Intel et ARM s'associent, en dépit de leur rivalité, pour sécuriser l'IoT autour d'une plateforme unique
Et de l'initiative Any Device to Any Cloud

Le , par Christian Olivier

183PARTAGES

ARM et Intel, deux géants de l’industrie des semi-conducteurs, ont convenu de travailler ensemble pour optimiser la gestion des réseaux de dispositifs connectés et accélérer la croissance du marché de l’Internet des objets (IoT). Les deux groupes ont annoncé la signature d’un partenariat stratégique qui permettra la mise en commun et l’exploitation de normes et technologies qu’ils ont développées afin de mieux gérer les dispositifs, les connexions et les données liés à l’IoT. Ce partenariat inclut les entreprises technologiques myDevices et Arduino.

En général, les périphériques IoT intègrent des identifiants d’accès réseau préchargés en usine et ne bénéficient pas forcément de mises à jour logicielles régulières, ce qui les expose à de nombreuses failles de sécurité. En instaurant la gestion des appareils IoT via une plateforme unique (Pelion IoT en l’occurrence), ARM et Intel souhaitent automatiser des tâches qui permettraient de mieux sécuriser ces dispositifs.

La plateforme de gestion de l’IoT d’ARM baptisée Pelion IoT va désormais s’appuyer sur le service du Secure Device Onboard d’Intel (SDO) pour permettre aux clients utilisant des puces IoT basées sur les produits de l’une ou l’autre de ces entreprises d’être gérés à partir d’une plateforme unique. La mise en commun des capacités du Pelion Device Management d’ARM et du service SDO d’Intel devrait, en outre, permettre aux entreprises novices en la matière de concevoir des appareils IoT.


La collaboration entre myDevices et ARM devrait, quant à elle, permettre aux entreprises clientes et aux intégrateurs de systèmes d’accélérer la création, la configuration et le déploiement de solutions IoT (capteurs, passerelles…) sécurisées et prêtes à l’emploi, tout en simplifiant l’intégration de périphériques. D’un autre côté, le service Pelion Connectivity Management d’ARM devrait permettre aux utilisateurs d’Arduino d’intégrer le développement de l’IoT cellulaire grâce à des solutions qui s’adaptent à tous les types d’applications.

ARM a par ailleurs confirmé le lancement du système d’exploitation Mbed Linux, un OS qui, à l’instar des mesures précédemment évoquées, est censé renforcer la capacité de sa plateforme Pelion IoT et permettre à ce dernier de gérer n’importe quel dispositif IoT ou de se connecter à n’importe quel Cloud.

« ;Intel et ARM simplifient l’un des défis les plus complexes et les plus difficiles à relever de l’IoT en ce qui concerne la rationalisation des processus de fabrication et de déploiement de la sécurité pour l’IoT ;», a déclaré Michela Menting, responsable chez ABI Research.

Source : Intel, ARM

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

ARM prépare des processeurs aussi puissants que des Intel Core i5, mais avec une consommation d'énergie bien moindre
Les processeurs ARM ont un futur prometteur pour le HPC, selon une analyse détaillée des superordinateurs anglais
ARM présente ses cœurs spécifiquement prévus pour l'apprentissage profond, ils atteindront une efficacité énergétique de 3 TOP/W
L'IoT est un danger pour la vie privée, une technologie à risque accordant peu de place aux logiciels libres, d'après Richard Stallman

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web