Microsoft Azure embarque une nouvelle offre NoSQL et deux nouveaux services de bases de données
Pour un support natif de MySQL et PostgreSQL

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
La conférence Build 2017 de Microsoft a démarré hier à Seattle et se poursuit sur trois jours, et comme à l’accoutumée, Microsoft a préparé une série d’annonces intéressantes pour les développeurs. La journée d’hier a particulièrement été l’occasion de dévoiler de nouvelles offres pour Azure et les bases de données. Microsoft a par exemple annoncé le lancement d’Azure Database (son système de base de données en tant que service) pour MySQL et PostgreSQL. Avec cela, Microsoft veut permettre aux développeurs d’utiliser leurs bases de données préférées sur sa plateforme cloud en bénéficiant d’avantages supplémentaires comme la haute disponibilité, la protection et la récupération de données, mais également une mise à l’échelle plus facile. Il faut en effet noter qu’il était déjà possible d’utiliser ces bases de données tierces sur Azure, mais en utilisant des machines virtuelles et avec les limitations qui vont avec.


Toujours dans le but d’inciter les développeurs à utiliser sa plateforme cloud, Microsoft a également lancé en préversion un nouveau service de migration de bases de données. Il permettra aux développeurs de migrer leurs bases de données tierces et SQL Server vers une base de données SQL Azure. Parmi les bases de données tierces ciblées, Microsoft n’a pas manqué de citer Oracle lors de sa conférence.

L’annonce la plus intéressante reste toutefois la sortie de Cosmos DB, une évolution de DocumentDB. Pour information, DocumentDB est un service de données NoSQL qui fait partie de la plateforme Microsoft Azure. En tant que système de gestion de base de données orientée documents, il entre dans la même catégorie que MongoDB, CouchDB ou RethinkDB et, comme ces derniers, il gère les documents au format JSON. Azure Cosmos DB est un service de base de données globalement distribuée qui, d’après Microsoft, est conçu pour les applications « planétaires », c’est-à-dire, que les développeurs peuvent répliquer à l’échelle mondiale.

La fonctionnalité clé de cette extension de DocumentDB est de permettre aux développeurs de choisir entre cinq modèles de cohérence, en ce qui concerne la réplication des données. C’est un aspect important quand on parle de bases de données distribuées. Pour information, une base de données distribuée est une base de données dont la gestion est traitée par un réseau d'ordinateurs interconnectés qui stockent des données de manière distribuée. Ce stockage peut être soit partitionné entre différents nœuds du réseau, soit répliqué entièrement sur chacun d'eux, soit organisé de façon hybride.

Le problème avec la réplication dans les systèmes distribués est qu’il faut faire un choix entre latence et cohérence. Les systèmes avec une forte cohérence attendent que les données soient entièrement répliquées avant qu'une écriture ne soit réellement terminée, donc au détriment de la latence. Avec DocumentDB, Microsoft prenait en charge quatre niveaux de cohérence : Fort, Obsolescence limitée, Session et Éventuel. Outre les modèles de cohérence fort et éventuel souvent offerts par d’autres bases de données NoSQL, DocumentDB propose donc deux modèles de cohérence (obsolescence limitée et session) pour permettre aux utilisateurs de trouver un bon compromis entre cohérence, disponibilité et latence. Avec Cosmos DB, Microsoft passe à cinq niveaux de cohérence.


Cosmos DB vient également avec le support des bases de données orientées clé/valeur et graphe. Ainsi, vous pouvez développer des bases de données orientées document, clé/valeur ou graphe avec l’évolution de DocumentDB en utilisant une série d'API et de modèles de programmation populaires.


Essayer gratuitement Azure et les services associés

Sources : Build 2017, Documentation Azure Cosmos DB

Et vous ?

Que pensez-vous de ces annonces de Microsoft ?
Laquelle appréciez-vous le plus ? Pourquoi ?

Voir aussi :

Microsoft fait les yeux doux aux développeurs MongoDB, la firme explique pourquoi ils devraient migrer vers Azure DocumentDB


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Consultant acquisition h/f
altima - Ile de France - Paris (75000)
Consultant microsoft CRM H/F
WINID - Ile de France - Paris (75000)
Ingénieur Etudes et Développements JAVA/J2EE/Finance
People Centric - Ile de France - Paris

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil