États-Unis : plus de 60 % des professionnels de l'IT estiment qu'ils sont mal rémunérés
D'après une étude de Blind

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Aux États-Unis, les professionnels du domaine de l’IT font partie de la catégorie des employés les mieux payés sur le marché de travail et bénéficient d’un lot d'avantages. Toutefois, l’argent ne rime pas forcément avec la satisfaction. Lorsqu’il s’agit de la rémunération, une étude a montré qu’un tiers des professionnels de l'IT en Amérique du Nord et en Europe veulent changer d'emploi avec pour motif principal d'obtenir un meilleur salaire. Une autre étude menée par Blind confirme ce constat puisque plus de 60 % des employés de la tech estiment qu’ils ne sont pas assez payés, malgré le fait qu’ils perçoivent en moyenne 135 000 $ dans les grandes villes américaines.


« C’est une industrie où les stagiaires gagnent plus de 50 dollars l’heure, les nouveaux diplômés peuvent toucher 100 000 dollars avec des primes à la signature, et le salarié moyen gagne le double du salaire moyen aux États-Unis. » a rapporté Quartz.

L’étude qui a concerné 6000 employés montre à quel point ils sont satisfaits de leur salaire dans chaque entreprise. Les 5 entreprises de tech avec le plus haut pourcentage d’insatisfaction ont toutes un point commun : elles ont été fondées avant 1998.

Avec 80 % le taux d’insatisfaction, Cisco a été l’entreprise avec le plus haut pourcentage de salariés mécontents. En général, les employés de Cisco, Intel, Expedia, VMware et Microsoft ont été les plus susceptibles de déclarer qu’ils ne gagnent pas assez d’argent. D’un autre côté, les employés de Facebook ont été plus susceptibles de dire qu’ils sont surpayés, avec 13,8 % estimant que leur employeur a été très généreux. Netflix bénéficie aussi d’un grand pourcentage de satisfaction puisque 81 % des employés ont informé Blind qu’ils ont été rémunérés de manière juste.

Cette étude indique une tendance d’insatisfaction des professionnels de l’IT malgré le fait qu’ils perçoivent l’un des salaires les plus importants disponibles sur le marché. Cette insatisfaction est due principalement à la concentration de ces employés dans les villes où le coût de vie est le plus élevé aux États-Unis. À San Francisco, la seule ville où le salaire moyen (142 000 $) dépasse le salaire moyen global, le coût de vie a augmenté de façon astronomique, une tendance qui s’est fait sentir aussi dans les autres hubs américains de la technologie. Cette situation a poussé un employé de Twitter à déclarer que son salaire de 160 000 dollars lui permettait à peine de subsister en Silicon Valley.

« Je ne suis pas devenu un ingénieur en informatique pour essayer de joindre les deux bouts, » dit-il au quotidien britannique The Guardian.

L’employé dit avoir été contraint à payer 3000 dollars par mois pour louer un appartement de deux chambres à coucher qu’il partage avec sa femme et deux enfants.

Avec la flambée des prix des logements à San Francisco, une étude publiée cette année par Trulia informe que les programmeurs de cette ville peuvent se permettre d’acheter 5 % seulement des maisons en vente. La raison est simple, le prix moyen d’une maison à San Francisco dépasse 1 million de dollars, alors que les programmeurs gagnent en moyenne 122 993 $.

Au niveau global, le marché mondial affiche de grands contrastes. Si les données sont ajustées pour tenir compte du coût de la vie dans chaque ville, le salaire d'un professionnel de l'IT à San Francisco est 67 % plus élevé que celui d'un Parisien.

En France, les salaires restent plus élevés à Paris, du moins en partie parce que le coût de la vie y est significativement plus élevé. Developpez s’est appuyé sur ce détail et a publié une étude pour vérifier si certaines technologies étaient relativement mieux payées à Paris qu'en province ou vice versa. L’étude a montré incontestablement que les langages Typescript, Go et Ruby sont les mieux rentables. En général, à Paris, les langages récents et à la mode, ça rapporte beaucoup plus que les langages comme Java qui sont pourtant très demandés. Seul cas notable, Delphi reste le seul langage mieux payé en province qu’à Paris. L’étude en entier peut être consultée ici.

Source : cnbc

Et vous ?

Que pensez-vous de ces résultats  ?
Pensez-vous que le même constat peut être tiré en France ?
Ou bien les informaticiens sont très bien payés dans l'Hexagone ?

Voir aussi :

Un tiers des professionnels de l'IT en Amérique du Nord et en Europe veulent changer d'emploi avec pour motif principal d'obtenir un meilleur salaire
À coût de la vie égal, le salaire d'un professionnel de l'IT à San Francisco est 67 % plus élevé que celui d'un Parisien, d'après une étude de Hired
Emploi informatique : pourquoi voudriez-vous changer de job en 2018 ?
Étude sur les salaires des offres d'emploi en 2016, TypeScript, Go et Ruby sont les mieux payés


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 14:41
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Que pensez-vous de ces résultats  ?
L'être humain est un éternel insatisfait donc rien de surprenant.
Comme le post le dit très bien, c'est à mettre en relation avec le coût de la vie de là où on se trouve et les coûts dans la Sillicon Valley atteignent des sommets et continuent de grimper.
Du coup, même si cela peut paraître paradoxal, on vit tout juste correctement avec 140k$/an là bas donc on n'a pas le sentiment de gagner beaucoup.

A cela, il faut ajouter les sollicitations permanentes du marché du travail où on nous propose tjrs de changer de job pour gagner plus.
A force de se voir proposer 20% de plus ailleurs 200x/mois, on finit par penser qu'on est pas bien payer là où on est et ce, peut importe le salaire que l'on a.

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Pensez-vous que le même constat peut être tiré en France ?
Le constat est déjà fait en France et on en parle beaucoup sur dvp et c'est bien pire.
Le salaire des dev en France est particulièrement bas par rapport au niveau d'étude et aux supposées tensions du marchés du travail.

Pour un BAC+5, débuter sa carrière pour 29k€/an est particulièrement faible en comparaison d'autres branches avec les même niveau d'étude.
De plus, la carrière technique est incroyablement dévalorisée en France où il est particulièrement difficile de continuer à faire du dev passer 35 ans. (et encore, je suis large)

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Ou bien les informaticiens sont très bien payés dans l'Hexagone ?
Question doublon avec la précédente.
Même si les salaires sont assez bas au vu des études requises, on a la chance de pouvoir changer de job incroyablement facilement. (tant qu'on a moins de 35 ans)
C'est un luxe comparer à d'autres branches
Avatar de spyserver spyserver - Membre averti https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 14:50
C'est une blague ?
J'avais déjà entendu une histoire de dev qui avaient leur petit dej apporté etc. leur costard sortis du pressing etc. dans la Silicon Valley et du coup il y a une montée aux enchères des differents avantages en nature ou financier que les devs veulent s'octroyer, le niveau de vie la-bas est même artificiellement plus élevé du coup à cause de ce phénomène ...
Je pense que c'est un effet de bord à trop vouloir gâter les "ingénieurs" faut qu'ils redescendent et regarde comment leurs voisins sont ...
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ - Membre expert https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 14:56
Citation Envoyé par spyserver Voir le message
J'avais déjà entendu une histoire de dev qui avaient leur petit dej apporté etc. leur costard sortis du pressing etc. dans la Silicon Valley et du coup il y a une montée aux enchères des differents avantages en nature ou financier que les devs veulent s'octroyer, le niveau de vie la-bas est même artificiellement plus élevé du coup à cause de ce phénomène ...
Je pense que c'est un effet de bord à trop vouloir gâter les "ingénieurs" faut qu'ils redescendent et regarde comment leurs voisins sont ...
Hola, 'faut tempérer tout de même. C'est quoi ? 1 % grand max, des devs américains qui sont traité comme tu le décris.
Mon ancienne boîte embauchait de devs à 25 / 30 k$ par an à Houston pour tempérer un peu avec le haut de la fourchette que l'on prend pour la norme - ok, là c'est franchement le très bas de la fourchette typique de la société de rats.

Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Pour un BAC+5, débuter sa carrière pour 29k€/an est particulièrement faible en comparaison d'autres branches avec les même niveau d'étude.
c'est la même chose que quand j'ai commencé en 2000...
[edit] en Province
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 15:10
Citation Envoyé par 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ Voir le message
c'est la même chose que quand j'ai commencé en 2000...
J'ai débuté en 2005 et le salaire de départ est tjrs le même.
Du coup, avec l'inflation, on peut même dire que la situation empire car le coût de la vie augmente et le salaire de départ n'évolue pas.
Avatar de Anselme45 Anselme45 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 15:32
Plus de 60 % des professionnels de l'IT estiment qu'ils sont mal rémunérés
Et encore une étude à la c...

Personnellement, dans mon entourage, le 100% des professionnels de l'IT (comme tous les autres salariés de l'infirmière à la boulangère en passant par le facteur de ma rue) estiment qu'ils sont mal rémunérés. Et j'ai pas besoin de faire une étude pour l'affirmer!

Après les grands exemples aux salaires mirifiques avec des conditions de travail de rêve allant de la juvénile belle blonde qui apporte le petit dej au lit du développeur jusqu'à la Ferrari mise à disposition comme voiture de fonction, c'est juste de la poudre aux yeux... De la com de la part de sociétés "à la mode Tesla" qui veulent que le monde entier parle d'eux.

La très grande majorité des développeurs (que cela soit en France, en Californie ou en Laponie) travaillent pour des salaires qui n'ont rien de mirobolants et dans des conditions qui ne font pas rêver grand monde!
Avatar de mamadoudou mamadoudou - Inactif https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 15:43
je suis développeuse (ingénieure développement logiciel)
j'ai finis mon master l'année dernière et j'ai été embauché en juillet 2017 en province comme ingénieure développement logiciel java pour 31000€

Aviez vous ce salaire quand vous aviez commencé il y'a 10ans/20ans ?

Perso j'estime que 31000 c'est bien payé pour un métier pas fatiguant (je suis assise toute la journée dans un bureau climatisé), quand on le compare a d'autres métiers comme celui de mon copain (ouvrier btp)
Avatar de Matthieu76 Matthieu76 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 15:50
Les gens se plaignent tout le temps...
Avatar de pboulanger pboulanger - Membre actif https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 15:53
En 1998 j'ai commencé à 150KF (22900€) brut annuel... Aujourd'hui dans la finance parisienne, le salaire moyen est à 35K€ (et peut monter à 45K€ pour les mieux lotis)....
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 15:57
Citation Envoyé par mamadoudou Voir le message
je suis développeuse (ingénieure développement logiciel)
j'ai finis mon master l'année dernière et j'ai été embauché en juillet 2017 en province comme ingénieure développement logiciel java pour 31000€

Aviez vous ce salaire quand vous aviez commencé il y'a 10ans/20ans ?

Perso j'estime que 31000 c'est bien payé pour un métier pas fatiguant (je suis assise toute la journée dans un bureau climatisé), quand on le compare a d'autres métiers comme celui de mon copain (ouvrier btp)
si tu veux comparer, il faut le faire par rapport aux métiers qui demandent le même niveau d'étude.
Comparer le salaire d'un ingénieur bac+5 avec celui d'un médecin bac+12 n'a aucun sens de même que la comparaison avec celui d'un métier ouvrier nécessitant bac-2 (aucun jugement vis à vis des ouvriers, les 3/4 de ma famille l'est à commencer par mes parents)

En province, un ingénieur chimiste (bac+5) démarre en sortie d'école entre 36 et 40k€ brut annuel

Pour tes 31k€, c'est sur Paris ou en province ?

J'ai débuté en 2005 à 29k€ en province et lorsque j'embauche un nouveau dev dans mon équipe, la RH m'impose tjrs ce salaire là pour un junior sorti d'école.
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 03/08/2018 à 16:06
Citation Envoyé par mamadoudou Voir le message
(.../...)
j'ai commençé en 2000 à 29K. Bac+5, Paris. La différence entre Paris et province est énorme. C'est pour ça que je suis le seul à ne pas me plaindre de mon salaire : j'ai un salaire parisien à Montpellier, de nos jours.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil