Google et Mozilla éjectent l'extension Stylish des stores de leurs navigateurs
Après les révélations concernant ses fonctionnalités de spyware

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Les internautes qui se sont lancés à la recherche d’outils leur permettant de changer l’apparence d’Internet ont certainement entendu parler de Stylish. Il s’agit d’une extension de navigateur open-source qui peut appliquer une feuille de style à une page web, en plus de celles dites en cascade fournies par le site lui-même, pour la personnaliser en apparence. L’additif disponible pour les navigateurs Google Chrome et Firefox a été éjecté des stores respectifs de ces navigateurs il y a peu.

« Nous avons décidé de bloquer l’extension en raison de la violation de certaines prescriptions au sein de notre politique de gestion des données », écrit Andreas Wagner de Mozilla. Chez Google, pas d’explication, mais la mort du lien, qui menait vers la page de téléchargement du plug-in en dit long.


Une modification d'apparence réalisée avec Stylish

Chez Mozilla, l’éjection de l’extension fait suite à une requête formulée par un utilisateur sur la liste de diffusion de bogues du navigateur open source. La demande s’appuyait sur le billet de blog détaillé de Robert Heaton à propos de l’additif. Dans sa publication, le développeur revient sur la spirale descendante du plug-in qui a débuté en août 2016 avec le rachat par un autre développeur, qui a ensuite revendu l’appli à Similarweb – une firme spécialisée en analytique du web. L’identité de l’acheteur suscitait déjà des craintes quant à l’avenir de l’extension et la journée de lundi est venue les confirmer. C’est en effet ce jour que Robert Heaton a publié des captures d’écran illustrant comment l’extension collectait l’historique de navigation des utilisateurs et l’envoyait sur les serveurs de Similarweb.


En 2016, juste après la finalisation de la première vente de l’extension, Justin Hindman – le nouveau propriétaire – a annoncé son intention de s’associer à Similarweb pour le partage de données anonymisées. La décision a soulevé un vent de panique au sein des utilisateurs et a bien évidemment fait l’objet de nombreuses critiques. Stylish n’en est donc pas à son premier scandale et il semble bien que ce soit l’estocade finale avec l’éviction des plateformes des principaux navigateurs.

Quelles alternatives alors ? Les habitués à Stylish ne devraient pas être très dépaysés avec Stylus. Il s’agit d’un projet porté par la communauté de l’open source – un fork de Stylish. Il a pris corps lorsque les rumeurs du rachat de l’extension par Similarweb ont fait surface en janvier 2017.

Source : Mozilla

Et vous ?

Faites-vous encore usage de Stylish ? Quel retour pouvez vous en faire ?

Quelles autres alternatives fiables pouvez-vous conseiller ?

Voir aussi :

Red Shell : les développeurs de jeux suppriment cet outil d'analyse marketing assimilé à un spyware par la communauté des joueurs
Google met un terme à l'installation des extensions Chrome à partir de sites web autres que sa boutique d'applications en ligne
Des chercheurs de Kaspersky découvrent de façon fortuite le spyware ultrasophistiqué Slingshot, qui a réussi à échapper à toute détection depuis 2012
Microsoft améliore les capacités défensives de Windows Defender et Office 365 avec des techniques de détection du spyware gouvernemental FinFisher
HP : accusée d'avoir déployé un spyware dans une récente mise à jour sur Windows 10 à l'insu des utilisateurs, l'entreprise s'explique


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de 4sStylZ 4sStylZ - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 06/07/2018 à 10:25
Stylus est open source, j’ai migré vers lui et il permet d’exploiter les feuilles de styles hebérgées sur le même site web (dont les miennes) donc c’est parfait comme ça.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil