Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les États-Unis interdisent les exportations US vers un fabricant chinois de DRAM
En invoquant un risque pour la sécurité nationale

Le , par Christian Olivier

181PARTAGES

13  0 
L’administration Trump a récemment pris la décision d’interdire les exportations américaines vers une entreprise du secteur des semi-conducteurs basée en Chine nommée Fujian Jinhua Integrated Circuit au motif que cette dernière « ;présente un risque important de s’impliquer dans des activités contraires aux intérêts des États-Unis en matière de sécurité nationale ;».

Les États-Unis estiment, en effet, que Fujian Jinhua, qui est sur le point d’achever la mise en place d’une importante unité de production de DRAM, menace la viabilité économique à long terme des fournisseurs américains de composants clés de son dispositif militaire.


Wilbur Ross, Secrétaire au Commerce, a déclaré à ce propos : « ;Lorsqu’une entreprise étrangère se livre à des activités contraires à nos intérêts en matière de sécurité nationale, nous prendrons des mesures fortes pour protéger notre sécurité nationale. Inscrire Jinhua sur "l’Entity List" limitera sa capacité de menacer la chaine d’approvisionnement de ces composants clés [NDLR mémoires] de nos systèmes militaires.

Cette décision survient dans un climat de défiance marqué par un regain des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis. Fujian Jinhua Integrated Circuit est la deuxième grande entreprise technologique chinoise, après ZTE, à figurer sur la liste d’interdiction d’exportation, plus connue sous le nom de « Entity List », établie par le régulateur américain des exportations (EAR).

« L'Entity List » regroupe les entités sur lesquelles pèsent des soupçons raisonnables qui laissent supposer qu’elles sont impliquées ou qu’elles présentent un risque important d’être impliquées ou de s’impliquer dans des activités qui menacent la sécurité nationale ou vont à l’encontre des intérêts de la politique étrangère étasunienne.

Il faut rappeler qu’en juillet dernier, l’entreprise technologique américaine Micron s’est vu interdire de façon temporaire la vente de 26 de ses produits contenant des mémoires de type DRAM et NAND en Chine par un tribunal de Fuzhou, alors qu’un an plus tôt, elle avait entamé des poursuites contre United Microelectronics Corporation (UMC) et son partenaire, Fujian Jinhua, affirmant qu’ils avaient volé des secrets commerciaux au sujet des mémoires informatiques du groupe.

Plus tôt cette année, le taiwanais UMC a répliqué en attaquant Micron en justice pour contrefaçon de brevets liés aux mémoires de stockage de type SSD, aux mémoires DDR4 et aux mémoires qui sont utilisées dans les cartes graphiques (VRAM de type GDDR).

Cette nouvelle action de l'administration Trump ne fera sans doute qu'envenimer une situation déjà tendue entre Pékin et Washington.

Source : Commerce

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

USA : la bataille opposant ZTE et les États-Unis touche à sa fin, suite à un accord autour d'un dépôt d'entiercement de 400 millions de dollars
USA : la Chine et la Russie espionneraient les conversations de Donald Trump qui utiliserait toujours un iPhone personnel non sécurisé
La guerre sous-marine : la Chine aurait emporté un trésor inestimable, en piratant le réseau privé d'un entrepreneur de la Navy
USA : Trump annonce de nouveaux tarifs sur l'importation de produits technologiques chinois et des restrictions aux investissements de la Chine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web