États-Unis : plus de 60 % des professionnels de l'IT estiment qu'ils sont mal rémunérés
D'après une étude de Blind

Le , par Coriolan

117PARTAGES

16  0 
Aux États-Unis, les professionnels du domaine de l’IT font partie de la catégorie des employés les mieux payés sur le marché de travail et bénéficient d’un lot d'avantages. Toutefois, l’argent ne rime pas forcément avec la satisfaction. Lorsqu’il s’agit de la rémunération, une étude a montré qu’un tiers des professionnels de l'IT en Amérique du Nord et en Europe veulent changer d'emploi avec pour motif principal d'obtenir un meilleur salaire. Une autre étude menée par Blind confirme ce constat puisque plus de 60 % des employés de la tech estiment qu’ils ne sont pas assez payés, malgré le fait qu’ils perçoivent en moyenne 135 000 $ dans les grandes villes américaines.


« C’est une industrie où les stagiaires gagnent plus de 50 dollars l’heure, les nouveaux diplômés peuvent toucher 100 000 dollars avec des primes à la signature, et le salarié moyen gagne le double du salaire moyen aux États-Unis. » a rapporté Quartz.

L’étude qui a concerné 6000 employés montre à quel point ils sont satisfaits de leur salaire dans chaque entreprise. Les 5 entreprises de tech avec le plus haut pourcentage d’insatisfaction ont toutes un point commun : elles ont été fondées avant 1998.

Avec 80 % le taux d’insatisfaction, Cisco a été l’entreprise avec le plus haut pourcentage de salariés mécontents. En général, les employés de Cisco, Intel, Expedia, VMware et Microsoft ont été les plus susceptibles de déclarer qu’ils ne gagnent pas assez d’argent. D’un autre côté, les employés de Facebook ont été plus susceptibles de dire qu’ils sont surpayés, avec 13,8 % estimant que leur employeur a été très généreux. Netflix bénéficie aussi d’un grand pourcentage de satisfaction puisque 81 % des employés ont informé Blind qu’ils ont été rémunérés de manière juste.

Cette étude indique une tendance d’insatisfaction des professionnels de l’IT malgré le fait qu’ils perçoivent l’un des salaires les plus importants disponibles sur le marché. Cette insatisfaction est due principalement à la concentration de ces employés dans les villes où le coût de vie est le plus élevé aux États-Unis. À San Francisco, la seule ville où le salaire moyen (142 000 $) dépasse le salaire moyen global, le coût de vie a augmenté de façon astronomique, une tendance qui s’est fait sentir aussi dans les autres hubs américains de la technologie. Cette situation a poussé un employé de Twitter à déclarer que son salaire de 160 000 dollars lui permettait à peine de subsister en Silicon Valley.

« Je ne suis pas devenu un ingénieur en informatique pour essayer de joindre les deux bouts, » dit-il au quotidien britannique The Guardian.

L’employé dit avoir été contraint à payer 3000 dollars par mois pour louer un appartement de deux chambres à coucher qu’il partage avec sa femme et deux enfants.

Avec la flambée des prix des logements à San Francisco, une étude publiée cette année par Trulia informe que les programmeurs de cette ville peuvent se permettre d’acheter 5 % seulement des maisons en vente. La raison est simple, le prix moyen d’une maison à San Francisco dépasse 1 million de dollars, alors que les programmeurs gagnent en moyenne 122 993 $.

Au niveau global, le marché mondial affiche de grands contrastes. Si les données sont ajustées pour tenir compte du coût de la vie dans chaque ville, le salaire d'un professionnel de l'IT à San Francisco est 67 % plus élevé que celui d'un Parisien.

En France, les salaires restent plus élevés à Paris, du moins en partie parce que le coût de la vie y est significativement plus élevé. Developpez s’est appuyé sur ce détail et a publié une étude pour vérifier si certaines technologies étaient relativement mieux payées à Paris qu'en province ou vice versa. L’étude a montré incontestablement que les langages Typescript, Go et Ruby sont les mieux rentables. En général, à Paris, les langages récents et à la mode, ça rapporte beaucoup plus que les langages comme Java qui sont pourtant très demandés. Seul cas notable, Delphi reste le seul langage mieux payé en province qu’à Paris. L’étude en entier peut être consultée ici.

Source : cnbc

Et vous ?

Que pensez-vous de ces résultats  ?
Pensez-vous que le même constat peut être tiré en France ?
Ou bien les informaticiens sont très bien payés dans l'Hexagone ?

Voir aussi :

Un tiers des professionnels de l'IT en Amérique du Nord et en Europe veulent changer d'emploi avec pour motif principal d'obtenir un meilleur salaire
À coût de la vie égal, le salaire d'un professionnel de l'IT à San Francisco est 67 % plus élevé que celui d'un Parisien, d'après une étude de Hired
Emploi informatique : pourquoi voudriez-vous changer de job en 2018 ?
Étude sur les salaires des offres d'emploi en 2016, TypeScript, Go et Ruby sont les mieux payés

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/08/2018 à 14:41
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Que pensez-vous de ces résultats  ?
L'être humain est un éternel insatisfait donc rien de surprenant.
Comme le post le dit très bien, c'est à mettre en relation avec le coût de la vie de là où on se trouve et les coûts dans la Sillicon Valley atteignent des sommets et continuent de grimper.
Du coup, même si cela peut paraître paradoxal, on vit tout juste correctement avec 140k$/an là bas donc on n'a pas le sentiment de gagner beaucoup.

A cela, il faut ajouter les sollicitations permanentes du marché du travail où on nous propose tjrs de changer de job pour gagner plus.
A force de se voir proposer 20% de plus ailleurs 200x/mois, on finit par penser qu'on est pas bien payer là où on est et ce, peut importe le salaire que l'on a.

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Pensez-vous que le même constat peut être tiré en France ?
Le constat est déjà fait en France et on en parle beaucoup sur dvp et c'est bien pire.
Le salaire des dev en France est particulièrement bas par rapport au niveau d'étude et aux supposées tensions du marchés du travail.

Pour un BAC+5, débuter sa carrière pour 29k€/an est particulièrement faible en comparaison d'autres branches avec les même niveau d'étude.
De plus, la carrière technique est incroyablement dévalorisée en France où il est particulièrement difficile de continuer à faire du dev passer 35 ans. (et encore, je suis large)

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Ou bien les informaticiens sont très bien payés dans l'Hexagone ?
Question doublon avec la précédente.
Même si les salaires sont assez bas au vu des études requises, on a la chance de pouvoir changer de job incroyablement facilement. (tant qu'on a moins de 35 ans)
C'est un luxe comparer à d'autres branches
12  0 
Avatar de Mouke
Membre averti https://www.developpez.com
Le 08/08/2018 à 10:49
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
les hommes on leurs donne la main ils veulent le bras.

je suis d'origine algérienne et je suis en France depuis quelques mois maintenant.
Mon salaire et surement a un plus faible de par mon origine arabe par rapport à un vrai français mais il reste bien meilleur qu'en Algérie.

Les gens en veulent toujours plus, mais ils auraient connu l’Algérie ils en demanderais pas trop.
Des salaires > 30000€ les mecs et vous osez vous plaindre ? vous savez déjà quel est le salaire moyen en France ? et 30000€ juste pour écrire sur un clavier, non parce que des métier moins payer qui vous détruise la santé je peut vous donner ceux de mes frères (ouvriers sidérurgiste)
J'aimerais bien vous y voir a soulever des métaux dans les fournaises extrême....toute la journée !
c'est sur 30000€ assis dans un bureau a taper sur un clavier c'est un métier difficile, il vous en faut plus... mes frères eux gagne 200€/mois en Algérie.

SVP soyez décent, parce que quand je vous lit je suis indigné, j'ai même honte pour vous.
Simple logique d'économie de base. Je me compare à ma soeur qui est agent d'entretien dans un centre thermal.
  • Si on échange nos métiers, je serais certains moins efficace mais je peux faire son job, au moins la base. Par contre elle sera purement incapable de faire ne serait-ce qu'un Hello World. Mon salaire reflète le fait que j'ai une compétence atypique.
  • Si ma soeur n'est pas contente et quitte son emploi, il y aura 15 personnes qui attendront pour prendre sa place. Si je quitte mon emploi, il y aura 15 entreprises pour me recruter, alors que mon employeur devra trouver une nouvelle personne (on parle de mois de délais), puis la former (encore des mois). Mon salaire reflète la forte demande de mon profil.
  • Il y a aussi le principe de la valeur ajouté. Je ne suis pas payé en fonction de ce que je fais mais en fonction de ce que je rapporte.


Alors ouais, c'est très froid comme raisonnement. Mais c'est ça, la réalité.
12  2 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/08/2018 à 15:10
Citation Envoyé par 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ Voir le message
c'est la même chose que quand j'ai commencé en 2000...
J'ai débuté en 2005 et le salaire de départ est tjrs le même.
Du coup, avec l'inflation, on peut même dire que la situation empire car le coût de la vie augmente et le salaire de départ n'évolue pas.
8  0 
Avatar de Anselme45
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/08/2018 à 15:32
Plus de 60 % des professionnels de l'IT estiment qu'ils sont mal rémunérés
Et encore une étude à la c...

Personnellement, dans mon entourage, le 100% des professionnels de l'IT (comme tous les autres salariés de l'infirmière à la boulangère en passant par le facteur de ma rue) estiment qu'ils sont mal rémunérés. Et j'ai pas besoin de faire une étude pour l'affirmer!

Après les grands exemples aux salaires mirifiques avec des conditions de travail de rêve allant de la juvénile belle blonde qui apporte le petit dej au lit du développeur jusqu'à la Ferrari mise à disposition comme voiture de fonction, c'est juste de la poudre aux yeux... De la com de la part de sociétés "à la mode Tesla" qui veulent que le monde entier parle d'eux.

La très grande majorité des développeurs (que cela soit en France, en Californie ou en Laponie) travaillent pour des salaires qui n'ont rien de mirobolants et dans des conditions qui ne font pas rêver grand monde!
6  0 
Avatar de Jamatronic
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/08/2018 à 15:42
Ah la la ! Le développeur français !

* Il est BAC + 5. Si possible "ingénieur".
* Mais il est payé comme un BAC + 3
* Et il réalise quotidiennement des tâches de niveau BAC - 3 (se servir d'APIs et autres SGBDr pour faire du CRUD, par exemple).

Et il râle parce qu'il n'est payé "que" comme un BAC + 3.

Je hais les golios qui se plaignent alors qu'ils n'ont rien d'autre à faire que se lever le matin pour être heureux.
6  0 
Avatar de Ekolamar
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/08/2018 à 10:15
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
c'est l'expérience qui parle.
quand tu sera comme moi, que tu aura de l'expérience, et que tu auras voyager d'en d'autres pays dans le monde tu comprendra.

tous ce que j'ai dit c'est la simple constatation, les informaticien sont absolument pas modeste....comme toi au passage, l'informatique est un métier mal payé comparé aux autres métier de l’ingénierie, considéré comme des pisseurs de code. Il n'empeche que c'est du vécu, un ingénieur en informatique en France vit très bien comparé a ailleurs dans le monde, moi je suis en france depuis presque 1 ans, je gagne assez bien ma vie et je suis fonctionnaire dans une fac (emploie a vie) donc cela me convient amplement, je ne vis pplus dans le besoin. vas vivre dans le monde arabe et tu comprendra que ce n'est pas le même monde, la bas moins de 800€ pour vivre.

en france j'ai assez d'argent pour m'acheter 2.5 iphone X par mois
Ton expérience semble insuffisante, puisque tu parles d'informaticien comme on parle de choucroute. Il y a des informaticiens au SMIC ou moins, tout comme il y a (comme toi) des informaticiens dans des niveau de rémunération de début de cadre sup.
Tu indiques ne pas juger les autres alors que tu le fais dans chacun de tes messages.
Et je ne comprends pas quel est le but de tes interventions ? A quoi cela sert de venir critiquer les "informaticiens" qui, il est vrai, ne sont pas si mal lotis mais très très loin des rémunérations "insultantes" que l'on peut voir dans le bancaire (trader...) ou de ce qu'un haut fonctionnaire (coucou les cumulard) ou qu'un coopté (coucou Benalla sans aucune compétence particulière qui touche 10k net par mois avec un appartement de 130m² offert par l'Etat // s'applique aussi au fils Sarkozy qui se fait prendre au comex de l'HEPAD en ayant raté sa licence de droit...et ça paye beaucoup plus que 10k net...) peuvent avoir.

Je suis d'accord avec Scriuiw, tu cherches à niveler par le bas ici, le but recherché par tous est d'avoir un niveau de rémunération correspondant à ce qu'on rapporte : Quelqu'un que sa SSII facture 1000k€/jour, même si il est payé 60k€ brut/an, se fait arnaquer. Il n'y a aucune raison de ne pas réclamer ce à quoi on a "droit", si c'est pas toi qui l'as, ce sera quelqu'un d'autre, et pas sûr du tout qu'il en fasse meilleur usage ou en ait un plus grand besoin (grand patron ? actionnaire ?).

Si on pouvait se dire que ce que l'on ne touche pas servait à faire mieux vivre des pauvres, comme tu sembles le penser, beaucoup serait d'accord (mais là on parle de communisme et de redistribution des richesses) mais ce n'est pas le cas, si on te paye moins que ce que tu rapportes, tu vas juste enrichir encore plus ton n+3 , n+4 qui n'en ont pas du tout besoin (ils gagnent déjà 8-10 fois ton salaire minimum) ou les actionnaires de ta boite qui vont juste faire de l'optimisation fiscal et l'argent servira surtout à se payer des Porsche ou des yoatch quelque part dans les iles vierges...
6  0 
Avatar de Koko22
Membre actif https://www.developpez.com
Le 06/08/2018 à 15:54

Bien joué 7gy, exactement les deux points que j'allais évoqué
Sinon, que dire... ne soyez pas difficile envers mamadoudou. Moi aussi j'ai pensé pareil quand j'ai commencé à bosser. 8h45-18h30, et le plus fatigant c'est les transports. Aujourd'hui, je dois faire 9h37 - 18h02 (à la grosse louche), et je vais au boulot à pied, mais je marche beaucoup. Et je peste sur le salaire, car quand tu vois le gusse qui gesticule dans le bureau à côté et qui est payé / facturé plus par rapport à toi, tu t'aperçois que si ton travail ne vaut pas autant, ton brassage de vent devrait valoir plus.

La mode aujourd'hui : les DBO (grosso modo, les gourous de la RGPD), parfois des pantins de SSII en reformation, qui ne savent pas faire la différence entre une anonymisation et une pseudonimisation, mais qui derrière ont le double de ta factu.
Malheureusement la triste réalité... On est dans une société où il faut penser.... Et non réaliser. Les gens qui pensent sont bien payés et n'ont pas trop de compte en rendre. Les gens qui réalisent (Phénomène de bout de chaîne) sont souvent responsable pour les grands chefs de tous les problèmes.

L'Agilité dans les grands groupes Français est une fumisterie car la structure hiérarchique est tellement gigantesque que c'est pire que l'armée Mexicaine. J'ai vu un audit d'un projet soit disant en Agile et on voyait tous les soucis de l'organisation pyramidale.
Ca vend du consultant tant mieux...bien payé pendant que le pauvre développeur en chie avec son code des années 2000 (Refactorisé 1000 fois)
La méthode la plus communément utilisée est plus l'arrache, et pompier en mode "on fait au mieux" mais faut croire que cette méthode marche car les projets sont en prod
6  1 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/08/2018 à 17:07
Citation Envoyé par Koko22 Voir le message
L'Agilité dans les grands groupes Français est une fumisterie car la structure hiérarchique est tellement gigantesque que c'est pire que l'armée Mexicaine. J'ai vu un audit d'un projet soit disant en Agile et on voyait tous les soucis de l'organisation pyramidale.
De ce que j'ai pu côtoyé de l'Agile au Canada, la fumisterie n'est pas juste française.
Ce que j'ai vu de plus efficace, c'est dans une petite PME où il était déclaré ouvertement que leur méthode de gestion du développement était inspiré d'Agile. Et c'était pas mal ce que j'ai vécu de plus efficace même si c'est vrai qu'avec une équipe de moins de 10 personnes, c'est relativement facile de travailler ensemble.

Après, ça a été racheté et mettons que quand tu as des objectifs ou très flous ou impossibles, ça n'est plus vraiment aussi efficace.
Par impossible, c'était : on migre tout sur le logiciel de l'acheteur dans 3 mois.
Mais...
Le logiciel cible fait 70 % de choses de notre logiciel ??? Comment on explique la régression aux clients ?
Et ça prend une semaine pour migrer partiellement un client et il y en a des centaines ???
Il y a aussi le gars qui a fait l'estimation de la migration à genre 10 000 heures et qui a été remplacé par un autre gars plus compétent mais qui a sorti aussi une estimation équivalente : ça ne fait pas plaisir au petit chef, ça, de ne pas entendre ce qu'il voulait entendre pour satisfaire grand chef...
5  0 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/08/2018 à 16:11
Citation Envoyé par mamadoudou Voir le message
Perso j'estime que 31000 c'est bien payé pour un métier pas fatiguant (je suis assise toute la journée dans un bureau climatisé), quand on le compare a d'autres métiers comme celui de mon copain (ouvrier btp)
Pas fatiguant.. physiquement, ok. Mais ça ne t'arrive jamais d'être rincée le soir ?
5  1 
Avatar de dad3zero
Membre actif https://www.developpez.com
Le 03/08/2018 à 16:20
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
si tu veux comparer, il faut le faire par rapport aux métiers qui demandent le même niveau d'étude.
Ah, cette spécificité française qui fait primer pour un salaire un "niveau d'étude" plutôt que la valeur économique de la ressource…

Surtout dans un domaine où on considère la connaissance d'il y a 2 ans comme obsolète…
4  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web