Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Demander à un journaliste licencié d'aller apprendre à coder bientôt puni par Twitter ? Oui
Dans une certaine mesure

Le , par Stéphane le calme

297PARTAGES

13  0 
À en croire un billet du Washington Post, l’industrie du journalisme se porte mal. Après avoir cherché des modèles économiques viables tout en faisant face à de nouveaux défis, certains médias ont décidé d’arrêter l’hémorragie.

Citation Envoyé par Washington Post
Environ 15% de la salle de rédaction sera mise à pied chez BuzzFeed; ainsi que 7% de la division média de Verizon, qui possède les sociétés AOL, HuffPost et Yahoo. Et la chaîne de journaux Gannett a balancé le couperet dans plusieurs de ses publications cette semaine, notamment Indianapolis Star, Tennessean et Arizona Republic. La série de licenciements brutaux n’a pas été la première à toucher l’industrie, et chaque nouvelle série laisse les nouveaux chômeurs avec moins de places disponibles [...]

Quinze années ont été consacrées à la recherche infructueuse d'un modèle commercial viable qui soutiendra le type de journalisme attendu par le pays - je ne parle pas des «médias libéraux». Je parle des organisations de médias qui consacrent des ressources à l’information du public sur les affaires courantes et non controversées qui constituent la majeure partie du contenu multimédia.

L’entreprise de journalisme n’est pas détruite car ses lecteurs libéraux sont biaisés. Le problème n’est pas d’obtenir des lecteurs; le problème est de les monétiser lorsqu'ils se déplacent en ligne. Facebook, Google, Monster et Craigslist ont augmenté les revenus publicitaires qui servaient à payer les reportages.
« Apprenez à coder », bientôt une déclaration controversée sur Twitter ?

Pouvez-vous être banni de Twitter pour avoir tweeté le conseil sournois « apprenez à coder » à des journalistes qui viennent de perdre leur emploi ? Tandis qu’une vague de licenciements est en cours au sein des entreprises de médias telles que The Huffington Post, une rumeur a circulé lundi sur les médias sociaux selon laquelle de tels commentaires seraient « traités comme un comportement abusif » et seraient donc une « violation des conditions d'utilisation de Twitter ».


Mais un porte-parole de Twitter a affirmé que c'était « plus nuancé » que ça.

« Twitter répond à une campagne de harcèlement ciblée contre des individus spécifiques - une politique qui a longtemps été contre les règles de Twitter », a déclaré le porte-parole dans un courriel adressé à Reason.

Jon Levine de The Wrap's a déclaré que les représentants de la société de médias sociaux s'étaient éloignés de la position qu'ils lui avaient précédemment évoquée, à savoir que la phrase « apprenez à coder » constituait en soi un comportement abusif. La nouvelle position semble être que « apprenez à coder » n'est pas un harcèlement de facto, mais pourrait être considéré comme du harcèlement s'il était tweeté agressivement dans le cadre d'une campagne visant à intimider un utilisateur spécifique, conformément à la politique de comportement abusif quelque peu vague de Twitter.

Comportement inapproprié

Dans sa politique, Twitter indique qu’il est interdit de se livrer à du harcèlement ciblé d'autres personnes, ainsi que d'inciter à le faire. Toute tentative de harcèlement, d'intimidation ou de réduction d'une personne au silence est considérée comme un comportement inapproprié.

Citation Envoyé par Twitter
Sur Twitter, chacun devrait se sentir en sécurité pour exprimer son point de vue. Nous croyons en la liberté d'expression et au dialogue ouvert, mais cette philosophie n'a que peu de sens si les voix des gens sont réduites au silence parce qu'ils ont peur de se faire entendre.

Pour faciliter un dialogue constructif sur la plateforme et permettre aux utilisateurs d'exprimer des opinions et croyances variées, nous interdisons les comportements de harcèlement et d'intimidation, ou dont le but est d'humilier ou de dénigrer les autres. Outre les risques qu'ils présentent en matière de sécurité des personnes, ces comportements peuvent aussi entraîner des difficultés physiques et émotionnelles pour les utilisateurs concernés.
Le réseau social précise que certains Tweets peuvent sembler inappropriés hors contexte, mais ne le sont pas forcément au sein de la conversation dont ils sont tirés. Aussi, lorsqu’il examine ce type de contenu, « il peut être difficile de déterminer si son but est de harceler une personne, ou s'il s'agit simplement d'un élément d'une conversation consensuelle. Pour aider nos équipes à comprendre le contexte d'une conversation, nous devrons peut‑être contacter directement la personne ciblée, afin de nous assurer que nous disposons des informations nécessaires avant de prendre des sanctions ».

Sources : Washington Post, politique Twitter, Reason

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Partagez-vous le point de vue de Twitter ? Pourquoi ?

Voir aussi :

Twitter migre les données de son réseau social vers Google Cloud Platform, quelles sont les raisons de ce choix ?
La Russie menace d'engager des poursuites contre Facebook et Twitter, si les entreprises ne stockent pas les données russes sur le territoire national
Etude : environ 90 % des applications Android transfèrent des données à Google, et près de 50 %, à au moins 10 tiers tels que Facebook et Twitter
L'UE ouvre une enquête sur Twitter après qu'il ait refusé de fournir à un utilisateur les données collectées sur lui via son raccourcisseur d'url
Une recherche suggère que la stratégie employée par Twitter pour combattre les infox est inefficace, plusieurs comptes auraient été épargnés

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/01/2019 à 12:35
@VivienD : Arg, tu m'as devancé.
Un gros +1.

Sur Twitter tout le monde est égal, mais certains plus que d'autres…
4  0 
Avatar de VivienD
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/01/2019 à 12:26
Quand certains journalistes invitent, entre autres, les mineurs ayant perdu leur emploi dans les mines de charbon à apprendre à coder: il n'y a aucun problème avec ce comportement.
Quand certains internautes invitent lesdits journalistes à apprendre à coder parce qu'ils viennent d'être licenciés: ce comportement est inappropprié et doit être immédiatement banni.

Dans le même temps, les personnalités qui ont appelé au doxxing et au harcèlement des élèves de l'école catholique de Covington, et ce, pour des raisons réfutées depuis, jouissent d'une belle impunité de la part de Twitter. Cette ambivalence vis-à-vis de leurs propres règles de conduite est à vomir.
4  1