Le marché traditionnel du PC connait une croissance annuelle de 2,7 % au second trimestre 2018 d'après IDC,
Une première depuis six ans

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Chez IDC, les résultats préliminaires pour le deuxième trimestre de 2018 (2T18) montrent que les ventes de PC traditionnels (ordinateur de bureau, ordinateur portable et station de travail) ont totalisé 62,3 millions d'unités, enregistrant une croissance annuelle de 2,7%. Des résultats qui ont dépassé la prévision d'IDC de 0,3% de croissance et affichent le plus fort taux de croissance en glissement annuel depuis plus de six ans, alors que le premier trimestre de 2012 avait enregistré une croissance de 4,2%.

Une fois de plus, ce sont les machines achetées par les entreprises qui ont semblé être le principal moteur des trois entreprises qui ont récolté des bénéfices à la fois sur leur ordinateur de bureau et sur leur ordinateur portable. De plus, le marché a continué de croître tant pour les modèles haut de gamme que pour les modèles d'entrée de gamme. Les appareils basés sur Chrome OS, les ordinateurs portables haut de gamme et les PC de jeux ont tous alimenté le mix suite à l'amélioration de l'offre et des prix des cartes graphiques.

« Bien que les PC traditionnels ne soient pas le périphérique par défaut pour de nombreux scénarios d'utilisation, le marché continue de montrer des poches de résilience à mesure que l'expérience PC évolue et s'améliore », explique Jay Chou, responsable chez IDC. « Même certains types de postes de travail connaissent une croissance dans ce cycle de mise à jour axé sur les entreprises »

« Les résultats du premier semestre de 2018 ont été encourageants pour le marché américain des PC, malgré les difficultés du marché, notamment le ralentissement attendu des Chromebooks au sein des inhibiteurs de production » , a déclaré Neha Mahajan, analyste principal dans la section Devices & Displays chez IDC. « Et avec un sentiment d'amélioration pour la seconde moitié de l'année, les Etats-Unis pourraient afficher de solides performances sur le marché pour l'année ».

Faits saillants au niveau des entreprises

HP Inc. est resté le leader du marché. Il a prolongé sa série de trimestres consécutifs de croissance d'une année à l'autre, consolidant davantage sa position sur toutes les autres entreprises sur le marché. HP Inc. a progressé de 7,6% sur l'année avec une croissance dans toutes les régions.

Lenovo, dont la participation majoritaire dans Fujitsu a pris effet au 2T18, a bien démarré. La société a profité de la bonne dynamique de la reprise au Japon et de la reprise des efforts en Amérique du Nord pour enregistrer une croissance annuelle de 11,3% (incluant le volume de Fujitsu à partir du 2T18). Toutes les régions ont affiché une croissance d'une année sur l'autre.

Dell Inc., après un bon résultat au 1T18, a enregistré une forte croissance de 9,0%, portée par de solides performances dans presque toutes les régions.

Apple a terminé le trimestre en 4ème position avec une croissance quasi stable d'une année sur l'autre.

Acer a occupé la 5ème position, en croissance de 1,3% sur un an. L'accent mis sur les jeux et Chrome continue d'aider, mais la faiblesse du côté commercial le prive également d'une grande partie de l'élan actuel du marché.


Du côté de Gartner, les résultats préliminaires montre des ventes mondiales de PC qui ont atteint les 62,1 millions d'unités au deuxième trimestre de 2018, soit une augmentation de 1,4% par rapport au deuxième trimestre de 2017. Il s'agit du premier trimestre qui observe une croissance d'une année à l'autre depuis le premier trimestre de 2012.

« La croissance des livraisons de PC au deuxième trimestre de 2018 a été stimulée par la demande sur le marché des entreprises, qui a été compensée par la baisse des ventes dans le segment des particuliers », a déclaré Mikako Kitagawa, analyste principal chez Gartner. « Dans le secteur grand public, la structure fondamentale du marché, due aux changements de comportement des utilisateurs de PC, persiste et continue d'influencer la croissance du marché.Les consommateurs utilisent leurs smartphones pour des tâches quotidiennes supplémentaires, telles que la vérification des médias sociaux, gérer leurs agendas, faire du shopping, ce qui réduit le besoin d'un PC grand public.

« Dans le segment des affaires, la dynamique des PC va s'affaiblir dans deux ans lorsque le pic de remplacement pour Windows 10 sera passé. Les fournisseurs de PC devraient chercher des moyens de maintenir la croissance du marché des affaires tandis que le cycle de mise à niveau de Windows 10 tire vers sa fin ».

Avec l'achèvement de la coentreprise de Lenovo avec Fujitsu, trois PC sur quatre ont été livrés par les cinq premiers fournisseurs de PC au deuxième trimestre de 2018. Avec l'inclusion des ventes de PC de Fujitsu en raison de la coentreprise (une joint-venture avec Fujitsu), Lenovo était ex-aequo virtuel avec HP Inc. au deuxième trimestre de 2018 sur la base des ventes mondiales de PC. Les cinq principaux fournisseurs de PC ont connu une augmentation des ventes mondiales de PC au cours du trimestre.


Remarques: Les données incluent les PC de bureau, les ordinateurs portables et les ultramobiles premium (telles que Microsoft Surface), mais pas les Chromebooks ni les iPads. Toutes les données sont estimées sur la base d'une étude préliminaire. Les estimations définitives seront sujettes à changement. Les statistiques sont basées sur les expéditions dans les canaux. Les chiffres peuvent ne pas correspondre aux totaux indiqués en raison de l'arrondissement.

Source : IDC, Gartner

Voir aussi :

Intel va proposer cinq nouveaux mini PC NUC basés sur un CPU 28W et embarquant le GPU Iris Plus 655
Microsoft abandonne le support de Windows 7 pour les PC équipés de CPU ne gérant pas le SSE2 comme le Pentium III d'Intel
Basemark : un nouveau benchmark GPU pour PC et mobiles supportant OpenGL 4.5, Vulkan 1.0 et OpenGL ES 3.1
Computex 2018 : AMD présente ses GPU VEGA Radeon Instinct gravés en 7 nm pour l'IA et officialise sa RX VEGA 56 Nano pour les PC de jeux
Toshiba poursuit sa restructuration et cède son activité PC à Sharp, la filiale de Foxconn, après la vente de sa division dédiée aux puces-mémoires


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil