Le système bancaire de l'Inde met les bouchées doubles pour abandonner Windows XP
Au profit d'OS plus récents et mieux sécurisés

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Windows XP ne reçoit peut-être plus de mises à jour depuis avril 2014, date de la fin effective de son support par Microsoft, mais ce n’est que maintenant que certaines organisations semblent se mettre sur le pied de guerre et prennent les mesures nécessaires afin de passer à un système d’exploitation plus récent et mieux sécurisé.

C’est le cas de la Reserve Bank of India (RBI) qui a récemment publié un mémo, ciblant l’ensemble du secteur bancaire de ce pays. Dans ce message, elle demande aux institutions bancaires locales d’abandonner complètement les systèmes d’exploitation non supportés et peu sécurisés, notamment Windows XP, et de mettre en place de nouveaux systèmes de sécurité d’ici juin 2019.


« ;L’insuffisance des progrès réalisés par les banques dans la résolution de ces problèmes a été très sérieusement prise en considération par la RBI. La vulnérabilité des guichets automatiques des banques tournant sous une version de système d’exploitation non supportée associée à l’absence d’implémentation d’autres mesures de sécurité pourraient potentiellement nuire aux intérêts des clients des banques ou à l’image de la banque ;», précise le document.

La Reserve Bank of India estime que la transition de Windows XP vers des systèmes d'exploitation plus modernes a, jusqu’à présent, progressé beaucoup trop lentement et souhaite donc voir des efforts accrus dans ce sens.

Les banques ont reçu l’ordre de déposer leurs plans de conformité avant la fin du mois prochain. La RBI leur recommande de mettre en œuvre dans un délai maximum de deux mois des mesures de sécurité supplémentaires incluant : l’ajout de mots de passe dans le BIOS, l’application des correctifs les plus récents ainsi que la désactivation des ports USB et de l’exécution automatique sur leurs guichets automatiques.

Les banques ont jusqu’à mars 2019 pour sécuriser tous les guichets automatiques avec des solutions anti-skimming et mettre en place des filtres de listes blanches pour s’assurer que seuls les logiciels autorisés fonctionnent.

La RBI veut qu’au moins 25 % des guichets automatiques soient mis à jour en migrant de Windows XP vers un système d’exploitation plus récent d’ici septembre. Suivant le calendrier établi, la marge de progression devrait permettre d’atteindre les 50 % d’ici décembre, 75 % d’ici mars 2019 et 100 % à la mi-2019.

Source : RBI (Reserve Bank of India)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Windows XP fête ses 16 années d'existence, mais reste toujours aussi populaire que Windows 8.1, macOS ou les distributions Linux

Londres : 18 000 PC de la police métropolitaine tournent encore sous Windows XP, en dépit de sa forte vulnérabilité aux attaques informatiques

Le prochain OS de bureau de Microsoft devrait-il être un Windows XP Edition 2018 ? À quoi devrait ressembler un tel système d'exploitation ?

Les ordinateurs de bord du Queen Elizabeth, le plus gros porte-avions de la marine UK, tourneraient sur Windows XP et seraient donc vulnérables

Microsoft publie un nouveau patch de sécurité pour Windows XP pour prévenir une potentielle activité malveillante d'une organisation gouvernementale


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Exagone313 Exagone313 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 26/06/2018 à 21:27
Vu le nombre de machines qu'ils doivent opérer, ils pourraient utiliser un système libre et stable, ils auraient sûrement moins de soucis pour les mises à jour. Il n'y a pas de rupture de compatibilité avec GLibc, par exemple, qu'on trouve sur les systèmes GNU/Linux, contrairement aux développeurs sur Windows qui perdent du temps à devoir adapter leurs logiciels à chaque version.
Avatar de Fleur en plastique Fleur en plastique - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 27/06/2018 à 15:45
Citation Envoyé par Exagone313 Voir le message
ils pourraient utiliser un système libre
Ah, je l'attendais celle-là, qu'un barbu se la ramène avec son Lunix dans une actualité de ce genre.

Cependant, les gens qui vont télécharger de l'argent au distributeur ne veulent pas avoir à taper des lignes de commande, consulter des HOWTO ou recompiler le noyau afin de pouvoir récupérer leur blé. Cela doit fonctionner, point. Et actuellement seul Windows 10 avec son ergonomie de pointe peut apporter cela à l'utilisateur.

En plus les DAB équipés de Windows 10 pourraient profiter des dernières avancées de ce système afin de rendre l'expérience du téléchargement d'argent encore plus amusante, par exemple la reconnaissance vocale ; plus besoin de toucher à un clavier crasseux, il suffirait de dire à haute voix son code et le montant désiré pour récupérer son argent sans récupérer tous les microbes des malpropres passés avant toi.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 27/06/2018 à 17:05
Je m'attendrais à cortana (AI) comme assistant pour les aides, mais je ne leur manquerais pas de respect.

