La réalité virtuelle permettrait de réduire la douleur ressentie durant les exercices physiques
Selon une étude

Le , par Bill Fassinou, Chroniqueur Actualités
Une étude vient d’établir que la réalité virtuelle pourrait permettre de réduire la douleur ressentie pendant les exercices physiques, et par ricochet, d’augmenter la durée et l’efficacité des exercices. En effet, une équipe de chercheurs de l’université du Kent en Angleterre a mené une étude qui consistait à faire faire aux participants des exercices physiques en réalité virtuelle pour certains et en réalité physique pour d’autres. Les résultats obtenus des deux groupes ont ensuite été comparés et les conclusions qui s’imposaient ont été tirés.

Le matériel utilisé était constitué de casques Samsung Galaxy Gear VR et le test était une épreuve infligeant aux participants une « douleur continue ». Il s’agissait en effet pour les participants de tenir un haltère stationnaire aussi longtemps que possible. 80 participants ont été recrutés pour l’étude et ont été aléatoirement assignés à un des deux groupes. Il a été demandé à l’ensemble des participants de maintenir une contraction isométrique du biceps de 20 % et de reporter au fur et à mesure l’intensité de la douleur et le niveau de perception de l’effort. Les participants qui exécutaient la tâche en réalité virtuelle ont tenu en moyenne 5,34 minutes, soit plus d’une minute de plus que le deuxième groupe de participants qui a tenu en moyenne 4,14 minutes. De plus, les participants en réalité virtuelle ont signalé un niveau moyen d’intensité de la douleur inférieur à celui du second groupe de 10 %.



Ces résultats ne surprennent aucunement Alexis Mauger, co-auteur de l’étude. « J'ai mené une étude il y a quelques années dans laquelle nous avons utilisé la technique de la boîte à miroir pour persuader les sujets de penser qu'ils soulevaient une masse plus légère ou plus lourde que celle qu'ils soulevaient réellement. Lorsque nous avons fait cela, ils ont respectivement ressenti moins ou plus de douleur et leur performance était meilleure ou pire », déclare-t-il.

L’autre objectif de l’étude, peut-être même le principal, était de déterminer si la distraction que la réalité virtuelle représente lors des exercices physiques peut être atténuée par le fait que les sujets prennent conscience des sensations internes de leurs corps. C’était une hypothèse qu’Alexis Mauger voulait confirmer ou infirmer. Il soupçonnait que les personnes qui prêtent une attention constante aux sensations de leurs corps puissent s’avérer résistants à la distraction induite par la réalité virtuelle. Cette étude vient de lui prouver que son hypothèse était fausse. Le facteur conscience qu’il appelle « private body consciousness » ou « conscience corporelle privée » en français ne représente pas un obstacle à la réalité virtuelle.

Ce qui, pour le chercheur, représente cependant toujours une zone d’ombre, c’est comment l’intervention de la réalité virtuelle augmente les performances au cours des exercices physiques. Les auteurs de l’étude ont tenté d’expliquer cet état de choses en évoquant le fait que les participants n’avaient pas de rendu visuel de leur effort. Selon eux, puisque les participants ne voyaient pas leurs avant-bras trembler sous l’effort, leurs esprits ont un peu occulté les sensations réelles. Les internautes ont expliqué que cela n’avait rien de nouveau. Pour eux, chaque athlète sait que s’évader permet d’occulter un peu la douleur de l’effort. Les résultats de l’étude n’ont donc rien de très surprenants puisqu’ils le savaient déjà.

Source : Inverse

Et vous ?

Êtes-vous passez à la VR ? Quel est votre équipement VR préféré et pourquoi ?
La VR est-elle une solution à la progression de l'obésité ?

Voir aussi

Microsoft veut accélérer la démocratisation de la réalité virtuelle en travaillant avec ses partenaires constructeurs et la plateforme Steam VR

Le casque de réalité augmentée Magic Leap One disponible à 2295 dollars pour un tel prix, est-ce une révolution ou juste un produit ordinaire ?

Mozilla lance le projet Firefox Reality, un navigateur Web pour les casques de réalité virtuelle et réalité augmentée autonomes

Les ventes de casques de réalité virtuelle ou augmentée devraient augmenter en moyenne de plus de 50 % par an jusqu'en 2022, d'après l'IDC


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de codec_abc codec_abc - Membre averti https://www.developpez.com
le 06/10/2018 à 1:39
Je trouve la méthodologie un peu bizarre pour ce test. Pourquoi n'avoir pas les 2 test pour chaque personne et comparer la durée de résistance à l'effort ainsi que la douleur perçue entre les 2 situations. La, sur 80 personnes on peut avoir un biais sur les capacités physiques des personnes réparties entre les 2 groupes.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil