Les tendances des développeurs pour 2019 font du Machine Learning la compétence clé et du JavaScript le langage le plus populaire,
Selon un rapport

Le , par Stan Adkens, Chroniqueur Actualités
L’environnement technologique est en rapide et continuelle mutation chaque année poussé par des exigences renouvelées et motivées par la performance. Ce changement de l’environnement ne se fait pas sans les acteurs clés du secteur de la technologie dont les développeurs de logiciels. Ces derniers doivent améliorer continuellement leurs compétences en développant leur expertise dans de nouveaux domaines afin de s’adapter aux nouvelles exigences de l’environnement de développement. Et selon un nouveau rapport, les compétences en matière de données sont les compétences clés que les développeurs souhaitent acquérir en vue de rester commercialisables au cours de la prochaine année et JavaScript, le langage de programmation le plus populaire.

Le rapport d’enquête du deuxième trimestre 2018 de Developer Economics, programme de recherche sur les aspects économiques des développeurs ayant porté sur les compétences que les développeurs souhaitent acquérir ou améliorer au cours de la prochaine année, a été rendu public le 30 août dernier. L’enquête a été menée entre mai et juin 2018 auprès de 20 500 développeurs de 167 pays.


Les souhaits d’acquisition ou d’amélioration de compétences pour la prochaine année sont dominés par les compétences en matière de données avec en tête l’apprentissage automatique (machine learning) et la science des données, suivies des compétences en conception d'interface utilisateur et en développement cloud.

La préférence des compétences en matière de données seraient sans doute motivée par les avancées récentes en matière d'apprentissage en profondeur qui ont introduit de nombreuses applications intéressantes d'apprentissage automatique ou IA. Les domaines impactés par cette récente évolution sont la conduite autonome, la vision par ordinateur, le traitement du langage naturel et le diagnostic médical. Selon le rapport, ces progrès ont rencontré l’intérêt de la communauté des développeurs sur le terrain. « L'analyse de très grands ensembles de données est maintenant rendue possible et, plus important encore, abordable pour la plupart des personnes en raison de l'émergence de l'informatique en nuage, des frameworks de science des données open-source et des plateformes d'apprentissage automatique en tant que service (MLaaS). »

Parmi les répondants, 45% des développeurs souhaitent apprendre ou améliorer leurs compétences en machine learning / science des données, 22 % sont intéressés par des compétences en ingénierie de données (ETL, data warehousing, etc.) et quelques 10 % des développeurs souhaitent acquérir de l'expérience en analyse marketing.


33 % des répondants optent plutôt pour des compétences en conception d’interfaces utilisateur / UI design. Le troisième besoin le plus important exprimé en compétence concerne les développements cloud-native de conteneurs et microservices avec 25 %. Ensuite, viennent le management de projet et le DevOps avec respectivement 24 % et 23 % des développeurs qui souhaitent acquérir ou améliorer ces compétences.

L’enquête a porté également sur les souhaits de langage de programmation pour la prochaine année. Selon le rapport, la préoccupation du choix de langage passionne beaucoup à cause de deux raisons : les développeurs veulent garder leurs compétences à jour et commercialisables tandis que les fournisseurs des SDK veulent s’assurer qu’ils fournissent les outils les plus utiles.

Selon le rapport, JavaScript est le choix qui prédomine parmi les 20 500 développeurs concernés par l’enquête. « JavaScript reste le langage de programmation le plus populaire : il a maintenant franchi la ligne symbolique des dix millions de développeurs. De plus, la communauté JavaScript se développe rapidement. Trois millions de développeurs ont rejoint la communauté JavaScript en un an, plus que la population entière des développeurs de Swift, Ruby ou Kotlin, entre autres. », selon le rapport.

10,7 millions de développeurs s’intéressent au JavaScript, notamment pour des projets Web, IoT et Cloud. Cependant, ces mêmes développeurs peuvent souhaiter développer avec d’autres langages de programmation.


Java est aussi beaucoup sollicité avec 7,1 millions de répondants qui désirent utiliser le langage en 2019 pour le développement Mobile, Cloud, Desktop et IoT, tandis que 7 millions souhaitent utiliser Python pour des projets Machine Leraning et IoT.

Le langage le moins sollicité est Lua avec 0,7 million de développeurs intéressés pour des projets Gaming et AR / VR (réalité augmentée / réalité virtuelle). Quatre autres thèmes sont abordés par le rapport notamment.

Source : SlashData

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Que pensez-vous de l’intérêt croissant pour les compétences en matière de données ?

Voir aussi

Quels sont les langages de programmation les plus utilisés par les développeurs ? Une analyse des évènements publics sur GitHub
RedMonk janvier 2018 : Go semble déjà essoufflé et Swift rattrape Objective-C, alors que Kotlin est en pleine ascension dans le classement
Swift : Apple annonce la disponibilité de la version 4.2 de son langage, une mise à jour axée sur la stabilisation de l'ABI Swift
Avec Swift 4.2, Apple se prépare à la stabilisation de l'ABI Swift dans la version 5.0 du langage, qui est prévue plus tard dans l'année
Quel langage de programmation choisir pour débuter ? Un développeur donne son avis et compare neuf langages aux personnages du Seigneur des anneaux


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de SimonDecoline SimonDecoline - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 08/10/2018 à 20:27
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Les tendances des développeurs pour 2019 font de Machine Learning la compétence clé et du JavaScript le langage le plus populaire
Et à peu près personne ne fait de machine learning en Javascript...
Avatar de matd.h matd.h - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 08/10/2018 à 21:30
Je pige pas d'où ils sortent les 10,7 millions de développeurs qui s'intéressent au JS alors qu'il y a eu 20500 devs qui ont répondu à l'enquête .. après je suis un gogol ..
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 09/10/2018 à 5:36
Ouais, enfin cela n'a rien à voir avec la popularité.

Je suis forcé de travailler avec JavaScript car c'est l'un des seuls langages reconnu par les navigateurs, ce n'est pas pour autant que j'aime JavaScript, bien au contraire.
Avatar de vanskjære vanskjære - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/10/2018 à 9:40
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Ouais, enfin cela n'a rien à voir avec la popularité.

Je suis forcé de travailler avec JavaScript car c'est l'un des seuls langages reconnu par les navigateurs, ce n'est pas pour autant que j'aime JavaScript, bien au contraire.
A chaque post sur le sujet avec une "popularité" du javascript on retrouve immanquablement le "coté client t'as pas le choix, c'est javascript ou rien".

Après y'a Brython. Quelqu'un a déjà utilisé sur un projet en prod?
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 09/10/2018 à 10:27
Citation Envoyé par vanskjære Voir le message
Après y'a Brython. Quelqu'un a déjà utilisé sur un projet en prod?
Si je comprends bien, tu ajoutes l'interpréteur python sous forme d'un fichier JavaScript ?

Pour moi qui fait des calculs parfois conséquents en JS, je ne peux pas me permettre d'avoir un surcoût trop important. À ce niveau là, autant utiliser emscripten.
Après, je ne sais pas aussi comment cela s'interfacerait avec e.g. Webpack pour merger et minimifier les fichiers.

C'est intéressant, mais il faudra attendre que la technologie soit plus mature.
Avatar de melka one melka one - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 10/10/2018 à 22:21
ce n'est pas pour autant que j'aime JavaScript, bien au contraire.
c'est du au fait que tu n'aime pas JavaScript ou que tu n'aime tous simplement pas programmer ?
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 10/10/2018 à 22:27
Citation Envoyé par melka one Voir le message
c'est du au fait que tu n'aime pas JavaScript ou que tu n'aime tous simplement pas programmer ?
Que je n'aime pas JavaScript du fait de certaines aberrations dans le langage.
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 11/10/2018 à 0:14
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Ouais, enfin cela n'a rien à voir avec la popularité.
C'est surtout côté serveur que JavaScript mange des parts de marché. Tu rajoutes à ça Electron qui est un grand succès, l'IoT avec node embarqué un peu partout et les applications hybrides pour le mobile et tu te rends compte que le JavaScript est juste partout. Du coup c'est pas trop étonnant de voir une telle popularité.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 11/10/2018 à 0:47
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
C'est surtout côté serveur que JavaScript mange des parts de marché.
Tout simplement parce qu'il vaut mieux n'utiliser qu'un seul langage au lieu de deux différent côté client (navigateur) et côté serveur, quand on le peut.

Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
[…] les applications hybrides pour le mobile
De mon avis, c'est surtout grâce à HTML/CSS (héritage des navigateurs).

Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
l'IoT avec node embarqué un peu partout
Tu peux aussi avoir du C, C++, Java, Python, etc.

Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Du coup c'est pas trop étonnant de voir une telle popularité.
Les éléments qu'on nous présente ici n'ont rien à voir avec de la popularité.

On ne va pas se mentir, si Python avait été utilisé nativement à la place de JS dans les navigateurs, JS serait déjà mort.
Que ce soit pour les décalages de bits, qui sont fait n'importe comment en JS (64 bits converti en 32 bits avec un bit de signe qui se balade), '==' dont la transitivité n'est pas garantie, un rand() qui n'est pas seedable, et d'autres joyeusetés que j'ai oublié.
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 11/10/2018 à 9:34
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Tout simplement parce qu'il vaut mieux n'utiliser qu'un seul langage au lieu de deux différent côté client (navigateur) et côté serveur, quand on le peut.
Ce n'est pas la raison principale. La raison principale c'est que node a été conçu pour faire du web et avaler des requêtes (http ou autre) et qu'en plus il est extrêmement léger donc très facile à exploiter. C'est moins cher et plus efficace pour ce besoin précis. A l'heure où tout passe par http c'est complètement normal de voir JavaScript exploser comme ça.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message

De mon avis, c'est surtout grâce à HTML/CSS (héritage des navigateurs).
Oui c'est bien plus facile de concevoir des IHM de manière déclarative.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message

Tu peux aussi avoir du C, C++, Java, Python, etc.
J'ai pas dit le contraire.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message

Les éléments qu'on nous présente ici n'ont rien à voir avec de la popularité.
Ben si, l'adoption est un marqueur fort de popularité.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message

Que ce soit pour les décalages de bits, qui sont fait n'importe comment en JS (64 bits converti en 32 bits avec un bit de signe qui se balade), '==' dont la transitivité n'est pas garantie, un rand() qui n'est pas seedable, et d'autres joyeusetés que j'ai oublié.
Des fonctionnalités fondamentales pour écrire des API REST ...

Si tu utilises un couteau pour manger ta soupe faut pas gueuler parce que c'est la galère hein.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil