Samsung lance une bêta de l'application Linux on Dex
Qui permet de lancer l'OS open source sur un smartphone Android ou une tablette

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
L’entreprise coréenne a passé l’annonce lors de sa Software Developer Conference (SDC) qui s’est tenue les 7 et 8 novembre dernier : l’application Linux on Dex sera disponible comme bêta privée dès le 12 novembre. Les enregistrements (pour les intéressés à une participation au programme) sont ouverts depuis le lancement de la SDC et se poursuivent jusqu’à la mi-décembre.

Pour ceux qui sont à l’affût de ces développements du côté de Samsung, il aura fallu une année d’attente. En effet, Linux on Dex est une initiative qui s’inscrit dans la suite de Linux on Galaxy – une application qui permet de lancer une distribution Linux sur un Note 8 ou un Galaxy S8/S8+. L’idée est de permettre aux développeurs de s’appuyer sur leurs smartphones pour toutes les tâches informatiques et surtout pour le développement d’applications informatiques. De façon brossée, Linux on Galaxy (désormais Linux on Dex) permet de télécharger une image de distribution Linux et de la lancer en tant qu’application à partir d’un conteneur. Linux on Dex supporte la plateforme Samsung Dex, ce qui permet de connecter l’appareil mobile à un moniteur pour en faire usage comme d’un ordinateur de bureau.


À date, Linux on Dex est frappé d’un certain nombre de limitations. Primo, la seule distribution qui fonctionne est Ubuntu – fruit de la collaboration avec Canonical depuis le lancement du projet. Secundo, les seuls dispositifs pris en charge sont le Galaxy Note 9 et la Galaxy Tab S4. Même en prévoyant des extensions à cette liste, seuls les appareils capables de faire tourner Android Oreo (au minimum) et dotés de 8 Go d’espace de stockage (c’est la limite inférieure) et 4 Go de mémoire vive (au bas mot) seront pris en charge dans le futur. Enfin, il faut souligner que Linux on Dex ne cible que le développement d’applications ARM 64 bits. « Pour fonctionner correctement, les paquetages (applications et programmes) doivent être conçus pour l’architecture ARM 64 bits et être conformes à la politique de sécurité d’Android », précise Samsung.

L’initiative est digne d’intérêt quand on sait tout ce qu’un smartphone permet de faire de nos jours. Linux on Dex décuple ces possibilités en ouvrant une porte pour le développement d’applications (en C, C++ et Java) pour les plateformes ARM sur un système équipé d’un processeur ARM. Mais, l’un des plus gros inconvénients réside dans la nécessité de se doter d’un appareil mobile Samsung. Avec son Superbook, la société Sentio offre une belle alternative. Pour 99 $, il est possible de faire l’acquisition de cette plateforme qui permet de transformer un smartphone Android (qui fait tourner Lollipop au minimum, est doté de 1,5 Go de RAM et d’une interface USB On-The-Go) en station de travail Linux. Le Superbook prend également les tablettes en charge et les spécifications sont les mêmes que celles des smartphones.


« Que vous soyez un débutant qui apprend à coder ou un développeur expérimenté qui essaie de créer des logiciels lors de ses déplacements, le Superbook est l'outil parfait pour vous aider à programmer. Le Superbook est capable d’accéder à tout environnement de développement intégré conçu pour Android », précise Sentio.

Sources : linuxondex, kickstarter

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

L’idée est-elle intéressante ?

Quel stratagème utilisez-vous personnellement pour parvenir à atteindre le même objectif ? Quels sont ses avantages par rapport à l’offre de Samsung ?

Voir aussi :

Chromebook : lancer Linux dans une fenetre de Chrome OS désormais possible grâce à une mise à jour de l'extension Chrome Crouton

Canonical sortira un smartphone sous Ubuntu Phone qui fonctionnera comme un PC pour devancer les smartphones Windows 10 avec Continuum


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de hotcryx hotcryx - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 12/11/2018 à 10:51
Concept intéressant mais peu de compatibilité avec les produits Samsung.

Les "foldables" Samsung vont aussi arriver, ce serait la moindre des choses de joindre les 2.

Imaginez s'ils avaient ouvert le développement aux autres distributions comme Mint et Debian... en permettant d'autres docks.
Cela révolutionnerait le marché des ordinateurs domestiques tel que Raspberry commence à bousculer cette pratique.
Rem: c'est aussi la révolution avec Steam en ce moment.
Un grand coup de pied open source dans le pète de Windows

Je trouve moche le fait d'avoir ce dock, n'est il pas possible de permettre de simples connections bluetooth pour le clavier, souris!

EDIT: l'appareil reconnait la souris, clavier via bluetooth mais le dock est là pour la connection à l'écran, donc nécessaire pour l'expérience utilisateur.

Plus d'infos ici:

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil