Spectre.css, un framework front-end léger, responsive et moderne, est disponible
Dans sa version 0.5.5

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Spectre.css, un framework front-end léger (10 Ko), réactif et moderne, est disponible dans sa version 0.5.5. Il est optimisé pour les polices d’Asie de l’Est. Il définit aussi la « font-family » la plus courante et la meilleure pour chaque système d’exploitation, même les plus anciens. Cette nouvelle version introduit surtout une nouvelle documentation et corrige trois bogues mineurs.


Spectre fournit des styles de base pour la typographie et les éléments, un système de mise en page responsive basé sur la flexbox, des composants et utilitaires CSS purs. Ce framework CSS sous licence MIT utilise Gulp pour la compilation CSS. Il n’inclut que des styles de base modernes.

Spectre.css peut être installé de cinq manières différentes : manuellement, depuis CDN ou Bower, avec Yarn ou NPM. Ce framework front-end peut être personnalisé en éditant les fichiers Sass qui sont présents dans le répertoire « /src » ou en supprimant les composants inutiles des fichiers sources de « .scss ». Il peut également être modifié avec le compilateur LESS.


Il est recommandé de personnaliser Spectre en important les fichiers sources Sass dans vos projets, ce qui vous permet de garder Spectre à jour sans créer de conflits, puisque le code Spectre et votre code personnalisé sont séparés.

Spectre est conçu avec un langage de conception cohérent. Il permet d’utiliser ses propres variables pour créer de nouveau design ou faire correspondre un design existant. Toutes les variables dans « _variables.scss » incluent le flag « !default ». Vous pouvez bien évidemment redéfinir les variables pour remplacer les valeurs.


Spectre.css est compatible avec les navigateurs suivant : Chrome, Opera, Microsoft Edge, Firefox et Safari. Il est également pris en charge par Internet Explorer 10 et version ultérieures, mais certaines fonctionnalités HTML5 et CSS3 ne sont pas parfaitement supportées par Internet Explorer. Spectre utilise Autoprefixer pour rendre la plupart des styles compatibles avec les versions plus anciennes des navigateurs Web et Normalize.css pour les réinitialisations CSS.

Spectre.css pourrait se révéler être une alternative tout aussi intéressante que PureCSS, Bulma, MaterializeCSS ou Base.

Source : Picture Pan 2

Et vous ?

Avez-vous déjà pu tester Spectre.css ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?
Quel est votre framework front-end favori ? Pourquoi ?

Voir aussi

Interact.jl, la nouvelle manière de réaliser des sites Web interactifs en Julia pour accéder à des codes de calcul
Google dévoile le framework Material Design Lite pour la conception de sites avec des spécifications Material Design
Ingénieur Full Stack : mythe ou réalité aujourd'hui ? Peut-on vraiment avoir un haut niveau d'expertise du back-end au front-end ?
Les tendances dans les métiers de la technologie en France en 2017, une enquête réalisée par CodinGame


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de emixam16 emixam16 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 18/11/2018 à 15:41
Tiens, pour une fois, Spectre ne fait pas peur

Avatar de sirthie sirthie - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 20/11/2018 à 14:36
Citation Envoyé par emixam16 Voir le message
Tiens, pour une fois, Spectre ne fait pas peur

Attends d'avoir vu le Spectre d'Ottokar

Et il y a aussi le SPECTRE de James Bond: SPecial Executive for Counterintelligence, Terrorism, Revenge and Extortion, en VF : Service Pour l'Espionnage, le Contre-espionnage, le Terrorisme, la Rétorsion et l'Extorsion

Sinon, pour expliciter le post de emixam16, c'est quand même vraiment pas malin d'avoir donné le nom d'une vulnérabilité informatique à un framework CSS. Pourquoi pas un PEYTA.css ou un ILOVEYOU.css ?

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil