Twitter migre les données de son réseau social vers Google Cloud Platform,
Quelles sont les raisons de ce choix ?

Le , par Bill Fassinou

157PARTAGES

14  0 
Twitter, le réseau social de microblogage, veut migrer sa base de données vers Google Cloud Platform (GCP). Le géant du réseau social américain dit vouloir « passer à une nouvelle stratégie de cloud hybride » et a opté pour la plateforme de cloud computing de Google. Derek Lyon, directeur de l'infrastructure de données chez Twitter, nous donne ici les raisons de ce choix.

Citation Envoyé par Derek Lyon
Twitter a pour mission d'aider les gens à partager l'information et à découvrir ce qui se passe dans le monde entier. Et comme les gens envoient de plus en plus de tweets chaque jour, les données produites par ces tweets commencent à s'accumuler. Twitter savait que cela signifiait qu'ils avaient besoin de plus de stockage et de puissance de calcul. Pour continuer à traiter des quantités massives de données 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, la plateforme de médias sociaux s'attendait à transférer plus de 300 pétaoctets de stockage de données vers le cloud.

Pour déterminer si une migration de cette ampleur serait même possible, Twitter a mis en place un processus rigoureux d'évaluation des services cloud. Après des mois d'analyse approfondie, les ingénieurs de Twitter ont trouvé que Google Cloud répondait le mieux aux besoins de Twitter parce qu'il offrait une flexibilité dans le stockage et la mise à l'échelle des calculs dans les deux dimensions indépendamment tout en donnant accès à un réseau haut débit. Une fois que l'on additionne les différences entre les différents services cloud et les économies réalisées grâce à des ressources plus flexibles, la différence[avec Google Cloud] est énorme.
La vidéo ci-dessous donne plus de détails sur la façon dont Google Cloud et Twitter travaillent ensemble pour cette migration de données.


Les avis des internautes sur les propos de Derek Lyon sont plutôt mitigés. L'un d'eux trouve que le fournisseur de cloud le moins cher et dont la tarification est prévisible est Google Cloud Platform. Il ajoute que les autres services de Cloud comme Microsoft Azure et AWS sont beaucoup plus coûteux. « En raison de notre nouvelle allégeance à Google Cloud, on m'a accordé un peu plus d'accès privilégiés aux ingénieurs [de Google] et je peux dire que j'ai définitivement fait le bon choix », soutient-il. « De quelle manière trouvez-vous Google Cloud supérieur à AWS ? », lui demande un autre internaute. Ce dernier défend que son entreprise utilisait les deux services de cloud computing depuis un certain temps, mais a fini par migrer davantage vers AWS, sans expliquer pourquoi.

Un autre explique qu'outre la tarification, GCP a des API beaucoup plus modernes, « ils doivent faire "bien" la première fois, alors qu'AWS devait apprendre de ses "erreurs" », dit-il. Il continue en disant que GCP affiche quelques erreurs dans sa documentation, mais reste excellent alors que la documentation d'AWS est très bien structurée. Il précise qu'il utilise GCP et l’apprécie un peu, qu'il a également une vaste expérience d'AWS, mais n'a aucune préférence forte.

Source : Billet de blog

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Quel service cloud utilisez-vous ? Pourquoi ?
Entre Google Cloud Platform, Microsoft Azure et Amazon Web Services, lequel préféreriez-vous ? Pourquoi ?

Voir aussi

L'IBM Cloud and Data Summit aura lieu le 29 mai 2018 à Paris : une journée gratuite sur le cloud, l'IA, le machine learning, la blockchain et l'IoT

Gartner : Le marché mondial du cloud public devrait connaitre une hausse de 17,3 % en 2019, avec la croissance la plus rapide au niveau des IaaS

Un chercheur découvre une porte dérobée dans les dispositifs My Cloud de Western Digital permettant à n'importe qui de s'y connecter

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web