Un défi aurait-il permis à Facebook d'obtenir les photos des utilisateurs afin d'améliorer son système de reconnaissance faciale ? Non
Selon la firme

Le , par Jonathan

41PARTAGES

13  0 
Les défis sur la toile sont des choses qui font pratiquement toujours le buzz. On se souvient des défis dangereux ayant compté un nombre tellement élevé de participants que YouTube s'est vu être obligé de bannir ce genre de vidéos de sa plate-forme.

10 Year Challenge, c'est ce qui inonde actuellement les fils d'actualités des utilisateurs de Facebook, Instagram et Twitter. En effet, depuis plusieurs jours déjà, on a vu apparaître sur les réseaux sociaux, un défi demandant aux utilisateurs de publier une photo d'eux d'il y a 10 ans collée à une photo récente. Ce défi a connu un succès extraordinaire puisque plus de 5,2 millions de personnes y ont participé parmi lesquelles de nombreuses célébrités. Seulement, certaines personnes ont commencé à se poser des questions sur ce que pourrait faire Facebook de ces images et ceci commence de plus en plus à attirer l'attention des utilisateurs.


D'après certains, Facebook se servirait des photos de ce défi afin d'améliorer ses algorithmes de reconnaissance faciale. Un logiciel de reconnaissance faciale fonctionne en faisant correspondre des images en temps réel à une photo précédente d'une personne. Chaque visage a environ 80 points nodaux uniques au niveau des yeux, du nez, des joues et de la bouche qui distinguent une personne d’une autre.

Kate O'Neill, une rédactrice de Wired, a déclaré ceci : « Imaginez que vous vouliez former un algorithme de reconnaissance faciale sur les caractéristiques liées à l’âge et, plus spécifiquement, sur la progression en fonction de l’âge (par exemple, l’aspect probable des personnes à mesure qu’elles vieillissent). Idéalement, vous voudriez un jeu de données large et rigoureux avec beaucoup d'images de personnes. Cela vous aiderait si vous saviez qu'ils ont été séparés d'un certain nombre d'années, disons 10 ans. »

Cependant de nombreuses personnes ont opposé à l'hypothèse d'O'Neill le fait que Facebook avait déjà accès aux photos des utilisateurs. Cette dernière leur a fait comprendre que c'est différent et que les photos du défi, du fait qu'elles soient placées côte à côte et prises au cours d'une période donnée, sont plus faciles à analyser que les années de photos que les utilisateurs ont déjà téléchargées sans ordre particulier. C'est aussi plus utile pour les technologies qui tentent de capturer l'aspect et le vieillissement des personnes.

Après la publication d'O'Neill, Facebook a pris ses distances vis-à-vis de ce défi et nie tout lien probable avec celui-ci. La société déclare qu'elle n'utilise que des photos qui existent déjà sur sa plate-forme et rajoute qu'elle ne tire aucun intérêt dans ce défi tout en rappelant aux utilisateurs qu'ils peuvent choisir d'activer ou de désactiver la reconnaissance faciale à tout moment. Malgré les déclarations de Facebook, les doutes créés par les déclarations d'O'Neill laissent place à plusieurs hypothèses d'utilisation des données potentiellement recueillies par Facebook. Ces données pourraient être utilisées pour retrouver les enfants disparus, en utilisant un algorithme de progression de l'âge, mais également pour le ciblage des annonces ou pourraient être données aux forces de l’ordre ou à des compagnies d’assurances. Quoiqu'il en soit, il n'appartient qu'aux utilisateurs du réseau social de continuer de participer ou pas à ce défi.

Source : Forbes

Et vous ?

Êtes-vous du même avis que Kate O'Neill ?

Voir aussi :

Facebook déploie silencieusement sa fonctionnalité de reconnaissance faciale pour les utilisateurs hors de l'UE et du Canada
Reconnaissance faciale : Microsoft appelle à une régulation mondiale avant que cette technologie ne devienne problématique au sein de la société
Facebook s'est servi d'un VPN qu'il proposait pour évaluer l'utilisation des apps de la concurrence et définir sa ligne de rachat d'entreprises

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Thomasa21
Membre actif https://www.developpez.com
Le 19/01/2019 à 11:27
Bien que Facebook démente, je suis convaincu qu'ils sont les initiateurs de ce défi. A mon avis ils redoutent juste des poursuites.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/01/2019 à 11:21
Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
D'après certains, Facebook se servirait des photos de ce défi afin d'améliorer ses algorithmes de reconnaissance faciale. Un logiciel de reconnaissance faciale fonctionne en faisant correspondre des images en temps réel à une photo précédente d'une personne. Chaque visage a environ 80 points nodaux uniques au niveau des yeux, du nez, des joues et de la bouche qui distinguent une personne d’une autre.
C'est pas impossible, un jour j'ai scanné une vieille photo scolaire qui avait au moins 20 ans et Facebook a automatiquement reconnu un visage, c'était impressionnant.
J'avais déjà du le marquer manuellement sur une autre photo.
0  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web