie de services qui fournit une plateforme permettant aux clients de développer, exécuter et gérer des applications sans la complexité de la création et de la maintenance de l'infrastructure généralement associée au développement et au lancement d'une application. La simplicité qu'apportent les PaaS permet à de nombreuses start-ups de rapidement lancer leurs services web et leurs applications mobiles sans trop se soucier de leur infrastructure technique.

Les géants du cloud, à commencer par Amazon, Google, Microsoft et Salesforce.com sont présents sur ce marché du PaaS dans lequel il existe plus de 550 offres, provenant de plus de 360 ​​fournisseurs. Et selon un rapport de Gartner qui est le leader mondial de la recherche et du conseil, 48 % de ces offres sont exclusivement basées sur le cloud. Cette statistique indique un important basculement stratégique et financier des déploiements traditionnels sur site vers une infrastructure basée sur le cloud computing. Gartner sépare le marché des PaaS en 21 segments distincts et a déclaré qu'aucun fournisseur n'avait d'offre dans tous les segments du marché et que plus de 90 % de ces fournisseurs n'offraient des services que dans un seul de ces segments.

Yefim Natis, vice-président de la recherche et analyste distingué de Gartner a déclaré ceci : « Les chefs d'entreprise et les leaders technologiques se tournent vers des investissements stratégiques dans l'informatique en nuage. L'informatique en nuage est l'une des principales forces perturbatrices sur les marchés des technologies de l'information qui gagne la confiance du grand public. »


Ce passage au cloud computing n’est pas nouveau. Gartner a déjà observé la tendance des entreprises à investir dans des offres exclusivement basées sur le cloud. Christy Pettey, une analyste chez Gartner pense que lorsque les entreprises doivent prendre des décisions en matière de dépenses informatiques, la prise en compte de l'utilisation de services cloud pour de nouvelles initiatives ou le remplacement de systèmes existants entraîne un transfert des dépenses des solutions informatiques traditionnelles vers le cloud. Selon elle, cela se traduit par un effet appelé changement de nuage et cela se produit le plus souvent en raison d'une préférence accordée en premier au cloud, que la plupart des organisations choisissent lorsqu'elles prennent des décisions en matière de dépenses informatiques.

À en croire le rapport de Gartner, le marché des PaaS devrait atteindre 20 milliards de dollars de revenus d'ici la fin de cette année et devrait dépasser 34 milliards de dollars en 2022. Les analystes de Gartner présenteront plus d'informations sur les services de cloud computing au Sommet de Gartner sur l'innovation technologique et l'architecture d'entreprise 2019, qui se tiendra plus tard cette année.

Source : Gartner

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Gartner : le marché mondial des services IaaS a connu une croissance de 29,5 % en 2017, en passant à 23,5 milliards de dollars
Gartner prévoit que les revenus générés par le cloud public mondial augmentent de 21,4 % en 2018, boostés par la croissance rapide de l'IaaS
Le Cloud computing reste le principal risque entrepreneurial émergent pour le deuxième trimestre consécutif, d'après Gartner

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web