Redressement fiscal Apple : Bruxelles annule son action en justice contre l'Irlande
Pour non application de la décision de la commission européenne

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
À la fin du mois d’août 2016, Apple a été sommée par la Commission européenne de verser la somme de 13 milliards d’euros à l’Irlande pour avantages fiscaux illégaux. Ces avantages fiscaux ont, d’après la commissaire européenne chargée de la politique de concurrence, permis à Apple de payer beaucoup moins d'impôts que les autres sociétés pendant de nombreuses années ; soit un taux d'imposition effectif de 1 % sur ses bénéfices européens en 2003, qui aurait diminué jusqu'à 0,005 % en 2014.

Apple et l'Irlande ont fait appel de la décision de la Commission européenne. L'Irlande a décidé de se ranger du côté de la firme dirigée par Tim Cook pour protéger son régime fiscal attrayant pour les multinationales. Mais après avoir été assignée en justice par la Commission européenne, l'Irlande a un peu cédé à la pression en décembre dernier et promis de commencer à collecter les impôts dus ; lesquels seront placés sur un compte bloqué en attendant que les juridictions de l'UE donnent leur verdict.

En septembre 2018, la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, a déclaré : « Je suis également heureuse de confirmer que l'Irlande a maintenant recouvré l'intégralité de l'aide illégale d'Apple. Le montant final récupéré est de 14,3 milliards d’euros, dont environ 1,2 milliard d’euros d’intérêts. Cet argent sera placé dans un compte séquestre, en attendant l'issue de l'appel en cours de la décision de la Commission devant les tribunaux de l'UE. Cela signifie que nous pouvons procéder à la clôture de la procédure d'infraction à l'encontre de l'Irlande pour non-application de la décision ».

Le ministère irlandais des Finances, Paschal Donohoe, a en effet confirmé qu'Apple a viré sur un compte bloqué dédié la totalité des 13 milliards d'euros que la firme de Cupertino a été condamnée à payer.


Ce n’est qu’hier que cette action a été officiellement arrêtée. Dans un communiqué, nous pouvons lire :

« À la suite de la confirmation par l'Irlande que le recouvrement intégral des aides d'État illégales accordées à Apple a été finalisé, la Commission a décidé aujourd'hui de retirer son action en justice contre l'Irlande. Le 30 août 2016, la Commission a adopté une décision relative aux aides d'État selon laquelle l'Irlande avait accordé à Apple des avantages fiscaux indus pouvant aller jusqu'à 13 milliards d'euros. La Commission a conclu que ces avantages fiscaux étaient illégaux au regard des règles de l'UE en matière d'aides d'État, puisqu'ils permettaient à Apple de payer beaucoup moins d'impôt sur les bénéfices réalisés en Irlande que d'autres sociétés soumises au même droit fiscal national et ordonnaient à l'Irlande de récupérer le montant de l'impôt qui aurait dû être payé. payé par Apple. Le délai imparti à l'Irlande pour mettre en œuvre la décision de la Commission et récupérer l'aide d'État illégale était le 3 janvier 2017. Compte tenu du retard dans la récupération, le 4 octobre 2017, la Commission a renvoyé l'Irlande devant la Cour de justice des Communautés européennes pour non-récupération de l'aide d'État illégale. accordé à Apple. Le 6 septembre 2018, l'Irlande a achevé la récupération de l'aide. Un montant total de 14,3 milliards d'euros, intérêts compris, a été remboursé par Apple dans un fonds séquestré dans l'attente des décisions définitives des juridictions de l'Union dans les recours en annulation de la décision de la Commission introduits par l'Irlande (Affaire T-778/16) et Apple (Affaire T- 892/16). Compte tenu du fait que le versement au fonds d'entiercement de l'aide illégale a supprimé la distorsion de concurrence causée par cette aide, la Commission a décidé aujourd'hui de retirer le recours formé par la Cour ».

En clair, si la totalité des 13 milliards d'euros a déjà été virée en plus du milliard d’euros d’intérêts, nous sommes encore loin d'une victoire de l'UE qui devra attendre les décisions de justice.

Source : Commission européenne

Voir aussi :

MacBook : les nouveaux claviers papillon de 3e génération présentent encore des dysfonctionnements, malgré les améliorations annoncées par Apple
Apple lance un portail qui permet aux utilisateurs US de retrouver toutes les données que la firme collecte et de les télécharger
Apple indique qu'en 23 jours, le taux d'adoption d'iOS 12 a atteint 50 % pour les appareils actifs, et 53 % pour les appareils vendus depuis 2014
Apple à l'Australie: « Ce n'est pas le moment d'affaiblir le chiffrement », l'entreprise fait valoir que ce projet de loi n'est pas la solution
Avec un contrat de 600 millions de $, Apple va se lancer dans la production de puces en Europe grâce à l'acquisition de Dialog Semiconductor


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de pmithrandir pmithrandir - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 22/10/2018 à 17:20
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

En clair, si la totalité des 13 milliards d'euros a déjà été virée en plus du milliard d’euros d’intérêts, nous sommes encore loin d'une victoire de l'UE qui devra attendre les décisions de justice.
Non, en clair, il y avait 2 actions légales en cours :
- la première pour aide d'état illégale qui est touojurs en attente de jugement
- la seconde à l'encontre de l'Irlande pour les forcer à mettre sous sequestre les 13Mds d'euros ainsi que les intérets.

C'est uniquement la seconde qui est fermée puisque l'irlande s'est executée. Tard, mais elle l'a fait quand même.

C'est donc une victoire de plus pour la commisssion qui clot un dossier ou un pays essayait de ne pas respecter les règles.

On verra dans la procédure finale si les 14,2 Mds seront confirmés ou pas... avec, je vous le rappelle, une partie de ce pecule qui reviendrait à la France.
Avatar de byrautor byrautor - Membre actif https://www.developpez.com
le 26/10/2018 à 9:56
En clair, si la totalité des 13 milliards d'euros a déjà été virée en plus du milliard d’euros d’intérêts, nous sommes encore loin d'une victoire de l'UE qui devra attendre les décisions de justice.

Et on jongle avec les milliards et avec le temps et avec notre argent :
J'aurais du choisir le "métier" d'avocat ou de juge !

Il n'y a plus d'Etats, que des tribunaux !

Avatar de byrautor byrautor - Membre actif https://www.developpez.com
le 26/10/2018 à 9:57
22

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil