Un ancien employé d'Apple accusé par le FBI de vol de secrets commerciaux,
Concernant le projet de voiture autonome de la société

Le , par Stan Adkens, Chroniqueur Actualités
Xiaolang Zhang, ancien employé d’Apple, qui avait été embauché en décembre 2015, est accusé par le Bureau Fédéral d’Investigation (FBI) des États-Unis d'avoir volé des secrets commerciaux, selon des documents déposés auprès de la Cour du district du nord de la Californie.

Zhang travaillait sur le projet Titan, au développement de logiciels et du matériel pour une utilisation dans des véhicules autonomes. Zhang était spécifiquement dans l'équipe de calcul d'Apple, concevant et testant des cartes de circuits pour analyser les données des capteurs. Le projet Titan est le projet de voiture autonome d’Apple lancé depuis 2014, d’abord en interne puis avec des partenaires constructeurs.

C’est dans ce projet que Zhang bénéficiait d'un « large accès à des bases de données internes sécurisées et confidentielles » en raison de sa position. Il pouvait, pour cela, accéder à des secrets commerciaux et à la propriété intellectuelle pour le projet de conduite autonome.

À la suite d’un congé familial qu’il a passé en Chine, Zhang a annoncé son départ d’Apple pour se rendre en Chine et travailler pour le compte de XMotors, une startup chinoise qui est également dans le développement de la technologie des véhicules autonomes.


Son attitude a été soupçonnée en ce moment, et une enquête interne a été ouverte par l’équipe de sécurité des nouveaux produits Apple, en examinant l’historique de l’activité réseau et les appareils Apple de Zhang. Cette enquête a révélé un pic d’activité réseau pendant la période qui a précédé son départ en congé. Selon des documents déposés auprès de la Cour, Zhang a accédé à des prototypes et des exigences de prototype telles que des exigences d'alimentation, exigences de basse tension, système de batterie, et supports de suspension de transmission.

« La majeure partie de son activité consistait à la fois en des recherches groupées et en un téléchargement ciblé de nombreuses pages d'informations provenant de diverses applications de bases de données confidentielles. L'information contenue dans le téléchargement contenait la propriété intellectuelle du secret commercial, basée sur le niveau d'accès de Zhang au sein de l'équipe de véhicules autonomes d'Apple. », décrit le rapport de l’enquête interne.

Des images enregistrées chez Apple indiquent également qu’il a visité les laboratoires de matériel et logiciels de voiture autonome au cours de la période de téléchargement des données. Les images montrent aussi qu’il a emporté une boîte.

Par ailleurs, Zhang a avoué, lors d’un entretien avec l’équipe de sécurité, avoir téléchargé des données d’Apple, pris du matériel, admis le contenu sensible d’AirDropping de son appareil à l’ordinateur de sa femme pendant son congé familial. Les données transmises de son appareil à l’ordinateur de sa femme étaient au moins à 60 % des données « très problématiques », selon l'équipe d’investigation légale de la société. Le FBI décrit les mêmes données comme « de nature essentiellement technique, y compris des schémas d'ingénierie, des manuels techniques de référence et des rapports techniques ».

Zhang avait connaissance du protocole de confidentialité d’Apple, car il a signé un accord de propriété intellectuelle et a été formé au secret. Par ailleurs, bien avant le vol, Apple a envoyé une note d’avertissement de non-divulgation des informations aux employés.

« Apple prend très au sérieux la confidentialité et la protection de notre propriété intellectuelle, nous travaillons avec les autorités à ce sujet et ferons tout notre possible pour nous assurer que cette personne et toute autre personne concernée soient tenues responsables de leurs actions. »

Zhang a avoué son vol d’information au FBI lors d’un interrogatoire en fin juin et a été arrêté le 7 juillet quand il tentait de rentrer en Chine.
XMotors a déclaré ne pas reconnaître avoir reçu des informations sensibles d’Apple de Zhang. La société chinoise soutient, par ailleurs, les autorités américaines.

Source : MacRumors

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

La perte de données suite au départ d'un employé constitue un problème majeur pour les entreprises, d'après une étude
Voiture autonome : Apple revoit ses plans et signe un partenariat avec Volkswagen, pour la construction des versions auto-conduites du T6 Transporter


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 12/07/2018 à 14:31
"XMotors a déclaré ne pas reconnaître avoir reçu des informations sensibles d’Apple de Zhang. La société chinoise soutient, par ailleurs, les autorités américaines. "

Pour lui c'est comme dans mission impossible"nierait si vous étiez fait prisonnier bléssé ou tué, nous nierons avoir eu connaissance de vos agissements. Ce résumé s'autodétruira dans cinq secondes.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil