Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft fait l'acquisition de Citus Data l'extension qui transforme PostgreSQL
En une base de données distribuée

Le , par Michael Guilloux

436PARTAGES

13  0 
Après avoir annoncé ses plans lors de sa conférence Build de mai 2017, en mars dernier, Microsoft a lancé son système de base de données en tant que service Azure Database pour MySQL et PostgreSQL. Avec ces nouveaux services de bases de données, Microsoft disait vouloir permettre aux développeurs d’utiliser leurs bases de données préférées sur sa plateforme cloud en bénéficiant d’avantages supplémentaires comme la haute disponibilité, la protection et la récupération de données, mais également une mise à l’échelle plus facile. Il faut en effet noter qu’il était déjà possible d’utiliser ces bases de données tierces sur Azure, mais en utilisant des machines virtuelles et avec les limitations qui vont avec.

Mais depuis le lancement d'Azure Database pour PostgreSQL en mars 2018, son adoption a pris de l'ampleur. Inutile de rappeler que PostgreSQL est un système de gestion bases de données open source très populaire. Il continue également de monter en popularité si l'on veut se fier au site DB-Engines, spécialisé dans le classement des moteurs de base de données, qui lui a décerné le titre de SGBD de l'année 2017, et récemment de l'année 2018.

Avec l'adoption croissante d'Azure Database pour PostgreSQL, Microsoft a décidé de mettre la main sur Citus Data, l'un des leaders de la communauté PostgreSQL. « Je suis ravi d'annoncer que nous avons acquis Citus Data, l'un des leaders de la communauté PostgreSQL », a écrit Rohan Kumar (Corporate Vice President, Azure Data) dans un billet de blog. « Citus est une extension open source innovante de PostgreSQL qui transforme PostgreSQL en une base de données distribuée, augmentant considérablement les performances et offrant une bonne évolutivité pour les développeurs d’applications. Citus étant une extension de PostgreSQL open source, il offre aux entreprises les avantages en termes de performances d’une base de données évolutive horizontalement, tout en restant à jour des dernières innovations de PostgreSQL. » Précisons, à titre d'information, que l'évolutivité horizontale consiste à ajouter des ordinateurs pour faire face à une demande accrue d'un service. Et elle s'oppose à l'évolutivité verticale, qui consiste augmenter les capacités d'un ordinateur (augmentation de la quantité de mémoire par exemple) pour répondre à une charge accrue.


Pour ceux qui s’interrogent sur Citus Data, Umur Cubukcu, son cofondateur a profité de l'occasion pour s'exprimer sur le parcours de l'extension de PostgreSQL. « Lorsque nous avons fondé Citus Data il y a huit ans, le monde était différent. Le cloud et le big data étaient à la mode. La perception commune était que les bases de données relationnelles, de par leur conception, étaient limitées dans leur capacité à gérer des applications en cloud et des charges de travail big data. Cela a entraîné la montée en puissance de Hadoop et de toutes les autres bases de données NoSQL créées à l'époque par les utilisateurs. Chez Citus Data, nous avions une idée différente : embrasser la base de données relationnelle tout en l'étendant également pour la rendre évolutive horizontalement, résiliente et sans souci. Au lieu de réimplémenter la base de données à partir de zéro, nous avons décidé de nous appuyer sur PostgreSQL et son écosystème ouvert et extensible », dit-il.

Poursuivant ses propos, il explique que Citus a été créé « pour transformer PostgreSQL en une base de données distribuée, offrant aux développeurs des améliorations de performances révolutionnaires et des requêtes plus rapides que les implémentations propriétaires de Postgres. Citus est une extension open source de PostgreSQL, vous permettant ainsi de toujours rester à jour avec la dernière version de Postgres, contrairement à tous les forks de bases de données antérieurs. Nous avons lancé notre base de données Citus Cloud en tant que service et l'avons développée pour gérer chaque jour des milliards de transactions, créant ainsi la première base de données relationnelle au monde qui est évolutive horizontalement, que vous pouvez exécuter à la fois sur site et en tant que service entièrement géré sur le cloud. »

Avec un tel potentiel, il n'est pas surprenant que Microsoft ait été séduit par Citus Data. Pour la firme de Redmond, cette acquisition lui permettra de fournir l’extensibilité et les performances énormes que ses clients exigent à mesure que leurs charges de travail augmentent. « Ensemble, Microsoft et Citus Data vont permettre de mieux exploiter la puissance des données, en permettant aux clients de faire évoluer des applications SaaS complexes et d'accélérer le processus d'analyse avec des analyses en temps réel sur des milliards de lignes, le tout avec les outils familiers de PostgreSQL, que les développeurs connaissent et aiment », explique Rohan Kumar.

Le vice-président Corporate de Microsoft révèle également que la firme va travailler avec sa nouvelle filiale pour accélérer la mise à disposition de fonctionnalités d'entreprise clés d'Azure sur PostgreSQL et permettre aux charges de travail critiques de PostgreSQL de s'exécuter en toute confiance sur Azure. Pour Microsoft, le rachat de Citus Data est aussi une réaffirmation de son engagement envers l'open source, quelques mois après que le géant du logiciel a mis la main sur GitHub. Cette nouvelle acquisition permet aussi à Azure de tenir sa promesse d'être le cloud le plus complet pour exécuter des charges de travail open source et propriétaires à n’importe quelle échelle.

Enfin, il est bon de préciser que la communauté PostgreSQL pourrait tirer profit du rachat de Citus Data par Microsoft. Dans son billet de blog, le cofondateur de la start-up de base de données a en effet assuré qu'ils vont continuer à participer activement à la communauté Postgres, en travaillant sur l'extension open source Citus ainsi que sur les autres extensions open source de Postgres.

Aussi, si la nouvelle base de données du portefeuille de Microsoft vous semble intéressante, alors voici un tutoriel que vous allez apprécier : Tutoriel pour découvrir Citus, une extension PostgreSQL pour déployer un cluster de base de données.

Sources : Microsoft, Citus Data

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle acquisition de Microsoft ?
Bonne nouvelle ou pas pour la communauté PostgreSQL ? Pourquoi ?
Avez-vous déjà testé Citus ? Si oui, quelles sont vos impressions ?

Voir aussi :

Disponibilité générale de PostgreSQL 11 : un aperçu des principales fonctionnalités du SGBDRO libre
Emploi développeur 2017 : les SGBD les plus demandés et les mieux payés, MySQL, MongoDB et PostgreSQL plus demandés mais MongoDB et DB2 mieux payés
DB-Engines Ranking : PostgreSQL désigné système de gestion de base de données de l'année 2017, quels étaient vos SGBD préférés en 2017 ?
Microsoft Azure embarque une nouvelle offre NoSQL et deux nouveaux services de bases de données pour un support natif de MySQL et PostgreSQL
PostgreSQL 10 est disponible en téléchargement : quelles sont les nouveautés de la dernière version du SGBD libre ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mickael Baron
Responsable Java https://www.developpez.com
Le 25/01/2019 à 16:51
Bonjour,

J'avais testé Citus il y a quelques temps. Voici un tutoriel que j'avais co-écrit : https://mehdiacheli.developpez.com/t...staller-citus/

Tant que PostgreSQL reste indépendant ça me va ...

Mickael
0  0