Java SE : Oracle soumet l'utilisation des fonctionnalités commerciales à une souscription mensuelle
La licence permanente n'est plus d'actualité

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
que pensez-vous des souscriptions mensuelles à Java SE ?
Oracle change de modèle d’affaires en ce qui concerne la facturation des fonctionnalités payantes et l’obtention du support pour Java Standard Edition (Java SE). Jusqu’ici, les entreprises faisaient l’acquisition d’une licence perpétuelle à laquelle s’ajoutaient des frais annuels pour le support technique , mais la donne a changé. Le géant des bases de données a opté pour une souscription mensuelle.

Désormais, il faudra débourser 25 $ par mois, ce, pour chaque processeur dédié à un serveur ou instance cloud. Pour les PC, la facture démarre à 2,5 $ par mois et par utilisateur. Des remises sont possibles en fonction du volume de l’infrastructure et vont jusqu’à 50 % ; le détail dans les tableaux fournis par l’entreprise. À titre de comparaison avec l’ancien business model, une licence pour Java SE Advanced coûtait 5000 $ pour chaque processeur. À cela, s’ajoutaient 1100 $ de frais annuel pour le support. Pour le desktop, la licence valait 110 $ par utilisateur, ce à quoi se greffaient 22 $ de frais annuel pour le support technique.

« Il s’agit d’une souscription mensuelle à bas coût qui inclut la licence et le support Java SE pour une utilisation sur les desktops, serveurs et les déploiements cloud. Elle s’aligne sur un modèle communément utilisé, populaire avec les distributions Linux », écrit Oracle. La souscription mensuelle permet d’avoir accès aux fonctionnalités commerciales, ainsi qu’au support technique (mises à jour de performances, stabilité et sécurité, outils de gestion pour l’entreprise, etc.) pour Java SE 7 et 8. Oracle ouvre le cycle de réception des souscriptions mensuelles le mois prochain.


Sous les nouvelles dispositions, les utilisateurs perdent tous droits sur les logiciels payants téléchargés dans la période de validité de la souscription en cas de non-renouvellement dans les temps requis. L’option OpenJDK demeure pour ceux des utilisateurs qui pour une raison ou une autre décideront de ne pas poursuivre avec la souscription. Le géant des bases de données recommande à ce propos de faire migrer son code vers OpenJDK pour éviter les désagréments qui pourraient survenir de la non-disponibilité subite des outils payants.

Pour ceux qui n’ont pas suivi les derniers développements relatifs à Java SE 8, il faut rappeler que l’entreprise a annoncé que les mises à jour publiques pour les fonctionnalités commerciales du kit de développement Java SE 8 se poursuivent jusqu’à janvier 2019. Passé cette échéance, il faudra soit passer à une nouvelle version du SDK (openJDK est une possibilité), soit consentir à acquérir une licence auprès du géant des bases de données ou se contenter des fonctionnalités non commerciales. Dans ce dernier cas, le géant des bases de données fait savoir que les mises à jour publiques seront diffusées jusqu’à décembre 2020 au moins.

Source : Oracle

Et vous ?

Êtes-vous un utilisateur de la version commerciale de Java SE ? Si oui, quel commentaire faites-vous de cette annonce ?

Voir aussi :

Java SE 8 : les mises à jour publiques seront disponibles jusqu'à décembre 2020 minimum pour les fonctionnalités non commerciales

Oracle annonce des changements pour Java SE : deux versions par an, licence GPL, des fonctionnalités commerciales du JDK d'Oracle en open source

Oracle annonce la disponibilité générale de Java EE 8, le développement de la plateforme sera désormais géré par la Fondation Eclipse

Oracle annonce la disponibilité générale de Java EE 8, le développement de la plateforme sera désormais géré par la Fondation Eclipse

Java : Oracle publie la Developer Preview du JDK 8 dont la principale caractéristique est le support du projet Lambda


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre émérite https://www.developpez.com
le 22/06/2018 à 19:07
L’option OpenJDK demeure pour ceux des utilisateurs qui pour une raison ou une autre décideront de ne pas poursuivre avec la souscription.
Sur Linux et Mac, c'est plus qu'une option. Ca fait un bon moment qu'OpenJDK est la distribution par default sur la plupart des versions; et c'est aussi OpenJDK qui est installee sur la plupart des "clouds". OpenJDK est un projet extremement mature, et certaines boites vendent deja du support dessus pour ceux qui en ont besoin.
Le monde Java s'etait prepare a ca depuis longtemps, et Oracle a aussi ete assez clair et sympa pour ouvrir OpenJDK et que les autres acteurs se tiennent prets. Ce n'est pas une surprise ni un probleme, car l'existence et la qualite d'OpenJDK font qu'il existe encore et toujours des distributions gratuites, open-source et de bonne qualite de Java. OpenJDK va simplement devenir la reference, et Oracle signera certains contrats avec certains types de clients soit frileux de changement, soit qui trouvent que l'offre d'Oracle leur convient bien.
Avatar de Askeridos Askeridos - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/06/2018 à 13:18
Les langages comme Groovy, Scala et, plus récemment Kotlin, dépendants de la JVM, se pourrait-il que cet abonnement se répercute carrément sur l'utilisation de cette dernière ?

Allez, bon weekend !
Avatar de yahiko yahiko - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 24/06/2018 à 10:40
A part ça, tout va très bien dans l'univers Java.
Avatar de Anselme45 Anselme45 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 25/06/2018 à 12:32
Dans la mythologie grecque, il y a le roi Midas qui transforme en or tout ce qu'il touche...

De nos jours, il y a Oracle (non, non rien de commun avec l'Oracle de Delphes de cette même mythologie grecque) qui transforme tout ce qu'il touche en m...

Ils vont réussir en quelques années à faire fuir les nouveaux projets loin, très très loin de Java...
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/06/2018 à 14:41
Hello,

Question bête peut-être mais j'ai rien compris à l'article...

Qu'est-ce qu'il fallait/faudra payer avec Java ?
- L'utilisation du JDK SE pour le dev d'application ?
- Les outils spécifiques fournis par Oracle avec le JDK ?
- Des fonctionnalités commerciale comme du support ou autre ?

Si quelqu'un à des précisions je suis preneur..

Cordialement
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/06/2018 à 15:00
Qu'est-ce qu'il fallait/faudra payer avec Java ?
En general, c'est Oracle Java (JRE et JDK) qui deviennent payants; compare a OpenJDK le "delta" fonctionnel c'est les features specifiques d'Oracle (qui ont ete reduites de beaucoup pendant les dernieres annees), mais qui sont automatiquement accompagne de support.
La FAQ en parle
The subscription provides access to tested and certified performance, stability, and security updates for Java SE, directly from Oracle
Grosso modo c'est les mises a jour d'Oracle JDK et d'Oracle JRE
What happens if I do not renew a subscription? ... your rights to any commercial software downloaded under the subscription... will end.
Donc t'auras plus le droit au maj

L'utilisation du JDK SE pour le dev d'application ?
L'utilsation des futures version d'Oracle JDK deviendra donc payante. Mais OpenJDK reste OSS. D'ailleurs, la FAQ dit clairement
We recommend transitioning your Java SE applications to OpenJDK ...
Les outils spécifiques fournis par Oracle avec le JDK ?
Oui, les futures outils specifiques d'Oracle qui ne sont pas dans OpenJDK deviendront payants.

Des fonctionnalités commerciale comme du support ou autre ?
Oui, le support d'Oracle sur Oracle JDK et Oracle JRE devient payant. Mais ce n'est pas la premiere fois que des boites ont des JRE specifiques avec du support payant et les 1ers n'etaient pas forcement Oracle.
Red Hat par exemple permet de payer pour un certain niveau de support sur OpenJDK. Zulu aussi permet de payer pour du support de ces builds d'OpenJDK. C'est juste que tu payes que si tu en as besoin et que c'est les memes JRE/JDK que ceux qui sont gratuits. Alors qu'Oracle a une version qui est payante d'entree et qui inclut du support commercial automatiquement. C'est selon les gouts et les couleurs des differentes entreprises...

En fait, ce n'est vraiment pas forcement un mauvais signe. Ce que fait Oracle a Java c'est exactement ce que fait Red Hat pour Red Hat Enterprise Linux depuis des annees: ils ont plusieurs versions, une gratuite et 100% OSS sans support (Fedora ou OpenJDK) et ils en derivent une version plus commerciales, avec du support (Red Hat Enterprise Linux or Oracle JDK/JRE).
C'est pas un si mauvais modele et ca ne nuit pas forcement a l'innovation...
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/06/2018 à 15:31
Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
...
Ok, Merci pour la réponse. C'est un peu plus clair.

Oui tu as raison, il font bien le business modèle qui veulent.
Quelque part il faut bien qu'ils aient du ROI sur leurs investissements (je pensent pas qu'ils paient leur employés avec des likes).

Mais perso, dans le fond j'apprécierais qu'il libère la gouvernance de Java de leur emprise (comme JEE enfin Jakarta EE à la fondation Eclipse...).

M'enfin, l'avenir nous le dira

Bonne journée
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/06/2018 à 16:56
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message
Mais perso, dans le fond j'apprécierais qu'il libère la gouvernance de Java de leur emprise (comme JEE enfin Jakarta EE à la fondation Eclipse...).
Ils ont bouge Java EE, ils ont cree OpenJDK, laisse d'autres boites faire des builds, etre spec leads... Je pense qu'ils font ce qu'il faut dans le sens de se desemparer de Java; c'est juste pas facile de le faire sans risque (techniques, legaux, communautaires, commerciaux...) et c'est des processes qui ne sont pas triviaux a changer, donc ca prend du temps et beaucoup de petites milestones.
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/06/2018 à 17:27
Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
Ils ont bouge Java EE, ils ont cree OpenJDK, laisse d'autres boites faire des builds, etre spec leads... Je pense qu'ils font ce qu'il faut dans le sens de se desemparer de Java; c'est juste pas facile de le faire sans risque (techniques, legaux, communautaires, commerciaux...) et c'est des processes qui ne sont pas triviaux a changer, donc ca prend du temps et beaucoup de petites milestones.
Oui c'est sur qu'on ne se débarrasse pas d'une techno aussi vaste que Java en 2 clicks.

Après pour le reste je sais pas quoi dire.
Perso j'ai toujours un goût amère depuis le départ de la fondation Apache du comité JCP pour ces problèmes de licences liés à l’outil de validation du JRE (ou JDK je sais plus). A l'époque (il y a quelques années) il n'avaient pas l'air très ouvert sur certains aspects.

Maintenant je sais pas comment ça se passe pour la validation de l'openJDK et des autres implémentations.
Parce que bon, implémenter un truc comme le JDK ou pire, la JVM c'est un truc de malade!

Je sais qu'à l'époque ou je travaillait avec le JDK d'IBM (dans mon ancien job) et on à eu quelques surprises bien fourbes en passant sur le JDK Oracle.
Ça ne veut pas dire qu'il était moins bien, mais juste qu'il y avait de subtiles différence au niveau de l'implémentation du JDK/JRE.

Perso je me suis toujours demandé comment les choses auraient évolués si ça avait été Google qui avait repris le projet à la place d'Oracle...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil