Visual Studio Code 1.26 est disponible
Avec de petites nouveautés pour faciliter la vie aux développeurs

Le , par Coriolan

282PARTAGES

15  0 
Conformément au cycle de publication mensuel, Microsoft a annoncé la disponibilité d’une nouvelle version de Visual Studio Code, son éditeur de code open source et multiplateforme. Cette version 1.26 embarque une panoplie d’améliorations introduites au mois de juillet 2018.

Breadcrumbs

Les utilisateurs devront apprécier l’arrivée d’un fil d’ariane (Breadcrumbs) qui permet de passer d’un fichier à un autre dans votre espace de travail. L’éditeur a désormais une barre de navigation au-dessus du contenu. Elle affiche la localisation actuelle et permet de naviguer rapidement entre symboles et fichiers. Pour activer cette barre, il suffit de passer par la commande View > Toggle Breadcrumbs ou par le réglage breadcrumbs.enabled.

En cas de l’utilisation d’onglets, ce fil d’ariane est affiché dans une ligne séparée sous le titre de l’éditeur. Si vous n’utilisez pas les onglets, le fil d’ariane est affiché en tant que chemin de fichier interactif à côté du titre.


Breadcrumbs affiche toujours le chemin de fichier. Son apparence peut être personnalisée. Si vous avez des chemins très longs ou que vous êtes intéressés seulement par les chemins de fichier ou les chemins de symbole, vous pouvez utiliser les réglages breadcrumbs.filepath et breadcrumbs.symbolPath. Les deux supportent on, off et last et permettent de définir quelle partie du chemin vous êtes en train de voir.


Pour interagir avec le fil d’ariane, utilisez la commande Focus Breadcrumbs ou tapez Ctrl+Shift+.. Elle va sélectionner le dernier élément et ouvrir un menu défilant qui permet de naviguer vers un fichier ou symbole fraternel. Utilisez les raccourcis clavier Gauche ou Droite pour aller vers les éléments avant et après chaque élément actuel. Quand le menu défilant apparait, il suffit de commencer la saisie, tous les éléments correspondants seront soulignés et le meilleur élément sera sélectionné pour la navigation rapide.

Quick Fixes dans le panneau Problèmes


Une autre nouveauté notable concerne la fonctionnalité Quick Fixes qui permet désormais d’appliquer des corrections à la volée au moment de la vérification des messages d’alerte et d’erreurs. Une lampe indiquant les Quick Fixes apparait lorsque vous passez le curseur ou sélectionnez une entrée d’un problème. Quick Fixes peut être appliqué en cliquant sur la lampe ou bien en ouvrant le menu contextuel du problème.

Grid : restauration rapide des éditeurs minimisés

Cette nouvelle version de VS Code rétablit une fonctionnalité qui permet de maximiser rapidement la taille des éditeurs quand vous portez votre attention sur eux et qu’ils sont minimisés. Cette fonctionnalité fonctionne désormais comme auparavant :


Décorations des ressources fichiers

Les vues personnalisées montrant les fichiers ressources affichent désormais des décorations fichiers (Git, problèmes). Vous pouvez les désactiver en utilisant les réglages explorer.decorations.colors et explorer.decoration.badges, ces régalées prennent effet dans l’explorateur fichier, les éditeurs ouverts et Custom views (vues personnalisées).


Exécuter des scripts npm à partir de package.json


Il est désormais possible d’exécuter un script npm dans un fichier package.json rien qu’en pointant le curseur de la souris ou bien à partir du menu contextuel.

Ouverture d’URI en tant que dossiers

Vous pouvez désormais ouvrir une URI en tant que dossier dans VS Code s’il y a une extension contribuant à FileSystemProvider pour cette URI. L’équipe de développement a introduit une nouvelle ligne de commande --folder-uri rien que pour ça.

Cette commande CLI ouvre un repo GitHub en tant que dossier si vous avez l’extension RemoteHub installée.

code --folder-uri remotehub://github.com/Microsoft/vscode

Du côté des langages, VS Code est livré désormais avec Typescript 3.0.1. L’équipe de Typescript a fait en sorte que les messages d’erreurs de JavaScript et Typescript soient plus lisibles et plus intelligents. Quelques messages d’erreurs incluent désormais des liens vers des emplacements pertinents dans le code source.


Les messages pour unions et autres types complexes devraient aussi être plus concis et plus pratiques. Par exemple, une simple erreur de saisie dans JSX peut parfois produire un message d’erreur complexe comme celui-ci :


Grâce au Typescript 3.0, l’erreur est plus lisible dans VS Code 1.26 :


Une autre amélioration notable concerne l’autocomplétion des tags JSX qui sont fermés juste après que vous tapez > dans un fichier JavaScript ou Typescript :


Il s'agit ici d'une liste non exhaustive des nouveautés de l’éditeur de code open source et multiplateforme de Microsoft. Plus d’informations sur le site officiel de l’éditeur.

Source : blog VS Code

Et vous ?

Utilisez-vous VS Code ? Que pensez-vous de ces nouveautés ?
Lesquelles appréciez-vous le plus ? Et quelles sont celles qui manquent encore à l’appel ?

Voir aussi :

Microsoft parle déjà de Visual Studio 2019, l'entreprise dévoile ses objectifs pour la prochaine version majeure de son EDI
Visual Studio : pourquoi les développeurs C# et C++ devraient-ils migrer vers la version 2017 ? Microsoft donne huit raisons de le faire
Microsoft présente le serveur de langage Python dans Visual Studio Code qui s'accompagne de belles promesses de performance
Visual Studio : Microsoft annonce la disponibilité d'une mise à jour d'IntelliCode, une version d'IntelliSense basée sur l'intelligence artificielle

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Michael Guilloux
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 06/09/2018 à 13:48
Visual Studio Code 1.27 est disponible
un aperçu des nouveautés dans l'éditeur de code open source et multiplateforme de Microsoft

Conformément à sa tradition, l’équipe de Visual Studio Code vient de publier une nouvelle mise à jour mensuelle : la version 1.27, qui intègre toutes les améliorations et nouveautés introduites dans l'éditeur de code au mois d'août. Dans cette version, comme dans les dernières mises à jour de VS Code, Microsoft a mis beaucoup plus l'accent sur des améliorations pour la productivité et l’expérience utilisateur plutôt que sur l’ajout de fonctionnalités majeures.

Ainsi, parmi les nouveautés qui ont été mises en avant par Microsoft, on peut citer la disponibilité d'une interface graphique pour l'édition des paramètres utilisateur. Cette interface graphique, introduite dans VS Code 1.24 en préversion est désormais activée par défaut. Elle permet de manière plus conviviale de rechercher et modifier les paramètres utilisateur de l'éditeur.


Vous pouvez toutefois encore accéder à l'éditeur de paramètres JSON, soit en utilisant la commande Ouvrir les paramètres (JSON) ou en modifiant votre éditeur de paramètres par défaut avec le paramètre "workbench.settings.editor".

Des améliorations ont été également apportées au mois d'août au nouvel éditeur de paramètres. Le sommaire des paramètres, par exemple, reste visible pendant la recherche, et son contenu est filtré pour afficher uniquement les catégories qui correspondent à la recherche. Vous pourrez ensuite cliquer sur une catégorie pour limiter les résultats aux paramètres de cette catégorie. Mais si vous préférez masquer le sommaire des paramètres lors de vos recherches, vous pouvez définir le paramètre "workbench.settings.settingsSearchTocBehavior" sur "hidden".


Une autre nouveauté intéressante est la possibilité de personnalisation des barres de titres et menus sous Windows et Linux. Au cours des dernières itérations, Microsoft s'est en effet efforcée d'améliorer l'apparence et la convivialité de la barre de titre et des menus sous Windows et Linux. Ce travail étant maintenant accompli, cette expérience de personnalisation des barres de titres et menus quitte le statut de préversion et elle sera bientôt activée par défaut sous Windows. Pour activer la fonctionnalité, vous pouvez définir le paramètre "window.titleBarStyle" sur "custom".


D'après Microsoft, la nouvelle expérience présente plusieurs avantages par rapport à celle par défaut, y compris une meilleure navigation avec le clavier dans la barre de menu. Il est en effet désormais plus facile de basculer entre les menus avec le clavier. Comme autre avantage, Microsoft affirme que la barre de menu offre une meilleure accessibilité, car plusieurs problèmes d'accessibilité ont été corrigés pour améliorer la facilité d'utilisation du menu avec un lecteur d'écran.

Visual Studio Code 1.27 introduit également un nouveau menu Terminal. Il y a maintenant un seul menu pour créer des terminaux et gérer des tâches : le menu Tâches a été renommé Terminal et quelques entrées supplémentaires pour le Terminal intégré ont été ajoutées.


Cette nouvelle version de VS Code facilite aussi le partage de fichier keybindings.json entre différents systèmes d'exploitation. En effet, il est désormais possible d'activer les raccourcis clavier pour des systèmes d'exploitation spécifiques en utilisant isLinux, isMac et isWindows dans la clause when d'une keybinding. C'est ce qui est illustré ci-dessous :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
{
  "key": "ctrl+o",
  "command": "workbench.action.files.openFolder",
  "when": "!isMac"
},
{
  "key": "cmd+o",
  "command": "workbench.action.files.openFolder",
  "when": "isMac"
}
Depuis la version 1.17, l'éditeur de code de Microsoft fait des suggestions automatiques de chemin d'accès pendant l'importation de fichiers et modules. Cette fonctionnalité avait été activée pour JavaScript et TypeScript, mais depuis, lors Microsoft a travaillé pour la prendre en charge pour d'autres langages. Et dans cette nouvelle version, cette fonctionnalité est maintenant disponible lorsque vous tapez du code dans un fichier CSS, SCSS ou Less.

Comme autre nouveauté, on peut encore citer l'évaluation conditionnelle en JSON, avec la prise en charge des mots-clés de schéma 'if', 'then' et 'else'. En effet, l'extension de langage JSON intégrée prend désormais en charge le nouveau schéma JSON Schema Draft-07, dont les ajouts les plus intéressants sont les mots-clés if, then, else pour permettre l'évaluation conditionnelle de schéma. Ci-dessous, une illustration de cette fonctionnalité :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
{
    "type": "integer",
    "minimum": 1,
    "maximum": 1000,
    "if": { "minimum": 100 },
    "then": { "multipleOf": 100 },
    "else": {
        "if": { "minimum": 10 },
        "then": { "multipleOf": 10 }
    }
}
Avec Visual Studio Code 1.27, l'Explorateur de scripts chargés est désormais intégré dans l'éditeur de code et donc disponible pour plus d'extensions de débogage. En fait, pendant plus d'un an, l'explorateur de scripts chargés dans la vue Débogage a été fourni par l'extension de débogage Node.js et n'était pas disponible pour les autres débogueurs. Dans cette version de VS Code, Microsoft a ajouté la vue des scripts chargés (Loaded Scripts) en tant que fonction de débogage intégrée. Ce qui veut dire, d'après Microsoft, que toutes les extensions de débogage qui ont la notion de "scripts" pourront prendre en charge l'accès à leurs scripts dans une vue mise à jour dynamiquement. En outre, certains problèmes de l’ancien explorateur de scripts chargés ont été corrigés.

Ce n'est pas encore la liste exhaustive des nouveautés et améliorations de VS Code 1.27. Vous trouverez donc bien d'autres nouveautés et plus de détails sur le site officiel de l'éditeur de code.

Télécharger Visual Studio Code 1.27

Source : Blog Visual Studio Code

Et vous ?

Utilisez-vous VS Code ? Que pensez-vous de ces nouveautés ?
Lesquelles appréciez-vous le plus ? Et quelles sont celles que vous attendez encore ?

Voir aussi :

Microsoft parle déjà de Visual Studio 2019, l'entreprise dévoile ses objectifs pour la prochaine version majeure de son EDI
La deuxième préversion de Microsoft Visual Studio 2017 version 15.8 est disponible : voici l'essentiel des nouveautés qu'elle apporte
Microsoft annonce la disponibilité de Visual Studio 2017 version 15.7 : un tour d'horizon des nouveautés de l'EDI
Feuille de route de Visual Studio 2017 : Microsoft donne un aperçu des prochaines fonctionnalités pour les deuxième et troisième trimestres 2018
Visual Studio Code 1.26 est disponible, avec de petites nouveautés pour faciliter la vie aux développeurs
13  0 
Avatar de ShigruM
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 06/09/2018 à 16:35
existe t'il un moyen ou une extension pour avoir une barre de commande comme dans tous les autres ide, comme visual studio 2016 par exemple
juste en dessous de la barre de menu :
0  0 
Avatar de Golfy
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 07/09/2018 à 13:58
Je plussoie : la seule extension que je connaisse, apportant un semblant de menu avec icône est "shortcut menu bar"... mais c'est loin d'être satisfaisant.
0  0 
Avatar de Michael Guilloux
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 09/10/2018 à 17:08
Visual Studio Code 1.28 est disponible
Un aperçu des nouveautés dans l'éditeur de code open source et multiplateforme de Microsoft

Conformément à sa tradition, l’équipe de Visual Studio Code vient de publier une nouvelle mise à jour mensuelle : la version 1.28, qui intègre toutes les améliorations et nouveautés introduites dans l'éditeur de code au mois de septembre. Dans les versions précédentes, Microsoft a mis beaucoup plus l'accent sur des améliorations pour la productivité et l’expérience utilisateur plutôt que sur l’ajout de fonctionnalités majeures. Dans VS Code 1.28, le géant du logiciel dit avoir travaillé pour satisfaire à des plusieurs demandes de fonctionnalités faites par la communauté. Comme résultat, la nouvelle version de l'éditeur de code introduit de nouvelles petites fonctionnalités.

Sans fournir de liste exhaustive de nouveautés, parmi celles qui sont mises en avant, on peut commencer par souligner un changement qui ne passera pas inaperçu auprès des utilisateurs. Visual Studio Code fournit désormais des icônes de fichiers personnalisés pour certains des types de fichiers les plus populaires, y compris C#, Python, HTML, CSS, React et Ruby, entre autres. Sous MacOS et Windows, ces icônes apparaîtront dans l'explorateur de fichiers lorsque la taille des fichiers sera moyenne ou grande. Pour les icônes de petite taille, Microsoft a décidé de conserver le logo de VS Code en tant qu’icône.


Avec VS Code 1.28, vous pouvez maintenant définir la portée des snippets à un projet et les partager avec votre équipe. Pour cela, il suffit d'utiliser la commande Preferences: Configure User Snippets ou créer un fichier *.code-snippets dans le dossier .vscode. Précisons que les snippets de projet fonctionnent comme les autres. Ils apparaissent dans IntelliSense et dans l'action Insert Snippet où ils ont maintenant leur propre catégorie.


Comme autre nouveauté, Microsoft a introduit dans cette version la possibilité d'utiliser la touche Tab pour parcourir facilement les suggestions IntelliSense, après avoir défini le paramètre "editor.tabCompletion": "on". En appuyant sur la touche Tab, l'éditeur insère la prochaine suggestion IntelliSense alors que les touches Shift+Tab permettront d'insérer la suggestion précédente. C'est ce qu'illustre l'image animée suivante :


Une nouvelle commande Go to Last Edit Location (workbench.action.navigateToLastEditLocation) a également été ajoutée dans VS Code 1.28 pour accéder rapidement à l'emplacement de votre dernière modification dans un fichier. Le raccourci clavier par défaut est Ctrl+K Ctrl+Q sous Windows/Linux.

Une autre nouvelle commande Save without Formatting (workbench.action.files.saveWithoutFormatting) peut être utilisée pour enregistrer un fichier sans changer la mise en forme existante. Cela est utile quand vous éditez, hors de vos projets normaux, un fichier qui peut avoir des conventions de formatage différentes. Le raccourci clavier par défaut pour cette action est Ctrl+K S.

VS Code 1.28 vient encore avec des améliorations Git, notamment une meilleure gestion des conflits de suppression. Ces conflits ont toujours été détectés par VS Code. Mais maintenant, il existe un meilleur flux d’interface utilisateur pour les gérer. Vous verrez la version non supprimée lors de l’ouverture du changement et vous aurez la possibilité de décider s'il faut supprimer le fichier ou le conserver.


Parfois, après l'importation d'un fichier, vous désirez renommer le fichier pour lui donner un meilleur nom. Si cela vous est déjà arrivé, VS Code permet désormais de renommer un fichier JavaScript ou TypeScript via son chemin d'importation.


Entre autres nouveautés, on soulignera aussi, côté pliage de code, que les listes multilignes, les blocs de code et les codes HTML sont désormais pliables dans les fichiers Markdown. Comme d'habitude, vous trouverez plus de détails sur les nouveautés de VS Code sur le site officiel de l'éditeur de code.

Télécharger la dernière version de Visual Studio Code

Source : Blog Visual Studio Code

Et vous ?

Utilisez-vous VS Code ? Que pensez-vous de ces nouveautés ?
Lesquelles appréciez-vous le plus ? Et quelles sont celles que vous attendez encore ?

Voir aussi :

Microsoft lance une extension pour la gestion des pull requests GitHub directement dans Visual Studio Code, elle est disponible en préversion
Visual Studio 2017 version 15.9 Preview 3 est disponible en téléchargement et apporte le support ARM64 pour les applications UWP
Microsoft parle déjà de Visual Studio 2019, l'entreprise dévoile ses objectifs pour la prochaine version majeure de son EDI
Visual Studio Code 1.27 est disponible : un aperçu des nouveautés dans l'éditeur de code open source et multiplateforme de Microsoft
Feuille de route de Visual Studio 2017 : Microsoft donne un aperçu des prochaines fonctionnalités pour les deuxième et troisième trimestres 2018
12  0 
Avatar de visithierry
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/10/2018 à 10:16
Salut,
Cette question n'a peut être pas sa place ici, mais il y a un truc qui me chiffonne depuis que j'utilise VS Code.

En fait VS Code c'est un navigateur Chrome (version 61)???

Quand on va dans [Aide -> Activer / Désactiver les outils de développement] on voit très clairement que la fenêtre principale de l'EDI n'est rien d'autre qu'une page web !

Bon j'ai pas a m'en plaindre, il fait son boulot et c'est gratuit, mais ça me fait bizarre...

Et pourquoi un outil de chez Microsoft est basé sur Chrome et pas sur Edge ???
0  0 
Avatar de goldbergg
Membre actif https://www.developpez.com
Le 12/10/2018 à 10:45
En faite VS code utilise Blink, qui est bien le moteur de rendu utilisé par chrome, mais aussi par Opera et Vivaldi (entre autre) pour la gestion de son interface graphique, il est donc normale de pouvoir y voir certaine similitude.
VS code n'est pas une sur-couche a Chrome, ils partagent juste un certains composant.

Pour la petite histoire, Vs Code est basé sur Electron, qui est un framework qui permet de développé des client lourd multi plateforme via les outils du web (Html/CSS/Javascript), pour ce faire Electron utilise Blink pour le rendu et Node.js pour l'exécution du JS.
1  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 12/10/2018 à 10:48
Bonjour,

C'est une application JavaScript, portée en application native grâce à Electron. C'est à la mode.
Une application de ce style embarque le moteur JavaScript (ce qui permet d'interpréter le JS) et le moteur "simple" à importer, c'est le WebKit.
Note : il existe une version de Chrome, appelée Chromium, qui est entièrement libre. Le navigateur Chrome est une version patchée de Chromium, pour y intégré les "ajouts" de Google.
1  0 
Avatar de Patrick Ruiz
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 13/11/2018 à 18:45
Visual Studio Code 1.29 est disponible :
Aperçu des nouveautés dans l’éditeur de code open source et multiplateforme de Microsoft

Nouveau mois ... Nouvelle mise à jour de l’éditeur de code open source et multiplateforme de la firme de Redmond : Visual Studio Code 1.29 est disponible pour Windows, Mac et Linux. Au menu de l’édition October 2018 de Visual Studio Code, on retrouve principalement des améliorations qui touchent à l’expérience utilisateur et à la productivité.

Visual Studio Code 1.29 prend en charge la recherche multi lignes. La fonctionnalité est utile pour parcourir de façon automatique des fichiers à la recherche de mots consécutifs qui s’étalent sur plusieurs lignes. Un développeur qui a de la peine à localiser une section de code particulière peut s’en servir. Illustration avec un motif de recherche constitué des balises <body> et </body>. Cette fonctionnalité s’appuie sur ripgrep – un outil open source de recherche récursive d’expressions régulières au sein de fichiers. À noter qu’il est possible de configurer ripgrep pour qu’il fasse usage du moteur regex PCRE2. Microsoft précise à ce propos que seules les expressions régulières valides en JavaScript sont prises en charge.


La nouvelle mouture de l’éditeur de code introduit les consoles de débogage multiples. « Lors du débogage des sessions multiples, nous affichons désormais leurs sorties sur des consoles différentes. Il est alors plus aisé de savoir quelle session de débogage est responsable de quelle sortie », écrit la firme de Redmond.


Les versions antérieures de l’éditeur de code open source permettaient déjà de retrouver toutes les références d’une fonction ou d’une variable. Visual Studio Code 1.29 fait mieux en permettant de lister ces dernières au sein d’une vue latérale dédiée, ce qui ajoute en flexibilité quant à ce qui concerne les opérations de tri.


Le débogage peut s’avérer être une opération douloureuse lorsqu’on n’a pas la maîtrise des outils à sa disposition. L’éditeur de code open source est accompagné de guides de prise en main. Plusieurs scénarios sont couverts, ce, pour plusieurs langages et frameworks d’usage courant. Avec Visual Studio Code 1.29, des guides pour PHP, Python et Ruby on Rails viennent allonger la liste de ceux déjà disponibles.

Il est loin de s’agir de la liste exhaustive de toutes les nouveautés livrées avec Visual Studio Code 1.29. On peut encore faire un crochet sur les avancées réalisées sur l’espace de travail, notamment, la prise en charge du Dark mode sur macOS Mojave. Plus de détails dans la note de version du géant de la Tech.

Source : Notes de version Visual Studio Code 1.29

Et vous ?

Faites-vous usage de l’éditeur de code open source de Microsoft ? Que pensez-vous de ces nouveautés ?

Comment les comparez-vous à celles disponibles sur d’autres éditeurs que vous utilisez ?

Voir aussi :

Microsoft lance une extension pour la gestion des pull requests GitHub directement dans Visual Studio Code, elle est disponible en préversion
Visual Studio 2017 version 15.9 Preview 3 est disponible en téléchargement et apporte le support ARM64 pour les applications UWP
Microsoft parle déjà de Visual Studio 2019, l'entreprise dévoile ses objectifs pour la prochaine version majeure de son EDI
Visual Studio Code 1.27 est disponible : un aperçu des nouveautés dans l'éditeur de code open source et multiplateforme de Microsoft
Feuille de route de Visual Studio 2017 : Microsoft donne un aperçu des prochaines fonctionnalités pour les deuxième et troisième trimestres 2018
12  0 
Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 13/12/2018 à 10:05
Microsoft annonce la disponibilité de Visual Studio Code 1.30, petit aperçu des nouveautés et améliorations
apportées par l'éditeur

Plan de travail

Entrée de recherche multiligne

Dans la mise à jour précédente, Microsoft avait ajouté la prise en charge de la recherche multiligne. Cette fois-ci, Microsoft a amélioré la recherche UX pour la rendre plus facile à utiliser. Vous pouvez désormais effectuer une recherche avec du texte multiligne sans avoir à écrire une expression régulière. Tapez Maj + Entrée dans la zone de recherche pour insérer une nouvelle ligne. La zone de recherche s'agrandira pour afficher votre requête multiligne complète. Vous pouvez également copier et coller une sélection multiligne de l'éditeur dans le champ de recherche.


Titre et barre de menus personnalisés sous Linux par défaut

Au fil des versions, Microsoft a amélioré l’accessibilité et la possibilité de personnaliser les thèmes des menus sous Windows via le titre et la barre de menus. Alors que cette possibilité était optionnellement disponible sous Linux, elle sera désormais activée par défaut dans cette version.


Pour utiliser la barre de titre native, vous pouvez définir window.titleBarStyle sur native.

Menus déroulants

Lorsque la barre de menus personnalisée est activée, les menus ne peuvent être affichés que dans la fenêtre Code VS. Auparavant, les menus pouvaient être coupés par les limites de la fenêtre. Cela a maintenant été résolu en faisant défiler les menus contextuels lorsque cela est nécessaire.


Menu de débordement de la barre de menus

La barre de menus comporte également un nouveau menu de débordement (...) lorsque la largeur de votre fenêtre n’est pas suffisante pour afficher la barre de menus et le titre de votre fenêtre.


Intégration Git

Changer l'action de clic par défaut

Vous pouvez maintenant modifier l'action par défaut lorsque vous cliquez sur un fichier dans la vue Contrôle source. Par défaut, VS Code ouvre la vue Diff, mais en définissant git.openDiffOnClick sur false, le fichier s'ouvre dans un éditeur standard.

Push ou sync sur commit

Un nouveau paramètre git.postCommitCommand vous permet d’ajouter ou de synchroniser votre référentiel après une validation. Les valeurs disponibles sont none (par défaut), push et sync.

Les langages

TypeScript 3.2

VS Code inclut désormais TypeScript 3.2.2. Cette version apporte de nouvelles fonctionnalités intéressantes, notamment la saisie stricte de bind, call et apply et la prise en charge de BigInt. La mise à jour TypeScript corrige également certains bogues importants et inclut de nouvelles fonctionnalités et améliorations d'outils.

Amélioration de l'affichage des rappels JavaScript et TypeScript

Les rappels anonymes JavaScript et TypeScript étaient tous précédemment nommés <function> dans la vue Outline, la vue de fil d'Ariane et la liste des symboles du document. Cela rendait impossible de dire quelle fonction vous recherchiez vraiment:


À partir de TypeScript 3.2, VS Code affiche désormais plus de contexte pour les fonctions de rappel afin que vous puissiez les différencier:


Débogage

Configuration de débogage initiale simplifiée

Microsoft a cherché à simplifier le fichier launch.json généré pour nos extensions de débogage les plus courantes. L'objectif était de faciliter la prise en main de la configuration du débogage. L'éditeur explique que cela signifiait masquer les attributs de configuration de lancement inutiles et utiliser l'interface utilisateur de sélection rapide pour une meilleure interaction de l'utilisateur lors de la génération du fichier launch.json initial.

Les consoles de débogage peuvent être supprimées

Depuis la version précédente, lors du débogage de plusieurs sessions de débogage, plusieurs consoles de débogage sont affichées, une pour chaque session. Il est maintenant possible de supprimer ces consoles lorsque la session correspondante n'est plus active en effaçant le contenu de cette console de débogage. Microsoft n'a pas ajouté de commandes explicites pour gérer le cycle de vie d'une console de débogage, car l'éditeur estime que l'approche actuelle sera plus intuitive et plus facile à utiliser.

Amélioration des variables d'entrée utilisateur pour les configurations de débogage

Microsoft a amélioré et généralisé le concept de variables launch.json qui invitent à la saisie de l'utilisateur.

Débogage à partir de l'explorateur de processus

Il est maintenant possible de lancer le débogage des processus Node.js à partir de VS Code Process Explorer (Developer: Open Process Explorer) à l’aide de l’action de menu contextuel Debug.

Ci-dessous, vous pouvez voir la connexion à un processus Node.js démarré à partir du terminal intégré.


Les extensions

Installer les versions précédentes

Vous pouvez maintenant revenir à une version précédente d'une extension s'il y a des problèmes avec la version actuelle. VS Code fournit une action Installer une autre version sur une extension installée qui affiche une liste déroulante des versions disponibles.


Hôte d'extension ne répondant pas

VS Code exécute des extensions dans un processus Node.js distinct - l'hôte d'extension. Cela isole le code d’extension de VS Code lui-même, mais n’isolera pas les différentes extensions les unes des autres. En raison de la nature à thread unique de JavaScript, une extension peut, de gré ou de force, monopoliser le thread d'hôte d'extension, bloquer toutes les autres extensions et rendre les opérations non réactives.

VS Code surveille maintenant l’hôte d’extension et s’il ne répond plus, il commence à profiler l’hôte d’extension. Lorsqu'une extension est identifiée comme étant la cause de l'absence de réponse, une notification minimisée apparaît qui encourage l'utilisateur à signaler un problème:

Citation Envoyé par Microsoft
En tant qu'utilisateur, gardez un œil sur l'icône de la cloche dans la barre d'état car la notification est petite. En tant qu'auteur d'extension, si vous recevez une notification signalant un problème, veuillez consulter ce guide qui explique ce qui s'est passé et comment ouvrir le profil de CPU attaché au problème.
Source : Microsoft

Voir aussi :

Visual Studio 2019 Preview 1 est disponible et prend en charge la recherche approximative, pour mieux vous aider à trouver ce que vous cherchez
TIOBE : Visual Basic.Net devient plus populaire que C# et Python fait son entrée dans le top 3 de l'index TIOBE de décembre 2018
Sortie des Qt Visual Studio Tools 2.3, avec le débogage des applications QML et la possibilité de compiler à l'avance les applications QML
Visual Studio 2017 version 15.9 est disponible et s'accompagne de la possibilité de revenir dans un état précédent lors d'un débogage C++
Microsoft livre un aperçu des nouveautés de C# 8.0, et envisage de commencer à livrer cette version dans les préversions de Visual Studio 2019
13  0 
Avatar de Bill Fassinou
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 07/02/2019 à 1:11
Visual Studio Code 1.31 est disponible
et permet désormais d'installer des extensions sans redémarrer l'éditeur

Microsoft vient de publier la version 1.31 de Visual Studio Code (VS Code) de janvier 2019. Cette mise à jour de janvier apporte, selon l’équipe de développement, un certain nombre de correctifs et quelques nouvelles fonctionnalités. Elle a indiqué que le travail principal s’est concentré sur environ neuf points essentiels dont l’amélioration de l’interface utilisateur de l'arborescence ainsi que la sortie de problèmes multilignes. Il y a quelques jours, la firme présentait sa feuille de route de 2019 pour VS Code. Dedans, l’équipe annonçait vouloir concentrer ses efforts sur six points stratégiques pour rendre l’éditeur facile d’utilisation et facile d’accès pour tous les développeurs.

Pour cela, elle liste les points suivants : devenir le meilleur éditeur sur le marché pour quiconque s’appuie sur les fonctionnalités d’accessibilité ; mettre en avant la performance, l’évolutivité, la facilité de maintenance, la sécurité ; s’attaquer à certaines des fonctionnalités les plus recherchées par l’utilisateur ; le polissage et les rafraîchissements constants du design ; l’amélioration progressive des fonctionnalités déjà existantes et l’activation des extensions qui ont des exigences d’extensibilité plus larges. Pour cette mise à jour de janvier 2019, l’équipe espère avoir intégré un certain nombre de mises à jour significatives.

Ces mises à jour abordent l’espace de travail où un nouveau mode Zen masque les numéros de lignes et un nouveau mode Screencast intégré affiche les frappes au clavier. L’éditeur a subi également beaucoup d’améliorations essentiellement au niveau de la sélection intelligente et le réglage de l’emplacement de référence CodeLens. Un nouveau terminal est intégré pour la prise en charge de l’API ConPTY sur Windows. Comme l’a annoncé la feuille de route pour les extensions, elles pourront désormais être installées et activées sans que vous n’ayez besoin de redémarrer VS Code. Cependant, l’équipe fait savoir que cela n’est pas valable pour certains types d’extensions.


« Certaines extensions nécessitent un rechargement en raison de pointd de contributions externes. Cela nécessite une adoption par les propriétaires de points de contribution externes en écoutant l'événement extensions.onDidChange », fait-elle remarquer. Dans l’espace de travail, plusieurs améliorations et nouveautés sont illustrées. L’équipe parle de l’ajout d’un nouveau widget d'arborescence pour améliorer la navigation et pour plus de performances, d’une amélioration de la navigation au clavier et l’introduction d’une nouvelle combinaison de touches Ctrl+A (Cmd+A pour Mac) qui vous permet dans une arborescence d’étendre la sélection de cette arborescence de manière hiérarchique.

Le panneau Problèmes affiche désormais les messages de diagnostic multiligne sur des lignes séparées et le menu Go a été amélioré pour apporter désormais plus d’actions. De plus, il existe un nouveau mode Screencast dans VS Code comme mentionné plus haut, qui met en évidence la position du curseur et les frappes au clavier ; un outil que l’équipe juge très utile pour réaliser des démonstrations. L’éditeur quant à lui, apporte les sélections intelligentes, les références CodeLens et les historiques de références. L’historique de références fait apparaître la sélection rapide avec les recherches précédentes, ce qui permet de les relancer rapidement et concernant les références CodeLens, lorsque vous sélectionnez une référence CodeLens, un éditeur de coup d'œil s'ouvre.

Ceci peut maintenant être contrôlé avec le réglage references.preferredLocation. Ses options sont peek et view, ce dernier montre les références dans la nouvelle vue. Le terminal intégré possède un support de refoulement qui encapsulera et déroulera les lignes lorsque le terminal sera redimensionné horizontalement. L’API Windows ConPTY, si elle est activée, vous permettra de résoudre de nombreux problèmes avec le terminal Windows notamment en ce qui concerne la prise en charge des couleurs, les applications interactives et les shells prenant en charge les séquences VT de manière native. Les variables d’entrée sont introduites côté débogages et tâches pour permettre de demander la saisie de l’utilisateur dans les configurations de tâche ou de débogage.

Enfin, les données personnalisées HTML et CSS et sont désormais prises en charge et vous pouvez également ouvrir des ressources dans le navigateur grâce à une nouvelle API vscode.env.openExternal. Il existe beaucoup d’autres fonctionnalités dans cette version du logiciel open source de Microsoft qui ont été citées dans sa note de version sur son site officiel. Des internautes estiment que VS Code est en train de devenir peu à peu leur éditeur de code préféré en raison des améliorations qu’elle apporte à chaque mise à jour. Ils sont surtout ravis de la possibilité de pouvoir installer et utiliser des extensions sans redémarrer l’éditeur.

Source : VS Code

Et vous ?

Que pensez-vous des nouveautés de cette version de VS Code ?

Voir aussi

L'équipe de VS Code présente sa feuille de route pour 2019 avec l'intention de rendre des parties de l'éditeur détachables et plus encore

Visual Studio Code 1.26 est disponible avec de petites nouveautés pour faciliter la vie aux développeurs

Visual Studio Code 1.27 est disponible : un aperçu des nouveautés dans l’éditeur de code open source et multiplateforme de Microsoft

Visual Studio Code 1.28 est disponible : un aperçu des nouveautés dans l’éditeur de code open source et multiplateforme de Microsoft

Visual Studio Code 1.29 est disponible : aperçu des nouveautés dans l’éditeur de code open source et multiplateforme de Microsoft
12  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web