L'ICLR, une importante conférence sur l'intelligence artificielle se tiendra en Afrique en 2020
à cause de problèmes de visas

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
La Conférence internationale sur les représentations en apprentissage, « International Conference on Learning Representations (ICLR) » est le premier rassemblement de professionnels voués à l'avancement de la branche de l'intelligence artificielle appelée apprentissage par représentation, mais généralement appelée apprentissage profond ou le deep learning. L'ICLR est mondialement reconnu pour la présentation et la publication de recherches de pointe sur tous les aspects de l'apprentissage profond utilisés dans les domaines de l'intelligence artificielle, des statistiques et de l'informatique, ainsi que dans des domaines d'application importants tels que la vision artificielle, la biologie informatique, la reconnaissance de la parole, la compréhension de textes, les jeux et la robotique.

Yoshua Bengio, chercheur à l'Université de Montréal et cofondateur d' Elément AI et souvent qualifié de père de l'apprentissage profond, a annoncé dans une interview du MIT Tech Review que la conférence ICLR en 2020 sera organisé en Afrique. « Nous pourrions faciliter la venue des gens des pays en développement. C'est un gros problème en ce moment. En Europe, aux États-Unis ou au Canada, il est très difficile pour un chercheur africain d'obtenir un visa. C'est une loterie et très souvent, ils utiliseront n'importe quelle excuse pour refuser l'accès. C'est totalement injuste. Il leur est déjà difficile de faire de la recherche avec peu de ressources, mais de plus, s’ils ne peuvent avoir accès à la communauté, je pense que c’est vraiment injuste. Afin de contrer une partie de cela, nous aurons la conférence ICLR en 2020 en Afrique », a-t-il déclaré.


Jeff Dean, à la tête de Google AI, qui a passé une partie de son enfance en Tanzanie, s'est joint à cette décision dans un tweet. Alors que Bengio a déclaré que l'événement se déroulerait en Afrique, Sara Hooker, résidente de Google Brain, a précisé que la conférence se déroulerait à Addis-Abeba en Ethiopie. « ICLR 2020 sera à Addis ! Une nouvelle excitante, non seulement pour réduire les problèmes de visas qui ont tourmenté les conférences récentes, mais aussi parce que je pense que beaucoup de mes collègues seront inspirés par la vague d’intelligence artificielle utilisée de manière durable qui déferle en Afrique », a-t-elle déclaré.

« L'inclusivité doit être plus qu'un mot que nous disons pour bien paraître. Le potentiel d’utilisation de l’IA dans les pays en développement est encore plus grand. Ils ont besoin d'améliorer encore plus la technologie que nous et ils ont des besoins différents », a déclaré Bengio lors de l'entretien. ICLR est l’ une des conférences sur l’intelligence artificielle dont la croissance est la plus rapide au monde. Du 6 au 9 mai 2019, l'ICLR accueillera plus de 4 000 participants au centre de conventions Ernest N. Morial de la Nouvelle-Orléans. Les participants à l'ICLR couvrent un large éventail de domaines, allant des chercheurs universitaires et industriels aux entrepreneurs et ingénieurs, en passant par les étudiants diplômés et les post-doctorants.

« Le domaine de l’apprentissage profond, qui se développe rapidement, se préoccupe de la meilleure façon d’apprendre à obtenir des représentations significatives et utiles des données. ICLR a une vision globale du domaine et comprend des sujets tels que l’apprentissage des fonctionnalités, l’apprentissage métrique, la modélisation compositionnelle, la prédiction structurée, l’apprentissage par renforcement, ainsi que des questions relatives à l’apprentissage à grande échelle et à l’optimisation non convexe », peut-on lire sur le site de l'ICLR.

Source : MIT Technology Review

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

L'IA de niveau humain pourrait être réalisée « d'ici 5 à 10 ans », selon les experts, et les plus grandes menaces sont les applications militaires

Des représentants de 150 entreprises de la tech plaident contre les robots tueurs autonomes lors d'une conférence internationale sur l'IA

Google va commencer les tests publics de Duplex, son système d'IA pour les échanges téléphoniques, dans les prochaines semaines


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web