Question HW il change pas aussi souvent qu'un avion en architecture alors que c'est le même modèle.
Donc question drivers il n'y a au maximum qu'une recompilation.
IHM...

Donc Windows ou Linux ou autre, c'est a eux (" les services bancaires " de prendre leurs responsabilités en sachant qu'ils y en a des responsabilités qui seront attribués aux clients et d'autres qu'elles accepteront de prendre en admettant des erreurs.

P.S. : Sachant que j'utilise un PC avec carte mère Gigabyte (GA 790 XT USB 3) et Windows 10, que cela fait très longtemps que Windows 10 bloque le clavier au redémarrage du PC (pas moyen d'accéder au B.I.O.S. ou paramètre dual boot sauf si le PC est mis hors tension durant quelques instant) c'est un non catégorique pour Windows 10, Windows 8.1 et Windows 7 ainsi que la marque Gigabyte ou les claviers de la marque Razer.

P.S. 2 : Surtout sachant que le " groupe de travail " de Windows a tendance à privilégier le réseau Internet et faire en sorte qu'il n'y ai plus de réseaux LAN. (songer à retirer tout les navigateurs et l'application courrier/calendrier/contact surtout) (en tout cas, hier, j'ai bien vue l'espion qui dit ne pas en être un, mais qui pourtant ne fait que ça.) Donc ne pas oublier de désactiver les services réseaux en trop, car la plus part des applications et applications n'utilisent pas ces protocoles exotiques (Microsoft/SAMBA) qui sont exploités pour relier les systèmes d'exploitations entre eux et créer des lecteurs réseaux comme le ferait iSCSI mais sans autant de transparence que FTP...

P.S. 3 : Surtout, éviter le principe social des élastiques et bouts de ficelle. Si pas de moyen d'acheter une licence de Windows, installer Linux et ne revender pas d'unités centrales d'occasions sans les reconditionner vous même ou même en faire dons. Le plus économes de même ceux qui reçoivent des financement de l'état sont souvent des failles de sécurités eux seuls. En tout cas, en France, " l'intelligence service " considère que la revente d'objet sur le marché de l'occasion est assimilable à un revenu alors qu'il en ai rien sauf quand le client émet un facture et est donc assimilable à exercer une activité d'autoentrepreneur comme le ferait les propriétaires de logements loués. Ne donner plus d'argent de poche à vos enfants, ils auront des ennuis avec les impôts.

P.S. 4 : Pôle Emploi demandait avant un numéro de RIB à tout les demandeurs d'emplois, comme les impôts pour le prélèvement automatique auprès des particuliers. Cela n'existe plus, va savoir pourquoi cela existe encore pour les entreprises ou les autoentrepreneurs auprès de Pôle Emploi. Surement que lorsque l'on va chez un commerçant pour se faire rembourser un appareil en présentant la carte bancaire que cela n'est pas compatible avec le fait de le vendre d'occasion, pourtant il fonctionne bien cette appareil d'occasion et même le fait qu'un commerçant puisse créditer le compte d'un client. A croire que les documents de l'entreprise et argents en espèces ont aussi un espion.

Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
plus besoin de toucher à un clavier crasseux, il suffirait de dire à haute voix son code et le montant désiré pour récupérer son argent sans récupérer tous les microbes des malpropres passés avant toi.

Il faudrait une cabine insonorisé alors.
Déjà que les banques sont pas d'accord sur le fait d'avoir le distributeur à l'extérieur ou à l'intérieur d'un bâtiment " sécurisé " voir même ne plus proposer de service à partir d'une certaine heure.
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 28/06/2018 à 12:02
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Ah, je l'attendais celle-là, qu'un barbu se la ramène avec son Lunix dans une actualité de ce genre.

Cependant, les gens qui vont télécharger de l'argent au distributeur ne veulent pas avoir à taper des lignes de commande, consulter des HOWTO ou recompiler le noyau afin de pouvoir récupérer leur blé. Cela doit fonctionner, point. Et actuellement seul Windows 10 avec son ergonomie de pointe peut apporter cela à l'utilisateur.

En plus les DAB équipés de Windows 10 pourraient profiter des dernières avancées de ce système afin de rendre l'expérience du téléchargement d'argent encore plus amusante, par exemple la reconnaissance vocale ; plus besoin de toucher à un clavier crasseux, il suffirait de dire à haute voix son code et le montant désiré pour récupérer son argent sans récupérer tous les microbes des malpropres passés avant toi.
Un commentaire d'actualité sans le troll ++ de fleur en plastique ne serait pas complet, afin que chacun et chacune se rende compte à quel point Einstein avait raison quand il parlait de l'infinité de la bêtise humaine. Au moins, on est sûr que chez fleur en plastique, il n'y a ni box ni télé connectée, vu qu'il ne sait pas recompiler le noyau.
Quant à l'énoncé vocal du code PIN en remplacement du clavier, je te propose de l'écrire au stylo au dos de la carte, ce sera tout aussi efficace avec un bon OCR.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil