Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Index TIOBE : C sacré langage de programmation de l'année 2017
Python enregistre encore la plus forte progression annuelle sur PYPL

Le , par Michael Guilloux

205PARTAGES

12  2 
Le langage de programmation de Dennis Ritchie vient de se voir attribuer le titre du langage de l’année 2017 par TIOBE. Cela contraste avec l’évolution de C sur l’index TIOBE. Rappelons en effet que le langage a vu sa popularité en baisse depuis fin 2015 et qu’en août 2016, il était à son plus bas niveau depuis 15 ans. Depuis lors, il n’a cessé de plonger. À l’époque, TIOBE essayait d’expliquer cette baisse de popularité par un certain nombre de raisons.

La première cause de cette chute, selon TIOBE, serait le fait que C a du mal à s’imposer sur certains marchés, notamment dans les domaines en plein essor tels que le développement d’applications web et mobiles. Une autre raison mise en avant est que, contrairement aux autres grands langages comme Java, C++ ou C#, le langage C est resté sensiblement le même au fil du temps. Sa communauté de développeurs a décidé de mettre l’accent sur la performance plutôt que d’ajouter de nouvelles fonctionnalités, avec un nouveau standard ne contenant que des modifications mineures. Il serait donc possible, d’après le baromètre, que les programmeurs trouvent le langage de moins en moins adapté à leurs projets quotidiens au fil du temps, dans un monde de l'informatique qui ne cesse de changer. D’ailleurs, C est un peu coincé, en ce qui concerne l’ajout de nouvelles fonctionnalités. Il pourrait se doter de fonctionnalités C++, mais il deviendrait alors C++, ce qui serait redondant. Enfin, TIOBE notait que, contrairement à de nombreux langages, aucune grande entreprise ne fait la promotion de C. Java a par exemple le soutien d’Oracle et bien d'autres entreprises. Microsoft supporte C++, C# et TypeScript ; Google soutient Java, Python, Go, Dart et JavaScript ; et Apple encourage Swift et Objective-C.

Quoi qu’il en soit, le langage C a commencé à remonter en septembre dernier sur l’Index TIOBE, et a terminé l’année 2017 avec un score de popularité supérieur à son score en début d’année. C’est cette différence qui lui a permis de se voir décerner le titre du langage de programmation de l’année. Ce titre est en effet attribué au langage qui a enregistré la plus forte hausse en popularité au cours d’une année.

Sur les douze derniers mois, le langage C a connu une croissance de 1,69 %. C’est bien sûr assez faible, mais au cours de l’année dernière, aucun langage n’a fait mieux. « Habituellement, ce n'est pas suffisant pour devenir le langage de l'année, donc C a en réalité gagné parce qu'il n'y avait pas d'alternatives remarquables », explique TIOBE. C est directement suivi par Python (+1,21 %) et Erlang (+0,98 %). Dans le classement général de TIOBE, Java reste toutefois le leader, même si le langage a connu une baisse de popularité de 3,06 points de pourcentage au cours des douze derniers mois.

Les bonds les plus intéressants, en termes de rangs dans l’Index TIOBE en 2017, ont été réalisés par R (de la 16e place à la 8e), Erlang (de 44e à 23e) et Kotlin (de 89e à 39e). TIOBE fait toutefois remarquer que des langages prometteurs comme Julia, Hack, Rust et Kotlin n'ont pas réussi à atteindre le top 20 ou même le top 30.



Index TIOBE : top 20 des langages de programmation les plus populaires au mois de janvier 2018


Index TIOBE : évolution des scores de popularité des langages de programmation depuis 2001

Côté PYPL (PopularitY of Programming Language Index), c’est Python qui enregistre la plus forte croissance. Avant d’aller plus loin, précisons que TIOBE s’appuie sur une formule qui évalue le nombre de fois qu’un langage spécifique est recherché sur les moteurs de recherche comme Yahoo, Google et Wikipédia. Ce n'est donc pas un indicateur du meilleur langage de programmation ou du langage dans lequel la plupart des programmes ont été écrits. Quant au classement PYPL, il se base sur l’analyse du nombre de fois qu’un tutoriel sur un langage spécifique est recherché sur Google. PYPL exploite les données provenant de Google Trends en utilisant le mot-clé « tutoriel » ; un mot-clé qui est fréquemment utilisé par ceux qui apprennent un nouveau langage. Cet index peut donc être un bon indicateur de popularité d’un langage, mais pas de l’utilisation réelle du langage.

Cela dit, sur PYPL, Python enregistre une hausse de popularité de 4,9 % ; bien loin devant Kotlin (+1,0 %), R (+0,6 %) et Go (+0,3 %). Il est intéressant de noter que le langage R se trouve dans le top 10 de chacun des classements. Java reste toutefois le langage le plus populaire dans l’ensemble.



Classement PYPL : janvier 2018 (croissance par rapport à janvier 2017)

Sources : TIOBE, PYPL

Et vous ?

Que pensez-vous de la remontée de C sur TIOBE ? Comment l’expliqueriez-vous ?
Que pensez-vous de la popularité des autres langages ?
Quels sont selon vous les langages d’avenir ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/01/2018 à 12:37
J'en pense que ces classements n'ont aucun intérêt à par faire un bon marronnier pour des rédacteurs de news peu inspirés.

Le seul vrai moyen d'avoir des résultats crédibles serait une vraie enquête réalisée dans les règles de l'art, mais ça nécessiterait de gros moyens financiers que personne ne serrait prêt a payer pour ce genre de problème. Les Google trends sont une solution de facilité mais ils sont un très mauvais système d'analyse de popularité. On voit bien que les deux indices de recherchent qui les utilisent montre des résultats souvent déconnectés des réalités et trés variables.
7  0 
Avatar de Matthieu76
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 05/01/2018 à 14:43
Abriotde, pour reprendre ce que vous dîtes, s'il s'agit bien de croissance comme tu le dis comment ce fait-il que dans le classement du premier tableau le langage R gagne 16 places avec seulement 0.76 de croissance ?

Car comme tu dis X*(1+0.76/100) = 2.549% => X = 2.549/1.0076 = 2.5297% alors qu'en 16e position on a Objectif-C à 1.860%.
Et 2.549-0.76 = 1.789% ça colle beaucoup plus comme ça.
Dans le premier tableau en tout cas les % ne sont pas le % de croissance mais sont calculer par rapport au total de 100% de tous les langage donc ce que dis codec_abc n'est pas bête du tout !!!
1  0 
Avatar de marc.collin
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 05/01/2018 à 16:24
je préfère me baser sur ce qui est rechercher sur le marché du travail au lieu d'indice aussi fiable que les économistes et politiciens...
1  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/01/2018 à 20:48
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
Non, ce n'est pas plus fiable c'est différent. On sais très bien que dans une enquête même anonyme et avec des personne honnête, le mensonge est important.
Le taux n'a rien a voir, surtout sur de études techniques et non politique, les réponses sont généralement relativement fiables et on a des réponses a des question précises, alors que donner un sens clair a un ensemble recherche dans un moteur de recherche, c'est une gabegie.

Citation Envoyé par abriotde Voir le message
Ces index sont important pour savoir quels langages sont populaire et donc lesquels sont utiles de savoir pour être embaucher ou commencer un projet. Cela ne veux pas dire qu'ils sont les meilleurs mais il ne sont certainement pas mauvais pour qu'autant de monde s'y intéresse.
Franchement si un recruteur utilise TIOBE pour ce renseigner avant d'embaucher je m'inquiète sérieusement pour lui. Il y a énormément critères bien plus intéressants a prendre en compte que le nombre de recherche Google, qui dénotent plutôt un manque de connaissance du langage de la part de certaines personnes que du savoir faire.
1  0 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/01/2018 à 13:16
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Le seul vrai moyen d'avoir des résultats crédibles serait une vraie enquête réalisée dans les règles de l'art
Non, ce n'est pas plus fiable c'est différent. On sais très bien que dans une enquête même anonyme et avec des personne honnête, le mensonge est important.

Ces index sont important pour savoir quels langages sont populaire et donc lesquels sont utiles de savoir pour être embaucher ou commencer un projet. Cela ne veux pas dire qu'ils sont les meilleurs mais il ne sont certainement pas mauvais pour qu'autant de monde s'y intéresse.

Le top je pense est de mixer plusieurs index. Google Trend sur plusieurs critères, Analyse des projets GitHub, offre d'embauche... Chacun apportant une information. L'avantage de Tiobe c'est qu'il permet de voir un historique dans le temps car c'est le plus ancien.
Premier constat Tiobe, avec le temps la répartition des langages semble s'équilibrer. Il n'y a pas un gros langage qui domine totalement le marché...
0  0 
Avatar de Nudger
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 05/01/2018 à 15:45
Citation Envoyé par Matthieu76 Voir le message
Abriotde, pour reprendre ce que vous dîtes, s'il s'agit bien de croissance comme tu le dis comment ce fait-il que dans le classement du premier tableau le langage R gagne 16 places avec seulement 0.76 de croissance ?
Pour en avoir le coeur net, le mieux c'est de comparer avec les chiffres de l'année dernière : https://www.developpez.com/actu/1114...de-popularite/

En l'occurrence, R était 16 ème avec 1,787%, il est maintenant à la 8 ème place avec 2,549%, les 0,76 sont donc une augmentation absolue de la valeur du pourcentage (en statistique on parle plutôt d'augmentation en nombre de points) et non pas un "pourcentage d'augmentation du pourcentage".

Et du coup pour la question initial concernant Kotlin : il n'était même pas dans le classement de l'année dernière (du moins il n'apparaît pas dans les copies d'écran de l'article). Donc le 1,0 est probablement une erreur de calcul ... peut-être un défaut sur un arrondi quelque part...
0  0 
Avatar de commandantFred
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 05/01/2018 à 17:48
Ce classement est obsolète. Copie conforme du vieux search engine des années sept, il présume que le keyword est la seule valeur tangible. Pendant ce temps, Goo installe des réseaux de neurones partout et il ne se contente pas de faire de la reconnaissance vocale, il éjecte les sites non conformes à ses chartes ou aux lois ...

Résultat, la fascination pour les gros chiffres issus de trends n'est plus d'actualité. Qui est donc assez naïf pour s'arrêter à un taux de fréquentation pour faire un choix aussi stratégique qu'un langage ? Ne faîtes jamais ça ! N'écoutez pas les chantres du back office qui essaient de manipuler le cours des keywords en vous aspergeant de fake news comme comme un zombie.

Cette méthode de trucage était très bien payée dans l'industrie du référencement il y a 8-10 ans. Les tactiques de manipulation sont donc très efficaces.

A l'heure où les NN se généralisent , les vieux critères sont tout juste bons à fournir un élément de réflexion. Investirez-vous dans python parce qu'il est bien classé ou parce qu'il accepte des plages arbitraires d'indices dans ses tableaux ? Les recherches internet ne sont pas des ventes ! Elles sont absolument gratuites pour l'utilisateur et peuvent très bien s'avérer contre-productives. Justement parce qu'un langage en désuétude verra tous ses développeurs migrer ailleurs. Ils seront remplacés par des stagiaires qui cherchent de l'info-minute sur le web !

Pour décerner des prix à la "langage de l'année" , ce classement est parfait mais pour qui a les mains dedans, la pertinence de l'info est infime

La moindre des politesses serait de décrire les raw data à partir desquelles le classement a fait son gros "GROUP BY" , les instituts de sondages le font, il publient le nombre de personnes interrogées et traduisent l'arrondi des quotas par un pourcentage , La loi l'oblige mais pas ici, ici on n'existe pas, ce n'est pas de la politique, c'est à qui trichera le plus.

Allez tchatter avec des développeurs sur les hackatons.
0  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/01/2018 à 20:13
L'explication tient en peu de mots : intelligence artificielle. Dans R on peut incorporer des bibliothèques python dans lequel des bibliothèques C peuvent être également incorporées. Je ne connais pas d'autres manières d'être plus opti.
0  0 
Avatar de codec_abc
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 05/01/2018 à 14:01
Ce n'est pas la peine d'être insultant. Et mon niveau en maths c'est de précisé l'unité (s'il y en a) et la façon de calculer les éléments que l'on met dans un tableau. Car "change" ça signifie pas qu'à priori le changement est relatif ou absolu. Mais je sais, mettre les unités sur les diagrammes tableaux, c'est tellement vieux jeu. Accessoirement, on pourrai aussi rappeler la méthodologie (mais ça ferait perdre tout crédibilité à ces jolies tableaux). Et je rejoins Uther sur le point que ces stats ne sont pas fiables du tout et que l'on ne peut rien tirer de concret de ces chiffres.
0  1 
Avatar de commandantFred
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 05/01/2018 à 14:29
Comme presque tout le monde, je trouve que ces classements datent du temps où la recherche internet était le top technologique. Aujourd'hui, les hackatons sont là. Un site comme codingame permet de se faire une idée chiffrée et d'obtenir de l'information spécifique : pourquoi tel langage? Performances, rapidité, adéquation avec certains algorithmes etc...

Cela dit, les critères retenus pour établir le classement ne sont pas mauvais, juste très fragmentaires. En l'absence de "raw data", on n'a que des "pourcents" ce qui pose beaucoup de questions sur l'échantillon analysé dont on ignore tout.

Pour ma part , je préfère l'info argumentée au "dump statistique". Je m'en tiens donc aux hackatons. Si un team de management s'appuie sur ce classement pour choisir l'architecture d'un projet, le résultat sera sérieusement biaisé. Si c'est pour décerner des couronnes aux éditeurs façon "The winner is...", peut-être est-ce pertinent...
0  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web