Google Chrome fête ses 10 ans ! Petit retour sur les promesses d'un nouveau venu sur le marché des navigateurs
Qui voulait révolutionner le Web

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Quels navigateurs Web utilisez-vous (desktop) ?
En septembre 2008, Google annonçait le lancement de Google Chrome, le navigateur qui voulait apporter un air de modernité à l’utilisation d’internet. Dans une bande dessinée, puis dans un communiqué, l’entreprise a expliqué les raisons qui l’ont poussé à se lancer dans ce projet et a également présenté quelques fonctionnalités qui devaient accompagner ce nouveau dans le marché.

Open source

Tout d’abord, il s’agissait d’un projet open source. Google a souligné à l’époque que l’utilisation d’internet avait changé : les internautes ne se limitaient plus à des pages Web mais consommaient plutôt des applications.


« Les gens regardent et upload des vidéos, ont des conversations instantanées, jouent à des jeux en ligne ... autant de choses qui n’existaient pas lorsque les premiers navigateurs ont été créés », peut-on lire sur une bulle de dialogue. « Ne serait-il pas merveilleux si nous recommencions de zéro afin de concevoir quelque chose qui s’appuie sur les besoins des applications Web et des utilisateurs d’aujourd’hui ? », peut-on lire sur une autre bulle.

Machine virtuelle JavaScript V8 et moteur de rendu WebKit

Le navigateur a embarqué une machine virtuelle JavaScript appelée V8, construite de zéro par une équipe au Danemark, et l’a également rendu open source, de sorte que d’autres navigateurs puissent l’inclure. L’un des objectifs de V8 était d’accélérer les performances de JavaScript dans le navigateur, car c’est un composant important sur le Web.

« Les machines virtuelles fournisse la sécurité ainsi que l’indépendance à une plateforme quelconque. Mais les machines virtuelles précédentes pour JavaScript étaient conçues pour de petits programmes pour lesquels les performances et l’interactivité avec le système n’étaient pas vraiment importantes. Ils avaient juste besoin de d’exécuter des actions très basiques sur une page Web », peut-on lire sur une bulle.


Expérience utilisateur

Google a avancé également qu’il utilise une « conception multi-processus » qui, selon ses explications, signifie une utilisation « d’un peu plus de mémoire » mais avec le temps « moins de mémoire saturée ». Lorsque les pages Web ou les plug-ins utilisent beaucoup de mémoire, vous pouvez les repérer dans le gestionnaire de tâches de Chrome, « en attribuant le blâme où il doit être attribué ».

Google a également choisi de ne pas présenter les onglets de la même façon que les autres navigateurs : l’entreprise a opté pour les mettre au-dessus de la barre d’adresse, une disposition qui a très vite été adoptée par les autres navigateurs.


Google a également donné la possibilité de « détacher » un onglet pour le déplacer de fenêtre en fenêtre. « Et parce que les onglets sont les éléments les plus importants de l’interface utilisateur, chaque onglet à ses propres éléments de contrôle ainsi que sa propre boîte d’URL que nous avons appelé ici Omnibox ».

« Omnibox gère plus que les URL, il offre également les suggestions pour les recherches, propose les pages que vous avez déjà visité, celles que vous n’avez pas encore visité mais qui sont populaires ».


L’omnibox est également venu avec la possibilité d’effectuer des recherches directement dans le site de votre choix. Chrome s’est accompagné aussi du concept de la page d’accueil où sont répertoriés les sites que vous avez le plus visités. Ainsi, au lieu d’avoir une page vierge lorsque vous ouvrez une nouvelle page, vous aurez au centre les sites que vous avez le plus visités, et à droite les recherches que vous avez le plus effectuées.


Chrome a proposé un mode privé dans lequel rien n’est enregistré, que ce soient vos cookies de connexion, vos recherches, les sites que vous visitez, etc.

Sécurité

Chrome s’est accompagné du sandboxing. « Avec le sandboxing, notre objectif est d’empêcher à un logiciel malveillant de s’installer sur une machine ou d’utiliser ce qui se passe sur un onglet pour affecter d’autres onglets. Alors pour tous ces processus, nous les avons dépouillé de leurs droits. Ils peuvent effectuer des calculs mais ils ne peuvent pas écrire dans des fichiers de votre disque dur ou lire des fichiers dans des zones sensibles comme vos documents ou votre desktop ».


L’annonce de Google

Le 1er septembre 2008, Google a fait une annonce en grande pompe sur son blog :

« Pourquoi lance-t-on Google Chrome? Parce que nous pensons pouvoir apporter une valeur ajoutée aux utilisateurs tout en contribuant à stimuler l'innovation sur le Web.

« Chez Google, nous passons tous beaucoup de temps à travailler dans un navigateur. Nous recherchons, discutons, envoyons des courriels et collaborons dans un navigateur. Et pendant notre temps libre, nous faisons des achats, effectuons des opérations bancaires, lisons des actualités et restons en contact avec des amis - le tout en utilisant un navigateur. Parce que nous passons beaucoup de temps en ligne, nous avons sérieusement réfléchi à quel type de navigateur pourrait exister si nous partions de zéro et construisions sur les meilleurs éléments. Nous avons réalisé que le Web avait évolué, passant principalement de simples pages de texte à des applications riches et interactives et que nous devions repenser complètement le navigateur. Ce dont nous avions vraiment besoin, c’était non seulement un navigateur, mais aussi une plateforme moderne pour les pages Web et les applications.

« En surface, nous avons conçu une fenêtre de navigateur simplifiée et simple. Pour la plupart des gens, ce n'est pas le navigateur qui compte. Ce n'est qu'un outil pour exécuter les éléments importants - les pages, les sites et les applications qui composent le Web. À l'instar de la page d'accueil Google classique, Google Chrome est propre et rapide.

« Sous le capot, nous avons pu construire les bases d’un navigateur qui gère beaucoup mieux les applications Web complexes d’aujourd’hui. En conservant chaque onglet dans un "bac à sable" isolé, nous avons pu empêcher qu’un onglet qui plante affecte les autres, nous avons aussi offert une protection améliorée contre les sites malveillants. Nous avons amélioré la vitesse et la réactivité à tous les niveaux. Nous avons également conçu un moteur JavaScript plus puissant, le V8, pour alimenter la prochaine génération d'applications Web qui ne sont même pas possibles dans les navigateurs actuels ».

Source : annonce Google, bande dessinée parlant de Chrome

Et vous ?

Utilisez-vous Chrome ? Sur quel(s) système(s) ?
Que pensez-vous de ce navigateur par rapport à la concurrence ?
Chrome a-t-il, selon vous, tenu ses promesses de révolution des navigateurs ?
Quels sont les éléments qui vous intéressent le plus dans Chrome ?
Quels sont ceux qui vous embêtent le plus ?

Voir aussi :

Chrome 69 va apporter un nouveau design au navigateur le mois prochain et rendre l'utilisation de Flash plus pénible
Chine : une start-up se fait financer par le gouvernement pour développer un navigateur purement chinois, mais qui serait un clone déguisé de Chrome
Le lazy loading d'images et iframes débarque dans Chrome Canary, pour des vitesses de chargement de pages Web en hausse de 18 à 35 %
Comme Firefox et Chrome, Microsoft Edge se dote du support de WebAuthn, la norme de sécurité visant à mettre fin aux mots de passe sur le Web
Des extensions Chrome, ainsi que des apps Android et iOS, ont collecté des données personnelles à l'insu de leurs utilisateurs


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de skyzoboy skyzoboy - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 04/09/2018 à 17:09
Utilisez-vous Chrome ?
Oui, Chrome pour le développement web, Firefox pour le reste.

Que pensez-vous de ce navigateur par rapport à la concurrence ?
Il a donné un bon coup de pied au cul dans le monde des navigateurs. Rapidité, UI et sandbox, et outils de dév notamment.

Chrome a-t-il, selon vous, tenu ses promesses de révolution des navigateurs ?
"Révolution" c'est peut être un peu fort.

Quels sont les éléments qui vous intéressent le plus dans Chrome ?
Les outils de dév largement au dessus des autres.

Quels sont ceux qui vous embêtent le plus ?
Google ! Forcément, ça inspire moins confiance qu'un navigateur Open Source, d'où mon utilisation de FF hors dév.
Avatar de Zefling Zefling - Membre expert https://www.developpez.com
le 04/09/2018 à 21:44
Utilisez-vous Chrome ? Sur quel(s) système(s) ?
Uniquement au boulot pour le dév (sous Windows).

Que pensez-vous de ce navigateur par rapport à la concurrence ?
Pour moi, Chrome se repose beaucoup trop sur ses acquis. L'interface n'est pas assez « customisable » à mon goût.

Chrome a-t-il, selon vous, tenu ses promesses de révolution des navigateurs ?
Heu... pas plus que Firefox avant lui. Pas plus que Quantum aujourd'hui.

Quels sont les éléments qui vous intéressent le plus dans Chrome ?
Le mode dév, pour le reste Firefox fait aussi bien en respectant un peu plus ses utilisateurs.

Quels sont ceux qui vous embêtent le plus ?
Chrome n'a d'open source que le moteur, pas l'enrobage. Et il y a tout de même des différences avec Chromium. De plus, c'est un gouffre à mémoire.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil