Canalys : AMD va détrôner Intel en termes de performance l'année prochaine
Bientôt la fin de l'hégémonie d'Intel ?

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Dans un rapport interne de Canalys, la société d’étude a livré ses pronostics du marché de processeurs. Après une longue domination sans merci d’Intel, AMD est parvenue à revenir sur le devant de la scène grâce à la famille de processeurs Ryzen implémentant l’architecture Zen. Les premiers produits Ryzen ont été annoncés le 13 décembre 2016, et depuis cette date, des tests ont montré des performances supérieures à celle d'Intel. À vrai dire, le fondeur bleu s’est laissé dépasser par son concurrent en raison de retards de développement qui se sont accumulés au fil des années.

Depuis le lancement des processeurs Ryzen avec l'hyperthreading dans chaque niveau de leurs processeurs et implémentant une architecture 12nm, Intel est entré dans la course pour augmenter le nombre de cœurs et threads dans les processeurs, alors qu’ils sont restés constants pendant des années. Intel a commencé aussi à travailler sur l’architecture 10nm comme réponse à la finesse de gravure 12nm introduite par AMD contre leur 14nm (Intel).


Dans le document de Canalys ayant fait l’objet d’une fuite, la société a informé qu’elle s’attend à ce qu’AMD prenne le dessus sur Intel à partir de l’année prochaine. La société qui compte parmi ses clients Amazon, Acer, Apple, Samsung, Lenovo et HP, parle sûrement des processeurs AMD Zen 2 gravés en 7nm dont le lancement est prévu en 2019. Comme annoncé au début de cette année, AMD aurait déjà commencé la production de ses puces pour serveur Zen 2 Epyc gravées en 7nm. C’est en se basant sur ces données que Canalys s’est sûrement appuyée pour livrer ses pronostics.

Canalys rappelle aux investisseurs les avantages d’investir dans AMD et la menace que la société pourrait présenter à Intel l’année prochaine. Dans le rapport, Canalys explique que la parfaite implémentation de sa technologie a aidé AMD à combler l’écart qui les sépare d’Intel.

AMD se prépare à passer à une finesse de gravure de 7nm dans la famille Ryzen 3000 et l’architecture Zen 2, et prépare aussi le lancement de la seconde génération de l’architecture EPYC destinée au marché des serveurs, ce qui veut dire qu’Intel fera face à une concurrence rude sur tous les fronts.

Des temps difficiles pour Intel

Les temps sont difficiles pour Intel avec des rumeurs suggérant que le fondeur pourrait sous-traiter la production de ses puces les moins avancées chez des concurrents comme TSMC. En effet, il serait incapable de produire assez de puces tout seul. Ça et le fait que Hewlett Packard recommande à des clients de passer de Xeon à Epyc à cause des contraintes de l’offre 14 nm.

Le fondeur aurait dû passer, depuis longtemps déjà, à un nœud plus avancé que celui qu’il exploite à l’heure actuelle (un nœud supérieur au 14 nm) afin de réduire la pression sur la production de ses produits les plus complexes déjà basés sur le 14 nm (CPU notamment) et préparer la transition du 22 au 14 nm pour ses puces les moins avancées (chipsets notamment).

On savait déjà qu’Intel a du mal à finaliser son procédé de gravure en 10 nm annoncé depuis 2015, mais sans cesse reporté, alors que cette technologie de gravure serait (du point de vue de la densité) équivalente au procédé de gravure en 7 nm développé par la concurrence, que ce soit chez Samsung, GlobalFoundries ou TSMC. Le procédé de gravure en 10 nm du fondeur de Santa Clara ne serait pas encore suffisamment mature pour envisager une production de masse et nécessiterait encore d’être améliorées.

La firme Santa Clara a annoncé que le deuxième semestre de 2019 serait la nouvelle échéance pour le lancement de la production en masse de ses processeurs grand public gravés 10 nm destinés au marché des PC. Les CPU serveur de la marque bénéficiant du même procédé de gravure ne devraient pas faire leur apparition avant 2020, avec l’introduction dans ce segment de la génération Ice Lake. Il faudra de toute évidence se contenter du 14 nm jusque-là. Or, pendant ce temps, AMD aura probablement déjà inondé le marché de puces serveur et desktop de processeurs Zen 2 gravés à 7nm.

Canalys a conclu qu’AMD avance à grands pas alors qu’Intel a du mal à suivre. Cette situation devrait aider AMD à accaparer une plus grande part du marché. Il faut ajouter à ça la croissance rapide d’AMD dont les revenus ont augmenté de 54 % en 2017 contre 3,3 % seulement pour Intel.

Il y aurait peut-être un peu de doute

Le rapport de Canalys pourrait ne pas avoir inclus dans la comparaison les nouveaux processeurs d’Intel dont le lancement est prévu le mois prochain. De ce fait, certains pensent que la conclusion a été tirée en comparant seulement la seconde génération des processeurs Ryzen avec la 8e génération actuelle des processeurs Intel. Une chose est sûre, Intel garde toujours la supériorité pour le gaming, alors que Ryzen a fait ses preuves pour la puissance de calcul.

Source : Canalys

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous qu'AMD peut vraiment rivaliser avec Intel ?
Allez-vous acheter un processeur AMD ?

Voir aussi

AMD lance discrètement ses CPU Ryzen 5 2500X et Ryzen 3 2300X, mais ils ne sont, pour le moment, proposés qu'aux intégrateurs de systèmes
APU mobile Ryzen d'AMD : Zen et Vega, TDP de 15 Watts, plus sobres et aussi puissants qu'un i5-7600K d'Intel de 91 W ?
Processeurs x86 pour PC : AMD aurait repris 10 % de parts de marché à Intel au premier trimestre 2017 grâce à ses processeurs Ryzen ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de melka one melka one - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 17/09/2018 à 13:57
Pensez-vous qu'AMD peut vraiment rivaliser avec Intel ?
Apparemment AMD avec zen 2 prévoit d'augmenter le nombre d'instruction pas cycle de 15% accouplé au 7 nm intel risque très fortement de ne pas suivre d'autant que depuis la sortie de ryzen pour garder une petit avance Intel optimise son architecture dernière optimisation en date exit la pâte thermique mais après ça je voit pas ce qu'ils peuvent faire de plus a par revoir leurs architecture en profondeur et sa prend du temps.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 17/09/2018 à 15:24
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
C'est une excellente nouvelle.
C'est de la concurrence saine, ça fait avancer la technologie.

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Pensez-vous qu'AMD peut vraiment rivaliser avec Intel ?
Bien évidemment que oui...
Intel est meilleur en performance monocœur.
Mais AMD était le premier pour rendre accessible les processeurs 64 bits au public, puis les processeurs 2 cœurs, 4 cœurs, etc.

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Allez-vous acheter un processeur AMD ?
Le dernier PC que j'ai acheté a un AMD Ryzen 7 2700X Octo Core (3.7 GHz).

Citation Envoyé par melka one Voir le message
je voit pas ce qu'ils peuvent faire de plus a par revoir leurs architecture en profondeur et sa prend du temps.
Si ça se trouve Intel bosse en secret sur une nouvelle architecture révolutionnaire depuis des années.

C'est pas une bonne stratégie d'annoncer à l'avance ce que tu vas sortir, c'est beaucoup mieux de ne rien dire et regarder la concurrence.
Intel est largement numéro 1, il n'a pas besoin de se battre.
Avatar de melka one melka one - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 17/09/2018 à 15:40
si le patron d'intel est parti je crois pas que c'est a cause de relation au sein de l'entreprise je voit çà comme un excuse je pense plutôt que c'est du a sa mauvaise gestion du future de la société plus le 14 nm qui se fait attendre depuis 2015 et c'est pas pour rien qu'il ont dernièrement embaucher Jim keller l'ironie dans tout çà c'est qu'ils ont embaucher le principale acteur de leurs déroute actuel.
Avatar de Thorna Thorna - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 17/09/2018 à 22:40
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Si ça se trouve Intel bosse en secret sur une nouvelle architecture révolutionnaire depuis des années.
ou dort sur ses lauriers et nous a maintenu à 1 cœur pendant 10 ans alors qu'on aurait pu en avoir 8 ou 16 depuis 2000. Et 64 ou 128 aujourd'hui pour le prix de 2... Ah, le commerce.!
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 18/09/2018 à 8:15
Citation Envoyé par Thorna Voir le message
Ah, le commerce.!
Le but d'Intel c'est de vendre des processeurs ce n'est pas de sortir le processeur le plus avancé technologiquement.
Heureusement qu'il y avait AMD pour faire baisser les prix et avancer la technologie

Sans AMD, Intel ferait encore moins d'effort.
Intel sort des processeurs très puissant, plusieurs logiciels sont optimisés pour les processeurs Intel.

AMD - Our History
2000 - AMD is first to break the historic 1GHz (one billion clock cycles per second) with the AMD Athlon™ processor.
2004 - AMD demonstrates world's first x86 dual-core processor.
2006 - AMD demonstrates the industry's first native quad-core x86 server processor.
2010 - AMD introduces the AMD Opteron™ 6000 Series platform, featuring the world’s first 8- and 12-core x86 processor for the high-volume 2P and value 4P server market, designed to deliver workload-specific performance, power efficiency, and overall value.
2010 - AMD introduces its fastest and most tunable desktop processor ever as well as its first six-core processor, the AMD Phenom™ II X6 1090T Black Edition, featuring new Turbo CORE technology for more demanding games and productivity software.
Avatar de squizer squizer - Membre habitué https://www.developpez.com
le 24/09/2018 à 14:58
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Les temps sont difficiles pour Intel avec des rumeurs suggérant que le fondeur pourrait sous-traiter la production de ses puces les moins avancées chez des concurrents comme TSMC. En effet, il serait incapable de produire assez de puces tout seul.
Le fait qu'ils n'arrivent pas à suivre la demande, et en fait in fine peuvent se permettent de faire monter les prix (cf la macro économie l'offre vs la demande), ne permet en aucun cas de dire que les temps sont difficile pour Intel, au contraire..
Contacter le responsable de la rubrique Accueil