TIOBE : Visual Basic.Net devient plus populaire que C#
Et Python fait son entrée dans le top 3 de l'index TIOBE de décembre 2018

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
Comme vous le savez déjà, l’index TIOBE est un indicateur de popularité des langages de programmation conçu sur la base du nombre de pages web retournées par un moteur de recherche lorsqu'on lui soumet le nom du langage de programmation. Depuis 2002, cet index présente tous les mois un classement des langages de programmation les plus populaires. Il se base sur une formule évaluant les recherches sur les langages de programmation dans les moteurs de recherche populaires tels que Bing, Google et Wikipedia. Le nombre d'ingénieurs qualifiés, de cours et de fournisseurs tiers en rapport avec une langage sont aussi pris en compte dans la formule. La mise à jour de l’index pour le compte décembre 2018 a déjà été effectuée et certains éléments étaient assez prévisibles alors que d’autres étaient pour le moins inattendus. Comme on pouvait s’y attendre, Java et C ont conservé respectivement la première et la deuxième place avec comme score chacun 15,932 % et 14,282 %.


On observe néanmoins un léger changement dans le top 3 du classement. Python a gagné en popularité pour se hisser à la troisième place grâce à un score de 8,376 % et une croissance de 4,60 %, en reléguant C++ à la quatrième place. L'une des surprises majeures du classement de ce mois est le langage Microsoft Visual Basic.NET qui occupe actuellement la cinquième place de l’indice TIOBE avec un record sans précédent, 7,127 % comme score pour une croissance de 4,66 %. Même TIOBE a trouvé cela « très surprenant » car, les développeurs de logiciels professionnels ne pensent pas beaucoup à Visual Basic.NET et le considère comme « un langage de jouet destiné aux personnes qui commencent à apprendre la programmation ». Bien que cela soit vrai, dit TIOBE, on ne peut nier qu'il existe de nombreux programmes et applications écrits en Visual Basic également dans le domaine professionnel. De nombreuses applications bureautiques dédiées aux petites et moyennes entreprises ont été développées avec ce langage de programmation en raison de son prototypage rapide et de sa lisibilité.


Rappelons qu'en 2001, Microsoft avait présenté son langage de programmation Visual Basic.NET, à la syntaxe similaire à celle de Visual Basic 6, pour développer en .NET via Visual Studio sur les systèmes d'exploitation Windows. Un an plus tard, l’entreprise avait proposé le langage de programmation orienté objet C#, dérivé du C++ et très proche du Java, pour le développement sur la plateforme Microsoft .NET. Cette même année, Microsoft Research avait finalisé le développement de la première version publique de F#, un langage de programmation fonctionnel, impératif et orienté objet pour la plateforme .NET dont le noyau est dérivé du langage OCaml (avec lequel il est fortement compatible). Trois langages pour la plateforme .NET qui n’ont pas forcément la même audience et qui ont vu Microsoft prendre des approches stratégiques différentes pour chacun d’eux. À ce propos, l’entreprise avait fait un billet pour donner plus de précision, aux développeurs et professionnels de l’informatique, sur ses intentions dans le développement de ces langages.

« Nous continuerons de développer C# pour répondre aux besoins changeants des développeurs et rester à l’état d'art du langage de programmation. Nous allons innover de manière agressive, tout en veillant à ne pas nous éloigner de l’esprit du langage. Étant donné la diversité de la base de développeurs, nous préférerons améliorer le langage et la performance, ce qui profitera à tous ou à la plupart des développeurs, évitant ainsi une focalisation excessive sur un segment donné. Nous continuerons de renforcer l'écosystème et de renforcer son rôle dans l'avenir de C#, tout en maintenant une gestion rigoureuse des décisions de conception pour assurer une cohérence continue », avait expliqué Mads Torgersen, Program Manager du langage C#.

Quand au Visual Basic, il avait dit : « nous allons garder Visual Basic simple et accessible. Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour en faire un citoyen de première classe de l'écosystème .NET : lorsque les formes d'API évoluent à la suite de nouvelles fonctionnalités C#, par exemple, utiliser ces API devrait être naturel dans VB. Nous allons continuer à nous concentrer sur l'expérience de l'outillage cross-language, reconnaissant que de nombreux développeurs VB utilisent également C #. Nous concentrerons l'innovation sur les scénarios principaux et les domaines où VB est populaire. Si VB devait suivre C# dans son évolution agressive, non seulement il allait rater le coche, mais en plus il allait détruire l'accessibilité directe qui est l'une de ses forces clés ».

Au classement de ce mois, C# est relégué à la sixième place. En ce qui concerne les changement inattendus du classement de ce mois, il y a Delphi/pascal qui a fait une montée fulgurante passant de la 16e place en décembre 2017 à la 11e place en décembre 2018. L'autre grande surprise est le langage Swift, qui est sensé remplacé objectif C, se hisse à la 14e place alors qu'il y a deux mois environ, en octobre plus précisément, le langage conçu par Apple pour l’écosystème iOS et OS X s'invitait dans le top 10 du classement. La question se posait déjà de savoir si Swift allait pouvoir se maintenir dans le top 10, voire même y progresser. La réponse pour l'instant est non. Peut-être bien que le langage nous réserve une surprise les mois à venir mais en attendant, c'est objectif C qui gagne plus en popularité pour se positionner à la 12e place du classement.

Parmi les langages dont la cote de popularité a diminué, on note également R, le langage destiné aux statistiques et à la science des données. Il occupe actuellement la 16e place.

Parlant de la cote de popularité des langages de programmation, une étude réalisée sur Developpez.com en avril dernier, nous donne une idée de la popularité des différents langages dans les offres d'emploi de 2017, c'est-à-dire la proportion d'offres d'emploi postées sur Developpez.com mentionnant chaque langage. Voici ci-dessous le graphe retraçant les résultats :



En ce qui concerne les langages les plus demandés, Java règne en maître, et reste globalement stable. JavaScript est bon deuxième, mais sa tendance est à la hausse, ce qui n'est pas surprenant étant donné son importance dans les navigateurs, mais aussi son utilisation récente dans d'autres domaines (NodeJS, application mobile...). PHP, autrefois bon deuxième 2013, avait vu une chute importante de sa popularité, au point de se faire dépasser par JavaScript, mais on observe une solide remontée en 2017. Les améliorations significatives apportées à la version 7 du langage de script serveur y sont probablement pour quelque chose. Python, à l'origine sixième du classement, monte régulièrement dans le classement pour se hisser en 2017 à la quatrième place ; le fait que le langage du reptile venimeux soit souvent le langage de prédilection pour l'enseignement explique probablement en partie cette envolée.

En revanche, les performances du C#, langage phare pour développer en .NET, déçoivent. Originellement quatrième, il est en baisse constate, quoique modérée, depuis 2013, et se retrouve dépassé par Python en 2017. Quant au C++, il maintient sa position solidement ; même s'il a été dépassé lui aussi par le Python, son utilisation est parfaitement stable au fur et à mesure des années ; rappelons que dans l'ensemble des langages présents dans ce graphique, il est le seul à produire du code natif. Enfin Scala, qui fait son entrée dans cette étude, se maintient à un solide 3,2 %, supérieur au C sur toute la période, ce qui donne une bonne crédibilité au métalangage suisse.

L'étude s'est aussi porté sur les salaires des offres d'emploi en fonction des langages. La méthodologie utilisée consiste à prendre l'ensemble des offres d'emploi postées sur Developpez.com dont le salaire est renseigné durant l'année 2017, et sélectionner pour chaque langage les offres d'emploi qui correspondent (une même offre d'emploi peut éventuellement être utilisée plusieurs fois si elle utilise différents langages). Une moyenne des salaires est alors faite sur cette sélection, en sachant que les anomalies évidentes (salaire clairement trop bas ou trop élevé) sont exclues.

Les résultats sont divisés entre Paris et le reste de la France, étant donné que les salaires peuvent être très différents entre ces deux parties de la France. Enfin, à l'instar des offres d'emploi, les moyennes correspondent à des salaires bruts. N'oubliez pas qu'il s'agit d'une étude sur les salaires proposés sur les offres d'emploi de 2017, qui peuvent être différents des salaires réels des personnes embauchées, et aussi différents des personnes déjà en poste depuis un certain temps. Enfin, pour certaines technologies peu populaires, les informations de salaire n'étaient pas suffisamment fiables pour en dégager une moyenne, d'où leur absence dans cette partie de l'étude.

Salaires par langage en région parisienne en 2017


Salaires par langages dans le reste de la France en 2017


Source : Index TIOBE

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Qu'est ce qui explique selon vous cette instabilité observée au niveau de certains langages sur TIOBE ?
Pensez-vous que la chute brutale de R est en rapport avec la montée de python ? Pourquoi ?

Voir aussi

Programmation : Python gagne de plus en plus en popularité et Swift fait à nouveau son entrée dans le top 10 de l'index TIOBE d'octobre 2018

Index TIOBE : C sacré langage de programmation de l'année 2017, Python enregistre encore la plus forte progression annuelle sur PYPL

Après Redmonk, c'est au tour de l'Index TIOBE de mettre Python dans le top 3 des langages les plus populaires, Julia gagne également en notoriété

TIOBE : la popularité de Java et C est en baisse et Go en hausse depuis le début de 2016

Emploi développeur 2017 : les langages les plus demandés et les mieux payés, Java, JavaScript et PHP plus demandés, mais Perl, Go et Scala mieux payés


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Louis-Guillaume Morand Louis-Guillaume Morand - Rédacteur https://www.developpez.com
le 05/12/2018 à 8:04
Je n'y crois pas un seul moment. le VB.Net n'a qu'une raison d'exister, la migration des projets VB6 vers .Net et c'était en 2001. En 15 ans de dev, je n'ai jamais vu ou entendu parler que d'un seul projet VB.Net (ex VB6). et leur formule qui chercher sur wikipedia... par contre, developpez.com, stackoverflow ca ne compte pas ?
Avatar de cedric_g cedric_g - Membre actif https://www.developpez.com
le 05/12/2018 à 12:07
Je suis à tout le moins ulcéré de voir comment les dévs "non VB" considèrent ce langage comme une sous-merde.

Je l'utilise depuis 2001 (après avoir débuté sous VB 4, puis VB 5, puis VB 6 en SSII, puis comme analyste programmeur "in house" pendant 17 ans...) ; aujourd'hui c'est un langage qui est utilisé en entreprise, et qui permet absolument tout ce qu'il est possible de faire en C# ! Ce n'est qu'un langage parmi tant d'autres, n'en déplaise aux intégristes de la syntaxe C.

J'ai croisé dans ma carrière de nombreux logiciels développés en VB (.Net ou pas d'ailleurs) dont des logiciels de comptabilité, de GRH, de gescom, j'en passe et des meilleures. J'ai personnellement travaillé sur des projets mixtes où mes collègues développaient les parties interface en C# et où j'étais chargé du middle office et des transformations de données (ma spécialité) que j'ai réalisé en VB.Net, parce que je préfère simplement ce langage (même s'il m'est arrivé de coder en C#...)

Le côté verbeux plaît ou déplaît, mais quand je lis "VB est un langage de jouet" ça me fait doucement rigoler ! Le terme "basic" est galvaudé, car en soi le VB.Net est au niveau de bien des autres langages largement encensés.
Avatar de pschiit pschiit - Membre actif https://www.developpez.com
le 05/12/2018 à 12:52
J'ai malheureusement croisé trop souvent des applications en VB dans les entreprises dans lesquelles j'ai bossé.
Ce n'était heureusement que les applications legacy qu'il fallait migrer dans un langage plus lisible (comme le C#)
Avatar de ParseCoder ParseCoder - Membre actif https://www.developpez.com
le 05/12/2018 à 14:53
VB n'est pas un langage, c'est une anomalie et une tromperie. C'est une tromperie parce qu'il est présenté comme un langage "facile" mais il n'est pas plus facile que C# puisqu'ils sont fonctionnellement proches, et au contraire VB possède des inhomogénéités dans la gestion l'inférence de type qui peuvent le rendre piègeux si on ne fait pas attention, voire incompréhensible pour des débutants. Je ne comprends pas comment des responsables peuvent tolérer que certains de leurs dev soient fait en VB.
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 05/12/2018 à 15:11
Citation Envoyé par Louis-Guillaume Morand Voir le message
(.../...)En 15 ans de dev, je n'ai jamais vu ou entendu parler que d'un seul projet VB.Net (ex VB6). (.../...)
N'oublie pas que tu n'est pas seul au monde. Ce que tu vois n'est qu'une petite partie de ce qui existe. Chez mon employeur actuel, j'ai découvert des technologies dont je n'avais jamais entendu parler, et qui font tourner plus du quart des SI hospitaliers dans le monde. Plus un tas d'autres trucs. Et je peux te garantir que leur présence sur tes sites préférés est complètement anecdotique. Et pourtant, ça tourne, ça se vend, ça s'utilise, et ça progresse.

VB.NET, c'est pareil. Ce n'est pas parce-que ça t'indispose que ça n'existe pas. (je n'ai pas de billes là-dedans, j'en ai fait peut-être deux jours en cumulé il y a plus de dix ans, hein...)
Avatar de Jbx 2.0b Jbx 2.0b - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 05/12/2018 à 16:26
Pour me donner une idée de la tendance en terme d'offre d'emplois en France, pour différents mot-clefs, j'ai fais quelques recherches sur Indeed.
C'est juste des données brutes qui peuvent intéresser, je les donne sans interprétation (je me suis lassé de la guerre des langages )

Mot clefs / nombre d'offres:

Visual Basic: 371
VBA: 2358
C#: 4267
C++: 5080
Java: 11119
Javascript: 8689
Python: 7571
Swift: 665
Perl: 1749

Je continue à penser que l'indicateur TIOBE est assez peu pertinent. Il suffit de regarder la courbe du langage C: on à l'impression qu'un nombre énorme de personnes se sont désintéressés du C durant l'espace d'un an, pour finalement y retourner l'année suivante.
Avatar de Louis-Guillaume Morand Louis-Guillaume Morand - Rédacteur https://www.developpez.com
le 05/12/2018 à 17:58
Ce n'est pas parce-que ça t'indispose que ça n'existe pas
ca ne m'indispose pas, cela m'inquiète grandement. Ca veut dire que des devs utilisent des technos sans s'intéresser à la stratégie de l'éditeur de cette techno (j'explique plus bas)

Je ne suis pas seul au monde, mais je m'enquiers un minimum des technologies (surtout que Microsoft est mon employeur depuis 10 ans et que de par mon métier, je dois conseiller des grands comptes sur les technos/outils/methodo pour préparer leur avenir), notre stratégie est claire et officielle, Microsoft a produit VB.Net pour la migration .Net et uniquement pour cela, et depuis on le fait survivre. jusqu'en 2010, c'était de la co-evolution, le VB.Net ayant quelques exotismes interessants (le Me) mais depuis, on l'a dit et redit, on ne fait plus vraiment évoluer le VB.Net, l'équipe dev a été plus que réduite et ils gardent certaines features pour ne pas en faire une techno abandonnée. Mais déjà le C# 7.0 a des features qui n'ont pas été implémentées dans VB.Net et cela va aller de mal en pis, C# 8.0 a une liste de nouveautés, pour VB 16, je n'ai rien vu passer.

Alors qu'on ait des applis legacy qui soient en VB.Net ca ne me choque pas, changer de langage n'a pas de valeur ajoutée, mais que VB.Net soit un langage en croissance, ca, c'est pas normal. Cela veut dire que quelque part, il existe des dev/tech leads qui démarrent un projet sur une techno qui a été annoncée comme en mode "maintenance vitale", et c'est bien là le problème

ce n'est pas ma vision et ce n'est pas une guerre inter language, mais de choix d'outillage basé sur des critères simples. Microsoft édite un langage, et comme tout risque avec une techno qui peut être deprecated, c'est la responsabilité du dev/tech lead de faire des choix pour le futur.

on peut troller pendant des heures, mais le mieux c'est de dire que les anti VB.Net on raison
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 06/12/2018 à 10:54
Citation Envoyé par Louis-Guillaume Morand Voir le message
(.../...)on peut troller pendant des heures, mais le mieux c'est de dire que les anti VB.Net on raison
Ecoute, le truc, c'est que dans la vrie vie, les vieilles techno ont un avantage immense : elles marchent. Tiens, nous, on a un produit en legacy qui tourne en VB6(coté client - coté serveur, on a toujours eu des bases exotiques). Le premier essai de transformation en JAVA s'est terminé en fiasco total(fermeture, et rachat par morceaux). On est à nouveau sur un projet de migration(sur des technos web maison, donc), qui lui devrait marcher, mais on aura sans doute pas migré tous les clients sur la nouvelle interface avant 2022. Le VB6, de mémoire, c'est out of support depuis 2006. On le sait et ça nous pose problème depuis bien avant. Simplement, l'outil qu'on a développé est spécifique au marché Français, n'est pas remplaçable par ce que font nos amis internationaux(trop de spécificités pour la compta hospitalière Française). Et il représente une inertie colossale. 5 ans de boulot pendant lesquelles la migration prend plus de la moitié de nos ressources en dev, en test, et une partie non négligeable de l'implémentation.

Voilà pourquoi ça traine autant. C'est bien gentil de dire, "OK, termine, rideau, on ferme", mais derrière, vos clients, ils ont des existants énormes, qu'ils n'ont pas toujours les moyens de migrer. Pour une autre partie de la solution, on s'est débarrassé de notre dernier client qui tournait en IE6 en 2016(ils sont passés à Firefox). en encore, nous on est une boite software, on a quand même des moyens dont nos clients ne disposent pas. Et déjà on en chie. Un petit hôpital, si on lui facture 10k€ la migration(à ce tarif, on perd beaucoup d'argent), et qu'il n'a pas pu le budgetiser, il est très mal, et son directeur se fait virer. C'est la réalité du marché.

Et au non de je ne sais-quelle modernité, hop, on devrait tout réécrire tous les deux ans? Ben non, on a pas le budget, et nos clients encore moins. Et en plus, c'est super risqué. Les projets de migrations se plantent plus souvent qu'ils ne réussissent. Quand je dit "se plantent", c'est "sont abandonnés à 100% pour revenir à l'ancien, le DSI s'est fait virer dans la foulée" ou encore "ont provoqué la faillite de la boite". Et Microsoft, encore une fois, nous prend pour des cons. enfin, "nous", pas nous, hein, nous on ne fait quasiment plus que nos technos internes, et le code de 1991 est toujours parfaitement compatible avec nos nouveaux outils. Mais les autres, ceux qui n'ont pas en interne les compétences pour faire leur propre outil de développement, eux, oui, ils sont dans la merde. A chaque fois.
Avatar de cedric_g cedric_g - Membre actif https://www.developpez.com
le 06/12/2018 à 16:26
Citation Envoyé par ParseCoder Voir le message
VB n'est pas un langage, c'est une anomalie et une tromperie. C'est une tromperie parce qu'il est présenté comme un langage "facile" mais il n'est pas plus facile que C# puisqu'ils sont fonctionnellement proches, et au contraire VB possède des inhomogénéités dans la gestion l'inférence de type qui peuvent le rendre piègeux si on ne fait pas attention, voire incompréhensible pour des débutants. Je ne comprends pas comment des responsables peuvent tolérer que certains de leurs dev soient fait en VB.
Il n'y a pas de mauvais outils : il n'y a que de mauvais ouvriers.

J'ai croisé des applis C# codées avec les pieds (en VB aussi - je ne suis pas sectaire hein), il n'y a pas de règles absolues liées à la permissivité d'un langage : juste à l'usage qui en est fait.

Tu peux utiliser le meilleur langage du monde, si tu codes comme une merde, tu n'obtiendras que de la merde...
Avatar de Louis-Guillaume Morand Louis-Guillaume Morand - Rédacteur https://www.developpez.com
le 06/12/2018 à 21:03
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Ecoute, le truc, c'est que dans la vrie vie, les vieilles techno ont un avantage immense : elles marchent. Tiens, nous, on a un produit en legacy qui tourne en VB6(coté client - coté serveur, on a toujours eu des bases exotiques). Le premier essai de transformation en JAVA s'est terminé en fiasco total(fermeture, et rachat par morceaux). On est à nouveau sur un projet de migration(sur des technos web maison, donc), qui lui devrait marcher, mais on aura sans doute pas migré tous les clients sur la nouvelle interface avant 2022. Le VB6, de mémoire, c'est out of support depuis 2006. On le sait et ça nous pose problème depuis bien avant. Simplement, l'outil qu'on a développé est spécifique au marché Français, n'est pas remplaçable par ce que font nos amis internationaux(trop de spécificités pour la compta hospitalière Française). Et il représente une inertie colossale. 5 ans de boulot pendant lesquelles la migration prend plus de la moitié de nos ressources en dev, en test, et une partie non négligeable de l'implémentation.

Voilà pourquoi ça traine autant. C'est bien gentil de dire, "OK, termine, rideau, on ferme", mais derrière, vos clients, ils ont des existants énormes, qu'ils n'ont pas toujours les moyens de migrer. Pour une autre partie de la solution, on s'est débarrassé de notre dernier client qui tournait en IE6 en 2016(ils sont passés à Firefox). en encore, nous on est une boite software, on a quand même des moyens dont nos clients ne disposent pas. Et déjà on en chie. Un petit hôpital, si on lui facture 10k€ la migration(à ce tarif, on perd beaucoup d'argent), et qu'il n'a pas pu le budgetiser, il est très mal, et son directeur se fait virer. C'est la réalité du marché.

Et au non de je ne sais-quelle modernité, hop, on devrait tout réécrire tous les deux ans? Ben non, on a pas le budget, et nos clients encore moins. Et en plus, c'est super risqué. Les projets de migrations se plantent plus souvent qu'ils ne réussissent. Quand je dit "se plantent", c'est "sont abandonnés à 100% pour revenir à l'ancien, le DSI s'est fait virer dans la foulée" ou encore "ont provoqué la faillite de la boite". Et Microsoft, encore une fois, nous prend pour des cons. enfin, "nous", pas nous, hein, nous on ne fait quasiment plus que nos technos internes, et le code de 1991 est toujours parfaitement compatible avec nos nouveaux outils. Mais les autres, ceux qui n'ont pas en interne les compétences pour faire leur propre outil de développement, eux, oui, ils sont dans la merde. A chaque fois.
!

Ce n'est plus dans le troll là, il te faut enlever ton gilet jaune, tu confonds tout et n'importe quoi ;-)

Bien sûr que la migration est chère et BIEN SÜR que les plus impactés, ce sont les plus petites structures qui ont le moins de moyen. Maintenant faut pas déconner, toi tu développes un logiciel chez une entreprise, pendant 30 ans tu vas aller le maintenir gratos ? tu penses que les GAFAM (ou les autres) font du social ? Entre Oracle qui rachete java et va le rendre payant en 2019, google qui rachete des technos et fini par les abandonner, t'as pas fini de pleurer

Oui c'est choquant mais c'est la réalité du marché. IE6, maintenu pendant 13 ans, c'est déjà pas mal, 100% à perte, et avec 90% des devs web qui pestaient qu'on ne l'ait pas tué plus tôt car il fallait de la retrocompatilité. J'étais au Paris Open source summit ce matin, les gens ont dit "ouais microsoft vous etes pas open source, dégagez !!" donc on a expliqué la demarche open source depuis l'arrivée de notre PDG Satya et la réponse a été "ouais mais c'est juste pour bien paraitre, vous êtes des enc$$$lés en vrai". Autant te dire que le débat démarrait mal
Bref, rien n'est rose, rien n'est noir, ce qui a permis à beaucoup de gagner en efficacité, en business, a aussi fait perdre de l'argent à d'autres, mais on ne refera pas le monde ici toi et moi. Mon point était et n'était QUE, sur le fait qu'il n'est pas normal qu'il y ait de la croissance sur du VB.Net, ca marche oui, mais le C# aussi et ohhh magie, les projets sont compatibles, donc à moins d'avoir une vague mondiale d'évolution TMA sur des projets legacy, ce n'est pas normal, et c'est la SEULE chose que je voulais dire

(mais j'apprécie le débat car le sujet est intéressant et important, et de plus tes arguments sont justes @el_slapper et je suis d'accord avec la plupart d'entre eux ;-), mais par contre, je ne suis pas naïf, le monde est ainsi fait et soit on l'accepte et on joue avec les règles et la dette technique et l'evolution technique en font partie, soit on se bat à contre courant, et on periclite)

ps: je sais pas si tu as suivi mais on a annoncé l'arrêt de Edge également donc pour 99% des gens, ca veut dire du code plus facilement compatible et pour ceux qui ont fait une techo basée sur IE ou specificité d'IE/Edge, ca va les embeter, mais que devrait faire MS? pénaliser 99% ou protéger les 1% restants ?

ps2: pour les curieux, c'est loin d'être rare: https://killedbygoogle.com/
Contacter le responsable de la rubrique Accueil