WhatsApp est devenue l'application Facebook ayant le plus d'utilisateurs actifs mensuels,
Selon un rapport

Le , par Bill Fassinou

93PARTAGES

13  0 
Dans un rapport publié hier intitulé « L’état de la téléphonie mobile en 2019 », App Annie écrit que 2018 fut l’année la plus grande pour le mobile. App Annie est une entreprise qui fournit les données d'applications et des informations exploitables permettant à une entreprise de réussir dans le secteur du mobile grâce à une seule plateforme de données prenant en charge le cycle de vie complet de l'application. Les smartphones ont pris une place importante dans nos vies quotidiennes. Les applications mobiles se performent de jour en jour pour garantir un meilleur service aux utilisateurs.

Les messages instantanés, les transactions bancaires, les achats en ligne, et bien d’autres sont possibles aujourd’hui avec les téléphones intelligents. Les grandes entreprises qui développent des solutions de messagerie instantanée, telles que Google ou Facebook, traînent souvent un nombre élevé d’utilisateurs à travers le monde grâce aux multiples avantages de leurs services. Avec sa plateforme d’applications Facebook (comportant l’application Facebook, Whatsapp messenger, Messenger, Instagram, etc.), l’entreprise de Mark Zuckerberg détient une grande part du marché des applications pour la messagerie instantanée, en moyenne 2 milliards d'utilisateurs actifs par jour.

L’entreprise Facebook a acquis Whatsapp en 2014 pour somme de 19 milliards de dollars alors qu’elle ne comptait qu’environ 450 millions d’utilisateurs actifs. Le numéro un des réseaux sociaux voyait dans le mobile, un avenir pour son modèle économique, une des raisons qui l’ont poussé à racheter Whatsapp. En 2015 déjà, l’application comptait dans les 900 millions d’utilisateurs actifs par mois, une prouesse pour l’entreprise Facebook.


Aujourd’hui, selon le rapport d'App Annie, ce nombre dépasserait le nombre d’utilisateurs de la célèbre application Facebook de la firme notamment sur les plateformes iOS et Android. C’est le constat fait par le cabinet d’étude depuis le mois de septembre 2018. Cependant, des chiffres pour appuyer cela n’ont pas été publiés par l’entreprise sur le nombre d’utilisateurs actifs par mois et le nombre de téléchargements de l’application. D’après ce rapport, le statut de WhatsApp en tant qu'application la plus populaire de Facebook est apparu au cours d'une année lorsque le géant des réseaux sociaux a été confronté à de plus en plus de critiques pour ses pratiques de partage de données utilisateur.

WhatsApp dispose d'un cryptage de bout en bout de ses messages, ce qui limite ce que la société peut voir dans les messages internes, mais Facebook développe une stratégie de monétisation qui relie les entreprises aux clients et introduira cette année les ventes publicitaires. WhatsApp compte moins de 20 millions d'utilisateurs américains sur une base mondiale d'environ 1,5 milliard. L'application gagne en popularité sur les marchés émergents en proposant une gamme de services non pris en charge par SMS, notamment les appels vocaux, les appels vidéo et l'envoi d'images.

Pour App Annie, même si l’application Facebook est restée l’application avec les utilisateurs les plus actifs par mois pendant une bonne partie de l’année 2018, il n’a pas pu tenir tête à son homologue sur les marchés tels que l’Inde (son plus gros client), la Turquie, la Malaisie, la Chine et bien d’autres. À la demande d’apporter des commentaires sur les résultats d'App Annie, les portes-paroles de Whatsapp messenger n’ont rien laissé paraître, déclarant qu’ils ne partageraient pas de chiffres. Mais dans les pays comme les USA, l’application Facebook et Messenger serait en tête du classement.

Depuis sa création en 2009, l’application Whatsapp messenger est restée gratuite pour tous les types d’utilisateurs et sans publicité aucune. Néanmoins avec sa croissance rapide, elle crée un très grand marché de consommateurs de tout genre. La firme de Menlo Park pourrait très bientôt imaginer derrière celle-ci une façon de tirer quelques profits. Même le co-fondateur de Whatsapp, Brian Acton est parti de chez Facebook à cause de cette idée de monétiser ce qui était au départ son œuvre, les publicités et les annonces ciblées pourraient bientôt débarquer dans l’application.

« Nous étions dans une situation où je me suis dit “OK, vous voulez faire ceci, moi je ne veux pas”, il serait donc préférable que nous nous séparions », avait-il expliqué lors d’un interview après avoir quitté Facebook. Une décision qui lui aura coûté 850 millions de dollars (ce que valaient les actions Facebook qu’il n’avait pas encore perçues à ce moment-là). Que nous réservent donc les prochaines mises à jour de l’application Whatsapp messenger ?
Selon le rapport, les applications de cette année devraient devenir de plus en plus dépendantes de la publicité en tant que stratégie de monétisation. Environ 60 % d'applications supplémentaires gagneront de l'argent avec les annonces intégrées dans l'application. Whatsapp entrera-t-il bientôt dans le lot ?

Source : Rapport de l'étude

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Facebook rachète l'application de messagerie WhatsApp pour 16 milliards de dollars

WhatsApp : près de 50 employés pour 900 millions d'utilisateurs actifs par mois, l'entreprise explique un de ses choix technologiques

Brian Acton, co-fondateur WhatsApp, explique pourquoi il est parti de Facebook et a abandonné 850 millions de $

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de adericov
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/01/2019 à 11:03
C'est normal,les expert l'ont d'ailleurs prédi depuis un bon bail. Facebook se fait dépasser parce qu'il fout la trouille à ses utilisateurs en plus...
Avatar de phthom
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 25/01/2019 à 11:08
Bonjour,
Pour faire réponse à ce post sur Whatsapp, je suis personnellement entrain de progressivement ne plus utiliser cette messagerie qui pourtant avait eu toutes mes faveurs avant qu'elle ne soit rattaché à FB et entièrement contrôlé .
Heureusement il y a des messageries alternatives et oh combien beaucoup plus ergonomique que WS.
Je citerais WIRE messagerie Suisse, avec des serveurs basés en Europe, gage de garantie, je ne sais pas, mais à au moins l'avantage , comme je le dis plus haut, d'être en Europe, et comme ils disent n'exploitent pas nos données persos.
Pour moi , elle fait partie des meilleurs messagerie instantanées du marché . Et puis, tout ces soucis d'anonymats, tant prônés par nos dirigeants, perso ne me cause aucun soucis.
Vous n'êtes pas obligé de raconter tout vos faits et gestes, ( " je me lave les dents", " Chérie, est ce que je prend des carottes", " tu sais Maman il pleut ce matin" si si si j'ai vue et entendu tout cela"
Alors après, ne vous plaignez pas, si vous voulez rester anonyme, ne dite pas n'importe quoi!!
Et il y aurait tant à dire encore, alors rendons plus populaire d'autres messageries et faites des essais, et faites votre choix, les magasins des OS regorgent d'applications intéressantes.
Bonne journée
Avatar de weed
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/01/2019 à 8:33
Citation Envoyé par phthom Voir le message
Bonjour,
Pour faire réponse à ce post sur Whatsapp, je suis personnellement entrain de progressivement ne plus utiliser cette messagerie qui pourtant avait eu toutes mes faveurs avant qu'elle ne soit rattaché à FB et entièrement contrôlé .
[....]
Et puis, tout ces soucis d'anonymats, tant prônés par nos dirigeants, perso ne me cause aucun soucis.
Vous n'êtes pas obligé de raconter tout vos faits et gestes, ( " je me lave les dents", " Chérie, est ce que je prend des carottes", " tu sais Maman il pleut ce matin" si si si j'ai vue et entendu tout cela"
Si les soucis d'anonymat ne pose aucun souci, en quoi cela te gène que whatsapp appartiennent à FB ?

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web