Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

À coût de la vie égal, le salaire d'un professionnel de l'IT à San Francisco est 67 % plus élevé que celui d'un Parisien,
D'après une étude de Hired

Le , par Michael Guilloux

100PARTAGES

7  0 
Le site de recrutement Hired vient de publier son rapport annuel sur les salaires dans le secteur des technologies. Aux fins de ce rapport, Hired s'est concentré sur les employés du secteur technologique dans 13 villes (onze d'Amérique du Nord et deux d'Europe). Les salaires indiqués proviennent de plus de 420 000 demandes d'entretien et offres d'emploi envoyées l'année passée via la plateforme. Cette dernière regroupe plus de 10 000 entreprises et 69 000 candidats. Les données ont été également ajustées pour tenir compte du coût de la vie dans une ville donnée. Pour cela, Hired a utilisé les chiffres du site Numbeo, qui prennent notamment en compte le loyer, les prix de l'immobilier, la nourriture, le transport, les services publics, les taxes foncières, etc.

« Nous avons examiné les données 2017 des professionnels de ce secteur, notamment des développeurs, designers, product managers et data scientists, afin de tenter de répondre aux questions que se posent le plus fréquemment les employés : que vaut mon salaire par rapport à celui de mes collègues ? Si je déménageais, gagnerais-je plus ? Quels secteurs et entreprises paient le plus ? Quel impact l'origine ethnique et l'âge ont-ils sur mon salaire ? », explique l'entreprise de recrutement. Cela dit, que révèle l'étude ?

Les résultats révèlent que le secteur des technologies est en plein essor et de ce fait, les candidats ont toutes les cartes en main pour négocier avantageusement leur salaire. Mais le marché mondial affiche de grands contrastes. Le salaire moyen global est de 135 000 dollars US, mais il est tiré vers le haut par les salariés de San Francisco, la seule ville où le salaire moyen (142 000 USD) dépasse le salaire moyen global. Ensuite viennent les villes de Seattle (132K USD), Los Angeles (129K USD) et New York (129K USD). Paris est la ville où le salaire est le plus faible avec 56 000 USD (48 000 euros), alors que Londres se situe à 78 000 USD. Autrement dit, les professionnels de l'IT basés à San Francisco touchent au moins 2,5 fois plus que leurs collègues à Paris.


Ces salaires ne tiennent toutefois pas compte du pouvoir d'achat dans chaque ville, ce que Hired a voulu prendre en compte en utilisant les données du site Numbeo. En considérant le loyer, les prix de l'immobilier, la nourriture, le transport, les services publics, les taxes foncières, etc., Hired a recalculé les salaires réels par rapport au coût de la vie à San Francisco. Cela a permis de rehausser le salaire moyen des professionnels de l'IT à Paris à 85 000 USD (72 000 euros). Avec cela, les employés de la tech à San Francisco ont quand même un salaire 67 % plus élevé que ceux de Paris.

Il faut toutefois savoir que lorsqu'on tient compte du coût de la vie, les salaires moyens les plus élevés ne sont pas enregistrés à San Francisco, mais dans d'autres villes comme Austin (202K USD), Seattle (182K USD), Los Angeles (182K USD), Denver (177K USD), Chicago (173K USD), San Diego (166K USD), Boston (150K USD) et Washington, DC (148K USD).


Un autre fait que révèle l'étude est que Paris fait partie avec Boston et Denver des trois villes où les salaires ont chuté entre 2016 et 2017, et Paris enregistre la plus forte baisse (-5,08 %). « Une décroissance qui peut s’expliquer par une augmentation d’embauches sur la plateforme Hired de profils plus juniors qui arrivent sur le marché du travail et veulent travailler dans des PME », rapport BFM TV en citant les auteurs de l'étude.

Pour mieux comprendre quels types d'entreprises offrent les salaires les plus compétitifs aux professionnels de la tech, Hired a ventilé les offres reçues sur sa plateforme par secteur. Et cela a permis de constater que c'est le secteur des transports qui paie le plus les experts en technologie. « Étonnamment, nous avons constaté que les entreprises de transport offrent en moyenne près de 20 000 $ de plus à leurs experts en technologie que les entreprises de technologie elles-mêmes », est-il souligné dans le rapport de l'étude.


En fonction des postes, ce sont les salariés du Product Management qui sont les mieux rémunérés avec 145K dollars comme salaire annuel moyen en 2017. Ils sont suivis par ceux aux postes de Data Analytics (137K USD), Software Engineering (137K USD) et Design (127K USD).

L'étude fait encore de nombreux autres constats, comme l'impact de l'origine ethnique et l'âge sur le salaire, entre autres. Vous trouverez tous ces résultats dans le rapport qui est disponible sur le site de Hired.

Sources : Hired, BFM TV

Et vous ?

Que pensez-vous de ces résultats ?
Comment les expliquez-vous ?
Quelles sont les limites et insuffisances de cette étude selon vous ?

Voir aussi :

Étude sur les salaires des offres d'emploi en 2016 : TypeScript, Go et Ruby sont les mieux payés
Offres d'emploi en 2016 : Java largement en tête, suivi par JavaScript et PHP
Emploi IT : Linux et l'open source sont l'eldorado aux USA, qu'en est-il de la France ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de holypraal
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 09/02/2018 à 12:22
Exactement, vous râlez à cause des cotisations parce que vous êtes jeunes, en bonne santé et dans un domaine en plein emploi.

Attendez d'avoir des problèmes de santé, qui vous empêche de bosser, ou à la retraite, ou face à une chute de l'emploi dans la tech et on refait la comparaison.
EDIT: réduisez vos vacances à 2 semaines aussi, histoire de voir...

Essayez d'avoir une vision un peu moins centrée sur votre situation particulière à l'instant T et vous verrez qu'on est vraiment pas si mal loti. Si tant est qu'on ne pense pas qu'à soi...
13  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 09/02/2018 à 21:30
Citation Envoyé par Mat_MAT_BI Voir le message
à l'auvergnat, beaucoup de gens n'iraient pour rien au monde dans ta région
mal desservi par le train
froid l'hiver
loin de la mer
pas de boites aux alentours donc si ça se passe mal avec ta boite, t'es dans la merde..
et une activité culturelle pitoyable ... heureusement qu'il y a les jaunards de l'ASM
c'est peut être pour ça que ton salaire est elevé, c'est que personne ne veut aller en auvergne.

PS: je n'ai rien contre les auvergnats (les vrais ;-)) mais il faut être objectif
ça fait moins rever que la cote d'azur lol
Bon je vais surement pas me faire des amis ici mais je vais donner ma version des faits...

0. (ça compte en informatique) Je suis un vrai, depuis 5 générations au moins (mes enfants sont la 6ème et j'en suis fier)

1. Les auvergnats sont sympa mais sans concession

2. Activité culturelle pitoyable ? Si c'est pour aller boire des jus de légumes dans des bars tenus par des bobos barbus en chemise en carreaux et claquettes => Je préfère m'envoyer un pounty avec un bon vin chaud

3. Mal desservis par le train => ça fait rire tous les auvergnats quand les politiques du coin promettent le TGV depuis 30 ans, on a pas attendu pour se démerder nous mêmes, à 1,45 heures de St Exupery à Lyon (c'est le temps pour aller de Marne-la vallée à Roissy). On est on au Maroc en moins de 3 heures et demi.
Bordeaux 3,5 heures, Montpellier 3 heures, la méditerranée 3,5 heures...

Paris de Clermont c'est 3.5 heures en voiture (+3.5 heures dans les bouchons j’oubliais, désolé)

Loin de la mer c'est relatif...

4. Pas de boîtes aux alentours : ça dépend de ce que tu veux, si tu parles de SSII qui payent au lance pierre et usent leurs employés jusqu'a la corde... Y'en a pas beaucoup c'est sûr
Si tu veux des boîtes sérieuses qui payent leurs salariés au juste prix y'en a beaucoup... Ici le niveau de chômage est inférieur à la moyenne nationale depuis la crise de 2008, on cherche
des développeurs et on les payent bien... Et pis le travail ça te tombe pas dans la main... Sur le nombre de personnes qui partent faire fortune à Paris (où sur la côte d'Azur)
combien réussissent en fin de compte... Y'a des stats là dessus ?

5. Ma boîte aura 25 ans en octobre de cette année, mon patron fait peu de bénéf car il nous reverse une bonne partie de ce qu'il gagne sous forme de primes
c'est un auvergnat pur jus comme moi et il considère que la sueur et le bon travail doit être payé....

6. Depuis 15 ans dans ma boîte je travaille avec des clients dans toute la France, en Ecosse, en Espagne, En Italie, En Chine, aux US, en Suède,
en Finlande, en Pologne, en Allemagne, au Maroc, au Gabon, aux Emirats Arabes Unis, etc.. (j'en oublié mais ce serai fastidieux de tout reprendre)....
ça me fait penser à une certaine secrétaire d'état qui avait dit que lorsque l'on est à Clermont-Ferrand vendre au Japon c'est pas toujours évident
(un chef d'entreprise lui avait répondu et donné tort). Les auvergnats sont ouverts sur le monde...

7. 10cm de neige à Paris et on parle de catastrophe économique (700km de bouchons). 10cm de neige à Clermont et j'ai 5 minutes de retard au travail.
Et vu le froid dans la région parisienne en moment je suis bien content d'être ici....

8. Personne ne veut venir chez nous : je dis tant mieux, on est tranquille, on se prend pas la tête, on se marche pas sur les pieds et
on profite de la vie, des paysages sans les fumées de diesel et autres joyeusetés des villes surpeuplées.

9. Ici j'ai deux baraques à moi (je les ai payées). 140m2 et 800m2 de terrain et 110m2 que je loue. Sur la côte d'Azur j'aurais tout
juste pu me payer un 3 pièces miteux et à Paris un placard à balai avec la même somme...

10. Parce que ma femme a son parrain sur la côte d'Azur (à Antibes) on y descend de temps en temps, j'ai jamais autant vu de m'a-tu-vus au
km carré à part à Paris... dont certains n'ont pas le quart de ce que je possède d'ailleurs... C'est surtout de l'affichage, car quand ils ont tout payé
ils sont raides comme les blés et passent leur temps à tes crochets... (C'est sympa d'avoir une Porsche mais quand tu fais de la retape
pour remplir le réservoir ça me fait doucement rigoler...)

11. L'ASM, à part une intervention divine, la saison est pliée !!!

Ici en hiver il fait aussi froid qu'en Russie, en été au chaud qu'au Sahel et entre les deux on est bien tout simplement...

Oui je suis auvergnat et tant pis si ça vous fait pas rêver...

Sh'em d'arverna, lachem (ou lashem) pas ! (pas sur de l’orthographe, mon grand père est mort, hélas)
11  1 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 18/04/2018 à 14:33
C'est marrant, mais quand je travaillais avec des développeurs texans, les salaires commençaient à 30 000 $/an.
Et les annonces de recrutements donnaient des chiffres allant jusqu'à un gros 60 000 $.
Ce n'était sûrement pas le meilleur employeur (énorme euphémisme !) ni des cadors de la programmation mais il faut arrêter de ne regarder que la fourchette haute des google et autres génies de la silicon valley.
10  0 
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/02/2018 à 13:14
Question con, mais "à coût de vie égal", ça prends en compte le coût des assurances maladie, des mutuelles, de l'école des enfants, etc, etc...

Parce que bon, l'herbe est toujours plus verte ailleurs. Mais au final, la réalité est parfois de légèrement à très différente.
8  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/02/2018 à 10:32
Citation Envoyé par yento Voir le message
Quelques pourcent de taxes en plus n'expliquent pas pourquoi la meme personne obtient difficilement a 50kE en France.
La France a un grand manque d'entreprises, particulièrement d'entreprises rentables, pour tout un tas de tas de raison, il y a une abondance de profils et il n'y a aucun concurrence entre entreprises pour monter les salaires.
En France tous les métiers un minimum techniques sont méprisés non pas par la société, mais par les décideurs économiques et les grands comptes bureaucratiques. Seul le management et la gestion de projet sont valorisés. A croire que c'est culturel. Rester développeur passé 30 ans, c'est mal vu, sauf peut-être pour les cobolistes.
8  0 
Avatar de Cpt Anderson
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/02/2018 à 11:38
Il ne faut pas se demander après pourquoi les talents quittent la France. Ca parait évident non ? Mais la faut n'est pas a mettre intégralement sur les patrons d'entreprises. Certains sont des enfoirés, c'est vrai mais la majorité, je pense, ne peut pas plus payer les employés du fait des taxes, des impôts et autres saloperies style URSSAF. Et Macron qui nous balourdent en annoncant la fin du RSI mais à la place tu paies l'URSSAF au meme prix, j'adore me faire prendre pour un con.

En conclusion, entreprendre en France aujourd'hui, il faut etre sacrement motivé ou avoir un très gros soutien financier sinon abstiens toi !
7  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 09/02/2018 à 12:39
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Si tu rajoutes le cout des cotisations pour un employeur ça fait autour de 70KE tout compris, faut arrêter 5 minutes de dire n'importe quoi. Les salaires se négocient en brut salarié donc ça veut dire 48KE brut c'est à dire 36KE net, en d'autres termes le salaire moyen parisien est un salaire de junior.
J'avais eu une discussion là dessus avec mon beau frère

Il faut savoir aussi qu'aux Etats Unis y'a pas d'assurance médicale dans les cotisations salariales ni d'assurance vieillesse et les employeurs ne sont pas obligés de la proposer.

Il faut donc déduire l'assurance santé (et ça coute un bras si on veux une bonne prise en charge ça dépend souvent de ton age, de ton questionnaire médical, etc...),
l'assurance retraite et là c'est pareil. De plus les cotisations chômage sont très basses mais ne donnent droit qu'a très peu d’indemnités en cas de licenciement et si tu veux une assurance privée complémentaire en cas de perte d'emploi
ça coute cher aussi

beaucoup de services "publics" (payés par nos impôts, cotisations, etc...) en France, sont là bas privés. Et lorsque tu as besoins d'y faire
appel c'est pas gratuit, c'est plutôt onéreux. Le sherif du comté par exemple est payé par les impôts locaux des propriétaires,
à peu aller chercher à plusieurs milliers de dollar par an/par habitant dans des comtés bien sécurisés. en 2006 cela représentait 3.4%
($5540 pour $160000) du revenu et cela n'a pas du baisser depuis vu la criminalité dans certains d'emploi.

Ensuite les impôts fédéraux sur le revenu. Au barème 2006 celai faisait, pour un célibataire net imposable de 100K$ (car il y aussi des déductions là bas)
un total de 22 331 à payer à l'IRS. Les impôts de l'état dans lequel on déclare ses revenus sont aussi important, certains états n'ont pas d'impôt
sur le revenu (et les remplacent par d'autres taxes), dans d'autres si cela allait jusqu'à 9,5% du salaire net dans le Vermont en 2006...

Autre choses aussi :

C'est bien mieux payé dans certains secteurs aux states, mais tu gagne $500/jour le lundi et le mardi matin, sans que tu sous prévenu, tu fais tes cartons et
tu retrouve avec $0/jour. La "relative" protection française à un prix...

Pour connaître des gens qui y ont travaillés plusieurs années, la vie facile tant que t'a un boulot fixe, dès que tu as le moindre problème ça devient
vite une grosse galère et encore eux ils étaient travailleurs détachés donc une partie de leurs frais étaient pris en charge, dans certaines banlieues
un peu résidentielles, les loyers (+ les charges) sont vite prohibitifs même avec $100 000 / an

Perso même si j'aimerai visiter les US un jour, je suis pas sur qu'y vivre m'apporte quelque choses en terme de qualité de vie?
7  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 13/02/2018 à 15:47
Citation Envoyé par Mat_MAT_BI Voir le message
J'ai un de mes meilleurs ami qui vit à stockholm..
Il m'a ramené un roti d'elan, il avait acheté ça à une coopérative de chasseur !!!
il faut juste faire attention aux plombs
C'était super bon, vous avez des choses similaires au canada ?
C'est bien les français ça : Toutes les discussions finissent par retourner à la bouffe !!!
Les anglo-saxons et même les autres sont toujours surpris quand ils mangent avec des français, ça ne parle que de bouffe...
7  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/02/2018 à 16:49
Le Monde nous refait le coup du bidonnage grossier autour de la soi-disant "pénurie" : http://www.lemonde.fr/economie/artic...9687_3234.html



Ici, le salaire à l'entrée pour un jeune diplômé oscille entre 26 et 30K. Moyenne tirée un peu plus vers le bas à chaque année qui passe.
7  0 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/02/2018 à 15:07
Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Et les mois d'hiver sont tres tres longs (un collegue qui en revient (il y a passé 8 ans) n'en pouvait plus car au niveau moral c'est usant parait il : froid + nuit tres tot).
Les mois d'hiver sont aussi longs qu'ailleurs, entre 30 et 31 jours, voir 28 ou 29 pour février...
Pour le froid, je préfère un -20 avec un gros soleil qu'un 0 degré bien gris et humide à Paris...
Et c'est sûr que si tu restes tout l'hiver au coin du feu à pleurer ton «ancien» pays, ça doit être bien long.
Par contre, si tu sors les skis, les raquettes, que tu vas aux concerts extérieurs (j'ai déjà vu un show avec un bon -20 ), c'est du gros fun noir !

Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Le prix de la nourriture y est exhorbitant (si tu veux manger francais sinon c'est de la bonne daube americaine comme ils savent le faire).
Mouais, attention de ne pas sombrer dans le gros cliché d'immigrants pas intégrés... Un restaurant de bonne qualité à 100 $ pour deux à Montréal, ça te coûterait au moins 200 euros pour avoir ça en France.
Après, bouffer de la merde, c'est un choix, où que t'habite. En comparaison, en France, j'avais plus d'établissements de fast food dans un rayon d'1 km autour de chez moi qu'à Montréal dans un rayon de 2 km...
Après, si tu veux manger «français» comme tu dis, ben, restes en France !
Sinon, découvres d'autres choses, y a du bon, y a du mauvais mais ça n'est pas aussi simpliste que de décrire ça comme juste de la «daube américaine».
Une bonne recette d’écureuils à l'orange... http://www.journaldemontreal.com/201...de-a-decouvrir

Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Pour avoir vecu aux USA le cout du manger a peu pres 'sain' est considerable sinon c'est industriel sur industriel comparativement aux prix qu'on rencontre en France. Alors non on n'a vraiment pas a se plaindre ici.
Ben j'imagine que ça dépend aussi beaucoup où tu es, entre Denver et San Francisco, il y a tout un monde...
6  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web