Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Que recherchent le plus les étudiants devs dans leur futur travail ?
Quelques pistes à exploiter pour mieux choisir les futurs collaborateurs

Le , par Stéphane le calme

157PARTAGES

16  0 
Que recherchent le plus les étudiants dans leur futur travail ?
Comment identifiez-vous les jeunes talents qui auront le plus grand impact ? Pour la plupart des entreprises, la pratique habituelle est de cibler des écoles prestigieuses, d’investir dans un lieu de choix lors de salons de l’emploi saisonniers et de collecter le plus de CV possible afin de constituer un réservoir de talents d’entrée de gamme.

Mais Vivek Ravisankar, diplômé du National Institute of Technology et PDG de HackerRank, propose une perspective différente. Il explique « Qu’en tant que membre des deux côtés de la table de recrutement universitaire, je peux vous affirmer que cette méthode n'est pas viable. Tout d’abord, à l’ère de la transformation numérique, la demande de développeurs ne pourra pas suivre une stratégie aussi étroite. Si tout le monde se bat pour le talent dans les mêmes bassins de talents, l’embauche sera exponentiellement plus difficile. Deuxièmement, si votre objectif est de recruter de bons candidats, les grades et les objectifs principaux ne reflètent pas les véritables capacités ».

Que propose-t-il donc ? Dans un billet, il part de certaines observations pour expliquer en quoi les méthodes de recherche de talents sont limitées et donner une perspective différente.

Un diplôme ne suffit pas pour apprendre à coder

Bien que la plupart des étudiants en informatique étudient le développement de logiciels dans les universités, plus de la moitié des étudiants développeurs se disent partiellement autodidactes. Et près d’un tiers des étudiants en développement se disent complètement autodidactes.


Comment avez-vous appris les langages de programmation (pourcentage mondial) ?

Dans cette prédominance de connaissances autodidactes, Vivek voit deux conséquences :

Citation Envoyé par Vivek Ravisankar,
Tout d’abord, les programmes d’enseignement en informatique sont en retard sur le rythme auquel la technologie évolue. Pour les compétences qui se développent dans l'industrie aujourd'hui, à l'instar des derniers framework, les étudiants doivent s'appuyer sur l'auto-apprentissage pour apprendre.

Deuxièmement, l'auto-apprentissage est enraciné dans l'ADN du développeur. Les développeurs ont une soif insatiable d’apprentissage. En moyenne, les étudiants prévoient d’apprendre six langages alors que la plupart des développeurs expérimentés en apprennent quatre. Les étudiants de la région Asie-Pacifique sont les plus ambitieux, l’étudiant moyen prévoyant d’apprendre 7 langages de programmation !
Leur soif d’apprentissage montre clairement que les diplômes en informatique ne doivent pas être la principale mesure des compétences des étudiants en développement. Au lieu de cela, les équipes doivent regarder au-delà des performances scolaires (par exemple les projets personnels, le portfolio des étudiants, les évaluations des compétences, etc.) pour évaluer leurs compétences avec précision.

Les étudiants comptent plus sur YouTube que les professionnels

Les développeurs se sont traditionnellement tournés vers les plateformes / forums spécialisés pour acquérir de nouvelles compétences ou résoudre des problèmes. Mais cela pourrait changer avec les nouvelles générations.

Vivek estime que les étudiants universitaires semblent aujourd'hui moins s'intéresser aux forums spécialisés que les développeurs professionnels. Au lieu de cela, YouTube commence à devenir plus favorable en tant qu'outil d'apprentissage pour la prochaine génération de développeurs. Vivek note que sa structure a constaté que 73% des étudiants utilisaient YouTube, contre seulement 64% des développeurs professionnels (la majorité des développeurs professionnels étant âgés de 25 à 34 ans et la majorité des étudiants développeurs de 18 à 24 ans).


En dehors de la salle de classe, le visage de l'éducation change rapidement de forme. La popularité des supports axés sur la vidéo pourrait marquer le début d’un changement de génération plus important dirigé par la génération Z (celles nées entre le milieu des années 90 et le début des années 2000), qui constituent la majorité des étudiants des universités d’aujourd’hui.

Cette tendance conforte les recherches récentes de Pearson & Harris Poll, qui ont révélé que la génération Z (14-23 ans) préférait YouTube et la vidéo pour apprendre par rapport à d’autres applications d’apprentissage.


Globalement, il y a plus d'offre d'entreprises que d'étudiants qui déclarent connaître JavaScript

De quels langages les employeurs ont-ils besoin ? placé au côté de Quels langages les développeurs développeurs connaissent-ils ?


Vivek note qu'il existe une grande opportunité pour les étudiants développeurs d’apprendre le JavaScript et les frameworks axés sur le JavaScript. Les employeurs en ont besoin plus que toute autre compétence. Alors que l'orientation des applications Web est passée de statique à dynamique, JavaScript est devenu de plus en plus dominant dans l'industrie. En fait, 95% des applications Web sont construites en JavaScript. Il est donc difficile d’ignorer la déconnexion.

Alors que 48% des employeurs déclarent avoir besoin de compétences en JavaScript, seuls 42% des étudiants développeurs dans le monde déclarent connaître le langage. Lorsque la plateforme de Vivek s'est intéressé un peu plus à ce phénomène, elle a constaté une différence régionale. L'écart est particulièrement important en Inde et au Canada. Pendant ce temps, les États-Unis et le Royaume-Uni ont la plus grande population de développeurs JavaScript.

Et ce manque de compétences pourrait être attribué aux programmes d’enseignement de sciences informatiques :

Citation Envoyé par Vivek
En règle générale, JavaScript n’est pas enseigné dans les programmes d’enseignement classiques en informatique. En fait, parmi les 10 meilleurs programmes de sciences informatiques de US News et de World Report, aucun n'inclut explicitement le langage JavaScript dans leur programme principal ; les étudiants qualifiés doivent compter sur des stages, des projets personnels ou un mentor pour apprendre le langage. C’est pourquoi les étudiants les plus susceptibles d'être autodidacte en matière d'apprentissage des langages (y compris les étudiants américains et britanniques) maîtrisent mieux JavaScript.

Mais il est peu probable que les programmes de sciences informatiques incorporent JavaScript dans les meilleurs délais. Leur focalisation sur la théorie du codage (par opposition à l'application) laisse peu de place aux langages pratiques, tels que JavaScript, axés sur le secteur. Et pour la fraction des programmes qui souhaitent incorporer du JavaScript, la faisabilité représente un défi. Près de la moitié des développeurs JavaScript ont le sentiment que l'écosystème JavaScript évolue trop vite. Même ceux qui ont soif de l'inclure peuvent avoir du mal à maintenir leurs programmes d'études à niveau.
Mais Ruby, Python et JavaScript sont en tête de liste des langages que les étudiants projettent d'apprendre

Quels langages les étudiants connaissent-ils ? aux côtés de Quels sont les prochains langages qu'ils prévoient d'apprendre ?


Vivek souligne que, malgré une demande en JavaScript inférieure à l'offre, il y a de bonnes nouvelles pour les employeurs : les étudiants sont enthousiastes à l’apprendre. En fait, JavaScript est l’une des trois compétences les plus importantes qu’ils souhaitent apprendre, se classant 3e après Ruby (1ère priorité) et Python (2e priorité).

Citation Envoyé par Vivek
Le fait de disposer de bases solides de langages de bas niveau classiques, tels que C, aide les développeurs à choisir de nouveaux langages plus facilement. Et comme nous l'avons vu précédemment, les étudiants sont très motivés pour apprendre de manière autonome, car la majorité d'entre eux sont au moins partiellement autodidactes. La prise de conscience des énormes possibilités offertes par JavaScript et les frameworks JavaScript peut aider à combler les lacunes.
Les frameworks sont généralement appris sur le tas


Vivek estime que les étudiants sont sous-préparés pour tirer parti des frameworks dont les employeurs ont besoin, les lacunes les plus importantes en matière de connaissances résidant dans AngularJS, React, Node.js et Spring. Aucun étudiant des pays étudiés (Canada, Inde, Etats-Unis, Angleterre) ne pouvait satisfaire même la moitié des demandes en frameworks des employeurs.

Et encore une fois, Vivek explique cette divergence par les cours dispensés en sciences informatiques qui sont centrés sur les fondamentaux ; dans la plupart des programmes en sciences informatiques, les étudiants apprennent à acquérir des connaissances des théories et des principes fondamentaux, et non des compétences professionnelles. La raison en est multiple : les cursus universitaires ne disposent ni des commentaires de l'industrie, ni de l'agilité, ni des ressources pour rester en phase avec les tendances de l'industrie.

Citation Envoyé par Vivek
Les frameworks sont mieux appris lors de l’exécution; les étudiants doivent donc travailler sur des projets qui leur permettent d’apprendre à travailler à partir de frameworks. Et les équipes d’embauche doivent ajuster leurs attentes en fonction de l’énorme déficit de compétences et investir dans la formation de nouveaux diplômés et de jeunes talents.
Les opportunités d'évolution dans une carrière attirent 5 fois plus que les avantages

Pour plaire aux étudiants du monde entier, les employeurs doivent avant tout se concentrer sur la première priorité d’emploi des étudiants : la croissance professionnelle et l’apprentissage.

Un bon équilibre travail-vie personnelle et un travail intéressant sont également importants pour les étudiants, avec des priorités 2 et 3, respectivement. Mettre en valeur l’expertise de l’équipe existante, les possibilités de mentorat et l’impact du travail de l’équipe peut aider les employeurs à se démarquer ici. Il peut également être utile de mettre l'accent sur les possibilités d'équilibre travail-vie personnelle, telles que les options de travail à distance et les horaires flexibles.


Globalement, que veulent les étudiants développeurs dans leur travail ?

En fin de compte, les étudiants ont faim d'apprendre et de développer leur carrière. Capitaliser sur leur enthousiasme en offrant des opportunités de projets intéressants et stimulants; ils apprécieront l’occasion de développer leurs compétences et leurs coéquipiers chevronnés auront la possibilité de faire preuve de souplesse dans leurs capacités de mentorat.

Source : billet Vivek

Et vous ?

Partagez-vous toutes ces conclusions ?
Avec laquelle/lesquelles êtes-vous le plus en phase ?
Laquelle/lesquelles vous semblent-elles erronées ?
Ces résultats sont-ils applicables en France ?

Voir aussi :

Universités en France : les étudiants étrangers devront payer plus cher, afin de relancer l'attractivité auprès des étudiants internationaux
Apple ouvre une enquête sur le travail illégal des étudiants pour l'assemblage de l'Apple Watch dans une usine en Chine
Les étudiants peuvent régler l'addition avec leurs données personnelles dans les SHIRU CAFE, ils n'ont pas besoin d'argent pour s'offrir un café
Une petite équipe d'étudiants bat les chercheurs de Google en créant un algorithme d'IA plus performant, selon un benchmark important

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 11:22
Avec laquelle/lesquelles êtes-vous le plus en phase ?
Qu'un diplôme ne suffit pas pour apprendre à coder.

En 15 ans de carrière, j'ai croisé absolument de tout : des diplômés très forts, des diplômés sans aucun avenir, des non-diplômés géniaux et des non-diplômés en-dessous de tout.

Le diplôme ramène quand même une base solide et un apprentissage théorique qui permet à son titulaire d'appréhender certaines facettes de son métier (ou d'autres métiers adjacents) sans trop de difficulté.

Plus globalement, quand je dois faire passer un entretien, je fais comme si le diplôme ne comptait pas.
9  0 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 19/12/2018 à 8:00
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
c'est tres difficile de faire valoir ces droits, sinon pourquoi d'arabe en france souffrirait ?
Alors déjà pas de généralisation y a plein d'arabes qui s'en moquent de l'islam et encore plus qui ne vont surtout pas réclamer de prier au boulot, c'est le cadet de leurs soucis.

Citation Envoyé par ShigruM Voir le message

non en France il faut s'imposer pour ce faire respecter, c'est d’ailleurs pour cela que j'aide les quartiers défavoriser, je les aident a se convertir a l'islam et a s'en remettre a dieu, chaque quartier converties c'est une victoire pour moi, les gens vive mieux, nous vivons mieux.
Ils vivent pas plus riche mais leurs esprits est plus riche au moins, je les sauvent et nous sommes de plus en plus nombreux, et je reçois des aident de mon pauys l'agérie pour cela.
On a bien compris que ce qui t'intéressait c'était le prosélytisme en faveur de ta religion, pas le sujet de ce thread. Ce serait gentil d'aller faire ça ailleurs (précision: je suis athée donc ce n'est pas ta religion en particulier qui me pose problème).
9  0 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 13:00
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message

C'est sur le terme "apprentissage théorique" qu'il faut bien insister !!!
Certains n'ont QUE la théorie et lorsque l'on passe à la mise en pratique c'est une catastrophe
Et d'autres n'ont aucune base théorique et en pratique ça coince très rapidement... Le problème c'est que des écoles de formation "accélérée" présentent leurs formations comme totalement axées sur la pratique, comme si avoir un peu d'abstraction et de recul pouvaient nuire à notre cerveau Bref, tout apprentissage est un mélange de théorie et de pratique.
8  0 
Avatar de debbrim
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/12/2018 à 16:50
Pour revenir au topic principal, je dirai que
1 - salaire
2 - etre employé pour ce pourquoi je suis contacté
(j'ai répondu à des boites qui me démarchaient au telephone, le RH me bassine avec mon parcours ideal, on m'assure que mes désidératas sont pris en compte (recherche poste dans la BI EXCLUSIVEMENT) et en me déplacant j'entend quoi: on veut que je me concentre seulement sur du DotNet au vu de mes xp précédentes, bref 1/2 journée de perdue. Pour info on m'a fait ca à 3 entretiens alors que j'ai été tres clair au telephone)
3 - évoluer dans un cadre agréable (ambiance collegue je veux dire parce que les babyfoot je m'en carre comme de l'an 40)
4 - pouvoir bénéficier de formations adaptées me permettant d'évoluer sereinement en boite
5 - pas de mobilité d'aucune sorte (là c'est seulement du à un handicap et ca me saoule de devoir me déplacer à 2h de chez moi alors que je ne peux pas conduire)
3  0 
Avatar de Eric80
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 12:47
Tjs étonné de voir la popularité de youtube, et j'y vois un malentendu sur la méthode:
si une video est bien adaptée pour suivre les clics sur un outil (ce qui intéresse sans doute plus les étudiants que les pro), c'est bcp moins adapté pour une question technique où chacun a son rythme pour la compréhension. Ainsi, la lecture des commentaires sur stackoverflow reste préférée par les pro car ils ne font pas le meme apprentissage que les étudiants.

Comme d hab ds ce genre d etude, c est la methode qui flanche...
2  0 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 16:07
Citation Envoyé par strato35 Voir le message
Surtout que symfony c'est du made in France, mais j'aurai préféré que PHP soit plus en avant que NodeJs :/ (je pratique professionnellement les 2, php s'améliore d'année en année là où nodeJs s’alourdit )
https://medium.com/s/silicon-satire/...t-b89f63d21558
2  0 
Avatar de schmiddy
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 18/12/2018 à 14:17
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
en france il y'aé de plus en plus d'islamophobe, les gens ne nous respecte de moins en moins, ton commentaire précédent en ai le parfait example.
amis je vais t'apprendre un truc, entre la loi et la réalité il y'a un gouffre... ton employeur peut te faire pression pour t'empecher de prier Allah ou te mettre dehors en pleins soleil pendant le ramadan.
Il y a aussi un règlement à respecter, indépendamment de ta confession, je pense qu'il est important de comprendre que ces règles ne sont pas personnelles mais s'appliquent à tout le monde...
3  1 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/12/2018 à 15:42
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Mais c'est bizarre de mettre la religion en 1
Je ne défends pas notre ami musulman mais sincèrement, il n'y a rien de bizarre, chacun fait ce qu'il veut de sa vie et met ses priorités là où il veut. "Normalement" c'est un terme à bannir quand on touche à l'intime (et le sujet est en plein dedans pour le coup).
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/12/2018 à 9:58
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
oui créer son entreprise c'est la solution a tous les probleme, t'es chômeur ? crée ton entreprise
Non mais sérieusement, si plus des musulmans créaient leur entreprise, ils auraient pas de mal à prier au boulot.
Plus de femmes devraient créer leur entreprise, comme ça si elles embauchent des femmes elles seront payé au bon niveau.

Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
non en France il faut s'imposer pour ce faire respecter
Ceux qui se font respecter ce sont les vietnamiens.
Ils bossent, on les entends pas se plaindre, ils ne font pas de bruit.
Bon après ils ont un peu tendance à vivre en communauté, mais au moins le racisme anti vietnamien n'existe pas.
Il y a plein de blagues très méchantes sur les asiatiques et on les entend jamais chouiner pour ça.

Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
chaque quartier converties c'est une victoire pour moi
Ce genre de propos valide la thèse de Zemmour.
En continuant comme ça, ça va finir en guerre civil contre les musulmans.

Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
sinon pourquoi d'arabe en france souffrirait ?
En quoi ça te concerne, t'es pas arabe, t'es algérien apparemment.
C'est plus des populations berbères par là-bas il me semble.

=====
Bref.

  1. La proximité à leur domicile
  2. Des problèmes intéressants à résoudre
  3. Un bon équilibre professionnel - personnel
  4. Un bon salaire
  5. La possibilité d'évoluer dans sa carrière


J'ajouterai "pouvoir quitter le boulot tôt", je suis cadre, je gère mes horaires comme je veux, si je veux arriver plus tôt et me barrer plus tôt, c'est mon droit, j'ai largement fais mes heures de toute façon, j'ai pas envie de rester jusqu'à tard le soir pour essayer de me faire bien voir par ma hiérarchie, j'ai pas envie de passer ma vie au bureau. (et de toute façon ça ferait baisser la productivité de rester tard au boulot)
3  1 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 11:36
Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
Avec laquelle/lesquelles êtes-vous le plus en phase ?
Qu'un diplôme ne suffit pas pour apprendre à coder.

En 15 ans de carrière, j'ai croisé absolument de tout : des diplômés très forts, des diplômés sans aucun avenir, des non-diplômés géniaux et des non-diplômés en-dessous de tout.
+1

Citation Envoyé par sebastiano Voir le message

Le diplôme ramène quand même une base solide et un apprentissage théorique qui permet à son titulaire d'appréhender certaines facettes de son métier (ou d'autres métiers adjacents) sans trop de difficulté.

Plus globalement, quand je dois faire passer un entretien, je fais comme si le diplôme ne comptait pas.
C'est sur le terme "apprentissage théorique" qu'il faut bien insister !!!
Certains n'ont QUE la théorie et lorsque l'on passe à la mise en pratique c'est une catastrophe
1  0