Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google absorbe l'unité de santé de DeepMind pour transformer son application mobile Streams
En assistant boosté à l'IA pour infirmières et médecins

Le , par Stéphane le calme

181PARTAGES

13  0 
Dans le cadre de la réorganisation en cours de ses activités dans le domaine des soins de santé, Google a annoncé son intention d’absorber DeepMind Health, une partie de son laboratoire d’IA pour la recherche, DeepMind, basé à Londres.

Dans un billet de blog, les fondateurs de DeepMind ont déclaré qu'il s'agissait d'une « étape majeure » pour la société, qui allait transformer son application Streams, développée pour aider le service national de santé britannique (NHS), en "un assistant pour les infirmières et docteurs "qui combine" les meilleurs algorithmes avec une conception intuitive. "Actuellement, l'application Streams est testée au Royaume-Uni afin d'aider les praticiens de la santé à gérer leurs patients.

Citation Envoyé par fondateurs de DeepMind
Nous sommes heureux d’annoncer que l’équipe responsable de Streams, notre application mobile qui aide les médecins et les infirmières à fournir des soins plus rapides et de meilleure qualité aux patients, va rejoindre Google.

Ce fut un voyage phénoménal de voir Streams passer de l’idée initiale au déploiement en temps réel, et d’entendre comment elle a contribué à changer la vie des patients, des infirmières et des médecins qui les traitent. L'arrivée chez Google du Dr David Feinberg, expert mondial dans le domaine de la santé, va accélérer ces efforts et contribuer à améliorer la vie de millions de patients dans le monde.

C'est une étape majeure pour DeepMind ! L’une des raisons pour lesquelles nous avons uni nos forces à Google en 2014 était l’occasion de tirer parti de la taille et de l’expérience de Google en matière de création de produits pour un milliard d’utilisateurs afin de diffuser plus rapidement nos avancées dans le monde entier. C’est incroyable de pouvoir mettre cela en pratique dans l’efficacité des centres de données, la vie de la batterie Android, les applications de synthèse vocale, et maintenant dans le travail de notre équipe Streams.

Au cours des trois dernières années, nous avons constitué une équipe d’experts en matière de déploiement pratique d’outils cliniques - ingénieurs, cliniciens, etc. Au cours de cette période, nous avons également réalisé d’importants progrès dans la recherche sur l’IA dans le domaine de la santé: détecter les maladies des yeux plus rapidement et avec plus de précision que les experts; planifier le traitement de radiothérapie du cancer en quelques secondes plutôt qu'en quelques heures; et s'efforcer de détecter la détérioration des patients à partir des enregistrements électroniques.

Notre vision est de faire en sorte que Streams devienne un assistant alimenté par l'IA pour les infirmières et les médecins du monde entier, associant les meilleurs algorithmes à une conception intuitive, le tout soutenu par des preuves rigoureuses. L'équipe travaillant au sein de Google, aux côtés de brillants collègues de toute l'organisation, contribuera à concrétiser cette vision.

L’équipe Streams restera à Londres, sous la direction de l’ancien chirurgien et chercheur du NHS, le Dr Dominic King. Nous sommes pleinement attachés à tous nos partenaires du NHS et à la réalisation de nos projets actuels et plus encore. Nous travaillerons en étroite collaboration avec eux lors de la planification de la transition de l’équipe. La gouvernance et la sécurité de l’information restent nos principales priorités. Les données des patients restent sous le strict contrôle de nos partenaires et toutes les décisions relatives à leur utilisation continueront de leur incomber.

En tant qu'organisation de recherche, DeepMind continuera à ouvrir la voie en recherche fondamentale en appliquant l'intelligence artificielle à d'importantes questions scientifiques et médicales, en collaboration avec des partenaires académiques, afin d'accélérer les progrès scientifiques dans l'intérêt de tous.

Au cours des prochaines années, nous nous attendons à ce que l'IA aide les scientifiques à faire des progrès décisifs sur des problèmes allant du repliement des protéines à l'analyse d'images, en améliorant potentiellement le diagnostic médical, la découverte de médicaments et bien plus encore. Nous sommes ravis de jouer notre rôle dans ce voyage, tant chez DeepMind que chez Google, au service des patients et des cliniciens du monde entier.

Diagramme montrant le processus des analyses de sang dans les hôpitaux et comment cela change avec Streams.

Une nouvelle potentiellement controversée

DeepMind dit que son équipe Streams restera à Londres et s’engage à poursuivre ses travaux avec le NHS. Celles-ci comprennent un certain nombre de projets de recherche ambitieux, tels que l’utilisation de l’IA pour détecter les maladies oculaires lors des examens de routine.

La nouvelle est potentiellement controversée étant donné l’inquiétude suscitée au Royaume-Uni par l’un des premiers accords entre DeepMind et le NHS. Les organismes de surveillance des données du pays ont statué en 2017 qu’un partenariat établi par DeepMind avec le NHS était illégal, car les individus n’avaient pas été correctement informés de la manière dont leurs données médicales seraient utilisées.

Au Royaume-Uni, les défenseurs de la protection de la vie privée craignent également que Google obtienne ce type d'informations. Dans ce contexte, l’intégration de l’équipe Streams dans Google n’est pas claire. Selon un rapport de CNBC, le comité d'examen indépendant créé par DeepMind pour superviser ses activités dans le domaine de la santé sera probablement fermé à la suite de cette intégration au sein de Google.

De manière plus générale, la nouvelle indique clairement les ambitions de Google dans le secteur de la santé et son désir de tirer le meilleur parti de son acquisition du laboratoire d'IA de Londres. Il y aurait des tensions de longue date entre DeepMind et Google, ce dernier souhaitant commercialiser son travail. Par rapport à Google, DeepMind s’est positionné comme un foyer pour la recherche à long terme, attirant ainsi certains des meilleurs talents en IA du monde.

DeepMind Health a produit des applications plus immédiates et pratiques que d’autres secteurs de la société, ce qui en fait probablement une cible tentante pour le nouveau PDG de Google Health, David Feinberg, nommé la semaine dernière. Le nouveau mandat de Feinberg consiste à restructurer tous les paris disparates de Google en matière de santé, du matériel aux algorithmes. Apparemment, cela implique également d’absorber d’autres parties d’Alphabet, si cela s’avère nécessaire.

Source : DeepMind

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

IA : des agents intelligents de DeepMind battent le record des humains au Quake III, un jeu de tir en vue subjective
AlphaZero : l'IA de DeepMind qui devient imbattable sur trois jeux différents en moins de 24 heures, les premiers pas vers une IA généraliste ?
IA : DeepMind et Blizzard publient des outils open source pour la R&D autour d'agents d'apprentissage du jeu de stratégie StarCraft II
DeepMind rend Sonnet open source, sa bibliothèque de réseau neuronal orientée objet facilite la création de réseaux neuronaux complexes
Après le jeu de Go, Google DeepMind veut tester une intelligence artificielle dans StarCraft II, un jeu vidéo de stratégie en temps réel

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web