Mozilla éjecte un outil de contournement de murs de monétisation de sa boutique d'extensions
Au motif de la violation de ses termes de service

Le , par Patrick Ruiz

106PARTAGES

14  0 
Sur des sites web comme celui du quotidien économique et financier britannique Financial Times, les internautes ont la possibilité de consulter des publications gratuitement, mais au-delà d’une certaine limite il faut sortir sa carte bancaire. Et pour cause, ces plateformes intègrent des murs de monétisation c’est-à-dire des systèmes qui conditionnent l’accès à tout ou partie d’un site contre un paiement. Mozilla vient d’éjecter l’un des rares outils de contournement de ces paywalls de sa boutique d’extensions.


On parle de bypass paywalls – un logiciel gratuit dont les sources sont disponibles sur GitHub. Il y a deux semaines que le développeur de l’extension a procédé à une mise à jour du fichier Readme du projet pour annoncer l’éjection de l’extension de la boutique d’applications. « L’un des examinateurs de la communauté l’a retiré du store au motif de la violation des termes d’utilisation de la plateforme […]. Les termes de services ne mentionnent le pas mot paywall une seule fois », écrivait-il alors. Le développeur lance un mouvement pour faire appel contre la décision de Mozilla.

Dans sa section 7.b, l’accord de distribution de modules Firefox stipule que « Mozilla se réserve le droit (mais non l'obligation), à sa seule discrétion, de supprimer ou de révoquer l'accès à toute extension répertoriée ou non répertoriée qui, à notre avis raisonnable, viole le présent contrat ou la loi, toute politique Mozilla applicable ou qui est de quelque manière nuisible pour les utilisateurs finaux. » Le contrat s’étend sur deux pages, mais il s’agit certainement de la section sur laquelle Mozilla s’appuie pour prendre cette décision.

Pour le confirmer, il faut noter que le retrait de bypass paywalls du store Firefox s’inscrit dans une mouvance globale actionnée par une plainte envoyée à Mozilla. Y faisant suite, l’entreprise a émis une note d’information à l’intention des développeurs d’outils de contournement de murs de monétisation pour leur signifier qu’ils versent dans l’illégalité. « Il semble que votre extension viole l'accord de distribution des addons Firefox et les conditions d'utilisation. Les deux interdisent des ajouts qui violent la loi. Votre addon semble être conçu et promu pour permettre aux utilisateurs de contourner les paywalls, ce qui est illégal », a indiqué Mozilla. Le fait est que les additifs publiés sur la boutique d’extensions doivent respecter les lois américaines, notamment, le Digital Millenium Copyright Act (DMCA) en sa section 1201 et le Computer Fraud And Abuse Act.

Sources : GitHub1, GitHub2

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Êtes-vous pour ou contre les paywalls ?

Pensez-vous que ce retrait est justifié parce que en somme c'était une forme de piratage de contenu ?

Voir aussi :

Une extension Firefox prise à siphonner l'historique de navigation de ses 220 000 utilisateurs après avoir bénéficié d'un coup de cœur de Mozilla

Firefox : Mozilla lance l'extension Advance pour recommander des contenus aux internautes en fonction de leur activité de navigation

Google et Mozilla éjectent l'extension Stylish des stores de leurs navigateurs après les révélations concernant ses fonctionnalités de spyware

Mozilla travaille sur une nouvelle extension Lockbox pour Firefox pour améliorer la gestion intégrée des mots de passe de son navigateur

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web