Une mise à jour du noyau Linux d'Ubuntu 18.04 cause un ralentissement du temps de démarrage
Sur quelques systèmes

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
En avril dernier, Canonical a annoncé la sortie officielle d’Ubuntu 18.04 estampillée “Bionic Beaver”. Après la publication d’une mise à jour récente du système, les utilisateurs ont constaté un ralentissement du temps de démarrage pouvant aller à 4 minutes, voire plus. Ce ralentissement serait dû à un bogue du noyau Linux se trouvant dans la mise à jour.


L’image du noyau qui a causé ce souci (version 4.15.0-24) a été publiée en tant que mise à jour d’Ubuntu 18.04 le 4 juillet, et a déjà été retirée des dépôts archives. Un correctif a été publié, mais le package mis à jour est disponible seulement sur les dépôts (proposed) d’Ubuntu 18.04.

Apparemment, même le fait de démarrer des versions antérieures du noyau ne corrige pas le problème. En attendant que le package contenant le correctif soit disponible dans les principaux dépôts, si vous êtes affectés par ce problème, vous pouvez accélérer le démarrage du système « en remuant la souris ou bien en appuyant sur shift ou ctrl durant le démarrage pour faire en sorte que le système génère l’entropie un peu plus rapidement », a écrit Oliver Grawert dans une réponse sur Google+.

Sous Linux, pour être capable de générer des nombres aléatoires, le noyau est obligé de recourir à des astuces logicielles pour les produire. Le noyau utilise un amalgame de données variables (état des disques durs, IO, date, saisies clavier…) comme source d’instabilité, ou source d’entropie, de son générateur de nombres aléatoires. Dans ce stade de démarrage, le système n’ayant pas assez d’entropie, et voyant que rien n’arrive, les processus entrent en pause en attendant que le noyau trouve un moyen de générer de l’entropie. En remuant la souris ou bien en appuyant sur le clavier, il est possible de réduire le délai d’attente, et donc le temps nécessaire pour générer l’entropie.

Des utilisateurs ont fait savoir qu’ils ont fait face au même problème sur d’autres distributions de Linux auparavant comme Linux Mint et Arch.

Source : launchpad

Et vous ?

Avez-vous constaté le même problème sur votre machine ?
Avez-vous connu le même souci sur d'autres distributions Linux ?

Voir aussi :

Avec la version 4.18, Linux poursuit le nettoyage de sa base de code, le noyau devient encore plus léger avec de nouvelles fonctionnalités
Linus Torvalds annonce la disponibilité de la version 4.17 du noyau Linux, la base de code est plus légère que dans la version précédente


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de JPLAROCHE JPLAROCHE - Membre actif https://www.developpez.com
le 08/07/2018 à 4:07
A force de bidouillé ben j'ai été obligé de refaire mon system (temps 2h30)
j'avais crue que c'était de ma faute étant donné que je suis en développement et passant du compilo 7 aux 8 dans 18.04 .... alors que à na rien avoir mais dans le doute.... et comme je voulais réinstaller .....Propre chose que je ne fait jamais avec manjaro.... bah .... j'ai deux pc... mais mon pc était vraiment devenu instable ..... ce beug était complètement déroutant, et les solutions données ne sont pas satisfaisantes .....
ubuntu depuis 2004 et manjaro 2014
Avatar de jhc58 jhc58 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 08/07/2018 à 7:46
J'essaie, depuis un bon mois je pense, Ubuntu 18.04 et je peste sur sa lenteur au démarrage. Puisqu'il s'agit d'un bug, je vais attendre le correctif plutôt que de changer de distribution. Par contre, avec Namib basé sur Arch, je n'ai remarqué aucune modification de la rapidité du démarrage.
Avatar de AndMax AndMax - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 08/07/2018 à 8:54
Je n'ai rien remarqué. Démarrage toujours rapide. Après vérification, ma machine est "à jour" mais je constate que je suis encore sur le noyau précédent (4.15.0-23).
Avatar de SimonDecoline SimonDecoline - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 08/07/2018 à 10:16
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Une mise à jour du noyau Linux d'Ubuntu 18.04 cause un ralentissement du temps de démarrage
Ca alors quelle surprise. C'est vrai que personne n'avait prévenu que faire une Ubuntu LTS avec un noyau non-LTS était une mauvaise idée...
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 09/07/2018 à 13:32
Toujours en 16.04
Avatar de JPLAROCHE JPLAROCHE - Membre actif https://www.developpez.com
le 13/07/2018 à 14:19
Citation Envoyé par jhc58 Voir le message
J'essaie, depuis un bon mois je pense, Ubuntu 18.04 et je peste sur sa lenteur au démarrage. Puisqu'il s'agit d'un bug, je vais attendre le correctif plutôt que de changer de distribution. Par contre, avec Namib basé sur Arch, je n'ai remarqué aucune modification de la rapidité du démarrage.
en choisissant le noyau supérieur vas voir dans la suite de kernel d'ubuntu j'avais fais le test et ma machine était redevenu avec des temps correct... sur d'autre distro le noyau est plus proche de celui développer par LINUX .... que met à dispo Ubuntu ....
Avatar de bosse bosse - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 01/08/2018 à 0:31
Je confirme, j'ai eu le problème sur une mint. J'ai même pensé à un problème matériel.
J'ai tout réinstallé...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil