Une entreprise IA fait passer des œuvres réalisées par des humains comme étant le travail de son IA
Et est dénoncée par l'un des auteurs

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Vendredi, iFlytek a été accusé d'avoir embauché des humains pour simuler ses outils d'interprétation simultanée, censés être alimentés par l'IA.

Dans une lettre ouverte publiée sur la plateforme de question-réponse Zhihu, l’interprète Bell Wang a affirmé qu’il faisait partie d’une équipe d’interprètes simultanés qui a aidé à traduire le Forum international sur l’innovation et le développement des industries émergentes 2018. Le forum a prétendu utiliser le service d’interprétation automatisé d’iFlytek.

La semaine passé, alors qu'un professeur japonais s'exprimait en anglais lors de la conférence jeudi matin, un écran derrière lui montrait à la fois une transcription en anglais de ce qu'il disait et ce qui semblait être une traduction simultanée en chinois attribuée à iFlytek. Wang affirme que le chinois n’était pas une traduction simultanée, mais plutôt une transcription d’une interprétation qu’il avait faite lui-même ainsi que par un autre interprète. « J'ai été profondément dégoûté », a écrit Wang dans la lettre.

Dans la lettre ouverte, Wang a cité deux exemples pour appuyer son affirmation. Tout d’abord, l’outil d’iFlytek a semblé se heurter à l’accent anglais du professeur japonais, traduisant par exemple « Davos Forum » (forum Davos) en « Devils Forum » (forum du diable). Malgré l’erreur de transcription, la traduction en chinois était correcte. Ensuite, la majorité de la traduction chinoise était la même que celle que Wang et son partenaire avaient interprétée, y compris une conjonction délicate qui, selon Wang, aurait été traduite littéralement si elle avait été vraiment traduite par une IA. Malgré ses inquiétudes, Wang a déclaré qu’il n’avait pas confronté l’organisateur du forum ou le personnel d’iFlytek.


Dans un article publié vendredi sur la plateforme de médias sociaux Weibo, le PDG d’iFlytek, Hu Yu, a déclaré que l’outil utilisé lors de la conférence était un outil de transcription, et non un outil de traduction. Auparavant, le Tech Sina rapportait que, en réponse à cette lettre, iFlytek avait adressé aux médias des remarques que le président de la société, Liu Qingfeng, avait faites lundi: « Les machines ne peuvent toujours pas remplacer les interprètes. Pour être francs, une combinaison de machine et d’homme est notre objectif ». Pourtant, lorsque l’officier de relations publiques d’iFlytek a été contacté par certains médias, il a fait marche arrière et assuré que les propos de Liu ne constituaient pas une réponse officielle.

Dans une vidéo du forum, une voix artificielle a lu l’interprétation de Wang et de son partenaire, selon Wang. Wang est persuadé que iFlytek a dû transcrire l'interprétation qu'ils avaient faite le matin et a utilisé un robot pour la lire, juste pour prouver que leur IA fonctionnait. « C'est évidemment une arnaque », a martelé Wang.

Wang a conclu son passage en disant : « Peut-être qu'un jour, l'IA pourra vraiment comprendre le langage naturel ! Peut-être qu'un jour notre profession sera au chômage, mais ce n'est pas encore le cas. De plus, une technologie vraiment révolutionnaire ne peut pas être développée par une société indisciplinée. La technologie n'est pas un péché, mais est-ce que l'objectif d'attirer des capitaux au nom de la technologie en présentant de faux emballages pour du marketing ? ».

À la suite de la lettre ouverte, d’autres interprètes se sont présentés, affirmant qu’ils s’étaient vu proposer des services d’interprétation au nom d’iFlytek.

Ce n’est pas la première fois que iFlytek est accusé de vouloir faire passer des œuvres réalisées par des humains comme étant le travail de leur IA. L’année dernière, un autre interprète simultané a accusé iFlytek de cacher son existence aux orateurs principaux tout en fournissant des services d’interprétation qui semblaient provenir d’une IA.

Sources : billet Bell Wang, Tech Sina

Et vous ?

Pensez-vous que ce genre de pratique peut jeter l’opprobre sur l'évolution réelle de l'IA ?

Voir aussi :

Inutile de coder votre page web vous-mêmes, dessinez-la et notre intelligence artificielle fera le reste, dit Microsoft aux développeurs
Google refroidit ses Datacenter grâce au Cloud et à l'intelligence artificielle et note déjà une baisse de 30 % de leur consommation d'énergie
Intelligence artificielle : OpenAI annonce un système robotique capable de manipuler des objets avec une dextérité humaine
Visual Studio : Microsoft annonce la disponibilité d'une mise à jour d'IntelliCode, une version d'IntelliSense basée sur l'intelligence artificielle
L'intelligence artificielle devient le nouvel atout des sites de rencontres amoureuses, et si demain une IA était capable de dénicher votre âme sœur ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Anselme45 Anselme45 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 24/09/2018 à 10:55
L'histoire a le mérite de montrer au grand jour un exemple de ce qui se passe autour de l'IA:

La plupart du temps, on est face à une vaste escroquerie intellectuelle... Là on a juste droit à l'escroquerie tout court!

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil