Cloudfare apporte son résolveur DNS qu'il dit rapide sécurisé sur iOS et Android
L'application est gratuite pour les mobinautes

Le , par Stéphane le calme

139PARTAGES

13  0 
Le 1er avril 2018, Cloudflare a amorcé le lancement de son propre service DNS grand public et promettait d'accélérer votre connexion Internet tout en la gardant privée. Baptisée 1.1.1.1. C’est par le biais de son PDG, Matthew Prince, que la société a annoncé la disponibilité de ce service.

Prince a expliqué que : « Le problème est que ces services DNS sont souvent lents et ne respectent pas la vie privée. Ce que de nombreux internautes ne réalisent pas, c'est que même si vous visitez un site web crypté – avec le petit verrou vert dans votre navigateur – cela n'empêche pas votre résolveur DNS de connaître l'identité de tous les sites que vous visitez. Cela signifie que, par défaut, votre FAI, chaque réseau wifi auquel vous êtes connecté et votre fournisseur de réseau mobile ont une liste de tous les sites que vous avez visités lors de leur utilisation. »

Et de rappeler que « Les opérateurs de réseaux se léchaient les babines depuis longtemps à l'idée de prendre les données de navigation de leurs utilisateurs et de trouver un moyen de les monétiser. Aux États-Unis, cela a été plus facile il y a un an quand le Sénat a voté pour éliminer les règles qui empêchaient les FAI de vendre les données de navigation de leurs utilisateurs. Avec toutes les inquiétudes suscitées par les données que des entreprises comme Facebook et Google collectent sur vous, il nous faut maintenant ajouter des FAI comme Comcast, Time Warner et AT & T à la liste. Et, ne vous méprenez pas, ce n'est pas un problème uniquement réservé aux États-Unis – les FAI du monde entier voient la même occasion d'envahir la vie privée. »

L’entreprise se veut rassurante et promet que les données personnelles collectées par le service ne seront pas utilisées à des fins commerciales et elles ne seront conservées que pendant 24 heures, exclusivement pour un usage interne et technique.

En effet, Prince a assuré que « L'activité de Cloudflare n'a jamais été basée sur le pistage des utilisateurs ou de la vente de publicité. Nous ne considérons pas les données personnelles comme un atout, nous le voyons comme un actif toxique. Alors que nous avons besoin d'une connexion pour éviter les abus et les problèmes de débogage, nous ne pouvons pas imaginer une situation où nous aurions besoin de cette information plus de 24 heures. Et nous voulions mettre notre argent là où nous étions, alors nous nous sommes engagés à retenir KPMG, la firme d'audit bien respectée, pour vérifier notre code et nos pratiques chaque année et publier un rapport public confirmant que nous faisons ce que nous avons dit. »

L'entreprise affirme « Nous ne vendrons jamais vos données, elles ne seront pas utilisées pour des publicités ciblées. Point. » Plus loin, elle rappelle que « Nous ne voulons pas savoir ce que vous faites sur Internet, ce ne sont pas nos affaires, et nous avons pris les mesures techniques nécessaires pour nous assurer que nous ne le pouvons pas. »

Coucou les mobinautes

Cloudfare a décidé de déployer son service sur mobile, notamment sur iOS et Android. « Chaque fois que vous êtes sur une connexion Internet publique, les gens peuvent voir les sites que vous visitez. Pire encore, votre fournisseur de services Internet vendra probablement tout votre historique de navigation au plus offrant. Nous avons un outil appelé 1.1.1.1 qui permet d’obtenir facilement une expérience Internet plus rapide et plus privée, mais il a toujours été trop complexe à utiliser par de nombreuses personnes, en particulier sur les appareils mobiles. Aujourd’hui, nous lançons une application que vous (et toutes les personnes que vous connaissez) pouvez utiliser pour vous servir de 1.1.1.1 chaque fois que votre téléphone portable se connecte à Internet. C’est gratuit, c’est facile, téléchargez-le maintenant », a déclaré Mohd Irtefa de Cloudfare.


Et de continuer en assurant que :

« L’application 1.1.1.1.rend votre Internet plus rapide et plus privé. Elle est très facile à déployer et, la meilleure partie, elle est gratuite !

« C'est la bonne chose à faire. Nous facilitons à chacun la tâche de rendre son expérience d’utilisation d’Internet plus privée. Les gens ne devraient pas avoir à payer pour avoir un Internet plus privé.

« Au-delà de cela, des millions de sites Web comptent sur Cloudflare pour leurs performances et leur sécurité. En obtenant plus d'utilisateurs sur 1.1.1.1, nous rendons ces sites plus rapides. Cela améliore Cloudflare et rend Internet meilleur, c’est donc gagnant-gagnant ».

Source : Cloudfare

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ? Allez-vous l'essayer ?

Voir aussi :

68% des entreprises du Fortune 50 ne sont pas bien préparées pour faire face à une attaque DNS, d'après un rapport
Firefox : des chercheurs en sécurité inquiets au sujet du mécanisme de résolution d'adresse DNS qui s'appuie par défaut sur les serveurs Cloudfare
Mozilla prévoit de lancer un Shield Study de DNS over HTTPS sur Firefox Nightly, mais la forme suscite la controverse même au sein de ses équipes
La Russie travaille à la mise sur pied d'une infrastructure DNS à l'usage des BRICS, regards braqués sur août 2018

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 02/04/2019 à 18:01
Cloudflare annonce l'ajout d'un VPN à son application mobile de résolution DNS 1.1.1.1,
afin « d'améliorer les performances, la sécurité et la confidentialité de l'Internet mobile »

Cloudflare a annoncé l’ajout d’un VPN à son application de résolution DNS 1.1.1.1. Le service 1.1.1.1, qui est arrivé sur mobile en novembre dernier, tente actuellement d’accélérer la vitesse des données mobiles en utilisant le réseau de Cloudflare pour résoudre les requêtes DNS plus rapidement que votre réseau mobile existant.

Comme Cloudfare le rappelle,

Citation Envoyé par Cloudfare
Le 11/11 nous avons lancé la première application mobile de Cloudflare. L'application 1.1.1.1 permettait à quiconque de profiter facilement de la vitesse, de la sécurité et de la confidentialité du service DNS 1.1.1.1 sur son téléphone. En interne, nous avions espéré qu'au moins 10 000 personnes utiliseraient l'application. Nous avons fini par avoir beaucoup plus que cela. Dans les mois qui ont suivi, des millions d'utilisateurs d'Android et d'iOS ont installé l'application et bénéficient désormais d'un Internet plus rapide, plus sécurisé et plus privé sur leurs téléphones.
Mais voilà, l’entreprise avait un objectif plus grand encore.

Citation Envoyé par Cloudfare
À vrai dire, l’application 1.1.1.1 n’était en réalité qu’un chemin pour nous conduire où nous nous trouvons aujourd’hui. Nous avions un plan pour améliorer radicalement les performances, la sécurité et la confidentialité de l'Internet mobile, au-delà du simple DNS. Pour réussir, nous devions comprendre les conditions d'échec lorsqu'une application VPN basculait entre le cellulaire et le WiFi, lorsqu'elle subissait une dégradation du signal, tentait de s'enregistrer sur un portail captif ou rencontrait les différentes conditions rencontrées par les téléphones mobiles sur le terrain.

Avant de continuer sur ce sujet, nous tenons à signaler certains points. Tout d’abord, reconnaissons tous que l’Internet mobile pourrait être bien meilleur qu’aujourd’hui. TCP, le protocole fondateur d'Internet, n'a jamais été conçu pour un environnement mobile. Il fait littéralement exactement le contraire qui devrait être fait lorsque vous essayez de surfer sur Internet avec votre téléphone et que quelqu'un à proximité active le micro-ondes ou que survienne un événement susceptible de provoquer la perte de paquets. L'Internet mobile pourrait être tellement meilleur si nous venions de mettre à niveau ses protocoles sous-jacents. La 5G offre beaucoup d’espoir, mais elle ne résout malheureusement pas le fait que l’Internet mobile fonctionne toujours sur des protocoles de transport conçus pour un réseau câblé.

Au-delà de cela, nos téléphones mobiles transmettent certaines de nos communications les plus personnelles. Et pourtant, dans quelle mesure êtes-vous sûr qu'ils sont aussi sécurisés et privés que possible? Il existe des VPN mobiles capables de garantir le cryptage du trafic envoyé depuis votre téléphone par Internet, mais soyons francs: les VPN sont nuls, en particulier sur les mobiles. Ils ajoutent de la latence, déchargent votre batterie et, dans de nombreux cas, sont gérés par des entreprises aux motivations opposées à la protection et à la sécurisation de vos données personnelles.

Vient alors Warp

Warp est un VPN développé par Cloudflare qui tente de rediriger votre trafic pour le rendre encore plus rapide et le chiffre également dans la mesure du possible pour renforcer la sécurité et la confidentialité.

En plus d'offrir la confidentialité et la sécurité des autres VPN mobiles, Cloudflare a conçu Warp pour qu'il soit mieux optimisé pour le mobile. Par exemple, il utilise le protocole VPN WireGuard, qui, selon Cloudflare, devrait réduire la consommation de batterie par rapport à une application VPN typique. Cloudflare affirme également que Warp devrait réduire l'utilisation des données en mettant en cache et en compressant le contenu dans la mesure du possible.

Bien que les VPN soient souvent utilisés pour amener les sites Web et les services à penser que vous y accédez depuis un emplacement différent, ce n’est pas une fonctionnalité offerte par l’application Cloudflare. Au lieu de cela, le VPN fonctionne en coulisse pour augmenter la vitesse et la confidentialité.

Citation Envoyé par Cloudfare
Aujourd'hui, nous sommes ravis d'annoncer ce que nous avions planifié il y a plus de deux ans: l'application 1.1.1.1 avec la technologie de performance et de sécurité de Warp. Nous avons construit Warp de zéro afin qu’il puisse évoluer dans les conditions difficiles de l'Internet mobile moderne. Cela a commencé avec notre acquisition de Neumob en novembre 2017. À l'époque, notre CTO, John Graham-Cumming, expliquait comment Neumob faisait partie de notre « Plan directeur ultra secret ». À l'époque, il avait avancé que : « En fin de compte, le logiciel Neumob est facilement extensible pour fonctionner comme un "VPN« pour les appareils mobiles qui peuvent sécuriser et accélérer tout le trafic HTTP depuis un appareil mobile (y compris la navigation Web normale et les appels d'API d'applications). Honnêtement, la plupart des logiciels VPN sont nuls. L’utilisation d’un réseau privé virtuel (VPN) est un pas en arrière vers l’ère des appels erronés, des ralentissements et des logiciels encombrants, ce qui n’est pas nécessaire. Cela ne doit pas forcément en être ainsi ».

C’est la vision à laquelle nous travaillons depuis: étendre le réseau mondial de Cloudflare, à quelques millisecondes de la grande majorité de la population mondiale, pour aider à améliorer les performances et la sécurité de l’Internet mobile.
La promesse

Cloudflare indique :
  • Nous n'écrivons pas de données de journal qui pourraient permettre d’identifier l’utilisateur sur le disque ;
  • Nous ne vendrons jamais vos données de navigation et ne les utiliserons d'aucune manière pour vous cibler avec des données publicitaires ;
  • Vous n'avez pas besoin de fournir d'informations personnelles - ni votre nom, votre numéro de téléphone ni votre adresse électronique - pour utiliser l'application 1.1.1.1 avec Warp; et ;
  • Nous engagerons régulièrement des auditeurs externes pour nous assurer que nous tenons nos promesses.

Au lieu de cela, Warp s’appuiera sur un modèle freemium pour gagner de l’argent. Vous pouvez utiliser gratuitement le service standard Warp ou passer à l’utilisation de sa version payante Warp +, qui utilise la technologie Argo de Cloudflare pour augmenter encore la vitesse et la fiabilité du réseau. La société n'était pas disposée à s'engager dans la tarification au moment de la publication.

Bien que vous ne puissiez pas vous inscrire pour profiter la bêta de Warp aujourd'hui, Cloudflare a ouvert une liste d'attente où vous pouvez revendiquer votre place en mettant à jour l'application 1.1.1.1 existante à la dernière version et en vous inscrivant. Vous serez alors averti lorsque le service sera disponible pour vous.

Source : Cloudfare

Voir aussi :

Un système de fraude publicitaire a épuisé les batteries et les données mobiles des utilisateurs, en lançant des publicités vidéo cachées dans Android
Google va demander aux utilisateurs d'Android en Europe quel navigateur et moteur de recherche ils veulent comme applis sur leurs mobiles
Google lance en beta Android Q, la prochaine version majeure de son système d'exploitation mobile, qui s'accompagne de nombreuses nouveautés
Microsoft travaillerait sur Windows Lite, une version Chrome OS de Windows pour les appareils mobiles à double écran et les rivaux des Chromebooks

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web