Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Cloudflare lance un bureau d'enregistrement de noms de domaine à faible coût
Et promet de suivre les meilleures pratiques de sécurité

Le , par Stéphane le calme

81PARTAGES

13  1 
Après avoir formé la Bandwidth Alliance, un nouveau groupe dirigé par Cloudflare qui promet de réduire le prix de la bande passante pour de nombreux clients du cloud (l’idée générale ici est que les clients qui utilisent à la fois Cloudflare et un fournisseur de services cloud membre de cette alliance - Automattic, Backblaze, Digital Ocean, DreamHost, IBM Cloud, Linode, Microsoft Azure, Packet, Scaleway et Vapor - vont bénéficier d’une réduction importante sur leur trafic de sortie ou n’auront pas à payer du tout), Cloudfare a proposé Registrar.

Ce nouveau service d'enregistrement de domaine promet de ne facturer que le prix de gros que le registre de domaine de premier niveau applique. En règle générale, les bureaux d’enregistrement facturent leurs propres frais et essaient de vous proposer un plan d’hébergement ou d’autres services dont vous n’auriez probablement pas besoin.

Avant d’introduire le sujet, Cloudfare a tenu a parlé de son expérience, surtout des leçons tirées de ses précédentes difficultés. Fort de cela, l’entreprise pense tenir le bon bout : « Avec une bonne idée sur la façon de créer un bureau d’enregistrement plus sécurisé, nous avons demandé à nos clients ce qu’ils détestaient au sujet de leur bureau d’enregistrement actuel. Deux phrases revenaient sans cesse : "le prix d’appel” et “une montée en gamme sans fin”. Si vous avez déjà enregistré un domaine, vous connaissez l'exercice. Vous obtenez un prix réduit lors de votre première inscription, mais à chaque renouvellement, le prix monte en flèche. Dans les meilleurs cas que nous ayons trouvés, c'était environ deux fois plus que l'offre initiale. Au pire, c'était plus de vingt fois cette offre. C'est dégoûtant. Cela s'ajoute aux ventes incessantes d’autres produits qui doivent être inclus gratuitement (par exemple, DNSSEC) ou que vous ne voulez pas simplement (par exemple, des sceaux de sites de confiance sans valeur) ».


Précisons que le prix d’appel est une pratique commerciale, assimilée à de la fraude, consistant à attirer la clientèle par l’annonce publicitaire de produits ou de services à bas prix, pour l’inciter à se rendre sur le lieu de distribution, puis, après annonce de l’indisponibilité des produits promis, la pousser à acheter des produits présentés comme similaires, mais d’un prix sensiblement plus élevé, générant une véritable marge - voire vendre des produits d’une qualité inférieure.

La montée en gamme (ou upselling) est pour sa part un processus économique qui peut être décrit du point de vue des producteurs, des vendeurs ou des consommateurs. Il consiste à remplacer un produit par un autre similaire qui offre des performances plus élevées, un service plus important ou qui est de meilleure qualité (haut de gamme).

Cloudfare continue en disant que « Le fait est que l'enregistrement d'un domaine est une marchandise. Il n'y a pas de différence significative entre les bureaux d'enregistrement du marché de masse existants. Chaque registre de domaine de premier niveau (TLD tels que .com .org .info .io, etc.) définit un prix de gros pour l'enregistrement d'un domaine sous eux. Ces prix sont connus et restent relativement constants dans le temps. Tout ce que le bureau d’enregistrement fait, c'est vous enregistrer en tant que propriétaire d'un domaine particulier. Cela consiste simplement à envoyer des commandes à une API. En d’autres termes, les bureaux d’enregistrement de domaine vous facturent en tant qu’intermédiaire et ne fournissent pratiquement aucune valeur pour justifier leur hausse de prix. Plus nous y avons jeté un œil, plus le marché entier nous semblait fou ».

Les promesses de Cloudfare

« Nous suivrons les meilleures pratiques de sécurité possibles et vous proposerons le meilleur prix possible. Qu'entendons-nous par là ? Du point de vue de la sécurité, nous vous promettons de vous permettre d’activer l’authentification à deux facteurs. Nous verrouillerons l’enregistrement de votre domaine par défaut et activerons automatiquement les services de sécurité les plus performants tels que DNSSEC.

« Du point de vue des prix, c’est encore plus simple: nous nous engageons à ne jamais vous facturer plus que le prix de gros que chaque TLD facture. C’est vrai la première année et ce chaque année suivante. Si vous enregistrez votre domaine auprès de Cloudflare Registrar, vous paierez toujours le prix de gros sans majoration.


« Par exemple, Verisign, qui administre le TLD .com, facture actuellement 7,85 USD par an pour enregistrer un domaine .com. L'ICANN impose des frais supplémentaires de 0,18 USD par an pour chaque domaine enregistré. Aujourd'hui, si vous transférez votre domaine .com vers Cloudflare, c'est ce que nous vous facturerons chaque année: 8,03 $ / an. Il n’y aura pas de hausse de prix. Nous faisons uniquement un ping sur une API, il n'y a pas de coût supplémentaire, alors pourquoi devriez-vous payer plus cher qu'en gros ?

« Vous pourrez peut-être trouver un prix moins cher ailleurs dans le cadre d'une promotion. Mais, en fin de compte, la concurrence devra couvrir un prix de gros, de sorte que vous savez inévitablement qu’il va y avoir un prix d’appel - avec un prix qui monte dans le futur - et des ventes incessantes.

« Cloudflare Registrar offrira également la rédaction gratuite de données personnelles sur WHOIS, qui respecte les directives actuelles de l'ICANN. La diffusion des informations de contact du déclarant, via le service WHOIS, peut inviter des quantités de spam à vos adresses personnelles ».

Dans un premier temps, seuls les clients Cloudfare vont bénéficier de cette offre.

Source : Cloudfare

Et vous ?

Avez-vous déjà rencontré les problèmes soulignés par Cloudfare de prix d'appel et de montée en gamme ?
Que pensez-vous de cette offre ?

Voir aussi :

Firefox : des chercheurs en sécurité inquiets au sujet du mécanisme de résolution d'adresse DNS qui s'appuie par défaut sur les serveurs Cloudfare
Cloudfare étoffe 1.1.1.1, son offre de service DNS grand public supposé respectueux de la vie privée, d'un résolveur sur le réseau Tor
Cloudfare lance 1.1.1.1, son résolveur DNS rapide, sécurisé et respectueux de la vie privée
Un service d'hébergement doit-il être tenu pour responsable des médias piratés partagés sur sa plateforme ? Cas de Cloudfare contre ALS Scan
Des pirates s'emparent du compte Cloudfare de Coinhive pour détourner la cryptomonnaie de milliers de sites, Coinhive promet des remboursements

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Etre_Libre
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/10/2018 à 7:36
A ce niveau là BookMyName (c'est Online / Iliad) (interface très simpliste, mais qui fait le boulot pour les utilisateurs avancés) est vraiment pas cher depuis pas mal d'années.

OVH il montait le prix des domaines tous les an ou 2 ans, donc à force je ne suis pas resté.
0  0